samedi 20 juillet 2019 - par TotoRhino

Le déclin du journalisme !

Il y a quelque chose de pourri dans le monde de l'information !

« Ce refus de voir l’information, c’est la mort du journalisme. Et un petit peu de la démocratie. Je le dis sans aucun sanglot dans la voix. Je le dis en vous regardant en face : Le journalisme est vraiment mal barré en ce moment. »

Le financement de BFM TV, le silence des médias mainstream, jusqu’à l’AFP même qui ignore les enquêtes du Média, l’affaire Zineb Redouane et les dépenses de De Rugy, tout y passe, Denis Robert nous alerte d’un ton lassé, voire dégoûté, sur l’état de santé du journalisme.



240 réactions


  • Clocel Clocel 20 juillet 2019 14:06

    "Le journalisme est vraiment mal barré en ce moment."

    Tu l’as dit bouffi !

    On ne peut pas dire que tu auras beaucoup honoré la profession ces deniers temps ! Judas !


    • gorguetto gorguetto 21 juillet 2019 17:31

      @Clocel C’est exactement cela. Comme Cahuzac, grand fraudeur du fisc, à la tête du contrôle des fraudes fiscales.... Denis Robert pleure, comme ses maitres experts en pleurnicheries, sur la mort du journalisme, alors qu’il participe justement à la curée, de la façon la plus hypocrite qui soit. Tout ce qu’il dénonce, son organisme Le Média, comme Médiapart, le Canard enchainé, tous ces journaux trompeurs, et médias faussement alternatifs reçoivent les "révélations" les plus sensibles des hautes sphères quand il faut abattre un importun, ou un personnage à sacrifier. Et on le voit presque pleurant à chaudes larmes , on croirait entendre les lamentations de Jérémie. Cet homme est un habile menteur, avec son collègue Enthoven de l’autre fois contre Choard, il est à bonne école. L’école de la manipulation. Ne croyez pas un mot de ce qu’il raconte.


    • Je passais par là 21 juillet 2019 23:50

      @Clocel
      Pourriez-vous développer un peu plus, je vous prie, pour que ce commentaire ne ressemble pas qu’à une attaque personnelle ?


    • Je passais par là 21 juillet 2019 23:51

      @gorguetto
      Pourquoi devrais-je plus vous croire que Denis Robert ?


    • gorguetto gorguetto 22 juillet 2019 09:40

      @Je passais par là : Avez-vous écouté le débat entre Chouard - Denis Robert et Mattias Enthoven https://www.youtube.com/watch?v=zMtmZQ4lb2g Suivez bien la montée de l’échange où ils parlent de Chouard par rapport à Soral, et des hésitations de Chouard pour ne pas dévier dans le fascisme, l’extrême droite, et se maintenir dans ce qui est juste entre la gauche et la droite. Ils en arrivent doucement après être passés par le sionisme auquel Chouard adhère bien sûr. Mais on en arrive à l’antisémitisme, alors quel le problème à ce niveau de discussion était dépassé, et à la loi Fabius-Gayssot. Et Denis Robert dit bien qu’elle interdit le doute sur la Shoah, mais ( et là c’est très important) on peut en discuter librement et donner librement son opinion..... À la minute 41,50 Denis Robert autant que Mattias Enthoven savent le piège qu’ils tendent à ce moment là, et il n’est pas honnête, parce que cette loi interdit le doute, elle interdit la libre discussion, elle interdit l’opinion sur ce sujet. Tous les deux le savent parfaitement mais ils ont armé le tir, et décoche la question : "Doutez-vous de l’existence des chambres à gaz". Cette question est interdite, puisque le doute est interdit, et Mattias Enthoven va plus loin puisqu’il argumente sa conviction sur l’existence des chambres à gaz par les cours d’histoire reçus à l’école, et le film célèbre "Nuit et Brouillard". Or toute preuve sur la Shoah est elle-même interdite. On n’a plus le droit d’apporter des éléments factuels dans une sens ou dans l’autre. Denis Robert et Mattias Enthoven sont en faute grave, leur propos vont contre ce que la loi stipule, mais ils ont fait chanceler Chouard qui, mis en confiance, et croyant à l’honnêteté de ses partenaires, ne s’attendait pas à ce que le débat porte la-dessus. Il sent bien la gravité du moment, mais puisque Denis Robert permet la discussion sur le sujet, Chouard est pris entre la loi et ce qu’il doit répondre, et le voilà qui bafouille et qu’il s’enfonce. Chouard n’a pas de doute sur l’existence des Chambre à gaz, mais il a trébuché sentant un traquenard sans vraiment le définir.
      Denis Robert et Mattias Enthoven ne verront pas leur malhonnêteté retenue, ni leur stratagème puni, bien qu’en effraction par rapport à la loi Fabius-Gayssot. Ils ont gagné, retiennent leur plaisir, mais savent que Chouard est tombé sur ce coup. L’important étant qu’ils ont marqué un point énorme face aux gilets jaunes, Chouard étant un de leur maitre de réflexion.
      Voilà comment agit Denis Robert, et pour qui il agit. Avec Mattias Enthoven, ils sont des professionnels lucides et habiles de la discussion, et on amené en confiance leur interlocuteur trop naïf, et manquant de malice sur ce coup. Chouard ne s’en remettra pas.
      Je pense que Denis Robert et Mattias Enthoven ne seront jamais sanctionnés pour leur manœuvre délictueuse, et que bien au contraire ils ont été félicités. Tout ce que peut dire, désormais Denis Robert est entâché de cette veulerie. À la façon de Juan Branco, il attaque violemment des hommes et des institutions au sommet, mais il ne touchera jamais à l’essentiel du système dont il est acteur vendu.
      Vous savez maintenant ce qu’est Le Média.


    • ged252 22 juillet 2019 10:57

      Il était en mission commandé avec chouard, il a été embauché par Médiapart mais il y a des contres parties.
      .
      S’il a été embauché par Médiapart c’est parce qu’il a bonne réputation, bonne rennomée, "fame", Le public se souvient de son action contre Clear stream.
      .
      Les francs macs font toujours comme ça ils embauchent toujours des gens "bien vu", bien considérés par l’opinion publique.


    • ged252 22 juillet 2019 11:06

      Le début de la vidéo est bon parce qu’il déplore l’état du journalisme, et fait un portrait exact du journalisme actuel.
      .
      Mais à partir du mliieu de la vidéo on n’y comprend plus rien, il enchaine les raisonnements et on n’arrive pas à suivre,
      Ce n’est pas un bon communicant dans cette vidéo, parce que les débiles (85% des français) ne sont pas convaincus par des raisonnements, jamais, ils sont convaincus par des sentiments ; de la morale si on préfère puisque la morale ce sont des sentiments, des sentiments de culpabilités certes, mais du moment que les gens "éprouvent", -ressentent -ils sont convaincus (par ce qu’ils ressentent.) 
      .
      Donc trop de sujets abordés, trop de raisonnements, et pas assez de morale, de moraline, de bons sentiments, dans cette vidéo,


    • Belenos Belenos 22 juillet 2019 11:39

      @Je passais par là
      "Pourriez-vous développer un peu plus, je vous prie, pour que ce commentaire ne ressemble pas qu’à une attaque personnelle ?"

      Seriez-vous Denis Robert qui passait par là ? 


    • Je passais par là 22 juillet 2019 11:43

      @gorguetto
      Vous affabulez. Vous racontez un scénario qui vous séduit mais qui ne s’appuie sur aucun élément factuel. Ecoutez ce que dit Franck Lepage sur Etienne Chouard (et sur Soral) :

      https://www.youtube.com/watch?v=BvJcd63WGSY&t=179

      Denis Robert a donné le moyen à Etienne Chouard de faire en sorte qu’on ne le traite plus de rouge-brun dans les médias grand public. Il a commis une bourde. Il était pourtant simple de répondre : "Non, bien sûr que je n’ai aucun doute sur l’existence des chambres à gaz, mais pourquoi cette question ?". Et Denis n’avait plus qu’à lui lancer une nouvelle perche. Au lieu de cela, il s’est embrouillé, ce qui a obligé Denis d’essayer de lui faire comprendre qu’il ne peut pas être confus sur une telle question car les médias grand public n’attendent que cela. Il s’est rattrapé, mais le mal était fait, il suffit de voir la réaction de Jean-Michel Aphatie peu après :

      https://twitter.com/clhebdo5/status/1139950831799848961

      Voici ce qu’a écrit Etienne Chouard sur son blog à ce sujet :

      Je voudrais remercier Denis Robert et Mathias Enthoven qui m’ont offert ce jour-là une possibilité de m’expliquer publiquement sur les controverses qui circulent à mon sujet, et je souligne que je prends leur invitation et cet entretien comme des actes à la fois exigeants et non malveillants.

