dimanche 19 janvier - par TotoRhino

Violences policières, où en est-on ?

Après le déni des médias mainstream...

C’est tout chaud, c’est d’aujourd’hui

Malgré le rappel à l’ordre du gouvernent aux force de l’ordre, ces dernières ont visiblement choisi de continuer les actes de violences gratuites… Le gouvernement ne semble donc plus contrôler sa police décomplexée.

La manifestation se déroulait parfaitement, quand soudain, les FO chargent les manifestants sans aucune raison. …

LA POLICE DÉFONCE LA TÊTE DE CORTÈGE SANS RAISON

La police massacre des manifestants pacifistes. La manifestation se déroulait parfaitement, quand soudain, les FO chargent les manifestants sans aucune raison. Il n'y avait aucune violence à déplorer. Yasin se fait casser sa caméra dans la cohue. Voici les images que RT France a pu filmer, nous les remercions. Vous pouvez également vous abonner ici : YouTube : Civicio Instagram : Yasin_civicio Twitter : Civicio_yasin Pour soutenir financièrement Civicio : ? http://www.lepotcommun.fr/pot/qdkji90b ? https://www.paypal.me/Yasin007

Publiée par Civicio sur Samedi 18 janvier 2020

La police continue de frapper au visage une personne au sol déjà ensanglantée.

 ??‼️♦️ VIOLENCE POLICIÈRE ♦️‼️ ?? ? La police continue de frapper au visage une personne en sang au sol ? #Acte62 ➡️ Source vidéo : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10217318790895849&id=1055229778

Publiée par La Révolte n'a pas de visage. sur Samedi 18 janvier 2020

Aujourd’hui : dans les rues de la capitale, des manifestants traînés et frappés au sol par dizaine, suivant les premiers retours des manifestants.

Paris - ACTE62 - Manifestants traînés et frappés au sol

 ? PARIS - #ACTE62 - TABASSAGE AU SOL Une nouvelle vidéo montre le délire policier à l'oeuvre dans les rues de la capitale actuellement. Des manifestants traînés et frappés au sol. Ce genre d'images se comptent déjà par dizaine rien que pour ce 62ème acte des gilets jaunes. Le gouvernement ne semble pas pouvoir contenir la colère qui gronde depuis plus d'un an maintenant autrement que par une police décomplexée. #ViolencesPolicieres #GiletsJaunes

Publiée par Rouen dans la rue sur Samedi 18 janvier 2020

L’article…

Cet article fait suite à de nombreux autres déjà publiés dont le premier est daté du 13 déc. 2018 ; déjà ; et les choses en sont toujours au même point.

11 jan. 2020

Manifestation du 9 janvier à Paris : Tir de LBD à bout portant par un policier !

7 jan. 2020

Mort de Cédric Chouviat : Mediapart révèle des vidéos

23 nov. 2019

J’en peux plus, on est en train de crever !

6 nov. 2019

Gilets jaunes : que deviennent les victimes des violences policières ?

25 mai. 2019

Documentaire choc : Gilets jaunes, une répression d’Etat !

24 mai. 2019

Violence policière : la justice reprend la barre !

27 mar. 2019

Gilets jaunes : violences et blessés graves

14 jan. 2019

Gilets Jaunes : Strasbourg, la police fonce dans la foule

13 jan. 2019

Gilets Jaunes : violences policières, encore et encore...

8 jan. 2019

Notre police est-elle devenue une milice ?

7 jan. 2019

Gilets Jaunes : Toulouse 30/12/18 scènes surréalistes !

22 déc. 2018

Gilets jaunes, les forces de l’ordre proches de la bavure !

22 déc. 2018

Violences policières : Vécu, le média du gilet jaune

18 déc. 2018

Gilets jaunes : Violences policières, les preuves tombent !

13 déc. 2018

Samedi 8 : Abus de pouvoir sur les Gilets Jaunes ?

