samedi 8 novembre 2014 - par erQar

Enfin une analyse cohérente !

Onfray apporte enfin de la cohérence, et il fallait le souligner.

 

 



130 réactions


  • DIVA DIVA 8 novembre 2014 18:16

    Etonnant ! Positivement étonnant !

    M’est avis qu’il n’est pas prêt de retourner en Palestine occupée avant un moment ...

    Nerveux le Bourdin après l’évocation d’israel !


    • stifter 11 novembre 2014 08:28

      Onfray refuse le principe humaniste de Térence "Rien de ce qui est humain ne m’est étranger" (ça se défend), mais il reste sioniste, j’en suis covaincu, par ignorance et haine de l’Islam qui a le malheur pour lui d’englober le spirituel et le temporel.


  • Pablo el GENIO Pablo el GENIO 8 novembre 2014 18:40

    Je suis soufflée !!! Esprits de la vérité et de la probité qui possédaient ce corps ponctuellement et étonnement sortaient vite ou notre Onfray est candidat à avoir des problèmes ...de très gros problèmes ! Un "candidat" à " élus" !


    • erQar erQar 9 novembre 2014 12:57

      Bonjour Pablo,
      -
      En effet, il a fait remarqué un point (éthique de réciprocité) et cela ne va pas du tout dans le sens de l’oligarchie, qui lui a un principe premier, c’est de s’immiscer dans les affaires des autres...
      -
      Mais gageons qu’il va retourner sa veste...car il ne faut pas oublier que le diable et ses sbires sont incohérent avec ce qu’ils disent et ce qu’ils font et ils mélangent tous la vérité et le mensonge. smiley


  • MAZIG 8 novembre 2014 20:58

    Ne nous laissons pas duper par ce pseudo revirement de façade. Ce serviteur du peuple élu ne fait que véhiculer la thèse sioniste selon laquelle la promotion des mouvements islamistes serait le meilleur moyen de pérenniser le déstabilisation et la désintégration du monde arabo-musulman.Le fait de mentionner "Israel" n’est qu’un rideau de fumée pour faire croire à une pseudo neutralité. Je suis sur que ses maitres sionistes islamophobes , BHL , Finkelcrotte & Co sauront le gratifier.


    • Avlula 8 novembre 2014 21:27

      Non mais ça va calme-toi, on n’était pas en train d’entamer un culte de Saint Onfray, on vient d’entendre un morceau de télévision intelligent et cohérent, c’est tout ! Faut apprécier ! Osef d’Israël, c’était pas ce qui importe. Chacun s’occupe de ses oignons, ça oui.


    • Allexandre 8 novembre 2014 23:04

      Tu as peut-être bien raison. Je me méfie de ces intellos qui changent d’avis comme de chemise. Les sionistes sont tellement doués pour manipuler les esprits et lobotomiser les autres qu’il faut être vigilant !!


    • tokepiks 10 novembre 2014 01:52

      Je suis d’accord , c’est encore de la propagande .

      Onfray "faut pas faire la loi chez les musulmans" 
      Hors , la musulmanie n’existe pas , l’eil n’est pas le pays des musulmans .


  • Heptistika Heptistika 8 novembre 2014 21:26

    Bientôt Klarsfeld appellera à manifester devant les spectacles d’Onfray, de toute évidence sur la pente savonneuse du complotisme et de l’antisémitisme.


  • Allexandre 8 novembre 2014 22:34

    Michel Onfray a changé d’avis. Il n’est plus sioniste, comme il le clamait sur un plateau télé il y a deux ans. Il a enfin compris que le sionisme et Israêl étaient une association de malfaiteurs mafieux. Quoi qu’il en soit, bonne analyse. L’Occident ne cesse de clamer sa supériorité sur l’islam et sur les Noirs d’Afrique et veut imposer sa loi. Cette névrose de supériorité de l’Occidenté va lui revenir en pleine gueule, genre booerang. Le seul problème, c’est que une fois de plus, ce sont les petites gens qui vont en payer la facture. Les gros bonnets partiront se planquer avant la tempête. Cela dit, les petites gens sont souvent aussi connes que les élites pourries jusqu’à l’os. Ce qui est dur, c’est de devoir dire que les musulmans ont raison quand on est athée !!!


  • Espoir 8 novembre 2014 22:57

    Rassurez vs il a la carte du club... Il peut raconter ce qu’il veut... Il sera toujours invité sans problèmes... Comme zemmour d’ailleurs...


  • cathy30 cathy30 8 novembre 2014 23:43

    Vous avez beaucoup de mal à suivre Onfray :


    Allez plus loin, penchez vous sur sa vision globale. Elle est très intéressante d’ailleurs. Vous n’en avez pas marre d’être menés par le bout du nez par certains, quand on vous sort un bout de vidéo à commenter. Est-ce pour cela que la France vous a instruit ? Avec vos commentaires à l’emporte pièce, construisez enfin !

    Mais on peut se poser la question, est-ce que la Russie ou les USA ont le droit intervenir au sujet des guerres tribales, ethniques et religieuses des pays musulmans, quand un pipeline passe sur les pays concernés ? Pourquoi notre énergie coûte si chère aujourd’hui.

    En ce moment l’Angleterre se fâche très fort contre l’Allemagne et sa politique d’immigration et son ouverture des frontières dans la zone euro.

  • Scalpa Scalpa 9 novembre 2014 00:14

    Les droits de quel homme ?


    • Allexandre 9 novembre 2014 11:14

      Question à 1000 euros !!! Celui qui trouve la réponse aura droit à ma gratitude éternelle.


  • MAZIG 9 novembre 2014 00:16

    Cathy la sioniste islamophobe reprend du service. Cessez de faire semblant de vous faire des soucis pour la France , car cous la détestez et vous haissez les français qui ne se laissent plus duper par vos appels incessants à déclarer la guerre aux musulmans pour couvrir les agissements nazis d’Israel , qui est votre vraie patrie.


    • cathy30 cathy30 9 novembre 2014 09:28

      Mazig je vais vous donner ma lecture des événements :


      je vois que vous ne vous vous posez pas les bonnes questions. Pourquoi livre t-on la France aux musulmans ? Alors que notre culture est incompatible avec cette religion, comme on l’a déjà fait par le passé avec l’Espagne (très riche) Mais elle est imposait par l’Allemagne (Assyrie), elle prête son bras droit à la synagogue de satan, comme elle l’a fait dans le passé.
      Les anglais (Ephraïm) ne voulait pas d’un Etat juif. De Gaulle non plus. 
      Mais votre haine contre Israël va vous perdre. Vous faites leurs jeux. Vous n’êtes que manipulés ici ou ailleurs. 
      L’islam n’est qu’une arme de guerre, depuis tant de temps, et à chaque fois vous tombez dans le piège. Ce que vous redoutez tant va arriver. 
      Mais il faut rester positif, il n’y a jamais eu autant de conversions chrétiennes dans les pays musulmans. Même des islamistes se convertissent à Christ.
      Nos médias ne veulent pas dire que se sont des guerres de religions alors qu’elles le sont. S’ils le disaient, alors ils reconnaîtraient que la bible est vraie. 
      Voilà je pense que ma lecture est compréhensible.
      Ma patrie n’est pas ici, elle est auprès de Jésus. La révolte est contre vous.
      La recréation d’Israël est l’apothéose de la révolte des peuples.
      Alors est-ce que je suis sioniste, ce n’est pas faux, mais pas celle d’Israël qui se révolte tout comme vous contre le messie, fils de Dieu, Jésus. 


    • erQar erQar 9 novembre 2014 21:21

      La question minipsig est de savoir pourquoi cette secte réussie et pas celle-ci ? et si on voit plus loin, on a cette secte qui ne dit pas son nom


    • erQar erQar 9 novembre 2014 21:46

      minipsig,
      -
      Vous savez j’avais dit sur un autre fil ici que les athées ont raison le créateur n’existe pas ...cependant, je crois plus en dieu qu’en l’homme.
      -
      les gens sont tellement stupides qu’ils ont besoin d’un bouquin dans lequel il est écrit "tu ne tueras point"
      -
      En effet, c’est pourquoi nous sommes je pense encore vivant...normalement, l’esprit de compétition devrait mener vers une guerre fratricide...mais heureusement que la plupart des gens sont cons, on ya est pas encore...et pour le caractère sacrée d’une vie humaine, c’est très relatif.
      -
      ils préfèrent apaiser leur esprit avec quelques bobards de vie après la mort, réincarnation et j’en passe
      -
      Qui vous dit que c’est un bobard ? En avez vous la preuve ?
      N’oublions pas que seul l’ignorant a des certitudes.

      -
      La religion du "commerce" ne propose pas un SAV après la mort, c’est sans doute pour cela qu’elle échoué.
      -
      Le transhumanisme arrive, et cela est accompagné par la promesse d’un paradis artificiel...


    • cathy30 cathy30 9 novembre 2014 23:18

      minipsig

      Vous focalisez. Et bien non, les vilains barbus demandent pardon pour leurs crimes à Jésus. Ce n’est pas la couleur de peau qui sauve. Ôtez ça de votre tête, tout de suite, c’est une insulte envers leur créateur.

    • cathy30 cathy30 12 novembre 2014 08:04

      minipsig

      c’était aussi de l’ironie de ma part pour les vilains barbus, j’ai seulement repris la votre. Reprendre l’ironie de son interlocuteur n’a qu’un effet boomerang.

  •  Qanelle Qanelle 9 novembre 2014 01:06

    le roi de l’enfumage, je peux vous le dire, il m’a enfumer.
    Je peux pas vous en parler objectivement j’ai des comptes à régler avant.
    Lui en parlera mieux que moi.
    http://www.youtube.com/watch?v=bKs3KbunHYI


    • lupus lupus 9 novembre 2014 07:32

      bien vu Qanelle merci pour le lien


    • erQar erQar 9 novembre 2014 13:16

      Bonjour Qanelle,
      -
      Je ne sais pas quel est votre litige avec Onfray...mais en ce qui me concerne, j’ai mis dans le titre le terme "enfin", car ce qu’il a dit auparavant n’a suscité aucun intérêt pour moi.


  • Scalpa Scalpa 9 novembre 2014 01:28

    Si tu as un poulailler un bon conseil de philosophe serait de laisser la porte grande ouverte la nuit pour apprendre au renard qu’il est chez lui bien qu’il ait quelques parts un terrier.