      Je trouve que la plupart des commentaires sous la vidéo, qui s’indignent des conditions de l’entretien, sont des contresens : Denis et Mathias cherchent à comprendre honnêtement qui je suis, en se parlant à cœur ouvert, sans a priori.

      Je dois bien reconnaître que je suis maladroit ; mais le lynchage médiatique qui s’organise subitement autour de ces maladresses ressemble plus à un règlement de comptes pour se débarrasser facilement d’un opposant politique qu’à une véritable indignation bien fondée.


      https://chouard.org/blog/2019/06/12/etienne-chouard-je-ne-suis-evidemment-pas-negationniste-ni-antisemite-les-chambres-a-gaz-sont-une-horreur-absolue-qui-ont-tue-des-foules-dinnocents-toutes-les-erreurs-toutes-les-manipulation/

    • Je passais par là 22 juillet 2019 12:03

      @ged252
      J’ai trouvé au contraire cette vidéo excellente. Elle démontre de manière éclatante que nous avons de bonnes raisons de nous inquiéter de l’état du journalisme en France. L’exemple de l’ours en peluche qui fait le tour du monde en une du Républicain Lorrain est édifiant. Et la mise en parallèle avec la réaction incroyable du journaliste Pascal Jalabert qui fait la chasse aux socières des vrais journalistes au lieu de faire son boulot est remarquable.
      Si la presse était vraiment un contre-pouvoir nécessaire dans toute démocratie digne de ce nom, il y a longtemps de Castaner aurait sauté.
      Ce qui est le plus grave, c’est que la plupart des gens ne s’informent qu’au travers des médias grand public. Si ceux-ci faisaient leur boulot, il y a longtemps qu’une vague d’indignation se serait abattue contre le pouvoir en place en France.


    • Je passais par là 22 juillet 2019 12:05

      @Belenos
      Non.


    • gorguetto gorguetto 22 juillet 2019 13:18

      @Je passais par là : Chouard essaye de rattraper le coup de sa surprise et de son hésitation. Mais c’est trop tard. Il est interdit des grandes antennes mainstream, dont fait partie Le Média. 
      Je vous répète que Denis Robert comme Enthoven Mattias savaient qu’ils n’avaient pas le droit de débattre sur le domaine de la Loi Fabius Gayssot. Mais sachant cela, ils ont néammoins poursuivi, sans risque d’aucun problème : c’était pour une bonne cause. D’ailleurs, personne n’a relevé le problème de cette interdiction, trop heureux d’avoir effacé Chouard.
      Soral, quant à lui a à maintes reprises, fait part de sa négation des chambres à gaz. Donc sa fréquentation ou l’évocation de ses dires restent très compromettant.


    • Je passais par là 22 juillet 2019 13:37

      @gorguetto
      Lisez le commentaire de maQiavel (si ce n’est pas déjà fait), il complète à merveille les explications que je vous ai données :

      https://www.agoravox.tv/commentaire13241594


    • Ozi Ozi 22 juillet 2019 14:43

      @Hieronymus

      Un farceur qui en trois messages à écrit plus de choses intelligentes que toi et tes multi comptes depuis une décennie..  smiley
      Effectivement respectons la présomption d’innocence  smiley


    • Garibaldi2 22 juillet 2019 17:44

      @gorguetto

      ’’Or toute preuve sur la Shoah est elle-même interdite. On n’a plus le droit d’apporter des éléments factuels dans une sens ou dans l’autre.’’

      Ce que vous écrivez est mensonger.

      ’’Cette loi innove par son article 9, qui qualifie de délit la contestation de l’existence des crimes contre l’humanité, tels que définis dans le statut du Tribunal militaire international de Nuremberg, qui ont été commis soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de ce statut soit par une personne reconnue coupable de tels crimes. Cet article 9 introduit en effet dans la loi de 1881 sur la liberté de la presse un article 24 bis dont voici le premier alinéa :

      « Seront punis des peines prévues par le sixième alinéa de l’article 24 ceux qui auront contesté, par un des moyens énoncés à l’article 23, l’existence d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité tels qu’ils sont définis par l’article 6 du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 août 1945 et qui ont été commis soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale. »

      L’article 6 (c) de ce statut définit les crimes contre l’Humanité : « l’assassinat, l’extermination, la réduction en esclavage, la déportation, et tout autre acte inhumain commis contre toutes populations civiles, avant ou pendant la guerre, ou bien les persécutions pour des motifs politiques, raciaux ou religieux, lorsque ces actes ou persécutions, qu’ils aient constitué ou non une violation du droit interne du pays où ils ont été perpétrés, ont été commis à la suite de tout crime entrant dans la compétence du Tribunal, ou en liaison avec ce crime. »’’.

      (Wiki)

      La loi interdit donc de contester la réalité des génocides (celui des Juifs, des Tziganes, ...) condamnés par le tribunal de Nuremberg. L’utilisation des chambres à gaz n’a été que l’un des moyens pour commettre ces crimes. Un grand nombre de Juifs ont été assassinés lors de la Shoah par balles, et en Croatie il y a eu un génocide des Juifs sans l’utilisation de chambres à gaz.

      Il n’y a aucune manoeuvre délictueuse de D.Robert et M.Enthoven. Et, comme vous le faites vous-même remarquer, E.Chouard ne conteste pas l’existence des chambres à gaz.


    • Garibaldi2 22 juillet 2019 17:48

      @Garibaldi2

      Et Etienne Chouard contredit totalement ce que vous écrivez, puisqu’il écrit sur son site :

      ’’Je voudrais remercier Denis Robert et Mathias Enthoven qui m’ont offert ce jour-là une possibilité de m’expliquer publiquement sur les controverses qui circulent à mon sujet, et je souligne que je prends leur invitation et cet entretien comme des actes à la fois exigeants et non malveillants.

      Je trouve que la plupart des commentaires sous la vidéo, qui s’indignent des conditions de l’entretien, sont des contresens : Denis et Mathias cherchent à comprendre honnêtement qui je suis, en se parlant à cœur ouvert, sans a priori.

      Je dois bien reconnaître que je suis maladroit ; mais le lynchage médiatique qui s’organise subitement autour de ces maladresses ressemble plus à un règlement de comptes pour se débarrasser facilement d’un opposant politique qu’à une véritable indignation bien fondée.

      En fait, je devrais carrément refuser de m’exprimer sur ces sujets, qui servent surtout aux puissants du moment à museler leurs opposants politiques.

      Je propose d’en reparler (un peu) jeudi prochain sur Sud radio, avec Didier Maïsto et Élisabeth Lévy, et peut-être aussi avec François Bégaudeau.’’


      Donc vos zanalyses à la mords moi le pied, vous pouvez vous les carrer où je pense !


    • Garibaldi2 23 juillet 2019 03:11

      @gorguetto

      ’’Aucune preuves de l’existence des chambres à gaz n’a été formellement apporté,...’’

      Mon père a été déporté à Dachau, dont il est revenu vivant.

      Des photos de la chambre à gaz de Dachau sont disponibles ici :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_de_concentration_de_Dachau#/media/Fichier:KL_Dachau_Block_X_gas_chamber.jpg

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_de_concentration_de_Dachau#/media/Fichier:C%C3%A1mara_de_gas,_nuevo_crematorio,_campo_de_concentraci%C3%B3n_de_Dachau,_Alemania,_2016-03-05,_DD_32-34_HDR.jpg

      ’’Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible. Il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu. Tel est le point de départ obligé de toute enquête historique sur ce sujet. Cette vérité, il nous appartenait de la rappeler simplement : il n’y a pas, il ne peut y avoir de débat sur l’existence des chambres à gaz".

      N’est pas un texte énoncé au procès de Nuremberg, mais il est de Léon Poliakov et de Pierre Vidal-Naquet, paru dans Le Monde en 1979 et signé par 34 historiens.

      Il y a des milliers de témoignages de l’existence des chambre à gaz, que ce soit ceux des SS, ou des kapos, ou des membres des sonderkommando, ou des déportés rescapés.

      Soit vous demandez vous-même la suppression de votre post, soit je le signale au procureur de la république. Et ne pensez pas que je plaisante.


    • Norman Bates Norman Bates 23 juillet 2019 07:32

      @Garibaldi2

      "Soit vous demandez vous-même la suppression de votre post, soit je le signale au procureur de la république. Et ne pensez pas que je plaisante."

      Tiens, pegaz la tremblote va se sentir moins seul...


    • Belenos Belenos 23 juillet 2019 08:15

      @Norman Bates
      Apparemment, il y en a qui n’hésitent pas à recourir à cette merveilleuse loi, ce qui est la preuve de sa nécessité. Que serions-nous sans elle, qui a tant contribué à la liberté d’expression et au progrès de la recherche ? Sans doute moins que des bêtes. Heureusement une grande âme civilisatrice a surgi et la lumière éclaire à présent le chemin, nous préservant d’un retour vers les heures les plus sombres de notre histoire :
      https://i.ytimg.com/vi/avOw3sFMzpY/maxresdefault.jpg


    • Norman Bates Norman Bates 23 juillet 2019 08:32

      @Belenos

      La liberté d’expression c’est comme le bon vin, il faut consommer avec modération, et surtout une grande sélectivité...
      Quant à la délation c’est comme le cholestérol, il y a la "bonne" délation et la "mauvaise" délation...
      L’essentiel est d’être dans l’air du temps...