Ça y est, les médias mainstreams « découvrent » les violences policières. Quid des éborgnés, des mains et pieds arrachés, des crânes défoncés, des fractures multiples, des passages à tabac et des morts qui se sont produits durant plus d’un an lors des manifestations des gilets jaunes ? Un trou de mémoire, certainement. Mais soyons satisfait, nos journalistes / présentateurs / guignols de l’info ont retrouvé la vue, c’est déjà ça.

Et que font-ils pour se procurer des images, des vidéos, eux qui perçoivent des compensations financières coquettes de la part de l’état (les journaux les plus aidés par l’Etat, La presse mainstream gavée d’argent privé et public) ? Ils "pillent" les images des indépendants (Source) !

Le gouvernement lui-même commence à faire mine de s’inquiéter de celles-ci et demande aux Forces De l’Ordre de respecter leur étique (sic !). Comment ces hautes personnalités ont-elles pu manquer elles aussi les premiers cas avérés lors du mouvement des gilets jaunes ? Mystère… A moins que ce ne soit l’approche des prochaines élections qui leur aient fait subir un électrochoc salutaire.

C’est notamment le cas du chef des troupes de répression, appelé aussi ministre de l'Intérieur (cumul des mandats ?), le dénommé Christophe Castaner, qui a été interrogé récemment à ce sujet :

Les réveille des médias mainstreams

ARTE

Violences policières : une bombe dans les mains de l’État ? 

Aux dernières manifestations contre la réforme des retraites, de nombreux manifestants ont renoncé à descendre dans la rue, de peur d'être arrêtés ou blessés. Car plus d'un an après le début du mouvement des gilets jaunes, la machine judiciaire tourne au ralenti. Seuls quatre policiers ont été poursuivis. Et sans poursuites, difficile pour les victimes d'obtenir justice pour les violences subies (L’article). 

https://www.arte.tv/fr/videos/094758-000-A/violences-policieres-le-combat-d-une-famille/ 

 C dans l'air  

Clairement aujourd'hui en France on est dans le choix politique d'un maintien de l'ordre de confrontation et de contact extrêmement violent. A l'aune du nombre de blessés et de mutilés, le ministère de l'intérieur aurait pu prendre conscience et réagir.

Willy Le Devin, chef adjoint du service police/justice de Libération 

Violences policières : est-ce que ça va changer ?

"Clairement aujourd'hui en France on est dans le choix politique d'un maintien de l'ordre de confrontation et de contact extrêmement violent. A l'aune du nombre de blessés et de mutilés, le ministère de l'Interieur aurait pu prendre conscience et réagir" Willy Le Devin, chef adjoint du service police/justice de Libération

Publiée par C dans l'air sur Samedi 11 janvier 2020

Le Media

A l’instar des médias mainstreams, on ne peut pas reprocher à Le Média d’avoir fait l’impasse sur cette violence des FDO, bien au contraire. Voici une interview sur le sujet.

Extrait de l'émission « Mauvaise Presse » diffusée sur Le Media le 01/12/19.

Pierre Douillard, 25 ans, en master 2 de sociologie. En 2007, il a été éborgné par un tir de LBD. Il a depuis publié l'ouvrage L'arme à l’œil. Une étude de la « violence d’état » et la « militarisation de la police ». 

Pierre Douillard déplore cette banalisation !

Pierre Douillard déplore cette banalisation ! Extrait de l'émission « Mauvaise Presse » diffusée sur Le Media le 01/12/19 Voir d'autres vidéos du Media : https://www.lemediatv.fr Soutenez Le Media : https://soutenez.lemediatv.fr Crédit vidéo : Le Media

Publiée par La vraie démocratie sur Vendredi 17 janvier 2020

INTERDIT D'INTERDIRE

François Bégaudeau, écrivain, était l’invité de Frédéric Taddeï dans le IDI du jeudi 16 janvier où il donne son avis sur les violences policières de ces derniers jours.