  • Hijack ... Hijack ... 9 novembre 2014 01:49

    Parfois, sur un tas de merde, pousse un peu d’herbe, mais ce n’est que passager. Quand on sait le fond de sa pensée, ce type est à jeter, il ne représente rien, aucune pensée.
    .
    Comme l’a remarqué Diva plus haut, Bourdin se sent mal dès qu’Israël est un tantinet évoqué. Cela étant, je ne sais pas pourquoi Onfray dit tout ça (en oubliant la Syrie toutefois) ... sans doute craint-il que le vent ne tourne et se cherche à se dédouaner préventivement.


  • Joe Chip Joe Chip 9 novembre 2014 03:57

    "On va pas faire la loi chez les musulmans. Que les musulmans fassent leur loi". 

    "Pourquoi dans leur pays les gens n’auraient pas le droit de mener leur politique ?"

    Apparemment, les commentateurs musulmans n’ont pas du tout compris ce qu’Onfray est en train de suggérer de manière un peu retorse, en utilisant la technique du point de vue étranger (je me mets à la place de l’autre et de sa sensibilité pour lui faire accepter mon propre point de vue). 

    Déjà il joue sur l’ambiguïté malien/musulman et lui oppose un "nous" et un "on" civilisationnel qui n’est pas la France mais le monde européen et chrétien. 

    Il utilise l’argument du Mali (débile, d’ailleurs, la France étant intervenu en urgence pour empêcher la capture de 6000 français à Bamako, puis nettoyer le bordel des Américains, avec l’adhésion sur place des Maliens, enfin passons...) pour expliquer que l’Islam n’a pas sa place en France... et vous le trouvez cohérent ? 

    Ben oui, bande de gros malins, si "on" a rien foutre "chez les musulmans" (pourquoi ne pas dire "chez les Maliens" encore une fois s’il parle de la France ?), vous n’avez rien à faire, logiquement, "chez nous", en Europe....

    Et si vous ne voyez pas, à l’instar d’Hijack, la cohérence avec ses propos sur Israël, c’est que vous n’avez doublement rien compris.

    Si j’étais sioniste et identitaire, j’applaudirais les propos d’Onfray.


    • Frida Frida 9 novembre 2014 10:13

      Apparemment, les commentateurs musulmans n’ont pas du tout compris ce qu’Onfray est en train de suggérer de manière un peu retorse, en utilisant la technique du point de vue étranger (je me mets à la place de l’autre et de sa sensibilité pour lui faire accepter mon propre point de vue).

      -----

      Comme quoi, les islamophiles sont parfois les plus islamophobes, à l’insu de leur plein gré,

       très sensibles à la flatterie, ils tombent comme des mouches dans l’attrape mouches ....

      aucune hauteur de vue, aucune distanciation,

      ils sont encore dans "touche pas à mon pot", "touche pas à mon muzz"

      et pour cela ils sont prêts à gober n’importe quoi et valider des discours "islamophobes"...


    • funambule funambule 9 novembre 2014 11:20

      même avis que Joe Chip
      néanmoins, l’avis politique de Onfray, ça fait longtemps que je m’en fous.
      Onfray est un excellent polémiste, par écrit en tous cas.
      Son livre sur Bourdieu par exemple est excellent.


    • funambule funambule 9 novembre 2014 11:24

      et même avis que Frida aussi (rare !)
      Certains croient que l’on défend mieux l’Islam lorsque l’on défend parmi ceux qui s’en réclament, ceux qui imposent le plus sévèrement leur vision aux autres.
      Pour eux, plus c’est autoritaire et plus c’est islamique.
      Pourquoi ? Pour rien, parce que ça a l’air plus radical !
      Totalement débile !


    • QaviQeQuarQo QaviQeQuarQo 9 novembre 2014 16:30

      pour ma part je prend ce passage dans le sens d herve juvin et de son ecologie des civilisations



      chacun chez soi avec ses lois, le modele colonialiste de droite, modele francais pendant longtemps : des trapeurs au canada, de lyote au maghreb.... ce qui n empeche pas une presence economique active.

      contrairement au modele humaniste qui veut evangeliser de force, eduquer le sauvage (3eme rep), ou apporter la democratie....


      A choisir je prefere de loin le premier modele


    • samagora95 samagora95 10 novembre 2014 13:43

      Frida & joe


      Vous n’avez pas regardé la vidéo ?

      Il le dit lui même au début, il est islamophobe et demande aux Islamistes de pratiquer la religion qu’il veulent chez eux et aux occidentaux de les laisser vivre leur religion comme ils le souhaitent encore une fois chez eux, c’est une attitude raciste et méprisante que tout le monde a relever puisqu’il l’assume ouvertement.
      Il n’y a rien de cacher ou à décrypter.

      Les musulmans n’applaudissent pas l’islamophobie du discourt mais le fait de montrer du doigt l’incohérence de la soi-disant guerre contre le terrorisme que mène l’occident. 

      Pour ma part, je suis absolument convaincu que l’islamisme radicale et terroriste (auquel j’ai cru pendant longtemps) est une invention sioniste, celui que l’on voit en Syrie, Libye, Irak en ce moment est une fabrication signé Israël (via les pays occidentaux qu’ils ont infiltrés du sol au plafond).

      Je ne suis pas religieux et trouve totalement débile ce type de secte et de superstitions (il faut appeler un chat un chat), mais je ne vais pas interdire à quiconque de pratiquer sa religion tant quelle reste dans le cadre des lois de la société laïc, celui qui n’est pas d’accord pourra effectivement aller se faire voir ailleurs, la règle est simple pourquoi faire compliqué ?

    • maQiavel maQiavel 10 novembre 2014 17:53

      -et même avis que Frida aussi (rare !)

      ------> Quand elle dit cela « aucune hauteur de vue, aucune distanciation », de qui parle –t- elle ? Si c’était elle-même qu’elle décrivait, je serais évidemment d’ accord mais en général, les militants bornés manichéens, binaires et simplistes sont prisonniers de leurs jugements de valeurs, ils sont incapables de prendre de la hauteur et de se mettre eux-mêmes en perspective, elle ne peut donc pas se décrire ainsi…


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 9 novembre 2014 11:00

    Heu, je suis d’accord qu’il faut parfois être méfiant avec les médias, mais le fait de croire systématiquement que les gens pensent le contraire de ce qu’ils disent, ou qu’ils disent un truc pour en cacher un autre, c’est un peu délirant aussi, non ?


    Onfray est de toute évidence sincère dans ce qu’il dit ici, exactement ce qu’il dit et pas moins ni plus. 

    • erQar erQar 9 novembre 2014 12:49

      Bonjour Qaspard,
      -
      En effet, il est étonnant de voir frida et joe chip dire qu’il tient un discours islamophobe dans cet extrait. A fortiori, le discours de Onfray ne va pas dans leur sens, surtout si c’est deux là valide une politique coloniale.
      -
      Ce que je relève chez Onfray, c’est l’éthique de réciprocité qui est une interaction sociale juste et cohérente.
      Par exemple
      Je suis gentil, tu es gentil
      Je t’arnaque, tu m’arnaque
      Je te colonise, tu me colonise
      Et ainsi de suite...
      Seulement aujourd’hui, c’est je t’entube (les dominants) et tu va te prendre la tête avec les islamistes (qui sont un danger pour mon système financier usuraire)


    • funambule funambule 9 novembre 2014 13:24

      rien compris à ce que vous dites erQar
      En revanche, l’éthique de réciprocité telle que vous la présentez ressemble surtout à la loi du talion et conduit à des absurdités.
      Elle signifie que l’on se contente de faire aux autres ce qu’ils nous font, sans nous poser de questions sur les réels intérêts, ni sur les humeurs des uns et des autres.
      Si quelqu’un déborde, commet une injustice contre nous, inutile de comprendre la complexité de la situation, on doit commettre aussi une injustice contre lui, qu’il ne comprendra certainement pas et qu’il devra nous rendre à son tour, ce que nous n’accepterons pas et que nous considérerons comme étant beaucoup plus grave, etc.. etc...
      -> Escalade de la violence

      Lorsque l’on a une éthique personnelle du bien et du mal, on peut parfois tendre l’autre joue.


    • erQar erQar 9 novembre 2014 13:45

      En effet funambule..
      -
      sauf que la notion de talion est essentiellement une notion de vengeance. Alors que la dimension positive doit être compris dans les interactions sociales dans l’éthique de réciprocité.
      -
      Elle signifie que l’on se contente de faire aux autres ce qu’ils nous font
      -
      C’est surtout avoir un comportement miroir..
      -
      Par exemple :
      -
      si je vous poignarde...vous devez vous défendre et si possible retourner le poignard contre moi (légitime défense)
      -
      si je vous vole un bien matériel, il est logique que vous repreniez votre bien. Si ce n’est pas le cas, la justice doit vous épauler.
      -
      si une femme n’accepte pas mes avances, alors il est logique de laisser tomber toute volonté de rapprochement auprès de cette personne
      -
      si une entreprise pollue ou vole des ressources naturelles, il est logique de polluer et voler cette entreprise.
      -
      Ainsi de suite.....
      -
      C’est vrai que ce n’est pas chrétien, mais si ils étaient chrétiens...il n’y aurait pas d’injustice.


    • funambule funambule 9 novembre 2014 13:58

      si une entreprise pollue ou vole des ressources naturelles, il est logique de polluer et voler cette entreprise.

      Pour l’entreprise il faut plutôt l’obliger à dépolluer, mais justement, vous vous êtes laisser emporter par le terme de "réciprocité"

      Voilà pourquoi il ne faut pas s’appuyer sur ce principe qui induit en erreur.
      Par ailleurs, la symétrie n’existe pas.

      Si une femme n’accepte pas mes avances, alors il est logique de laisser tomber toute volonté de rapprochement auprès de cette personne
      là vous avez vous-même abandonner la réciprocité qui serait :
      Si une femme refuse mes avances, elle doit être obligée de me faire des avances pour que je puisse les refuser à mon tour.


