samedi 23 novembre 2019 - par TotoRhino

J’en peux plus, on est en train de crever !

Une population à bout !

Comme de coutume, on a beaucoup parlé de violences contre des monuments et le mobilier urbain parisiens lors de l’acte « anniversaire » du mouvement des gilets jaunes, mais les vraies scènes de violence étaient-elle bien celles-ci ou celles des vidéos ci-dessous ?

Une scène d’apocalypse… 

Publicité

Une jeune femme violentée…

Nouvelle façon d'arraisonner une femme : 

Des journalistes pris à parti…



11 réactions


  • gaijin gaijin 23 novembre 2019 13:20

    la violence de l’état est légitime

    dit l’état .......


    • paul Muad Dib 23 novembre 2019 14:18

      Salut@gaijin

      ici howakhan j’ai récupéré un vieux compte , comment va la zone occupée ?..et toi même ? salutations 


    • gaijin gaijin 24 novembre 2019 10:38

      @paul Muad Dib
      salut l’indien ici en zone occupée la situation s’empire rapidement et le climat social se durcit ( pas seulement entre les gens et le gouverneur imposé par l’empire du commerce mais de manière beaucoup plus générale.)
      moi ça va smiley a l’abri des regards je développe mon réseau de résistance, travail grandement facilité au fur et a mesure que tombent les illusions ....
      comme faisait dire jules verne au capitaine némo : " Ce n’est pas de nouveaux continents dont la terre a besoin mais de nouveaux hommes "
      dont acte ...
      ce qui compte ce n’est pas comment nous allons mourir mais comment nous vivons


    • paul Muad Dib 24 novembre 2019 12:16

      @gaijin

      Salut gaijin, comme souvent on se rejoint...non curieusement, ce que tu dis dans ta dernière phrase fut disons une vision, en janvier de cette année avec un impact certain actif de lui même ; insight en anglais est beaucoup plus juste, insight que la mort doit être au début de toute analyse de la pensée pour être toujours intégrée en fait, car ce qui nous est devenu non conscient lui fait toujours ce chemin...ensuite cela libère l’énergie pour la vie…etc et plus complexe mais en même temps c’est assez simple…

      A bientôt.  smiley


    • mat-hac mat-hac 25 novembre 2019 11:01

      Macron dit que parler des violences policières ne se fait pas dans un état de droit, d’où la raison pour laquelle sont virés des policiers ou gendarmes dès qu’il n’y a pas de jugement ni de télévision.


    • Jean Keim Jean Keim 25 novembre 2019 11:54

      @paul Muad Dib
      p>

      Il faut voyager léger smiley


    • louis 26 novembre 2019 13:16

      @gaijin
      Là , vous voulez parler de la violence des nantis qui se sont emparés de l’état et qui s’en servent comme d’une tour d’ivoire .


    • pegase pegase 24 novembre 2019 18:13

      @TotoRhino
      -
      On ne peut même plus s’immoler tranquille smiley


  • ETTORE 25 novembre 2019 12:12
    pegase 24 novembre 18:13

    @TotoRhino
    On ne peut même plus s’immoler tranquille

    ___________________________________________________

    Non ! Car tout tas de cendre, est visuellement un prémisse sombre de ce que seras ce gouvernement/dictature dans peu de temps.

    Regarder l’avenir, le notre, est bien ce qui fait le plus peur à ces démons !


  • totof totof 25 novembre 2019 17:01

    Ce qui est en train de se passer est extrêmement grave. Plus rien ne sera comme avant : nous passons dans une phase de décadence où le régime n’en a plus rien à foutre que nous sachions qu’il est une dictature. Dans le même temps, il embrigade la jeunesse avec l’école et déverse des flots de divertissements pour endormir la masse. Ca tourne au roman de science fiction...


Réagir