    • Belenos Belenos 23 juillet 2019 08:45

      @Norman Bates
      "La liberté d’expression c’est comme le bon vin, il faut consommer avec modération"

      Voilà des paroles pleines de sagesse bien dignes de notre grand maître à penser Jean-Claude. Je ne parle pas de ce ridicule karatéka de cinéma qui n’est qu’un vulgaire imitateur, mais du vrai, de l’unique sauveur de la France au moment où elle allait retomber dans les ténèbres, l’illustre Jean-Claude Gayssot, dont voici un recueil complet de 2 citations magistrales que je livre à votre plus profonde méditation :
      https://dicocitations.lemonde.fr/auteur/1838/Jean_Claude_Gayssot.php


    • Norman Bates Norman Bates 23 juillet 2019 09:01

      @Belenos

      Attention ! vous frôlez l’incitation à la haiiiiiiiiine en rappelant ces citations qui peuvent laisser entendre que le jovial sot au vocabulaire incertain est un mauvais français à la solde de etc blabla gnagnagna...
      Heureusement que pour la rédaction de sa fameuse loi il ne faisait que tenir le stylo trempé dans le sang pur d’un irréprochable patriote...
      Bon, je vais consulter mon avocat...je lui demanderai de recenser ce que j’ai encore le droit de dire...ça devrait tenir sur un post-it...


    • gorguetto gorguetto 23 juillet 2019 09:09

      @Garibaldi2
      Mon pauvre ami, vous vous en prenez à moi comme si j’étais un négationniste. Dachau, le camp où aurait séjourné votre père, n’était pas un camp d’extermination. Je suis d’ailleurs étonné que l’on y trouve une chambre à gaz. Wikipédia nous dit bien : "possibilité de chambre à gaz". Il est bien connu que les chambres à gaz homicides, ne se trouvaient que dans les camps hors Allemagne.
      Mon beau père, dénoncé pour résistance par le curé du village a passé un an à Buchenwald. Là pas de chambre à gaz non plus.
      La chambre à gaz que vous indiquez sur le lien, à Dachau, est une chambre à gaz flambant neuve, toute reconstituée. Quelle était donc l’usage de cette pièce ?
      La chambre à gaz d’Auschwitz, a elle aussi été reconstituée ou au moins retapée.... Je trouve cela comme un manque absolu de respect envers les victimes qui on été massacrées dans cette pièce.
      Vous vous permettez de faire supprimer mon post. Mes arguments vous gênaient-ils tant que cela ?
      Vous êtes en plus grossier. Je m’en prend à Denis Robert, qui a agit malhonnêtement envers Chouard. Vous ne voulez pas le reconnaître, vous vous trompez, il n’a interviewer Chouard que pour le mettre à terre, et c’est réussi. Vous vous en prenez à moi, allez donc plutôt chercher des noises à un Ploncard d’Assac, collabo et traitre à la France, qui s’exprime en toute liberté sur Youtube alors que des types comme Dieudonné et Soral ne sont que des enfants de cœur, en comparaison, mais ce n’est plus du journalisme. Ne vous trompez pas d’ennemis. Denis Robert contribue par ce qu’il a fait à Chouard, à la destruction de la crédibilité des journalistes, que cela vous plaise ou non.
      Vous seriez bien aimable de faire remettre mon commentaire à sa place.
      Et restez poli.


    • gorguetto gorguetto 23 juillet 2019 10:01

      @Garibaldi2
      Pourquoi me parlez-vous de cette chambre à gaz de Dachau ? Votre père serait revenu de sa possible incarcération à Dachau, et le fait que Dachau aurait une chambre à gaz, donne plus de valeur (pension) au séjour que votre père aurait effectué, dans ce camp ? C’est pas bien d’instrumentalisé ainsi une chambre à gaz, qui en plus ne serait qu’une possibilité de chambre à gaz. Combien de temps ce séjour, ub e semaine, un mois, un an... ?
      On est loin du journalisme. Vous vouliez parler de l’incarcération possible de votre père à Dachau : c’est fait. Mais Denis Robert n’y est pour rien pour le coup.


    • pegase pegase 23 juillet 2019 12:33

      @gorguetto

      Dachau, le camp où aurait séjourné votre père, n’était pas un camp d’extermination.


      N’importe quoi, mais qu’est ce qu’on peut lire comme conneries ici smiley

      eh connard !!! 76 000 morts ça te parle ?

      Plus de 250 000 détenus sont passés par Dachau (non compris les non-immatriculés), provenant de 23 nations. 76 000 y sont morts. Dans la liste des victimes du KL Dachau, il faut compter aussi les nombreux « transports d’invalides » expédiés au château de Hartheim près de Linz et mis à mort dans la chambre à gaz…

      Dachau – le seul ouvert sur toute la période 1933-1945 – fut, dès l’origine, conçu comme un KL à part, plus meurtrier que les autres. Si les premiers SS des camps se voyaient comme des soldats du front intérieur, à la fin de la période, le besoin en hommes au front leur fit céder la place à un personnel plus ordinaire. Pourtant « la terreur se poursuivit alors même que la présence SS décroissait ». Et la dynamique du développement du système concentrationnaire ne fut brisée que par l’avancée des troupes alliées. Qu’il s’agisse des expériences « médicales » pratiquée dans les camps, du « perfectionnement » des méthodes de tueries, du rôle équivoque des prétentions économiques de la SS ou de la complicité des grandes entreprises allemande, tout est abordé par N. Wachsmann. L’ampleur et la maîtrise de cette synthèse en feront un ouvrage de référence pour longtemps… 


    • pegase pegase 23 juillet 2019 12:52

      @gorguetto

      C’était tous des camps d’extermination, il n’y a pas eu de club med je vous rassure, ils les faisaient bosser comme des esclaves, battus tout les jours à coups de schlague, 

      quasiment sans nourriture et sans soins ...

      Les blessés, les malades partaient à la chambre à gaz, puis étaient incinérés (témoignage direct de mon père qui était à Moosach, une annexe de Dachau) ...

      Le temps de survie à Dachau était d’environ 1 mois, cad vous y étiez incarcéré en bonne santé, vous pouviez espérer au mieux survivre pendant 1 mois, après à plus ou moins une semaine c’était le four crématoire .........

      Alors vos conneries que ce n’était pas des camps d’extermination, expliquez vous maintenant ! Et épargnez moi les deux débiles provocateurs Soraël en premier !


    • gorguetto gorguetto 23 juillet 2019 15:48

      @pegase
      Entre toi et Garibaldi2 vous semblez vous complaire dans l’horreur, vous m’en faites une tartine amère comme si je ne savais pas ce qu’était un camp de concentration.
      Déçu que votre papa ne fut pas dans un camp d’extermination. Je trouve cela bizarre. Mais Dachau n’était pas un camp d’extermination, sinon le papa vous ne l’auriez jamais vu et vous ne seriez peut-être pas là pour le dire.
      Moi, ma famille juive de France est venue se réfugier chez nous à Port Lyautey (Kenitra) en attendu 45. J’avais 18 ans quand j’ai appris que j’étais juif. Je suis allé dans un Kibboutz, je suis revenu de là-bas antisioniste. Juif, je le reste, même non circoncis et non pratiquant. Cela reste dans mes gênes. Mais je suis avant tout Français.
      Maintenant, on est assez loin du sujet. Denis Robert et Mattias Enthoven sont deux salopards. Ils contribuent malgré tout ce qu’ils racontent, au déclin du vrai journalisme indépendant. Ils ont un trophée à leur palmarès, l’élimination de Chouard, qui pourra se répandre en Téchouva toute sa vie. Il a eu le tort de se trouver trop prêt des gilets jaunes. Denis Robert et Mattias Enthoven avaient une mission à remplir, ils l’ont accompli avec mention très bien. Shalom. Boker Tov.


    • Norman Bates Norman Bates 23 juillet 2019 18:59

      @gorguetto

      Il n’y a pas que cela de "bizarre" dans les sempiternels récits biographiques familiaux de gros nigaud...selon ses confidences livrées ici-même papa pegaz a aussi été accusée de collaboration par la justice française, maman pegaz a aussi bossé pour les allemands et un autre membre de cette méritante dynastie était dans les jeunesses hitlériennes...
      Je répète : je n’invente rien, tout est traçable dans l’historique de la chiffe molle des Vosges...