    • erQar erQar 9 novembre 2014 14:10

      Pour l’entreprise il faut plutôt l’obliger à dépolluer, mais justement, vous vous êtes laisser emporter par le terme de "réciprocité"
      -
      A défaut de ne pas pouvoir dépolluer, il est possible de polluer son image qui est aussi une mesure adéquate de réciprocité.... smiley
      -
      Si une femme refuse mes avances, elle doit être obligée de me faire des avances pour que je puisse les refuser à mon tour.
      -
      Dans ce cas de figure, c’est moi qui a commencer l’interaction. Donc c’est à moi de ne pas insister pour ne pas tomber dans le harcèlement.
      Si on suit cette logique.... si je continue les avances et donc cela devient un harcèlement, il est logique que vous me répondiez par une réaction violente pour couper court à cette interaction. Cependant, si je montre au média mon visage boursoufflé et je travesti la réalité sans que la femme agressé puisse répondre de ses actes...alors pour la majorité des personnes qui regardent la télé, je suis la victime (inversion des rôles). D’ou une autre règle "pas vu, pas pris"


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 9 novembre 2014 14:56

      Je pense, ErQar, qu’on peut ajouter à l’éthique de la réciprocité un principe de bienveillance initial et même un devoir d’accueil et de secours. C’est tout le sens de l’hospitalité.


      Je ne vous connais pas et ne vous dois rien, mais vous voyant, par exemple, voyageur égaré sous la pluie, je vous accueille chez moi et vous offre un repas. 

      A partir de là, bien sûr, si vous vous comportez en hôte malveillant et ingrat, je suis en droit de me défendre à la mesure de votre agression. Mais le fait de ne pas s’agresser a priori les uns les autres est important. C’est même ce qui fait la différence entre le paradis (l’inconnu est un ami sauf s’il montre le contraire) et l’enfer sur Terre (l’inconnu est un ennemi sauf s’il montre le contraire, ce qu’il n’a pas le temps de faire car on le massacre avant.  smiley ). 

    • funambule funambule 9 novembre 2014 15:10

      effectivement réciprocité ça prête à confusion, ça limite énormément les principes qui motivent l’action et l’éthique ...
      Je disais que parfois on peut tendre l’autre joue, mais parfois on peut attaquer préventivement aussi, c’est selon le contexte.
      Toute la question est de bien évaluer son contexte, ses possibilités, et ses intérêts.


    • erQar erQar 9 novembre 2014 15:21

      Je disais que parfois on peut tendre l’autre joue, mais parfois on peut attaquer préventivement aussi
      -
      C’est l’argument trouvé par bush et consort pour la deuxième guerre du golfe...autrement dit open bar pour les dominants.
      Je crois qu’un film introduit ce principe dans l’esprit des gens.


    • erQar erQar 9 novembre 2014 15:29

      Qaspard,
      -
      Je suis totalement d’accord avec votre commentaire... smiley
      -
      Si vous me permettez de rajouter un point
      -
      C’est même ce qui fait la différence entre le paradis (l’inconnu est un ami sauf s’il montre le contraire)
      -
      Dans une société saine, ce principe doit être la règle
      -
      l’enfer sur Terre (l’inconnu est un ennemi sauf s’il montre le contraire, ce qu’il n’a pas le temps de faire car on le massacre avant.)
      -
      Malheureusement, c’est ce principe qui prévaut aujourd’hui dans la société française ou plutôt dans une société matérialiste (principe de compétition).
      -


    • funambule funambule 9 novembre 2014 15:49

      Une attaque préventive, c’est exactement comme une riposte, toute la question est de savoir comment elle est évaluée, et comment est évaluée sa visée.

      Une société bâtie sur la volonté démesurée de préserver ses membres de toute attaque, s’accordera le droit de sur-réagir à la moindre menace.
      Les croyances jouent donc un rôle important dans la paranoïa.
      Le principe de compétition n’est pas l’exclusivité des sociétés matérialistes.

      Bien sûr, matérialisme et spiritualisme religieux s’imbriquent, c’est la poule et l’oeuf.
      Mais à notre niveau, il faut découvrir et promouvoir des principes pour notre quotidien, et le principe de réciprocité ne me parait rien expliquer, ni rien régler.

      A la limite, un principe de juste proportionalité (qui existe déjà d’ailleurs) me semblerait plus prometteur et conduirait à plus de réflexion.


    • erQar erQar 9 novembre 2014 16:13

      Funambule,
      -
      On reprend car il y a une impasse à votre réflexion
      -
      Une attaque préventive, c’est exactement comme une riposte
      -
      Vous mélangez ces deux notions...la riposte est une réponse à une interaction (contre attaque) et l’attaque préventive. Un délire paranoïaque est un comportement de persécution et qui est qualifié de malade ou déviant.
      -
      Une société bâtie sur la volonté démesurée de préserver ses membres de toute attaque, s’accordera le droit de sur-réagir à la moindre menace.
      -
      Qui parle de préserver ses membres ? face à qui ? Par exemple les dominants qui sont blanc sont une menace pour les membres de cette communauté.
      -
      Bien sûr, matérialisme et spiritualisme religieux s’imbriquent
      -
      N’importe quoi
      -
      le principe de réciprocité ne me parait rien expliquer, ni rien régler
      -
      L’éthique de réciprocité ramènerait plus de justice et ce sera déjà pas mal pour 99% de gens
      -
      un principe de juste proportionalité
      -
      Je parle d’équilibre et non de proportion...la justice a une balance en équilibre comme symbole et non une balance qui est légèrement en déséquilibre.


    • funambule funambule 9 novembre 2014 16:50

      exemple : un pays considérant ses ressortissants comme des surhommes (pour des raisons religieuses, historiques, électoralistes (imbrication du matériel et du spirituel en tant que justification)), s’accorde le droit d’attaquer préventivement et/ou de réagir à n’importe quelle attaque, qu’il pourra d’ailleurs provoquer lui-même.

      La question déterminante n’est donc pas la réciprocité, ni l’opposition riposte/prévention, mais bien l’éthique qui anime les actions.

      Autrement dit, c’est en montrant que les croyances sont farfelues que l’on peut empêcher les actions ou les réactions démesurées.

      Seulement affirmer qu’il ne faut pas agir de façon injuste ou disproportionnée, ça ne suffit pas, si la motivation pour agir ainsi n’est pas atteinte.

      exemple : si je veux me venger contre le fils de mon ennemi, il vaut mieux me faire comprendre que c’est illogique, néfaste, immoral, c’est à dire que c’est mauvais en soi, et pas seulement me dire que c’est interdit par un principe de réciprocité.

      Enfin, je suppose que ça dépend des gens.

      Je pense (détrompez-moi si vous le souhaitez) que vous avez peur de devoir abandonner l’idée de guider votre vie par une obéissance à des principes religieux.

      Pour moi, les principes religieux ne dictent pas des principes moraux, mais dessinent à partir de principes éparts, la voie vers la morale à intérioriser.


    • erQar erQar 9 novembre 2014 16:53

      rectification
      -
      Vous mélangez ces deux notions...la riposte est une réponse à une interaction (contre attaque) et l’attaque préventive n’en est pas une (c’est une notion avant l’interaction).
      -
      A moins de considérer ma présence comme une attaque et là, on parlera de délire paranoïaque... et ceci est surement le résultat d’un sentiment de persécution et qui peut être qualifié de malade ou déviant.

      -

      Est ce que je suis clair ?


    • erQar erQar 9 novembre 2014 17:20

      un pays considérant ses ressortissants comme des surhommes (pour des raisons religieuses, historiques, électoralistes
      -
      Vous parlez du peuple élu ?
      -
      (imbrication du matériel et du spirituel en tant que justification))
      -
      Mais pourquoi faite vous l’amalgame entre les deux, ce sont deux choses en opposition et confrontation
      -

      La question déterminante n’est donc pas la réciprocité, ni l’opposition riposte/prévention, mais bien l’éthique qui anime les actions.
      -
      n’importe quoi, ce qui anime les interactions se sont les émotions..ensuite il est indispensable de mettre un cadre et c’est ce que l’on appelle l’éthique et l’éthique de réciprocité est plus juste que l’éthique matérialiste.
      -
      Autrement dit, c’est en montrant que les croyances sont farfelues que l’on peut empêcher les actions ou les réactions démesurées.
      -
      Tout dépend de ce que vous appelez croyance..le délire paranoïaque est une croyance satanique
      -
      Seulement affirmer qu’il ne faut pas agir de façon injuste ou disproportionnée, ça ne suffit pas, si la motivation pour agir ainsi n’est pas atteinte.
      -
      pas compris cette phrase
      -
      si je veux me venger contre le fils de mon ennemi, il vaut mieux me faire comprendre que c’est illogique, néfaste, immoral, c’est à dire que c’est mauvais en soi, et pas seulement me dire que c’est interdit par un principe de réciprocité.
      -
      Tout dépend de ce qu’a fait ton ennemi, il serait logique qui paye soit de sa vie si une vie est dans la balance. Si demain je tue un gamin sur la route, il serait logique que le père me prenne la vie.
      -
      Je pense (détrompez-moi si vous le souhaitez) que vous avez peur de devoir abandonner l’idée de guider votre vie par une obéissance à des principes religieux.
      -
      Si il n’y a pas de principe religieux alors ce monde est et deviendra un enfer...vous l’avez compris que les religieux apportent un ordre dans ce monde chaotique
      -
      Pour moi, les principes religieux ne dictent pas des principes moraux
      -
      Donc une morale à géométrie variable, c’est çà ? encore n’importe quoi
      -


    • erQar erQar 9 novembre 2014 21:25

      Il faudra m’expliquer votre morale et sur quoi vous vous basez...le clown c’est aussi celui qui fait rire la galerie, en l’occurence celui qui se prend pour le créateur.


    • erQar erQar 9 novembre 2014 21:49

      Vous n’avez pas répondu à ma question, d’où vient votre morale ?


    • Joe Chip Joe Chip 9 novembre 2014 21:57

      Si ce que je dis est "délirant", alors certains ici devraient quand même commencer à s’inquiéter... mais en l’occurrence je n’ai pas dit qu’Onfray pensait le contraire de ce qu’il disait. Je ne sais pas non plus ce qui te permet de dire que je "crois systématiquement que les gens pensent le contraire de ce qu’ils disent" sinon un vague préjugé artificiel. Je n’ai rien "cru", ni rien ajouté ou retranché de son propos, mais simplement fait usage d’un peu de logique.