#IDI - « Je pense qu'un jour nous sortirons du capitalisme »

Interdit d'Interdire ⛔️ « Je pense qu'un jour nous sortirons du capitalisme » (Re)voir l’émission ⏯ https://francais.rt.com/magazines/interdit-d-interdire/70335-culture-numero-111 ? François Bégaudeau, écrivain, était l’invité de Frédéric Taddeï dans le IDI du jeudi 16 janvier pour la pièce de théâtre « Piscine(s) », mise en scène par Matthieu Cruciani IDI, du lundi au jeudi à 19h sur RT France

Publiée par Interdit d'Interdire sur Samedi 18 janvier 2020

Noam Anouar, délégué syndical Vigi Police 

« Ils ne tiennent que par l’action de la police », « Ce n'est pas le métier que j'ai choisi d'exercer ».

Extrait de l'émission « BFM Story » diffusée sur BFM le 14/01/20

Il balance tout

« Ce n'est pas le métier que j'ai choisi d'exercer » Noam Anouar Extrait de l'émission « BFM Story » diffusée sur BFM le 14/01/20 Voir d'autres vidéos de BFM : https://www.bfmtv.com/mediaplayer/replay/ Crédit vidéo : BFM

Publiée par La vraie démocratie sur Jeudi 16 janvier 2020

 

Informations connexes…

Parlement européen

Les eurodéputés de Pologne demandent un débat sur les violences faites aux manifestants en France.

Blocage, soudage et sabotage !

Action coup de poing des grévistes au centre de tri des déchets d'Ivry. Ils ont réussi à pénétrer à l'intérieur des locaux face à une police désamparée et ont ensuite soudées les portes pour empêcher celles-ci de rentrer et éviter ainsi de se faire expulser. Les éboueurs sont également en grève pour s'opposer à la réforme des retraites.

 ?BLOCAGE, SOUDAGE ET SABOTAGE ! Action coup de poing des grévistes de matin au centre de tri des déchets d'Ivry qui ont réussi à pénétrer à l'intérieur malgré la présence policière et on ensuite soudées les portes pour empêcher les forces de l'ordre de rentrer pour les expulser. Les éboueurs sont en grève depuis quelques jours et ont ainsi rejoins le mouvement pour s'opposer à la réforme des retraites. Images Clément Lanot

Publiée par Cerveaux non disponibles sur Mardi 14 janvier 2020

Martinique

Scènes de guérilla urbaine à Fort de France devant le Palais de Justice, la colère monte un peu partout !

# ⚫️⚫️⚫️ Scènes de guérilla urbaine en Martinique à Fort de France devant le Palais de Justice, la colère monte un peu partout ! (13 janvier 2020)

Publiée par Stéphane Dufief sur Mardi 14 janvier 2020

Tir de LBD dans le visage d’un manifestant (L’article)

Presse écrite

Blogs Médiapart

15 janv. 2020 par André Gunther blog : Iconogrammes

Les violences policières passent au premier plan

Blog de Le Monde Diplomatique

par Frédéric Lordon, 14 janvier 2020 (Merci à maQiavel  pour le lien ;-) )

Quelle « violence légitime » ?

Mémoire…

Un vieil homme qui rappelle le passif de la police française aux forces de l’ordre.

Les militaires défavorables au projet

Selon un document que se serait procuré le journal Le Parisien, le projet de loi passe très mal auprès des forces armées qui conservent une partie de leurs anciennes règles. Un news qui risque de faire encore parler d’elle…



14 réactions


  • gaijin gaijin 19 janvier 11:21

    la police se révèle être ce qu’elle a toujours été et est structurellement :

    une force contre les opposants intérieurs au pouvoir en place ( quel qu’il soit )

    ayant le monopole de la violence légitime il s’ensuit que toute violence de sa part devient légitime quand il est question de protéger le pouvoir

    le préfet l’allemand ne fait que révéler les faits : nous sommes dans l’autre camp

