mardi 7 janvier - par TotoRhino

Mort de Cédric Chouviat : Mediapart révèle des vidéos

Les conséquences du laisser-faire du gouvernement lors des bavures policières ?

Vendredi 3 janvier, dans la matinée, Cédric, un livreur de 42 ans, est interpellé par la police sur le quai Branly alors qu’il téléphonait en conduisant son scooter.

Les FDO ont déclaré que, suite à un comportement « irrespectueux et agressif », les policiers auraient alors décidé de l’interpeller pour outrage. Il aurait résisté, et une fois menotté, aurait fait un « malaise cardiaque »".

Médiapart révèle des images qui ne corroborent pas cette version des faits. C’est en effet une toute autre réalité que divulgue les images : lors du contrôle, et avant d’être mis au sol, Cédric n’agresse pas les agents mais les filme. Encore casqué, il est plaqué au sol sur le ventre par trois policiers qui persistent à se maintenir sur lui alors qu’il montre des signes d’épuisement."

Quelques instants plus tard, il est conduit en urgence à l’hôpital et il décèdera dans la nuit de samedi à dimanche.

Comme de coutume, l’IGPN a été saisie pour enquêter sur la responsabilité des policiers sur cette mort qui laisse derrière elle, non seulement une famille meurtrie, mais aussi la douleur de l’injustice et de l’impunité, que vivent la majorité de la population.



33 réactions


  • Gokani Gokani 7 janvier 16:19

    Plus une république devient bananière, plus le risque devient grand pour le citoyen lambda de se voir attaquer (physiquement, ou judiciairement, ou fiscalement, ou...), par les effectifs peuplant les institutions républicaines. Et plus ces institutions organisent leur propre impunité...


    • TotoRhino TotoRhino 7 janvier 18:37

      @Gokani
      Je crains que le terme de république soit désormais usurpé, je pense plutôt que l’on glisse vers un régime totalitaire / dictatorial, ni plus ni moins.


    • Gokani Gokani 7 janvier 22:13

      @TotoRhino
      Le terme de république est un fourre-tout englobant la Chine et l’Iran...
      La république française, un théâtre de marionnettes consanguines qui gesticulent devant des spectateurs rançonnés et forcés de subir un spectacle navrant.
       Voilà ce qui arrive quand on laisse à des crapules finies la construction et la gestion du théâtre... smiley


    • TotoRhino TotoRhino 8 janvier 06:46

      @Gokani
      J’aurai dû préciser "République française", telle que définie originellement.
      Sinon, entièrement d’accord, à force d’être des moutons docile, des crapules ont pris le pouvoir et l’ont perverti.


  • Osub 7 janvier 17:54

    ça commence à tourner au vinaigre. 
    Clairement la dérive est exponentielle.
    Gérard Filoche avait dejà relevé une interpellation intimidante.
    https://francais.rt.com/france/69617-interpellation-musclee-d-motard-gerard-filoche-bac-graine-de-nazis


    • TotoRhino TotoRhino 7 janvier 18:40

      @Osub
      Ouarf, cette vidéo est un vrai scandale !
      Je partage nettement l’avis de GF.


    • CoolDude 8 janvier 13:55

      @Osub

      Comme il est Beau leurs nouveaux designs de leurs équipements. Leur chef doit porter une cape et doit avoir des dons de télékinésie (il donne des baffes à distance juste en faisant un signe de la main)...
      Véhicules noir, tenues noir, cagoules noir, 100% anonyme sans immatriculation !

      Ce n’est plus la police Nazionale, c’est des Black-Bloc !

      La propagande par le fait prend tout son sens. On ne discute plus...

      https://taranis.news/2017/08/il-est-interdit-dinterdire-de-filmer-la-police/
      EXTRAIT DU DOSSIER « MANUEL DE SURVIE DU JOURNALISTE REPORTER D’IMAGES EN MANIFESTATION » : Tout citoyen a le droit de filmer et de diffuser des images de la Police.

      PS :
      Suite au passage de Mr Sarkozy au ministère de l’intérieur et avec sa politique de management par objectifs de la police, un effet de "sensibilité à l’incitation" était apparu fortement à cette époque.