      En revanche, affirmer de quelqu’un - surtout d’un intellectuel connu pour ses positions contradictoires (nietzschéisme "de gauche", libertaire antilibéral, hédonisme monacal...) qu’il est "sincère" me semble davantage relever d’une appréciation personnelle et subjective du contenu de sa pensée. Alain Soral est-il sincère ? Cohn-Bendit est-il sincère ?
      Je n’ai aucun moyen d’apprécier la sincérité d’Onfray. En revanche, je l’ai assez vu à la télé pour savoir qu’il manie en permanence l’ironie et le second degré (la petite remarque sur Israël), ce qui ne veut pas dire bien entendu qu’il mente ou qu’il soit dans la contradiction.
       
      Idem, je ne crois pas avoir qualifié le discours d’Onfray d’"islamophobe" (j’ai horreur de ce mot). J’ai dit qu’il faisait une opposition singulière et civilisationnelle entre "nous" et "eux" - ce que personne n’a contredit - pour justifier un positionnement identitaire (chez nous/chez eux).

      Onfray n’est pas un imbécile, il ne choisit pas cet exemple par hasard. S’il admet par provocation que des djihadistes violents, réclamant une application stricte de la charia, sont dans leur bon droit au Mali, c’est précisément parce qu’il ne veut pas être réfuté quand il critique le Coran, le port du voile ou le halal à l’école en France :

      http://www.lepoint.fr/societe/michel-onfray-l-islam-la-violence-et-notre-liberte-04-10-2012-1695071_23.php
      http://oumma.com/16843/critiquer-islam-onfray-islamophobe

      Mais bien entendu, dans ce cas précis, ErQar & cie vont aussitôt dénoncer ’"l’islamophobie" et l’intolérance d’Onfray qui "s’attaque aux musulmans" dans leur pays...

      Je ne faisais que souligner cette ironie par rapport à l’intitulé naïf de l’article : "enfin une analyse cohérente". On ne peut pas dire d’un intellectuel qu’il est cohérent quand il dénonce l’ingérence des occidentaux "chez les Musulmans", et qu’il devient subitement incohérent quand il dénonce l’impact de l’Islam "chez les Occidentaux".

      « Je crois qu’Israël montre ce qu’est un Occident découplé de l’Europe. Je suis un farouche défenseur des valeurs de l’Occident – liberté, égalité, fraternité, laïcité, féminisme. On voit donc, à Tel-Aviv, mais pas à Jérusalem que je n’ai guère plus et mieux vu, un Occident non européen avec ce que Nietzsche nommerait une « grande santé », une vitalité – des corps montrés sans complexes, une jeunesse radieuse, un nombre incroyable de femmes enceintes, de couples avec des enfants ou des poussettes. Le versant solaire de la méditerranée se manifeste sur les plages de Tel-Aviv alors que le versant nocturne des trois monothéismes fait la loi à Jérusalem ».

      Après, chacun est libre de penser qu’Onfray défend sans arrière-pensées un gentil discours anticolonialiste......


    • erQar erQar 9 novembre 2014 22:14

      S’il admet par provocation que des djihadistes violents, réclamant une application stricte de la charia, sont dans leur bon droit au Mali, c’est précisément parce qu’il ne veut pas être réfuté quand il critique le Coran, le port du voile ou le halal à l’école en France :
      -
      Si il y avait ce discours, il n’y aurait pas eu de colonialisme et donc de problème islamique en france.... CQFC ce qu’il faut comprendre
      -
      En tant que musulman, je pense que chaque pays a le droit d’interdire la pratique de l’islam dans son territoire...mais que ce pays ne s’occupe plus des affaires des pays musulmans. Un identitaire comme vous devrait demander à faire sortir la France du conseil de sécurité....un identitaire me parle que de son pays et il dit qu’il n’en a rien à cirer des pays musulmans et les entreprises françaises n’ont rien à faire dans les pays musulmans.
      -
      Un identitaire cohérent vit dans son coin sans emmerder les autres


    • erQar erQar 9 novembre 2014 22:18

      Aaah donc le religieux qui base sa morale sur des choses écrites dans un livre "saint" par d’autres êtres humains vaut mieux que celui qui base sa morale sur des principes élémentaires.
      -

      Vous n’avez pas répondu à ma question, d’où vient votre morale ?
      -
      Si j’y ai répondu. C’est juste que vous n’avez pas voulu comprendre.
      -
      Si y a quelqu’un sur ce fil qui a compris la réponse, je veux bien donner ma langue au chat


    • funambule funambule 9 novembre 2014 23:56

      Je crois avoir déjà répondu à cette question ailleurs :
      Ce serait trop long et inutile à expliquer ici en détail, mais par chance, il y a une façon très simple de répondre à cette question :
      Toutes les morales viennent du même endroit.

      Votre choix de vous soumettre à des principes religieux, vient du même endroit que les autres choix possibles.
      Donc, vous connaissez cet endroit aussi bien que ceux qui ne font pas exactement le même choix.
      C’est l’endroit d’où vient le choix de suivre certains principes ou d’autres, de les questionner ou non, de les envisager métaphoriquement ou non, de vous interroger régulièrement sur ce choix ou non, de les interpréter d’une manière ou d’une autre, d’y déroger plus ou moins, de les considérer comme des guides ou comme des finalités, comme des doigts ou comme des lunes...

      C’est du même endroit que vient l’interprétation d’un message, d’une intuition, et qui dit qu’elle dépasse l’animalité ou non.

      Dieu n’a pas programmé des robots ni des ordinateurs, s’il s’est adressé à des systèmes cognitifs ayant une capacité de raisonnement hyper bordélique, c’est qu’il y a une raison.


    • Heptistika Heptistika 10 novembre 2014 08:03

      Aucun Dieu n’est réel sauf Zeus, car mes parents adoraient Zeus et ils avaient raisons, point.


    • funambule funambule 10 novembre 2014 08:29

      C’est paradoxal, ce que vous dites Heptistika :
      Vous sacralisez le réel.
      Vos parents en faisaient probablement autant.
      Une fois le réel sacralisé, ils pouvaient effectivement prétendre, "ils avaient leurs raisons" (le pluriel était effectivement juste) ’adorer’, ’croire’, ’sacraliser’ Zeus, Mike Brant, Michel Sardou ou Dalida.


    • Joe Chip Joe Chip 10 novembre 2014 09:35

      En tant que musulman, je pense que chaque pays a le droit d’interdire la pratique de l’islam dans son territoire...mais que ce pays ne s’occupe plus des affaires des pays musulmans. Un identitaire comme vous devrait demander à faire sortir la France du conseil de sécurité....un identitaire me parle que de son pays et il dit qu’il n’en a rien à cirer des pays musulmans et les entreprises françaises n’ont rien à faire dans les pays musulmans.

      Non seulement il est difficile de vous comprendre, mais vous ne faites aucun effort pour comprendre les autres en déformant systématiquement leurs idées en vous dissimulant toujours derrière un anti-colonialisme de façade. Sur un autre sujet, vous m’accusiez gratuitement de racisme, ces méthodes sont vraiment malhonnêtes. Il se trouve que je ne suis pas identitaire (d’où mon désaccord avec Onfray...) ni hostile aux musulmans français que j’ai encore le tort, sans doute, de considérer comme des français musulmans. Interdire l’Islam ? Quelle débilité, arrêtez de caricaturer. 

      Votre conception du monde est nihiliste et incohérente. Pas d’échange culturel, pas d’échange économique, juste des blocs religieux impénétrables.Si vous croyez à vos idées, alors vous devez effectivement aller vivre dans un pays musulman au lieu de vous imposer ce calvaire dans un pays que, visiblement, vous honnissez.


    • erQar erQar 10 novembre 2014 13:44

      vous ne faites aucun effort pour comprendre les autres en déformant systématiquement leurs idées
      -
      Je ne déforme aucune réalité, je montre seulement vos incohérences
      -
      en vous dissimulant toujours derrière un anti-colonialisme de façade
      -
      Putain, mais vous ne voulez pas comprendre que les dannois, suède, finlande, etc....sont des pays sans histoire coloniale et donc ils font ce qu’ils veulent...à l’image des caricatures, c’est leur droit mais quand on continu la colonisation et les interventions dans les pays islamiques et que l’on relaye ce genre de pensée....c’est du domaine de la pathologie
      -
      Sur un autre sujet, vous m’accusiez gratuitement de racisme
      -
      Le racisme est une hiérarchisation, et qui est intrinsèquement liée à la compétition. Donc oui, si vous êtes nationaliste/patriote (pour moi il n’y a pas de frontière), vous êtes raciste..et ce racisme se définit selon votre entourage (famille, ami, collègue de travaille). C’est votre droit,mais encore une fois, montrez de la cohérence entre ce que vous dites et ce que vous faites.
      -
      Il se trouve que je ne suis pas identitaire (d’où mon désaccord avec Onfray...) ni hostile aux musulmans français que j’ai encore le tort, sans doute, de considérer comme des français musulmans
      -
      Mais vous êtes hostile aux prières de rue, aux hallal, aux mosquées, à l’islamisme, etc....donc, vous êtes un identitaire patriote, et c’est votre droit, à partir du moment ou vous poussez la logique/cohérence jusqu’au bout.
      -
      Interdire l’Islam ? Quelle débilité, arrêtez de caricaturer.
      -
      Pourtant cela serait cohérent avec votre perception des musulmans. Je le redis c’est votre droit, mais cela appelle à d’autres actions cohérentes
      -
      Votre conception du monde est nihiliste et incohérente
      -
      Ma conception du monde est simple et ne joue pas sur plusieurs tableau. En l’occurence, le pompier pyromane ce n’est pas ma position. La guerre aux islamistes et l’installation d’areva et total sur ce territoire...pour ensuite se plaindre de l’invasion des islamistes en France...c’est bon pas de guerre dans ces territoires, et donc pas d’islamisme en france, c’est simple...non ?
      -
      Si vous croyez à vos idées, alors vous devez effectivement aller vivre dans un pays musulman
      -
      Vous commencez à comprendre, il en est ainsi pour une personne cohérente


    • erQar erQar 10 novembre 2014 14:25

      minipsig,
      -
      Non mais c’est exceptionnel ce genre d’interventions et d’amalgame.
      -
      En fait , je simplifie en réduisant la race à une pseudo race française. Mais le principe est le même, c’est à dire un recruteur qui discrimine en fonction de la consonance du nom et l’apparence physique à l’idéal pseudo race française est un racisme.
      -
      Vous m’avez compris ?
      -
      Le nationalisme en terme de politique d’immigration c’est faire passer en priorité les français (de quelque origines qu’ils soient tant qu’ils sont de nationalité française) pour leur trouver un emploi, un logement, des aides..
      -
      En essayant de mettre des exceptions, vous omettez la règle...c’est de l’enfumage...un recruteur ne fait de différence entre un français d’origine immigré africaine et un clandestin africain...l’association dans ce cas de figure est la règle que vous ne voulez pas considérer. Vous vous mentez à vous même lorsque vous dites que les français font la distinction.
      -
      J’avais pris la métaphore d’une équipe de foot, par exemple, si dans une équipe 5% de l’effectif remets en question votre présence dans l’équipe...alors vous ne serez jamais intégré dans cette équipe...la preuve pour l’équipe de France 98.
      -
      Le nationalisme n’a jamais véhiculé le rejet de l’autre mais la préférence nationale
      -
      C’est du pilpoul ? le nationalisme / le patriotisme tout comme chaque entité a un noyau dur...et ce noyau est déterminé par des caractéristiques commune ethnique et raciale ...Ozon est plus à même d’en parler
      -
      C’est qui s’appelle du bon sens au milieu de tout ce bordel qu’on appelle mondialisation.
      -
      Je répète que c’est un droit, mais il faut être cohérent, c’est à dire pas de colonialisme économique, donc pas de guerre aux islamistes
      -
      Et vous vous transformer ce bon sens en racisme
      -
      Préserver son identité nationale, c’est du racisme nationale....c’est comme participer à une compétition en se disant que le plus important est de participer...