      " Juif, je le reste, même non circoncis et non pratiquant. Cela reste dans mes gênes. Mais je suis avant tout Français. "
      La plupart des juifs se définissent ainsi...c’est une voix qu’il est urgent de faire entendre pour briser le monopole sonore de cette faction autour du Crif et ses zélés larbins, ses dévots de la secte shoatique qui ont volé une histoire et une identité pour les instrumentaliser...
      D’accord aussi avec la dernière partie de ton commentaire...


    • ged252 23 juillet 2019 19:45

      @Norman Bates
      La plupart des juifs ne se considèrent pas comme des français, la France pour eux n’est qu’un pays dans lequel ils sont arrivés par hasard : "être né quelque part".
      Le sort de la France leur est indifférent, il suffit d’écouter les vidéos des rabins "ex français" lorsqu’ils habitent en Israel
      .
      Comme les zarabs un jour français un jour arabe selon leur intérêt du moment.
      La France pour eux n’est qu’un pays de passage, un hôtel comme dit Attali, alors ils s’en moquent un peu,...
      .
      Et surtout ce qui n’est pas conciliable c’est qu’ils ne défendent pas des intérêts communs aux nôtres, eux défendent uniquement les interêts du petit pays "cher à leur coeur", et ceux de la nation israelite, alors que les français (ceux avec un cerveau) défendent les intérets de la Fance et des français. Il y a conflit d’intérêt .


    • Garibaldi2 23 juillet 2019 20:20

      @gorguetto

      Je n’ai pas demandé au modérateur la suppression de votre post.

      Pour votre info, je suis E.Chouard depuis qu’il a commencé à argumenter sur le TCE, et j’ai voté contre le TCE.

      Je suis admiratif face au boulot accompli par Denis Robert dans l’affaire Clearstream qui lui a valu une avalanche d’emmerdements.

      Pendant mon enfance et mon adolescence j’ai suivi mes parents dans un grand nombre de réunions, colloques, repas d’amitié, avec d’anciens résistants, déportés, combattants anti franquistes. Jamais je n’ai entendu un participant mettre en doute l’existence des chambres à gaz.

      Sur les chambres à gaz, vous trouverez des infos ici :

      https://phdn.org/index.html

      Et le témoignage d’un membre d’un sonderkommando ici :

      https://phdn.org/histgen/documents/paisikovic.html

      Contrairement à ce que vous écrivez, l’existence des chambres à gaz a été largement prouvée. Il conviendrait que vous éclaircissiez votre position sur leur existence car votre discours semble bien alambiqué, je vous rappelle ce que vous avez écrit : ’Aucune preuves de l’existence des chambres à gaz n’a été formellement apporté,...’’ !

      Vous avez écrit à propos d’Auschwitz‘’ : Je trouve cela comme un manque absolu de respect envers les victimes qui on été massacrées dans cette pièce.’’. Soyez clair, ce massacre a-t-il été perpétré par gazage ? En quoi y aurait-il eu un manque de respect ?


      Si Dachau, ouvert en 1933, n’était pas un camp d’extermination mais, à l’origine, de concentration des détenus politiques allemands, il a cependant été équipé d’une chambre à gaz destinée aux expériences du docteur nazi Sigmund Rascher, mais il n’y a pas eu de gazages de masse, contrairement à Auschwitz-Birkenau où se pratiquait l’assassinat ’’industriel’’.

      Puisque vous citez Wikipedia, vous avez oublié de citer ceci : ’’Dans un film tourné en mai 1945 par un correspondant de guerre américain, la chambre à gaz se présente ainsi : pièce sans fenêtres, des chapes de métal percées de trous fixées au plafond en béton, sur les portes d’entrée l’inscription douches, sur des pièces plus petites adjacentes figure l’inscription : attention gaz !, danger de mort - ne pas ouvrir .

      La chambre à gaz de Dachau.

      Au cours du procès des SS du camp fin 1945, le médecin des détenus Frantisek Blaha déclare que des gazages expérimentaux ont eu lieu dans le camp. Un rapport de l’armée américaine, constitué avant le procès sur la base de témoignages de survivants, avait référencé la chambre à gaz dans la rubrique exécutions. Puis le 9 janvier 1946, au Procès de Nuremberg, il déclare : « beaucoup de prisonniers ont été tués plus tard de cette façon »12.’’.

      La chambre à gaz de Dachau a donc été filmée le 3 mai 1945 par un cameraman US. Le camp ayant été libéré en avril, il semble difficile que la pièce soit un fake. Vous pourrez retrouver les images de cette pièce dans le film documentaire de l’armée US, référence ADC 4468/SPX-G LIB 6572 du 3 mai 1945. Army Pictorial Center. LIC, N.Y.

      Pourtant vous avez écrit : ‘’La chambre à gaz que vous indiquez sur le lien, à Dachau, est une chambre à gaz flambant neuve, toute reconstituée.’’. Si elle a été ‘’reconstituée’’ c’est qu’elle existait auparavant ? A moins qu’elle n’ait tout simplement pas été ‘’reconstituée’’ !

      A aucun moment je n’ai été grossier envers vous.


    • Norman Bates Norman Bates 23 juillet 2019 20:51

      @Garibaldi2

      Comment tu te sens ? à l’aise, j’imagine, avec ta logorrhée que nul ne peut contredire sous peine d’être puni par la loi appliquée avec ton procureur sous le bras...
      La vie est belle...


    • gorguetto gorguetto 23 juillet 2019 23:21

      @Norman Bates

      Alors j’ai un bon copain pour Pégase, il pourra s’envoler vers des cieux nazis avec une découverte que j’ai faite sur youtube, quelque chose d’effarant https://youtu.be/vaKBeIl1cGk, ils pourront entonner en coeur le Fahne Hoch de Horst Wessel. Et se feront la lecture de Mein Kampf, un chapitre toi, un chapitre moi..... Les collabos ne sont pas interdit sur internet.


    • Norman Bates Norman Bates 23 juillet 2019 23:53

      @gorguetto

      J’suis au début du lien, et ben...y a des éléments d’explication sur la proximité photographique de gros nigaud avec le Général...

      "Les collabos ne sont pas interdit sur internet."
      Et il y a de farouches défenseurs de la liberté d’expression :

      " Ils ont eu la liberté de parole, même s’il ne l’ont souvent pas utilisée à bon escient, ce que j’ai écrit est donc vrai, la liberté de parole concerne AUSSI ceux avec qui on n’est pas d’accord."

      Mais qui donc affiche ce noble principe.. ?
      Attention, tu vas halluciner... smiley

      https://www.agoravox.tv/commentaire13040380


    • Garibaldi2 24 juillet 2019 02:54

      @Norman Bates

      Rien ne vous empêche de me contredire. Si vous avez des convictions vous pouvez passer outre les éventuels problèmes que peuvent entraîner leur expression. La dissidence en pantoufles serait-elle votre but dans la vie ?


    • Norman Bates Norman Bates 24 juillet 2019 06:45

      @Garibaldi2

      "La dissidence en pantoufles serait-elle votre but dans la vie ?"
      La dissidence en prison c’est ton "but dans la vie"...

      "Rien ne vous empêche de me contredire."
      Monsieur est trop bon...je suis rassuré, nul délateur névrosé par l’abus des violons shoatiques ne va couler une bielle et me balancer son joker pénal...

      "Si vous avez des convictions vous pouvez passer outre les éventuels problèmes que peuvent entraîner leur expression."
      C’est vrai, finalement...je suis obsédé par mon emploi du temps quelque peu chargé et mon dérisoire petit confort personnel...une garde à vue, un procès, quelques semaines ou mois en villégiature pénitentiaire, l’amende bien évidemment, en guise de "problèmes éventuels" c’est que dalle...une vraie chochotte je suis...

      Tu sais, le délateur se pare toujours de la vertu morale et du Droit pour accomplir ses basses besognes, c’est oublier qu’il y a toujours un retour de manivelle...en ce domaine une piqûre de "devoir de mémoire" ne serait pas vaine...


    • Je passais par là 24 juillet 2019 08:49

      @Hieronymus
      J’ai créé ce compte le 21 juillet peu de temps après avoir créé le même sur AgoraVox. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi AgoraVox et AgoraVox Tv n’utilisent pas un seul et même compte puisque AgoraVox reprend des articles d’AgoraVox Tv (pour commenter ce n’est pas top). Je suis venu sur AgoraVox parce que je souhaitais défendre Greta Thunberg qui a subi 2 attaques sur ce site en seulement une semaine. J’aime bien cette gamine qui m’en rappelle une autre :

      https://www.youtube.com/watch?v=5JvVf1piHXg


    • Belenos Belenos 24 juillet 2019 09:09

      @Garibaldi2
      "Rien ne vous empêche de me contredire. Si vous avez des convictions vous pouvez passer outre les éventuels problèmes que peuvent entraîner leur expression."