      "Vous passez un feu orange... Amende pour feu rouge in the pocket !"
      Etc...

      Après plusieurs arrestations bidons, maintenant, j’ai une caméra embarqué dans mon véhicule.


  • microf 7 janvier 21:38

    Heureusement que Cédric CHOUVIAT ne s´appelait pas MOHAMED Ben SALAH...

    Toutefois CÉDRIC, dort en Paix.


    • Conférençovore 8 janvier 07:54

      @microf D’après les images, on peut relever qu’il a effectivement un comportement assez irrespectueux, en filmant les policiers à quelques centimètres d’eux et en insistant alors qu’il vient de se faire arrêter pour une infraction au code de la route. C’est triste mais j’essaie de rester objectif : il n’aurait probablement pas été mis au sol avec un comportement normal. Je le dis avec la réserve liée au fait qu’on entend pas l’échange verbal (Y-a-t-il eu insultes ou des menaces par exemple ?), que la séquence est coupée et qu’on ne voit pas si l’immobilisation est conforme aux procédures. Trop d’inconnues pour conclure dans un sens ou un autre. C’est juste dramatique.

      Par contre, des vidéos de racailles qui font 100 fois pires dans l’irrespect et qui restent impunies, ce n’est pas très difficile d’en trouver.

      De plus on peut déjà deviner que les LFI, NPA, SOS, Cran, Mrap et toute la clique, de Mouloud Achour à François Hollande qui ont fait de l’anus de Théo une cause nationale, avec hashtag, manifs, communiqués, émissions télés, la totale au point qu’on était pas loin de la remise de la lésion d’honneur, ces mêmes-là ne bougeront certainement pas.

      N’est pas Adama ou Théo qui veut...


  • Norman Bates Norman Bates 7 janvier 22:50

    Il y a cinq ans la populace applaudissait les flics...les français aimaient leur police...

    Elle le leur rend bien... smiley


  • tobor tobor 7 janvier 23:25

    De "gardiens de la paix" à "forces de l’ordre", on en est à "bras armé du pouvoir" ou un truc du style "sordides soldats"...

    Écœurant et dégueulasse cette vidéo !!!
    (et cerise sur le gâteau, le système vous la fait "aimer" sur ses réseaux !!!)


  • totof totof 7 janvier 23:51

    Y doivent avoir vachement peur les flics maintenant que l’IGPN mène l’enquête !! ...


  • Vraidrapo 8 janvier 05:50

    Je pensais que la Réglementation enjoignant aux policiers de porter une caméra lors des interpellations était entrée en vigueur ?

    Apparemment, ça n’est pas encore le cas. Sinon, la victime n’aurait pas été obligée de faire elle-même le "travail". Encore du retard dans "notre" administration ! Mais que fait la Police ?


  • Conférençovore 8 janvier 09:51

    A l’auteur :

    Tu écris : "Les FDO ont déclaré que, suite à un comportement « irrespectueux et agressif », les policiers auraient alors décidé de l’interpeller pour outrage. Il aurait résisté, et une fois menotté, aurait fait un « malaise cardiaque »".

    Puis juste après : "Cédric n’agresse pas les agents mais les filme."

    Avoir un comportement agressif n’implique pas nécessairement d’agresser physiquement. Être injurieux suffit. Pourquoi laisser entendre que la police aurait prétendu être agressée alors que deux phrases plus haut il n’en est pas question ?

    L’autre point essentiel est que souvent, quand les gens filment, ils le font en continu pour ne pas en rater une miette. Or là, il y a une coupe très nette et un montage entre le moment où il s’agite autour des policiers (dont un seul semble concerné, les deux autres non) et le moment où il est au sol. On ne voit (volontairement ?) pas le moment de l’interpellation et la clé faite par un des policiers. Est-ce parce qu’il a porté des coups aux policiers ou juste qu’il s’est montré vraiment agressif en les poussant par exemple et que cela n’irait pas dans le sens de l’entourage ? C’est une question...