    • erQar erQar 10 novembre 2014 15:14

      Vous prenez l’exemple d’un recruteur qui aurait un "idéal français" (aryen aux yeux bleux j’imagine ?) et après vous expliquez qu’il ne fera pas la différence entre un français d’origine africaine et un immigré clandestin africain.

      C’est d’une bêtise abyssale. Je ne dis pas que ce genre de recruteur n’existe pas, oui il y a des gens racistes, mais la majorité des gens et des recruteurs ne feront pas cet amalgame grossier.
      -
      Votre idée de la France est bien idyllique, vous me faites pensée à ceux qui ne veulent pas faire de statistique ethnique et racial car la France est le pays des droit de l’homme. Vous leur ressemblez indirectement en vous voilant la face....
      -
      Vous avouez donc vous même implicitement qu’il n’y a pas un problème de nationalisme mais de mentalité.
      -
      Les deux sont intimement liés
      -
      Si vous voulez lutter contre le racisme commencez donc par lutter contre la "discrimination positive"
      -
      Non je ne lutte pas contre le racisme...je demande juste au raciste d’être cohérent
      -
      Parce que le fait de parler d’une discrimination positive et donc d’un racisme positif, c’est encourager les gens à être raciste puisque cela les pousse les gens à faire un rapprochement entre un français d’origine étrangère et un étranger tout court.
      -
      Je n’en rien à carrer de la discrimination positive, mais arriver à ce genre de conclusion est le symptôme d’un problème dan sle pays des droit de l’homme.
      -
      Vous avez tout faux sur votre vision du nationalisme.
      -
      Éclairez moi, quels sont vos critères pour être un bon nationaliste.
      -
      Non, encore une fois, le seul véritable noyau dur du nationalisme c’est la préférence nationale.
      -
      Mais c’est quoi dans la pratique la préférence nationale ? Parce que moi,je constate que le carte d’identité n’ouvre pas les portes des entreprises...à part quand on change le nom, la photo et l’adresse sur le CV, le taux de réussite est bizarrement augmenté pour obtenir un entretien...et çà c’est testé personnellement avec plusieurs profil différent. Vous voyez pas besoin de stat, il suffit de le faire dans son coin et j’invite ce qui lise ce fil à le faire...c’est à dire si vous êtes de la bonne ethnie, mettre un nom à consonance islamique avec une adresse de banlieue....le résultat est fatal.
      -
      Je suis totalement d’accord concernant le colonialisme économique
      -
      Merci, c’est pourquoi je ne suis pas contre vous à partir du moment ou vous êtes cohérent... .ce statut quo est aujourd’hui plus que souhaitable.


    • erQar erQar 10 novembre 2014 15:51

      Étant universitaire, donc de ceux qui ont fait des études, et a vous lire, je devrais crouler sous les acceptations de travail (je vous dis ça parce que j’en cherche un justement)
      -
      Pourquoi vous déformez mes propos ? je parle de compétition et si vous êtes en compétition avec un français de branche, vous passerez avant. Ce qui est logique non ?
      -
      Vous dénoncez soi disant une préférence des recruteurs pour des "français de souche" et à côté de ça vous venez nous dire que vous n’en avez rien à carrer de la discrimination positive
      -
      Je fais un constat dans un premier temps, et je cherche une solution adéquate pour mon groupe. A ce que je sache, je ne plains du racisme et je demande seulement de la cohérence.
      -
      Vous parlez sans cesse de cohérence alors que vos propos en sont complètement à l’opposé.
      -
      Non mes propos sont cohérents mais ma présence en France est une anomalie ou une incohérence.


    • Joe Chip Joe Chip 10 novembre 2014 16:01

      Ca ne sert à rien d’essayer de dialoguer avec ErQar. Je me borne à répondre à cette déclaration stupide :

      Mais vous êtes hostile aux prières de rue, aux hallal, aux mosquées, à l’islamisme, etc....donc, vous êtes un identitaire patriote, et c’est votre droit, à partir du moment ou vous poussez la logique/cohérence jusqu’au bout.

      Encore une fois, cessez de projeter vos certitudes mortifères sur les gens et de déformer leurs opinions pour les faire correspondre à vos propres catégories racistes.

      Je suis ’hostile" aux prières de rue, car elles sont illégales, et je dirais la même chose de prières chrétiennes. La France a payé un lourd tribut historique aux guerres de religion qui ont ensanglanté le pays pendant plus d’un siècle, la place de la religion est dans les foyers, les églises, les mosquées, pas dans la rue.

      Vous faites un drôle de musulman, il me semble que le terme arabe est "halal" et non pas "hallal". Je suis opposé au halal dans les cantines scolaires et à tout menu de substitution. Ce n’est pas à l’école publique de s’adapter aux préférences des uns et des autres, en vous rappelant que la cantine scolaire est un service publique facultatif que les communes rendent aux parents d’élèves. Dans nombre de pays, il n’y a pas de cantine scolaire publique. Aux USA, les gamins consomment des mars et des pizzas dans les écoles publiques . Dans les cantines françaises, on sert du bio et plusieurs plats, vous ne vous rendez même pas compte du luxe dans lequel vous vivez.
      Pour le reste, les gens font ce qu’ils veulent de leur vie et mangent ou pas du halal, même si à titre personnel, je désapprouve ce mode d’abattage.  

      Rien dans mes propos ne vous permet de dire que je suis hostile aux mosquées, ce n’est pas le cas, avec certaines restrictions esthétiques eu égard à l’histoire de notre pays et au respect de l’unité de nos paysages, surtout dans les villes petites et moyennes. Une mosquée n’a pas le même impact symbolique dans une ville de 500000 habitants que dans un petite ville.  

      Quant à l’islamisme au sens politique du terme, oui j’y suis opposé et c’est tout à fait mon droit, encore heureux.
       
      Pour le reste, c’est un tel cocktail de mauvaise foi, d’irrationalité, de "deux poids deux mesures" et de sophismes charabiatiques que je préfère ne pas répondre.


    • erQar erQar 10 novembre 2014 16:02

      Vous avez le droit de "n’en avoir rien à carrer", mais dans ce cas soyez cohérent comme vous le dites vous mêmes et assumez votre idéologie raciste.
      -
      Le système élitiste est un processus discriminant et intrinsèquement raciste.
      -
      Mon idéologie islamiste discrimine les adorateurs de satan...et les adorateurs de satan sont anti islamiques ou islamophobe.
      -
      Si j’étais patron, je discriminerai effectivement sur les critères religieux.


    • erQar erQar 10 novembre 2014 16:05

      Vous faites un drôle de musulman, il me semble que le terme arabe est "halal" et non pas "hallal"
      -
      Oui un drôle de musulman français, faut me dire pourquoi il y a les 2 ll
      -
      Comme l’histoire de l’islam de france, dont le premier ouléma est le président de la république....un foutage de gueule républicain


    • erQar erQar 10 novembre 2014 16:31

      La victime qui se transforme en bourreau
      -
      Je ne me considère pas comme une victime...je suis juste une âme pas du tout adapté à évoluer dans ce cadre français hyper compétitif. D’ailleurs, je ne suis pas la seule catégorie à être violemment discriminée.

      -
      Et quand je dis religieux, un chrétien sincère (islamophile) n’a pas à craindre de discrimination de ma part.


    • funambule funambule 10 novembre 2014 16:33

      si maintenant minipsig essaye de coincer erdar avec cette fichue loi du talion que erdar défendait, alors où va-t-on ?
      Non, sérieusement, la discrimination fondée sur un tribalisme particulier me parait mauvaise, donc, je suis pour une discrimination de tous les tribalistes.
      Je crois que c’est ce que erdar voulait dire. Idéalement.
      Parce que je suis universaliste comme erdar. Idéalement.
      (la nuance, c’est que je ne suis pas sur que erdar le soit vraiment, comme la plupart des musulmans d’ailleurs qui font passer leur interprétation du Coran avant la recherche de l’unité et de convergence vers la paix qui est l’esprit du Coran )


    • funambule funambule 10 novembre 2014 16:34

      nos messages se sont croisés erdar, j’avais bien compris ce que vous disiez.
      Reste notre différent, un peu plus philosophique.


    • funambule funambule 10 novembre 2014 16:36

      et je dois corriger "la plupart des musulmans" ... je n’ai aucune idée de la proportion en fait


    • erQar erQar 10 novembre 2014 16:49

      je pense que vous m’avez compris funambule.. smiley
      -
      Mon universalisme a ses limites, et la morale religieuse islamique (voir une lecture islamophile de la bible) est sa frontière. 

      Si un groupe d’individu décide de s’en affranchir, qu’il le fasse dans son territoire mais qu’il ne vienne pas s’immiscer dans le territoire des autres.

      -

      Mais le problème majeur, c’est comme demander au diable de rester dans sa zone...vous comprendrez que c’est peine perdu, il a pour mission de s’immiscer partout sur cette terre.


    • funambule funambule 10 novembre 2014 17:00

      donc, inutile de lui laisser un territoire !