      Voilà une formule qui a du être employée bien des fois par les gardiens des camps pour obtenir la soumission de leur prisonniers tout se se moquant d’eux. 

      "La dissidence en pantoufles serait-elle votre but dans la vie ?"

      C’est toujours mieux que la lâcheté en uniforme. 


    • gorguetto gorguetto 24 juillet 2019 09:35

      @Garibaldi2
      Dans ton genre, t’es un sacré faux cul. Tu n’as pas demandé la suppression de mon commentaire, mais tu l’as exprimé avec tant d’énergie de conviction et de menaces que le modérateur, sans doute un sympathisant, ou admirateur secret, (qui sait) a en quelque sorte devancé l’appel. Et là, tu as l’air de de sentir coupable. Rassure toi, peu me chaut. Tu es un petit colérique, un gamin à qui il faut tout passer... et ton modérateur préféré a agi pour te savoir gré, et te calmer. Tu as eu ta sucette, sois content et retourne jouer dans ton coin.


    • Garibaldi2 24 juillet 2019 10:45

      @gorguetto

      Vous ne répondez pas sur le fond !


    • gorguetto gorguetto 24 juillet 2019 11:10

      @Garibaldi2
      C’est bon ! J’ai dis tout ce que j’avais à dire sur ces deux gus. Relisez si ça vous chante. Vous allez me parlez encore à côté du problème. Bon vent !


    • Garibaldi2 24 juillet 2019 11:49

      @Belenos

      Bien de ceux qui se sont trouvés internés dans des camps le furent pour avoir résisté à l’oppression. Il faut savoir choisir son camp malgré les risques.

      Contrairement à ce que vous écrivez il ne peut pas y avoir de lâcheté en uniforme puisque justement l’uniforme signale à tous de quel côté se trouve son porteur, qui peut aussi être un salaud.

      Personnellement j’approuve sans réserve la loi Fabius-Gayssot, qui n’est d’ailleurs pas une spécificité française. Ça ne m’a pas empêché de lire le livre de Roger Garaudy ’’Les Mythes fondateurs de l’état d’Israël’’, ni de regarder les vidéos des spectacles de Dieudonné.


    • Garibaldi2 24 juillet 2019 12:00

      @Norman Bates

      La liberté de parole s’arrête là où commence celle des autres et où commence la vérité historique quand elle a été jugée par un tribunal international.


    • Belenos Belenos 24 juillet 2019 12:40

      @Garibaldi2

      "Bien de ceux qui se sont trouvés internés dans des camps le furent pour avoir résisté à l’oppression."

      Beaucoup aussi furent internés sur dénonciation de petits chiens de garde à visage humain.

      "l faut savoir choisir son camp malgré les risques."

      C’est une décision qui appartient à chacun au moment critique. Mais vous êtes quoi, exactement, pour donner anonymement des leçons de courage à des interlocuteurs tout en les menaçant simultanément de dénonciation ? Et à quoi résistez-vous en endossant l’uniforme intellectuel du mouchard ?

      "Contrairement à ce que vous écrivez il ne peut pas y avoir de lâcheté en uniforme puisque justement l’uniforme signale à tous de quel côté se trouve son porteur, qui peut aussi être un salaud."

      ... qui peut être un salaud ou un lâche. Votre raisonnement est incohérent. 

      "Personnellement j’approuve sans réserve la loi Fabius-Gayssot"

      C’est ce que tout lecteur de ce fil de discussion aura deviné. C’est un aveu suffisant à mon sens pour être considéré comme un ennemi de la liberté de conscience et d’expression. 

      http://www.lph-asso.fr/index5e41.html?option=com_content&view=article&id=185%3Aliberte-pour-lhistoire-quelques-arguments-contre-les-lois-memorielles&catid=53%3Aactualites&Itemid=170&lang=fr


    • Belenos Belenos 24 juillet 2019 13:55

      @Garibaldi2
      "La liberté de parole s’arrête là où commence celle des autres..."

      Ce que vous écrivez là est singulièrement stupide (j’ai l’impression de parler avec un enfant de 10 ans qui régurgite des formules mal comprises, avec les mots dans le désordre, quel âge avez-vous donc ??) 

      Essayez d’être attentif à ce qui suit. La liberté d’expression n’est pas de même nature qu’un terrain physique qui s’arrête là où commence le terrain du voisin. Le développement de la liberté de parole de votre voisin ne peut pas réduire votre propre liberté de parole. Et ce n’est pas non plus en réduisant la liberté de parole de votre voisin que vous allez augmenter la vôtre ! La liberté d’expression n’est pas un champ de pommes de terre. Au contraire, les libertés de parole sont solidaires et se garantissent les unes les autres, car plus la liberté de parole est étendue et protégée comme un bien commun, moins vous risquez de perdre la vôtre. 

      " La liberté de parole s’arrête là (...) où commence la vérité historique quand elle a été jugée par un tribunal international."

      Cette "perle du Bac" vaut son pesant de cacahuètes au concours des contresens philosophiques !  smiley  smiley Misère !! Non, enfant gai sot. remettons les mots et les concepts dans le bon sens.

      D’une part la vérité est l’enfant de la liberté de parole. Si vous n’en avez pas la compréhension intuitive, vous ne comprendrez rien à l’humanité, et il sera impossible de dialoguer avec vous sur quelque sujet que ce soit. Il nous faudra attendre que vous grandissiez. 

      La vérité historique ne peut en aucun cas être "jugée par un tribunal international". (Votre phrase n’a aucun sens.) La vérité n’est pas suspecte, elle ne peut pas être coupable, ce n’est pas Madame la Vérité qui est jugée. Ce sont les actes des accusés qui sont jugés, selon l’enquête qui permet de les établir d’une manière estimée suffisante par le tribunal du moment et en fonction de règles de droit relatives à une certaine juridiction.

      La recherche historique (ou plus généralement scientifique) est d’un tout autre ordre car son but n’est pas de punir des coupables à un moment donné mais de progresser sans arrêt vers une meilleure description du réel. Cette recherche n’est donc pas un contenu fixe mais une méthode. Et cette méthode repose sur trois libertés fondamentales :

      1. la liberté de concevoir des explications ;
      2. la liberté de les formuler publiquement ;
      3. la liberté de critiquer publiquement toute explication.

      Toute tentative de restreindre l’une ou l’autre de ces libertés, sous quelque prétexte que ce soit, est un acte tyrannique qui contribue à la ruine culturelle de la société à laquelle il s’applique et au malheur des peuples par une suite d’enchaînements sinistres dont le premier maillon est la bêtise. 




    • Garibaldi2 24 juillet 2019 18:45

      @Belenos

      Il est fort curieux que des accusés qui ont eu toute liberté de paroles et qui furent défendus par des avocats, que ce fut à Nuremberg, lors du procès d’Adolf Eichmann, ou lors des nombreux autres procès de tortionnaires nazis, n’aient jamais remis en cause l’existence des crimes de masse, de la Shoah par balles, et des chambres à gaz ; mais que vous, comme d’autres, prétendiez avoir le droit de remettre en cause cette réalité et celle des témoignages des milliers de victimes qui ont attesté de la réalité de ces crimes et de la façon dont ils ont été perpétrés.

      On peut toujours débattre des mécanismes, des responsabilités, des dates, etc, ... mais pas de la réalité de ces crimes et des méthodes employées, et de la réalité des preuves qui ont été apportées par l’accusation et qui n’ont pas été remises en cause par les accusés. Ils ont simplement prétendu qu’il n’étaient pas impliqués dans ces meurtres, ou qu’ils avaient agi sur ordre et sans être d’accord, comme le prétendait Eichmann.

      De quoi parle Adolf Eichmann dans cet extrait de son procès :

       https://www.dailymotion.com/video/x2jv7k3

      de la cueillette des pâquerettes ?

      Vous en connaissez plus sur cette affaire que ce qu’en connaît Eichmann lui-même ?!

      La liberté de parole n’autorise pas la falsification des faits.


    • Belenos Belenos 24 juillet 2019 19:22

      @Garibaldi2
      La réalité des crimes de masse inhumains orchestrés par le système nazi, sans même parler des agressions militaires, me semble assez évidente. Cette évidence m’est apportée par le libre examen des documents et des témoignages et par l’exercice de ma raison. Mais je ne veux pas que cette évidence me soit d’emblée imposée par l’Etat car alors cela cesse d’être une évidence pour devenir une contrainte mentale. Or, la contrainte mentale discrédite l’évidence auprès des jeunes générations qui se disent fort logiquement que tout domaine d’étude interdit doit probablement cacher quelque mensonge. Si l’Etat n’a rien à cacher en ce domaine, il ne doit donc empêcher aucune approche critique ni aucune dispute : du libre dialogue surgira une évidence qui ne sera pas une "vérité officielle" à la soviétique forcément suspecte, mais tout simplement une vérité naturelle. Quant aux falsificateurs, s’il en existe, ils seront ridiculisés dans la pleine lumière du libre dialogue au lieu d’être vénérés dans la clandestinité où personne ne peut légalement leur répondre.   