    Bref, on a le sentiment d’être un peu manipulé pour prendre faits et cause pour la victim dans ctte histoire. Son père parle des policiers comme "d’assassins" (pour rappel, l’assassinat implique une préméditation...) et apparemment tout le monde est unanime pour décréter les policiers coupables d’office. C’est assez dérangeant. Autant, certaines agressions de policiers dans les manifs ne souffrent pas d’ambiguïté, autant là, on n’en sait rien mais tout le monde a déjà tiré la conclusion. Il y a semble-t-il d’autres vidéos et des témoins à auditionner.


    • TotoRhino TotoRhino 8 janvier 12:23

      @Conférençovore
      Bon sang Conférençovore , Cédric Chouviat, ce père de cinq enfants, EST MORT d’une asphyxie avec FRACTURE DU LARYNX après avoir été violemment interpellé par quatre policiers  !
      Ses seules armes était sa bouche (dont on ne sait pas quel mot à pu en sortir, ok) et son téléphone.
      Alors la question est simple : les FDO ont-elle le droit de tuer une personne non armée, qui ne donne aucun coup, pour avoir téléphoné en conduisant et, possiblement, avoir eu des écarts de langages ?
      Après on peut discuter, dans un sens ou dans l’autre, de savoir si ces paroles n’ont pas été trop méchantes au point de mettre en rogne un gentil policier genre Longtarin dans Gaston Lagaffe, mais on s’égare là.
      Après de s’arrêter sur le fait que son père n’ait pas employé les bons mots en traitant les policiers d’assassins, c’est très moyen, je pense qu’on peut lui accorder quelques écarts de langages, non, au moins ça, non ?


    • Conférençovore 8 janvier 13:16

      @TotoRhino "je pense qu’on peut lui accorder quelques écarts de langages, non, au moins ça, non ?"

      A titre personnel, oui, bien entendu qu’on peut comprendre sa colère et son désarroi tout en notant qu’il porte une accusation grave en prétendant que la police aurait sciemment prémédité et exécuté son fils. Comme il a engagé une procédure judiciaire, je fais juste remarquer que les mots ont un sens et j’imagine que ses avocats ont du lui rappeler en douceur (histoire d’éviter une plainte pour diffamation).

      Sinon tu ne réponds pas à ma question si ce n’est par une question chargée : "Alors la question est simple : les FDO ont-elle le droit de tuer une personne non armée, qui ne donne aucun coup, pour avoir téléphoné en conduisant et, possiblement, avoir eu des écarts de langages ?".

      D’abord, une partie importante de la scène (l’interpellation elle-même) manque. Ensuite, la question part du postulat que son interpellation aurait été injustifiée : peut-être, mais la vérité c’est qu’on en sait rien pour le moment. Enfin elle est chargée parce que personne ne dit qu’il est normal que les FDO tuent des citoyens non-armés. Si les FDO veulent interpeller qq’un parce qu’il a commis un délit et qu’il se rebelle, certaines procédures doivent être respectées : c’est ce dernier point qui compte et qui sera examiné en principe. Peut-être serait-il sage d’attendre les résultats de l’enquête avant de conclure, non ?


    • TotoRhino TotoRhino 8 janvier 13:40

      @Conférençovore
      Les témoignages sont nombreux, les vidéos récoltées par Médiapart viennent bien souvent de témoins directs qui n’avaient aucun lien avec la personne.
      Quant à la phrase : "Cédric n’agresse pas les agents mais les filme", elle n’est pas de moi, mais du Journaliste reporter d’images Brice Ivanovic.
      Mais je le répète, la question est simple et fondamentale : "les FDO ont-elle le droit de tuer une personne non armée, qui ne donne aucun coup, pour avoir téléphoné en conduisant et, possiblement, avoir eu des écarts de langages ?".
      D’autre part, si une personne avait été irrespectueuse ou usé de paroles agressives, avant d’en arriver aux mains, ce qui n’est visiblement pas le cas en regard des témoignages, il y avait une autre solution bien plus simple : on met une amende, point barre. S’amuser à plaquer une personne au sol en montant à trois dessus, l’étrangler jusqu’à le faire crever en lui pétant le larynx, ça s’entend, une personne qui meurt entre tes mains, ça se voit, ça se ressent, il faut vraiment être complètement barge pour en arriver là.