    • Joe Chip Joe Chip 10 novembre 2014 19:46

      "le cadre français hypercompétitif"

      La compétition interne, tant à l’intérieur des pays qu’entre les pays, est précisément ce qui a donné à l’Occident sa supériorité technique, en stimulant la créativité individuelle, la production, la médecine, etc...

      On peut rejeter tout ça, évidemment, mais dans ce cas, il ne faut pas rester vivre dans un pays occidental. Après tout certains occidentaux en rupture font eux-même ce choix respectable. Refuser les inconvénients relatifs aux avantages du mode de vie occidental en se dissimulant derrière des alibis spirituels (moi, j’ai une âme) ou historiques (méchants colons) pour se donner bonne conscience, c’est de la duplicité.

      Mon universalisme a ses limites, et la morale religieuse islamique (voir une lecture islamophile de la bible) est sa frontière. Si un groupe d’individu décide de s’en affranchir, qu’il le fasse dans son territoire mais qu’il ne vienne pas s’immiscer dans le territoire des autres

      En d’autres termes, l’Islam a un droit universel tandis que les autres doivent rester dans les limites de leur territoire, ne pas commercer, etc. 
      Le problème c’est que le "groupe d’individu" en question ne décide pas de "s’affranchir de l’Islam".

      s’affranchir = se libérer

      Vous m’excuserez mais nous n’avons jamais été une terre d’Islam si bien que nous n’avons pas besoin de nous en "affranchir". Le substrat chrétien et romain de la France est plus ancien que l’Islam. A moins que vous considériez que l’Islam soit partout chez lui sur la terre ?

      Et quand je dis religieux, un chrétien sincère (islamophile) n’a pas à craindre de discrimination de ma part.

      Un chrétien sincère éprouve sa foi en lui-même et dans l’intimité de son rapport avec dieu, point, pas en étant "islamophile". Encore une fois, le christianisme existait bien avant l’Islam et ne se définit pas par rapport à lui. 

      Au fond vous ne respectez pas l’altérité que vous accusez l’Occident de ne pas respecter. Vous faites un magnifique tartuffe.

      Mais le problème majeur, c’est comme demander au diable de rester dans sa zone...vous comprendrez que c’est peine perdu, il a pour mission de s’immiscer partout sur cette terre.

      Ah ; nous voilà désignés : le Diable !

      C’est beau la religion de paix, d’amour et d’eau fraîche........


    • erQar erQar 10 novembre 2014 20:21

      La compétition interne, tant à l’intérieur des pays qu’entre les pays, est précisément ce qui a donné à l’Occident sa supériorité technique,
      -
      C’est très condescendant ce que vous venez d’écrire...les japonnais, sud coréen, etc..sont ils aussi compris dans le terme occident ?
      -
      en se dissimulant derrière des alibis spirituels (moi, j’ai une âme) ou historiques (méchants colons) pour se donner bonne conscience, c’est de la duplicité.
      -
      quel dissimulation ? c’est quoi ce procès d’intention ?
      La duplicité c’est vous qui l’a pratiqué...d’ailleurs pouvez vous répondre à ce commentaire, au lieu de vous défausser comme à l’habitude. Si vous ne répondez pas à cette question, il est inutile de continuer ce fil.

      -

      Vous m’excuserez mais nous n’avons jamais été une terre d’Islam

      -

      Maintenant vous déniez l’islamité des banlieues, vous vivez à quel époque ? Vous savez en banlieue, il y a une forte concentration de territoire qui est à dominante islamique. Et ceci est le résultat d’une politique non islamique et si vous écoutez bien, il dit : il y a là, des concentrations énormes  

      -

      A moins que vous considériez que l’Islam soit partout chez lui sur la terre ?

      -

      L’islam n’est pas une personne...c’est n’importe quoi. Les musulmans ne sont pas partout chez eux, ) partir du moment ou l’endroit est occupé

      -

      Un chrétien sincère éprouve sa foi en lui-même et dans l’intimité de son rapport avec dieu

      -

      Vous seriez pas franc maçon ?

      -

      Au fond vous ne respectez pas l’altérité

      -

      C’est vous qui ne respecter pas l’altérité, vous parlez de musulman français et vous ne voulez pas de musulman dans l’espace publique

      -

      C’est beau la religion de paix, d’amour et d’eau fraîche.

      -

      Seulement entre croyant.... par contre vous vous êtes en guerre et votre ennemi est l’islam...niez le contraire et vous montrerez votre duplicité.

       


    • funambule funambule 10 novembre 2014 20:45

      Pas la peine de l’imaginer franc maçon, c’est clair que certains ont une vision de la laïcité assez simpliste inspirée du judaïsme je crois, la fameuse tartuferie de la "sphère privée" wooooouuuuu une sphèèèèère (même défoncé, je n’ai jamais vu ces fameuses sphères, en même temps, ni les privées, ni les publiques et pourtant j’ai vu un ovni en 1991 !, j’ai toutefois été dans des serres tropicales, mais elles étaient plutôt cubiques)
      Parler de l’islam sans la définir, c’est comme parler de la morale sans la définir.
      "vous croyez que la morale est partout chez elle ?"
      "non seulement là où quelqu’un a grillé un feu rouge"
      "mais le je m’enfoutisme était là avant la morale"
      "ah oui, et la faute à qui ? au véliplanchistes !"
      "je suis d’accord, mais ça n’excuse pas le cautionnement de la segmentation du jemenfoutisme"
      etc...
      etc...
      etc...
      etc...
      j’adore les débats humoristico-essentialismo-constructifs


    • Frida Frida 10 novembre 2014 20:52

      la fameuse tartuferie de la "sphère privée" wooooouuuuu une sphèèèèère

      ----

      cela confirme mon commentaire,

      alors ne segmentons pas, certains en sont incapables de vivre autrement que dans une dimension, comme un escargot emportant partout leur identité et l’affichant à qui veut la contempler, allons y donc pour un système holiste... soyons fous, soyons cohérents un minimum, il faut aller jusqu’au bout de sa logique.... plus de sphère privée ni de sphère public... puisque cela agresse les oreilles de certains et dépasse leur entendement...


    • funambule funambule 10 novembre 2014 22:17

      C’est que ces "sphères" sont des constructions culturelles ou cultuelles qui devraient elles-mêmes rester dans la sphère privée et ne pas polluer la sphère publique.

      C’est bon ? j’ai compris le principe ? j’ai devinée où elles se trouvent ces sphères ?

      Sinon, j’ai des questions pour m’aider à mieux les situer :

      Sachant qu’il faut payer un billet pour y entrer, est-ce que la géode est une sphère publique ou privée ?

      Est-ce qu’on peut emmener une sphère privée en vacance ?


    • Joe Chip Joe Chip 11 novembre 2014 14:10


      C’est très condescendant ce que vous venez d’écrire...les japonnais, sud coréen, etc..sont ils aussi compris dans le terme occident ?

      Non, c’est historique. Les Japonais se sont développés en adaptant en grande partie le modèle occidental à la fin du XIXème siècle sous l’ère Meiji. Avec les qualités et les défauts. Les Sud-Coréens, c’est encore plus récent.

      Quand je parle de modèle occidental, je fais référence à des éléments précis que l’on ne retrouve pas dans les autres civilisations : une forte concurrence interne et externe, la propriété privée, la prépondérance de la science, la consommation, la médecine, l’éthique du travail et de l’épargne...

      La duplicité c’est vous qui l’a pratiqué...d’ailleurs pouvez vous répondre à ce commentaire, au lieu de vous défausser comme à l’habitude. Si vous ne répondez pas à cette question, il est inutile de continuer ce fil.

      Me défausser ? C’est vous qui esquivez systématiquement tous les arguments en les retournant tel quel à votre interlocuteur . Et puis il est difficile de dialoguer avec une personne qui fait fi de toute logique et qui a la mauvaise habitude de tronçonner à sa guise les phrases de ses contradicteurs. Donc oui, inutile de continuer.


      Pas la peine de l’imaginer franc maçon, c’est clair que certains ont une vision de la laïcité assez simpliste inspirée du judaïsme je crois, la fameuse tartuferie de la "sphère privée" wooooouuuuu une sphèèèèère (même défoncé, je n’ai jamais vu ces fameuses sphères, en même temps, ni les privées, ni les publiques et pourtant j’ai vu un ovni en 1991 !, j’ai toutefois été dans des serres tropicales, mais elles étaient plutôt cubiques)
      Franc-maçon, juif, blablabla... et voilà... pauvres soraliens éperdus. La reductio ad judaicum vaut bien la reduction ad hitlerum  ! La laïcité est un concept chrétien complètement étranger aux juifs, qui vivaient sous l’emprise des rabbins jusqu’au XIXème siècle et ne faisaient aucune distinction entre pouvoir temporel et séculier.

      Pour le reste, je te laisse à ton petit délire lexical smiley


    • erQar erQar 11 novembre 2014 14:31

      Non, c’est historique. Les Japonais se sont développés en adaptant en grande partie le modèle occidental à la fin du XIXème siècle sous l’ère Meiji
      -
      Vous transpirez la supériorité de l’occident sur le reste du monde...cette même idéologie droit de l’hommiste...
      -
      une forte concurrence interne et externe

      -
      Si vous parlez de guerre, effectivement l’occident en est le parangon
      -
      la propriété privée
      -
      S’accaparer les terres est effectivement la résultante de la concurrence (le colonialisme) ..et vous en êtes fier
      -
      la consommation
      -
      Effectivement en ce qui concerne le pétrole des autres
      -
      la médecine
      -
      On ne retrouve pas de médecine en orient ? mais vous êtes débile ? ou de mauvaise foi ?
      -
      une personne qui fait fi de toute logique
      -
      Mais je ne fais que relever vos incohérences et après c’est moi qui suit illogique ????
      -
      Me défausser ? C’est vous qui esquivez systématiquement tous les arguments en les retournant tel quel à votre interlocuteur...Donc oui, inutile de continuer.

      -

      Si votre argument est valable, il me serait impossible de le retourner.
      Mais je remarque que vous n’avez pas de solution à apporter à part dire nous français nous sommes la race ou l’ethnie supérieure et nous devons civiliser le monde, mais surtout nous devons les nettoyer sur notre territoire. Voilà votre crédo....et cette incohérence fait de vous une personne abjecte.
      -

      -


    • erQar erQar 11 novembre 2014 16:37

      Bonjour guepe,
      -
      Je ne suis pas d’accord avec ce centrisme, il est vrai que certaine technologie ont été copié par les japonnais, mais la société japonaise ressemble aucunement aux sociétés occidentales....
      -
      Dire que la société japonaise est redevable des sociétés occidentales est d’une arrogance..c’est faire fit de leur tradition qui est la raison première de leur réussite....