    • Norman Bates Norman Bates 25 juillet 2019 01:01

      @Garibaldi2

      "La liberté de parole s’arrête là où commence celle des autres et où commence la vérité historique quand elle a été jugée par un tribunal international."

      Stupéfiant ! c’est presque sublime tant c’est bête...
      Je vais l’imprimer, l’encadrer et l’accrocher à un mur de ma chambre avec un spot braqué dessus...c’est digne d’un pegaz la tremblote qui vient de s’éclater la hure sur un tronc ou d’un BHL sous produits qui sort du visionnage de l’intégrale de Benny Hill...


    • Norman Bates Norman Bates 25 juillet 2019 01:25

      @Garibaldi2

      "Personnellement j’approuve sans réserve la loi Fabius-Gayssot"
      Je crois qu’il était superflu d’apporter cette information...défenseur acharné de la liberté (d’expression) conditionnelle style Charlie...de grands principes expectorés la bouche en cœur avec des trémolos dans la voix jusqu’au moment où ces nobles discours télescopent quelque exigence communautaire...
      Je remarque que même quelques gardiens du temple shoatique se disent hostiles à cette loi, l’Histoire est toujours captive des idéologies de ceux qui tiennent le stylo, elle ne peut en plus être prise en otage au pas de la loi...
      Ton argumentaire est bien pauvre et se limite à un rôle de chroniqueur de l’Histoire, les horreurs s’amassent mais rien ne vient justifier leurs conséquences...
      Personnellement je désapprouve toutes les entraves à la liberté d’expression, j’abhorre ces petites mains sales qui viennent alimenter cette machine infernale, c’est une fracture irréconciliable...tu serais à ta place sur un site en totale conformité avec ton esprit étriqué (ça ne manque pas) beaucoup moins dans cet espace où il existe une (petite) marge...

      "Ça ne m’a pas empêché de lire le livre de Roger Garaudy ’’Les Mythes fondateurs de l’état d’Israël’’, ni de regarder les vidéos des spectacles de Dieudonné."
      Tu ne manqueras pas d’apporter des oranges à Dieudo...un humoriste en taule, tu pourras admirer l’oeuvre à laquelle tu as apporté ta contribution...


    • Garibaldi2 25 juillet 2019 08:07

      @Norman Bates

      J’ajoute que mes parents n’étaient pas juifs, que je suis antisioniste, que j’étais lecteur de Charlie Hebdo depuis qu’il s’appelait Hara-Kiri Hebdo, et que je ne le lisais plus depuis l’arrivée de Val. Si Dieudonné se retrouve en taule parce qu’il a fraudé le fisc, c’est son problème de citoyen, pas celui de la liberté d’expression.


    • Garibaldi2 25 juillet 2019 09:08

      @Belenos

      Cette évidence n’est pas imposée par l’état mais par une décision de justice d’un tribunal international. Rien n’interdit d’effectuer des recherches sur les crimes qui ont été condamnés par ce tribunal.

      Tout ce que cette loi interdit c’est de contester la réalité de ces crimes : « Seront punis des peines prévues par le sixième alinéa de l’article 24 ceux qui auront contesté, par un des moyens énoncés à l’article 23, l’existence d’un ou plusieurs crimes contre l’humanité tels qu’ils sont définis par l’article 6 du statut du tribunal militaire international annexé à l’accord de Londres du 8 août 1945 et qui ont été commis soit par les membres d’une organisation déclarée criminelle en application de l’article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale. »

      La liberté d’expression, comme toutes les libertés, a ses limites. Y aurait-il atteinte à la liberté d’expression si on condamnait un médecin pour avoir des pratiques fantaisistes basées sur une théorie fumeuse dont il est l’inventeur et le propagandiste ?

      Faut-il vous rappeler que le code pénal allemand interdit de nier ou de minimiser l’importance du génocide pratiqué par les nazis ? Et que le 6 septembre 1995, la cour européenne des droits de l’homme a jugé irrecevable la plainte de l’ancien officier nazi Otto Ernst Remer, qui avait été condamné en octobre 1992 à une peine de prison pour incitation à la haine raciale et négation de l’Holocauste ?

      Votre phrase :
       
      ’’Quant aux falsificateurs, s’il en existe, ils seront ridiculisés dans la pleine lumière du libre dialogue au lieu d’être vénérés dans la clandestinité où personne ne peut légalement leur répondre.’’ 

      est un sophisme, d’autant plus que rien n’interdit de répondre à un négationniste, fusse dans la clandestinité ; la loi Fabius-Gayssot n’interdit pas d’être négationniste dans son for intérieur mais d’en développer publiquement des arguments.


    • Garibaldi2 25 juillet 2019 09:18

      @Norman Bates

      Le racisme, l’antisémitisme, le négationnisme, ne font pas parties de la liberté d’expression.


    • Norman Bates Norman Bates 25 juillet 2019 09:31

      @Garibaldi2

      Dieudo a aussi été condamné à de la prison ferme pour un sketch, Soral pour avoir relayé un dessin avec mandat d’arrêt délivré...
      C’est vrai, tu es antisioniste, en feuilletant ton historique j’ai lu des attaques ciblées sur la politique d’Israheil...un agoravoxien particulièrement sensible pourrait s’en émouvoir et relayer ces propos à un procureur, l’antisionisme n’étant bien évidemment qu’une forme déguisée "d’antisémitisme"...cela met en relief l’absurdité et l’incohérence de ton approbation de la loi mémorielle, celle-ci fait partie d’un menu complet indigeste visant à vandaliser les libertés, ce n’est pas à la carte...la communauté impose ses mets, c’est fromage et dessert, point barre, tout est relié, la loi liberticide tu la gobes sans faire la fine bouche...
      Ça a commencé avec la loi Fabius, il me paraît aventureux d’imaginer où ça va se terminer...


    • Norman Bates Norman Bates 25 juillet 2019 09:45

      @Garibaldi2

      "Le racisme, l’antisémitisme, le négationnisme, ne font pas parties de la liberté d’expression."
      Ouais...Dieudo peut se faire traiter de "nègre" à la télévision par un producteur (Bernheim) un acteur (Elbé) peut dire qu’il faut "lui défoncer la gueule", des membres de la LDJ peuvent beugler "Dieudo sale négro les juifs auront ta peau", Tesson peut exiger qu’il soit fusillé etc...
      Visiblement ceux qui font la loi sont aussi chargés de l’appliquer avec un discernement et une impartialité qui forcent l’admiration...
      Mais ce n’est pas un problème, hein...


    • Belenos Belenos 25 juillet 2019 10:11

      @Garibaldi2
      "Le racisme, l’antisémitisme, le négationnisme, ne font pas parties de la liberté d’expression."

      Vous voulez dire qu’une personne qui est raciste doit le garder pour lui et n’en parler à personne. 


    • Belenos Belenos 25 juillet 2019 10:13

      ... doit le garder pour elle et n’en parler à personne. 


    • ged252 25 juillet 2019 10:56

      Et évidemment aucune des personnes qui se plaigent du racisme, de l’antisémitisme, ou du négationisme, à longueur de journée, n’est juive.
      .
      Aucun des journalistes qui nous rappelle régulièrment que le racisme ou l’antisémitisme, ne sont pas des opinions mais des délits qui sont punis d’amendes de tant de milliers d’euros et de telle peine de prison, ne sont juifs.
      .
      C’est à dire qu’ils ne sont pas juge et partie dans ces histoires, mais qu’ils défendent la vraie vérité historique, et la MORALE, la grande morale. Ce sont des gens vertueux qui ne défendent évidemment pas des intérêts personnels qui seraient lié à une certaine communauté,  smiley


    • Garibaldi2 27 juillet 2019 00:55

      @Norman Bates

      Ce n’est pas La communauté qui impose son point de vue, mais une partie extrémiste qui l’instrumentalise.


    • Garibaldi2 27 juillet 2019 01:00

      @Belenos

      Si quelqu’un est raciste, c’est son problème tant qu’il garde cette opinion pour lui. S’il la manifeste de façon publique, il est logique que ceux qu’ils méprise puissent lui demander des comptes.


    • Garibaldi2 27 juillet 2019 01:24

      @Norman Bates

      Maître Thierry Lévy lui avait même dit lors d’un débat qu’à partir d’un certain seuil il ne restait plus que les coups : https://www.dailymotion.com/video/x18vbec

      Mais les choses sont plus compliquées que ça : https://www.lemonde.fr/idees/article/2014/01/22/l-interdiction-des-spectacles-de-l-humoriste-est-une-faute_4352174_3232.html

      Vous savez très bien que le propos de Bernheim était à prendre au second degré, d’où l’emploi du mot nègre en commentaire à : ’’je pense qu’il n’est pas assez futé ’’. Tout le monde sur le plateau a bien compris que c’était une vanne pour celui qui venait de parler, et c’est pour cette raison que personne ne relève le mot

      Qui a empêché Dieudonné d’assigner Elbé, ou la LDJ, ou d’autres, pour propos racistes, menaces de mort, etc ... Faute d’avoir manié le bâton quand il était du bon côté du manche, il s’est retrouvé exclusivement en position défensive.


  • ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 20 juillet 2019 14:09

    Il n’en rate pas une en ce moment celui-là ! Quel farceur !


    • Et Hop ! 20 juillet 2019 15:30

      @ken_le_sous-vivant

      Denis Robert, crois-tu à la Main invisible ?


  • Norman Bates Norman Bates 20 juillet 2019 14:40

    Denis semble ne pas croire en l’existence d’un journalisme réellement libre, indépendant, émancipé de toutes les formes de pressions...

    C’est un négationniste, éventuellement confusioniste s’il est juste coupable de ne pas avoir étudié le sujet...


  • Norman Bates Norman Bates 20 juillet 2019 14:57

    Le petit Robert devrait plutôt ranger sa chambre (à air) au lieu de se lamenter sur le déclin du journalisme...

    Il est crédible comme un Cohn-Bendit qui part en croisade contre la pédophilie ou un Cahuzac qui dispense des cours d’éducation civique...


  • ezechiel ezechiel 20 juillet 2019 15:22

    L’oligarchie macroniste a suivi à la lettre les principes de Orwell : pour obtenir et se maintenir au pouvoir, il faut posséder les média, lobotomiser les esprits, afin que les masses populaires se persuadent elles-mêmes que Macron est le président idéal.

    En ayant réussi à rassembler l’UMPS sous sa bannière, Macron est même déjà assuré d’être réélu en 2022.

    TOUS les mass-média ont appelé explicitement les Français à voter Macron aux dernières présidentielles, ils ne font pas du journalisme mais du militantisme politique.
    https://www.huffingtonpost.fr/karl-zero/abstention-macron-le-pen_a_22070140/?utm_hp_ref=fr-marine-le-pen
    http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/22/tout-sauf-eux-la-une-engagee-de-liberation-a-la-veille-du-pre_a_22050471/
    https://francais.rt.com/france/37949-en-pleine-periode-reserve-liberation-appelle-voter-macron-en-une
    https://www.mediapart.fr/journal/france/010517/dire-non-au-desastre
    http://www.liberation.fr/liseuse/publication/06-05-2017/1/?refresh=832349
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/04/24/les-risques-d-une-explosion_5116380_3232.html
    http://www.lejdd.fr/politique/le-pire-est-malheureusement-possible-lappel-de-61-associations-et-ong-avant-le-second-tour-3315047
    https://www.allary-editions.fr/wp-content/uploads/2017-04-26-LES-INROCKUPTIBLES-26-AVRIL-_-02-MAI-17-10000000051206255.pdf
    http://www.zinfos974.com/photo/art/default/7150286-10962939.jpg?v=1415347228
    http://tempsreel.nouvelobs.com/le-dossier-de-l-obs/20120918.OBS2752/les-nouveaux-fachos-et-leurs-amis.html
    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/05/05/31001-20170505ARTFIG00322-l-editorial-du-figaro-presidentielle-le-choix-de-la-raison.php
    https://www.la-croix.com/Debats/Editos/Presidentielle-notre-choix-2017-05-01-1200843739
    https://www.marianne.net/debattons/tribunes/nous-avons-vote-melenchon-au-1er-tour-nous-voterons-macron-contre-le-pen
    https://www.facebook.com/CharlieHebdoOfficiel/photos/a.106706332685847.10430 .106626879360459/1515287431827723/?type=3


    • JPCiron JPCiron 20 juillet 2019 22:05

      @ezechiel

      Pour se maintenir au pouvoir, il faut posséder les médias ??

      Une autre approche serait de dire que les médias grand public "possèdent" les présidents successifs, ainsi que les élus divers et variés, en ce sens que, s’ils s’écartent de la voie choisie pour eux, il y aura toujours un lobby influent qui dénoncera le "faux pas"... Et lesdits médias se sentiront "contraints" de rapporter généreusement la "problématique".

      Une autre hypothèse serait de dire que les lobbies (et ceux qui les font vivre) sont en fait indirectement de en "possession" de nos élus de toutes sortes.


    • ezechiel ezechiel 21 juillet 2019 12:07

      @JPCiron "Une autre approche serait de dire que les médias grand public "possèdent" les présidents successifs"

      Non, le contrôle des média est assuré par le président de la république en place.
      Le président du CSA (actuellement Roch-Olivier Maistre), qui contrôle qui a le droit ou pas de s’exprimer à la télévision, est nommé directement par le président de la république.
      S’il ne fait pas l’affaire, il dégage.

      Mais il n’est pas faux de dire que les lobbies industriels et bancaires ont contribué à l’élection d’Emmanuel Macron, et que de fait, il est sous influence de ces lobbies.


    • JPCiron JPCiron 21 juillet 2019 22:50

      @ezechiel

      le contrôle des média est assuré par le président de la république en place.>

      Il y a toujours la forme et le fond.

      Quel contrôle ?
      Il suffit de regarder les programmes pour constater la grande homogénéité de vues des différentes chaines grand public : Sujets traités (ou non traités) et invités (ou non-invités)
      En fait, les lobbies à la manoeuvre mènent la danse. 

      Pour ce qui est des sanctions, nous connaissons les "règles" : un courrier simple. Suivi éventuellement d’un rappel. Puis on se met en commission pour discuter s’il est opportun ou non d’engager une procédure de sanctions. Si, par hasard elle était décidée, il faudrait se revoir à l’occasion pour évaluer une gradualité adaptée... pour peut-être un jour mettre en faire un remontrance discrète... etc etc
      Arrivés à ce stade, l’affaire est oubliée ...

      A quoi sert le CSA ?

      .


    • ezechiel ezechiel 22 juillet 2019 08:16

      @JPCiron

      Le CSA est une police politique qui autorise environ une trentaine de personnes, toujours les mêmes, à s’exprimer à l’antenne.
      Il suffit d’écouter les radios, de regarder BFM TV ou Cnews pour le constater.


  • albert123 20 juillet 2019 15:52

    il raconte quoi encore le collabobos avec son regard de faux cul ?

    "Denis Robert nous alerte d’un ton lassé, voire dégoûté, sur l’état de santé du journalisme. "


    ça ose tout c’est même à cela qu’on les reconnait


    • Je passais par là 21 juillet 2019 23:53

      @albert123
      En quoi ce qu’il dit serait faux ? Pourriez-vous développer je vous prie ?


    • LUCA LUCA 22 juillet 2019 08:05

      @Je passais par là
      Aucun d’entre-nous n’a oublié le passage glorieux de Chouard qui se questionnait sur l’histoire écrite par les vainqueurs lors de son "interrogation" inquisitoire.
      Personnellement je lui reproche d’être l’acteur d’un média subventionné par les syndicats de gauche, càd les pantins du pouvoir. Son côté pleurnichard et mielleux n’arrangent pas non plus les affaires, ce mec doit être un serpent hautement venimeux pour avoir fait virer l’indépendante Aude, sans ajouter la petite cerise sur le gâteau ... il est Lorrain ! smiley


    • Je passais par là 22 juillet 2019 12:21

      @LUCA
      Vous affabulez. Le Média est uniquement financé par les socios. C’est un fait incontestable. Ces socios sont des personnes qui expriment de la sympathie pour les idées de gauche. Elles soutiennent ce média parce qu’il a affirmé d’emblée qu’il était de la gauche progressiste (pas celle de Hollande). Si vous n’avez aucune sympathie pour ces idées politiques, vous n’êtes pas obligé de regarder les vidéos de ce média.

      Denis Robert ne pleure à aucun moment dans cette vidéo. Il affirme d’ailleurs à plusieurs reprises qu’il ne l’a pas tourné dans le but d’emettre des pleurnicheries. Il est simplement dépité. Et qui ne le serait pas ?

      Denis Robert n’a pas viré Aude Lancelin puisqu’il n’en a pas le pouvoir. Elle est simplement partie d’elle-même.

      Ces explications sont très simples, mais pas assez sans doute pour ceux qui cherchent des motifs de querelles à tout prix.


    • gorguetto gorguetto 22 juillet 2019 13:28

      @Je passais par là : Je me permets de répondre moi aussi à votre lancinant questionnement. Vous avez des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. Reste à activer votre esprit d’analyse pour vous rendre compte de ce que vous vous refuser, parce que vous avez de l’estime pour Denis Robert, et vous pensez qu’il n’est pas possible pour lui de tromper ses fidèles... Tous les éléments sont là à votre disposition, c’est à vous pas aux autres de vous éclairer malgré votre déni. Libre à vous de garder votre opinion sur ce monsieur. On déteste avoir été trompé !