    ( c’est ce qui est positif avec la clique a macron ils sont tellement arrogants qu’ils n’arrivent pas a ne pas se lâcher a un moment )

    certains policiers ( une minorité ) dénoncent ( croyant encore a la belle illusion de la démocratie ) la majorité suit les consignes pour la soupe et d’autres encore pouvant enfin assouvir leurs bas instincts se lâchent ...

    les gilets jaunes en prison :

    . Dans le nord de la France, le détenu anonyme dénonce des maltraitances, avec « des surveillants parfois irrespectueux. Certains nous prennent même pour des chiens, d’autres donnent des coups physiques ou verbaux ».

    Dans cette même ville, un gilet jaune anonyme d’un collectif local analyse : « Au début il y avait encore des matons pro-mouvement. Mais maintenant l’image de "l’ultra-jaune" s’est imposée, et il n’y a plus de bons traitements : ceux qui sont encore en prison sont particulièrement ciblés. »

    https://www.bastamag.net/gilets-jaunes-prisonniers-politique-colere-sociale-detention-justice


    • Vraidrapo 20 janvier 10:35

      @gaijin
      le préfet l’allemand

      et la matraque, tout un programme !


  • pele mele pele mele 19 janvier 11:25

    Quand Macron ouvrer la bouche la connerie coule à flots...
    La déontologie dans la police, mais un code éthique européen en parle depuis 2001 mais m’sieur Macron en 2001 vous étiez où, en classe de maternelle  ? 

    https://www.legrandsoir.info/deontologie-une-fois-de-plus-notre-employeur-nous-donne-raison-avec-un-an-de-retard.html


  • Sozenz 19 janvier 17:34

    très bonne analyse de pierre douillard .


  • Laconicus Laconicus 19 janvier 18:11

    "Violences policières, où en est-on ?"

    Au tout début. 


  • Scalpa Scalpa 19 janvier 18:21

    La police se doigt d’être violente ou de se suicider d’une balle en pleine teuté.


  • TotoRhino TotoRhino 19 janvier 21:38

    RN, LFI, PS : les appels à la démission du préfet de police de Paris se multiplient
    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/70492-rn-lfi-ps-appels-demission-didier-lallement-prefet-police-paris-multiplient?fbclid=IwAR3V8zvH-4bh6YtcNalmpHzg4QurjAMhZok5yu6jdv1BjOB-6kJ4ZT6jhho


  • gaijin gaijin 20 janvier 08:56

    encore ce matin sur bfmerde a propos du mec qui se fait défoncer au sol :

    "ça dépend du contexte "

    quel contexte au juste peut justifier que les " forces de l’ordre" cognent sur un mec qui est neutralisé et au sol ?

    j’aimerais qu’on me l’explique


  • Proudhon 20 janvier 15:47

    La dictature en marche pour répond global


  • Vraidrapo 20 janvier 19:55

    Au point où nous en sommes, je me demande si les blessés ou les interpelés pensent à saisir la CEDH ou même l’ONU...

    Pour moins que ça en mai 68, Konh-Benix aurait hurlé comme cochon qu’on égorge et avant hier, il se point tranquilou sur le plateau avec un sourire assuré en face de Ferry. Ecoeurant !


  • TotoRhino TotoRhino 21 janvier 10:27

    Version donnée par la police. Il serait tombé seul et se serait blessé. Suite à son interpellation, pour violence, jet de pierre, etc... il aurait craché son sang, dont une partie dans la bouche du CRS, en criant qu’il avait le SIDA, d’ou la réaction violente de celui ci à suivre...

    3 policiers ont déposé plainte contre ce Monsieur, l’IGPN et le Parquet de Paris ont ouvert une enquête... Le CRS aurait été mis sous tri thérapie, pour prévenir une infection.

    DES APPELS À TÉMOINS SONT DEMANDÉS PARTOUT, pour des vidéos ou photos...


Réagir