      -

      Avec un esprit colonialiste, il est certains que cette réussite prend sa source dans l’occident....qu’il aille dire ça à mishima, il va lui répondre comme il faut.


    • erQar erQar 11 novembre 2014 17:23

      Guepe,
      -
      Quand je dis que l’occident doit tout à l’islam en médecine..je fais ici du centrisme.
      -
      Et ce n’est pas non plus arrogant de dire que le Japon a échappé au colonialisme par l’adoption du système occidental
      -
      Leur adaptation au système occidental est le résultat d’un colonialisme (pour info, ils ont perdu la guerre)..mais leur tradition a permis de résister et de s’affirmer dans le monde occidentale.
      -
      Avant 1850,le Japon était plus comparable au tonkin, et encore,qu’à l’Occident.
      -
      Là vous nous faites du joe chip, c’est à dire, que ce sont des arriérés en 1850 et normalement, il devait le rester, mais grâce à l’occident, il s’en sont sorti....voyons guêpe....dans le tiers monde, il va y avoir des pôles technologiques qui dépasseront l’occident....le temps n’est pas figé et l’avance technologique aussi. Et quand vous parlez de compétition à l’occidentale, cela marche à court, moyen terme mais il faut voir ce que cela donne à long terme..On peut cependant dégager une tendance pour connaître la finalité de la compétition à l’occidentale .


    • erQar erQar 11 novembre 2014 17:34

      un dernier point,
      -
      Quand je parle de centrisme..c’est du centrisme occidental qui ne reconnait pas les autres civilisations


    • erQar erQar 11 novembre 2014 17:54

      Quel Guerre ? La modernisation du Japon ne date pas de 1945 mais remonte à 1860.
      -
      Mais le japon est ruiné économiquement, politiquement, militairement et socialement après 1945..pourquoi vous parlez de 1860 ?
      -
       L’Occident était le pole le plus avancé technologiquement et économiquement et le Japon a adopté son système pour le rivaliser
      -
      Il faudra me préciser ceux qu’ils ont adopté dans le système occidental ?
      -
      C’est vous qui faites du développement économique,un classeur de civilisations
      -
      Vous parlez d’avance technologique et cela se procure dans un investissement conséquent en recherche et développement...donc financier.
      -
      De plus,vous ne m’avez pas répondu sur la tradition dont vous parlez.
      -
      Pour ça, il faut lire mishima
      -
      PS : je vous rappelle que cela ne diffère pas tellement de l’adoption du modèle chinois par certains états asiatiques au Moyen-Age comme la Corée,est que,cela s’est faire preuve d’ethnocentrisme ou de racisme selon vous ?
      -
      Pas compris


    • erQar erQar 11 novembre 2014 18:36

      On parle de l’adoption du système occidental par le Japon en 1860,et vous,vous dérivez en 1945.
      -
      Moi je vous dis que le japon est parti de zéro et sous domination américaine après 1945. Tout comme l’allemagne qui est reparti de zéro après 1945, c’est comme si vous me parliez du second reich....et que l’allemagne est héritier de ce reich...arrêtez avec les cours d’histoire de fernand nathan...
      -
      Ils ont adopté le système capitaliste européen, avec notamment l’esprit de compétition et la société de consommation.
      -
      Déjà dire que le capitalisme est une invention occidentale est une hérésie...mais disons qu’ils ont été libéral économiquement à l’anglo-saxonne...il y a d’autres pays qui n’ont pas eu leur réussite malgré l’occidentalisation. En ce qui concerne l’esprit de compétition, il est déjà dans la tradition notamment chez les samouraïs qui donne leur vie pour le seigneur local. Ensuite la consommation est possible si le niveau de vie le permet et donc si économiquement la société est performante, a consommation suit.

      -

      Une civilisation peut etre inférieure à une autre sur le plan technologique,sans pour autant l’etre d’un point de vue culturel ou général.

      -

      Avez vous un exemple ?


    • maQiavel maQiavel 11 novembre 2014 19:17

      Si je puis me permettre de fourrer mon nez dans la discussion mais avant, dépassionnons le débat, je pense qu’ il faut que nous arrêtions de voir les uns dans les autres de méchants islamistes ou de méchants colon occidentaux.

      Pour ce qui est de la discussion, je crois qu’il faut en premier lieu la distinction entre supériorité technique et supériorité civilisationnelle, les deux ne se superposent pas.

      La supériorité technique est objectivable, alors que les civilisations sont fondées sur des valeurs subjectives, des gènes mentaux. On ne peut donc décemment pas parler de supériorité d’une civilisation sur une autre dans l’absolu. Mais on peut parler sans complexe de supériorité technique, il n’y a aucun mal à dire que les Chinois par exemple sont historiquement supérieurs sur ce plan aux pygmées, cela n’empêche pas que l’on puisse considérer en toute subjectivité la culture des pygmées comme étant supérieures à celle chinois. C’est une question de valeurs.

      Pour le reste, les Européens, pour des raisons diverses et variés sont ceux qui sont, à partir des environs du XV ème siècle, à l’ origine du plus grand essor technologiques jamais connus dans l’histoire de l’humanité.

      Ce n’est pas de l’occidentalo centrisme que de l’affirmer mais c’est une réalité objectivable, les chinois auraient pu connaitre le même essor mais la lourde structure Etatique chinoise y a mit un frein, c’est la raison pour laquelle, le capitalisme est né en occident, parce que les structures socio Etatiques y étaient plus faible et donc favorable à son développement ( et il est intéressant de noter que la France qui avait un Etat fort a , le capitalisme s’ y est développé plus tardivement en comparaison des Hollandais , des portugais ou des Espagnols ).

      Oui le capitalisme est né en Europe au XV ème siècle, capitalisme dans le sens que lui donnent les socialistes càd processus d’accumulation infinie des richesses couplé au développement technique.

      Et c’est parce que le capitalisme est né en Europe que les Européens ont été la matière première de cette turbo machine qui a dévoré et asservit le monde, et ce au prix de conquête et divers massacre ! Ce n’est pas de l’anti occidentalisme primaire, c’est aussi une donnée objectivable.

      Le Japon a fait le choix à la seconde moitié du XIX ème siècle , pour ne pas se faire étriller et dépecer comme la Chine par les traités inégaux avec les puissances occidentales , de suivre le modèle Européen en développant sa propre base capitalistique et c’ est ce qui va expliquer la fin de la féodalité et la restauration de Meiji.

      Mais en copiant le modèle occidental, le Japon va aussi en copier les vices puisque en développant sa base capitalistique, le pays va se muer en puissance impérialiste, phénomène qui va s’exacerber dans les années 30 et le conduira à une défaite totale en 1945.

      Concernant l’esprit de compétition, il a existé à peu près partout mais c’est en occident qu’il va être le plus puissant, et c’est un facteur qui explique l’émergence de l’individualisme et le fait que l’occident dévore le monde.


    • erQar erQar 11 novembre 2014 19:43

      MaQ,

      -

      On ne peut donc décemment pas parler de supériorité d’une civilisation sur une autre dans l’absolu.
      -
      C’est évident sauf pour les identitaires
      -

      capitalisme dans le sens que lui donnent les socialistes càd processus d’accumulation infinie des richesses couplé au développement technique.

      -

      mais maQ...le capitalisme commence à partir du moment ou il y a échange monétaire. Ta définition socialiste ne tient pas la route, surtout quand tu dis que le bébé est un monstre dès le départ.
      -
      Là, tu fais comme d’habitude la non distinction entre le capitalisme libéral débridé à la Adam Smith et le capitalisme en général qui peut être bridé (islamique entre autre).
      -
      Concernant l’esprit de compétition, il a existé à peu près partout mais c’est en occident qu’il va être le plus puissant, et c’est un facteur qui explique l’émergence de l’individualisme et le fait que l’occident dévore le monde.
      -
      C’est ce que j’ai relevé, le monde guerrier colonialiste avec le devoir de civiliser les races inférieures (l’identité française supérieur à la joe chip) et ensuite le coup des droits de l’homme qui doit s’appliquer partout et surtout chez les islamistes.


    • maQiavel maQiavel 11 novembre 2014 20:38

      @ErQar

      -le capitalisme commence à partir du moment ou il y a échange monétaire

      ------> Non, la société marchande commence avec l’échange monétaire ( en réalité avec la dette et la marchandise).

      Toute société marchande n’est pas capitaliste. Le capitalisme implique les innovations techniques. 

      Mais la société marchande est un des facteurs qui a donné naissance au capitalisme en Europe au XV ème sicècle.

      -Ta définition socialiste ne tient pas la route, surtout quand tu dis que le bébé est un monstre dès le départ. 

      ------> Oui, je le répète le bébé est un monstre dès le départ , une monstruosité dès le berceau mu par sa propre logique et donc incontrôlable , c’ est un virus qui se reproduit de lui-même dans une puissance de transformation sociale de plus en plus grand et qui balaye quiconque se met sur sa route , que l’ on soit au sommet de la pyramide ou pas , une sorte d’ égrégore doté de sa volonté propre.

      -Là, tu fais comme d’habitude la non distinction entre le capitalisme libéral débridé à la Adam Smith et le capitalisme en général qui peut être bridé (islamique entre autre).

      ------> Mais vous pouvez toujours croire au fait de brider le capitalisme, c’est lui qui de toute façon vous bridera quand il n’aura plus besoin de vous, un peu comme il a bridé monsieur Beale smiley


    • erQar erQar 11 novembre 2014 20:58

      maQ,
      -
      Non, la société marchande commence avec l’échange monétaire ( en réalité avec la dette et la marchandise).
      -
      Tiens donc... tu considères qu’une société marchande avant le XV ème siècle n’est pas une société capitaliste et les marchands du temple que sont ils ? En ce qui me concerne, ce sont les capitalistes de la bible...
      -
      une sorte d’ égrégore doté de sa volonté propre.
      -
      Cet égrégore est l’âme de satan ?
      -
      un peu comme il a bridé monsieur Beale
      -
      Je ne connais pas l’auteur de ces lignes, mais cette séquence est définitivement anthologique.