    • TotoRhino TotoRhino 8 janvier 13:41

      @TotoRhino
      A retirer de mon commentaire : "ce qui n’est visiblement pas le cas en regard des témoignages,"


    • Conférençovore 8 janvier 14:00

      @TotoRhino

      "il y avait une autre solution bien plus simple : on met une amende, point barre"

      L’outrage à l’égard d’un agent dépositaire de l’autorité publique est puni de 1 an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende s’il est commis par un auteur unique. Ce n’est pas une simple infraction qui se règle avec un PV à 35€ et, hop ! on départ tranquille...

      Par ailleurs, je ne crois pas que plaquer un homme au sol soit un "amusement". S’il est interpellé, il est censé collaborer et pas empêcher son interpellation (ce qui est autre délit). Encore une fois, on ne voit pas la scène intégralement donc...


    • TotoRhino TotoRhino 8 janvier 14:20

      @Conférençovore
      La sanction dont tu parles est la peine maximum, peine très rarement appliquée, fort heureusement. Et, en pareil cas, l’outrage doit être caractérisé quant à la peine, elle doit être prononcée par un juge. Tu devrais faire procureur !


    • Conférençovore 8 janvier 18:39

      @TotoRhino En effet, "fort heureusement" est l’expression ad hoc pour qualifier le traitement des racailles (je ne parle pas du Monsieur mort...) qui insultent et agressent quotidiennement des agents assurant des missions de service public, comme des pompiers, des chauffeurs de bus, agents SNCF, etc.


    • TotoRhino TotoRhino 8 janvier 18:45

      @Conférençovore
      "je ne parle pas du Monsieur mort..."
      Dommage, c’est le sujet...


    • Conférençovore 8 janvier 19:20

      @TotoRhino "Dommage, c’est le sujet..."

      Il est surtout dommage, en effet, que ce ne soit pas réellement le cas. Quitte à donner dans l’émotion, autant le faire proprement. Drôle d’époque, décidément...


  • pegase pegase 8 janvier 10:24

    Pendant ce temps là, la police Suisse distribue des paquet de bonbons aux automobilistes pour la sécurité routière (véridique, j’en ai un) ...

    C’est marqué dessus en toutes lettres "Attention, un enfant ça surprend" ....

    Chez nous c’est les coups de LBD dans l’œil, et la strangulation jusqu’à ce que mort s’en suive smiley

    "Veuillez sécuriser votre chien" (mon berger allemand ndlr), il a fallu quand même que je passe la ceinture de sécurité à mon chien smiley

    qui a failli mordre l’agent distribuant des bonbons en passant ...

    C’est le seul reproche qui m’a été fait smiley


  • ETTORE 8 janvier 12:03

    Quel bel " état de déliquescence " !

    Où fermer les volets, vous tue !

    Porter un GJ vous estropie la gueule !

    Filmer, vous étouffe .

    Vous me direz....reporter de guerre, c’est un métier et s’y coller avec un simple tuto sur smartphone... c’est comme faire un safari pour aller caresser les lions à main nue.

    Dans ce pays, les portes de la cage au fauves, du club zoophile, ont été ouvertes sciemment...

    Et c’est dans cette optique, qu’on nous invite chaleureusement à " traverser la rue "

    pour y trouver " la MORT ".

    Et on vient nous emmerder avec les limitations de vitesse à la con, pour

    " notre vie ".

    Franchement ?


  • CoolDude 8 janvier 14:12

    Judo, Aïkido, Jujistu...

    Dans ses disciplines ont y apprend, les étranglements, les clefs, les portées et projections.

    Interdit en compétition, car ça casse, ça tue !

    A utiliser qu’en cas de légitime défense.

    Ces cons lui ont fracturé le larynx.

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/mort-d-un-livreur-apres-son-interpellation-a-paris-l-autopsie-revele-une-asphyxie-avec-une-fracture-du-larynx_3775093.html


  • Scalpa Scalpa 8 janvier 21:15

    Trois poulets sinon tu l’abuses.


  • TotoRhino TotoRhino 12 janvier 22:36
    L’épouse du livreur décédé Cédric Chouviat témoigne : "Ces policiers m’ont menti"

    https://youtu.be/WGwK7V0jzpc


Réagir