    • maQiavel maQiavel 11 novembre 2014 21:15

      @Erqar

      -tu considères qu’une société marchande avant le XV ème siècle n’est pas une société capitaliste

      ------> Tout à fait !

      et les marchands du temple que sont ils ?

      ------> Des marchands se livrant au commerce dans un temple.

      -Cet égrégore est l’âme de satan ?

      ------> Sur le plan métaphysique, je considère que cet égrégore est du moins satanique.


    • erQar erQar 11 novembre 2014 21:31

      et les marchands du temple que sont ils ?

      ------> Des marchands se livrant au commerce dans un temple.

      -

      Si çà c’est pas du capitalisme débridé, peux tu me dire ce que c’est :

      L’Évangile de Saint Jean débute par le prologue, l’appel des disciples et l’entretien avec Nathanaël. Trois jours après cet entretien il y eu "la noce à Cana" en Galilée (chapitre 2). Puis les chapitre 2 se poursuit par un épisode où Jésus chasse les marchands du Temple et renverse les tables des changeurs de monnaie.

      -

      Abolition des sacrifices pharaoniques (aujourd’hui les intérêts) et annonce du sacrifice du Christ En intervenant dans le Temple pour chasser les vendeurs d’animaux et les changeurs, le Seigneur veut signifier quelque chose. Au delà de l’interprétation d’ordre moral qui dit que toutes les activités de commerce doivent être proscrites, on peut en trouver une autre. En effet, il y a au Temple de Jérusalem des sacrifices journaliers : les sacrifices du matin, ceux du soir et les sacrifices qui correspondent à diverses demandes.
      Les fidèles juifs qui demandent un sacrifice le payent, pour cela ils changent la monnaie qui est utilisée à cette époque par une monnaie compatible avec le Temple, c’est à dire sans effigie de type païen.
      Or en chassant les marchands et les changeurs, Jésus fait cesser les activités du Temple. La notion profonde de cet épisode c’est donc l’annonce de la fin des sacrifices pharaoniques et plus précisément encore, l’annonce que le sacrifice du Christ accomplit tout et abolie le sacrifice pharaonique.

      13 La Pâque des Juifs était proche et Jésus monta à Jérusalem.
      14 Il trouva dans le temple les marchands de bœufs, de brebis et de colombes ainsi que les changeurs qui s’y étaient installés.
      15 Alors, s’étant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, et les brebis et les bœufs ; il dispersa la monnaie des changeurs, renversa leurs tables ;
      16 et il dit aux marchands de colombes : « Otez tout cela d’ici et ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. »
      17 Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit : Le zèle de ta maison me dévorera.
      18 Mais les Juifs prirent la parole et lui dirent : « Quel signe nous montreras-tu, pour agir de la sorte ? »


    • Joe Chip Joe Chip 12 novembre 2014 10:01

      Je n’ai jamais dit que la Japon était inférieur à la civilisation occidentale et j’ai précisé que les Japonais avaient repris les "défauts" inhérents à ce système. Les Japonais sont d’ailleurs sur de nombreux points devenus plus performants que les Occidentaux.

      En vérité j’éprouve un grand respect pour les Japonais d’autant plus qu’ils partagent de nombreux points communs avec les Français : une histoire longue, la valorisation du lien terre-culture, de la tradition, la recherche d’un équilibre subtil et difficile entre tradition et hypermodernité... La résilience de leur société face à l’Occident et les catastrophes naturelles sont admirables. Nombre de peuples vivant dans les mêmes conditions se seraient effondrés depuis longtemps, mais ils continuent néanmoins à prospérer.
      Je ne sais pas vraiment quoi dire de plus puisqu’ErQar catalogue tous les gens qui ne sont pas d’accord avec sa vision binaire du monde.

      Quant à l’Occident, je rappelle qu’il est parti bon dernier dans la course des civilisations. A la veille du XVIème siècle, l’Europe est un territoire ravagé par les conflits (plus d’un siècle de guerre entre la France et l’Angleterre), la famine, la peste, les troubles religieux incessants (qui commencent bien avant la Réforme) et où l’espérance de vie pour un homme ne dépasse pas 40 ans. La France se dépeuple de 5 millions de personnes en l’espace de quelques années au milieu du XIVème siècle. La Chine et l’empire Ottoman sont à l’inverse des mastodontes, politiquement et économiquement stables avec une supériorité technologique et militaire écrasante.

      La différence entre ErQar et moi, c’est que je n’ai aucun scrupule à admettre que la civilisation chinoise était supérieure à un moment donné ou que les Japonais nous dépassent sur de nombreux points. Seule la réponse au "pourquoi" a de l’importance, mais il est beaucoup plus facile de sombrer dans le ressentiment individuel et collectif en se percevant comme la victime d’un adversaire forcément inspiré et conduit par le Diable. Les Japonais et les Chinois, qui ont été sévèrement punis par l’histoire, ont compris toute la fausseté de ce mode de raisonnement.

      D’autres, non, préférant continuer à vivre dans l’illusion d’une supériorité garantie par Dieu.


    • Joe Chip Joe Chip 12 novembre 2014 10:06

      l’identité française supérieur à la joe chip

      Tu es vraiment d’une malhonnêteté hallucinante.


    • Joe Chip Joe Chip 12 novembre 2014 10:11

      Voilà votre crédo....et cette incohérence fait de vous une personne abjecte.

      Tu es un menteur qui déforme éhontément mes propos, tu es orgueilleux et de mauvaise foi et je ne te permets pas de m’insulter ni de me juger.


    • erQar erQar 9 novembre 2014 19:05

      Selam Nimbuss,

      -
      Tu remarquera que ce n’est pas le discours des identitaires qui se plaignent à longueur de temps des musulmans, et en plus, ils ne manquent pas d’avoir un avis sur les pays en dehors de la France.


  • Stof Stof 9 novembre 2014 19:58

    Et surtout on pourrait aller bombarder l’Arabie Saoudite. Vu qu’ils appliquent la charia, avec des décapitations. Comme Daesh, oui, vu que c’est exactement la même idéologie. Et dont une moitié des combattants sont saoudiens, d’ailleurs.


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 10 novembre 2014 03:34

    Michel Onfray a bien parlé ... pour une fois ^_^ lol
    .
    Michel Onfray qui se définit comme philosophe athée ce qui est une dégénérescence de la philosophie ... La philosophie n’est pas nait de rien, la philosophie tire sa substance des traditions antiques, et qui dit tradition dit religion ... Donc Platon, Descartes, Aristote,  Socrate se sont tous inspirés de travaux en rapport avec le monde sacré, le monde des voiles ... Michel Onfray a tord de faire la guerre aux religions, la vérité qu’il cherche depuis toujours se trouve dans le monde des religions ...


    • funambule funambule 10 novembre 2014 08:38

      Il n’est pas philosophe, mais philologue,
      comme beaucoup de gens qui se disent philosophes d’ailleurs.
      Et surtout politicien,
      comme beaucoup de gens qui se disent journalistes d’ailleurs.
      Onfray est un bon philologue et un mauvais politicien, comme tous les politiciens qui ne sont pas philosophes d’ailleurs.

      L’idée de "chacun chez soi" lorsqu’elle est débarrassée de l’universel est mortifère.
      Elle vise à renforcer les tribalismes, les nationalismes.
      La position de Kémi Seba sur ce point est beaucoup plus subtile, pragmatique et prometteuse.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 novembre 2014 16:31

      funambule

      "Il n’est pas philosophe, mais philologue" !!!!!!

      ======================
      Ce fil en l’honneur d’un escroc " de la pensée " qui rapporte !

      Je l’ai expliqué depuis long ,c’est simplement un BUSINESSMAN
      qui profite de la CONNERIE humaine et des circonstances !!!

      Même éditeur que BHL ,qui l’aurait recommandé ,en ses débuts ,à la maison ?!

      CQFD


    • funambule funambule 10 novembre 2014 16:41

      un philologue donc !
      Non ?
      Mais c’est aussi un excellent polémiste.
      Il divertit, il informe (donc déforme) comme la plupart des gens.
      Le jour où l’on me citera une personne vivante qui donne des outils pour élaborer une éthique de la réflexion et de la communication, je dirais que Onfray pourrait mieux faire.


    • funambule funambule 10 novembre 2014 16:44

      mao-tse-toung
      "je l’ai expliqué depuis"
      suggestion : ouvrez un blog, et mettez-y vos meilleurs articles que vous pourrez même corriger, rectifier, améliorer comme bon vous semble, comme ça lorsque vous voulez donner un argument que vous avez déjà développé, hop, un lien vers le bog
      (je ne sais pas si agoravoxtv sera d’accord, mais on s’en fout, ils sont autistes, faut en profiter)


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 novembre 2014 16:54

      un philologue donc !

      =====================
      ...un philologue qui se respecte ,je ne sais plus si ça existe sur cette terre maudite ,est un être de Culture ,dont le principal souci est de préserver les œuvres dans leur authenticité !!!

      C’est le cadet des soucis de l’affairiste ,pour qui ce qui compte avant tout ,c’est son compte en banque !!!

      CQFD


    • funambule funambule 10 novembre 2014 17:03

      préserver les "oeuvres" dans leur authenticité ???
      pour moi, c’est du chinois !
      ce que vous appeler escroquerie, c’est typiquement l’exégèse, l’herméneutique ...

      et pour le blog, vous avez réfléchi ?
      qu’avez vous décidé ?
      (je déconne ... prenez votre temps)


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 novembre 2014 17:19

      " je ne sais pas si agoravoxtv sera d’accord " !

      ======================
      ...merci pour votre suggestion ...j’y ai déjà pensé ,ainsi que l’écriture
      d’un livre sur toute ma "production " ,notamment mes très nombreux articles refusés ;donc la vie du site , dont je ne sais toujours pas ,avec certitude ,qui chapeaute sa CENSURE arbitraire !

      Pour le blog ,je ne suis pas trop INTERNET ,qui est comme les langues d’Esope ,la meilleure et la pire des choses !

      Mais le projet qui me tient le plus à cœur est de réunir sur Paris ,en
      présence d’une caméra ( la mienne par exemple ) ,sans façons ,pour échanger à l’oral avec un ou plusieurs vraiment intéressés ,ou mieux passionnés !

      ...vous soulevez le problème des droits de "agoravoxtv" ,sur notre "production "...ça m’intéresse aussi !

      Merci
      CQFD


Réagir