    • Je passais par là 22 juillet 2019 13:41

      @gorguetto
      Dans toute civilisation digne de ce nom, c’est à l’accusion d’apporter les preuves de ce qu’elle affirme et non l’inverse. Pour ma part, j’ai donné des élements factuels incontestables.


    • gorguetto gorguetto 22 juillet 2019 15:07

      @Je passais par là
      Quand vous abordez l’aspect du financement, vous n’avez aucun moyen de vérifier qui finance Le Média. Vous affirmez, les socios, mais vous n’avez aucune preuve, et avec ces histoires de financement, les arcanes de la comptabilité sont bien cachées. Il faut beaucoup d’argent, beaucoup. Les "socios" sont un faire valoir, une excuse, mais surtout, la partie émergée d’un iceberg.
      Quant à maQiavel, la partie la plus intéressante à mon humble avis , de tout son développement réside dans le dernier paragraphe. La question des chambres à gaz posée à Pierre Péan ou à Jacques Vergès s’est vue rejetée avec une fin de non recevoir. C’est une question à ne pas poser en France pour les raisons légales, mais Denis Robert et Mattias Enthoven, connaissant la façon de fonctionner du gars Chouard, savaient qu’il accepterait la discussion, comme des adversaires acceptent un duel. Chouard n’est pas assez agressif et violent pour les envoyer bouler.
      Le reste du commentaire de maQiavel est de moindre importance, un peu confus, de même que je dois reconnaitre des redondances dans mes propres développements.
      Denis Robert ne remontera pas dans mon estime et il s’en fout. Ce n’est important que pour moi, et l’avis que j’en donne. Ce qu’il a opéré sur Chouard est suffisant et suffisamment grave, un peu comme une révélation, celle de Paul sur le chemin de Damas. Éblouissant !


    • Je passais par là 23 juillet 2019 09:32

      @gorguetto
      Vous devriez mettre à profit votre imagination débordante en écrivant des thrillers.

      Il est évident que le Média n’est financé que par les socios vu les problèmes d’argent posés pendant l’été 2018 :

      https://twitter.com/lortitna/status/1029491109830057985

      https://twitter.com/Lila_Ze_Peste/status/1029389355478081545

      Beaucoup de tweets ont été supprimés depuis rendant la lecture difficile.


    • gorguetto gorguetto 23 juillet 2019 11:15

      @Je passais par là
      Ni twitter, ni facebook, on s’en passe très bien. Les médias c’est devenu le monopole des milliardaires. Mais vous voulez absolument, que ce soit des bricoleurs au fond d’un garage, qui fassent fonctionner Le Média. Des fois vous êtes rigolo....
      Il est vrai que votre imagination limitée, a du mal à accepter la réalité.
      Vous imaginez que c’est quoi le journalisme aujourd’hui... Pourquoi il est mort...
      Parce que les milliardaires l’on tué en voulant l’asservir. Il est bien mort, et tous ceux qui se veulent journalistes ne sont que des clowns, des pantins, des chiens savants obéissants, bien payés. Mais l’info, nous devons la trouver ailleurs, et c’est pour cela que Macron et ses sbires font tout ce qu’ils peuvent pour casser les soit-disant Fake News.... À côté de cela, plein de sites dégueulasses se maintiennent en toutes impunité, vous le savez autant que moi. Le tri n’est pas facile. C’est voulu, pour perturber les jugements, et se réfugier dans les mainstreams.


    • Je passais par là 24 juillet 2019 09:20

      @gorguetto
      Sur les réseaux socios, il y a un peu de bon pour beaucoup de mauvais (un peu comme Internet en somme). Ils peuvent parfois être très utiles quand ils nous apportent des informations que l’on aurait du mal à trouver ailleurs. Dans l’exemple qui nous intéresse, Twitter m’a été très utile pour comprendre les imbroglios du Média du fait que beaucoup de ses employés, ou ex-employés, y sont allés pour vider leur sac relativisant du coup beaucoup ce que Médiapart avait révélé.

      Le problème des réseaux socios est qu’ils flattent les égos et les personnes qui les utilisent peuvent vite accros. Autre problème : Twitter et Facebook appartiennent à des sociétés privées qui font du fric avec les vies privées de leurs utilisateurs. C’est très malsain.

      A propos du journalisme, vous exagérez. Les milliardaires ont tué 90% des médias grand public, mais dans les 10% restants on y trouve encore un vrai travail journalistique. Le problème dans cette résistance est le fric qui manque cruellement. Une enquête d’investigation, comme Elise Lucet sait le faire, coûte très cher. Or, les aides accordées à la presse ne sont pas correctement affectées (on devine pourquoi). Ecoutez l’intervention récente de François Ruffin à ce sujet :

      https://twitter.com/Francois_Ruffin/status/1153716043841449984


    • Je passais par là 24 juillet 2019 09:22

      @Je passais par là
      * vite devenir accros


  • louis 20 juillet 2019 17:26

    Hélas , beaucoup de journalistes sont comme les clébards , ils protègent farouchement la gamelle qui est offerte par leur maitre en échange de bons et loyaux services .


  • v.moyal 20 juillet 2019 17:33
    Le déclin du journalisme !..ces journaux touchent des millions tous les ans de l’état..comment voulez vous que les "journaleux" est une éthique ?

  • sls0 sls0 20 juillet 2019 17:58

    Je n’ai pas trop apprécié le coup avec Chouard.

    J’ai visionné deux fois la vidéo. Sans dédouaner Robert, il s’est fait un peu entrainer par son collègue. Mais il est fautif quand même. Pas de préméditation de sa part mais il s’est laissé entrainer pas la préméditation de l’autre.

    Cela dit on peut continuer à lui jeter la pierre, ça va dans l’intérêt de Macron et Cie.

    Ben oui, il a fauté, mais des journalistes potable ça deviens rare, qui va reprendre la relève s’il disparait ? Hanouma ? Aphathie ?

    Cela dit l’avis de quelques aigris par la vie sur agoravox TV importent peu. C’est mieux équipé intellectuellement pour de la terre plate ou les missions Apollo.


    • TotoRhino TotoRhino 20 juillet 2019 18:17

      @sls0
      "Ben oui, il a fauté, mais des journalistes potable ça deviens rare, qui va reprendre la relève s’il disparait ? Hanouma ? Aphathie ?"
      Pas besoin d’aller chercher si loin, qui n’a pas commis d’erreurs ? Moi j’en ai une tonne à me reprocher... Et puis il faut faire une différence entre une erreur involontaire et une erreur en connaissance de cause, et d’ailleurs, ce n’est plus une erreur dans ce dernier cas.
      Bref, balayez, balayez, mais n’oubliez pas le devant de votre porte !


    • jeanpiètre jeanpiètre 20 juillet 2019 19:11

      @TotoRhino
      normal que tous ceux qui se sont jetés sur l’interview nordfront pour lecher le cul de soral, viennent s’essuyer sur cette vidéo, robert à ses défauts et la catastrophe de l’entretien chouard en est un des plus évidents, de là à jeter son boulot à la poubelle , c’est un peu juste , surtout quand on voit d’où viennent les condamnations , complètement enfermées dans un délire sectaire d’opérette , à force de tourner en rond on creuse un puit , de là à ce qu’on y trouve une une source , c’est une autre histoire, al quaida


    • Hijack ... Hijack ... 20 juillet 2019 20:00

      @TotoRhino

      Peu de journalistes ... dignes de ce nom de nos jours. Pour celui dont on parle, il a récemment prouvé qu’il fait partie des pires, ceux qui sont aux ordres du maître invisible. On peut pardonner toutes les erreurs à un homme ... sauf quelques comportements douteux, que je ne vais pas détailler. 


    • Ozi Ozi 20 juillet 2019 20:48

      @TotoRhino
      Il faut savoir que les seules groupes qui ont attaqué Chouard et le Media suite à l’entretien sont des Macronistes et des bas du front soraliens, main dans la main ( car se sont les deux faces d’une même pièce), ils ont attaqué en masse (des milliers de tweets et de commentaires) faisant croire qu’ils résiliaient leurs abonnements ect, alors que le Media n’a déploré aucunes résiliations au contraire...  smiley
      C’est simplement une guerre d’information ou plus précisement de désinformation, Chouard et le Media dérangent et le mensonge et la tromperie qui engendre la méfiance sont les méthodes du côté obscure..
      ---> https://www.youtube.com/watch?v=tlsgeLmSgVw
       smiley


    • Duke77 Duke77 21 juillet 2019 14:19

      @sls0
      Pensez (ou faire croire) que ceux qui remettent en cause les missions Apollo pensent forcément aussi que la terre est plate est juste le signe d’une immense bêtise. C’est un élément de langage du système qui tend à faire cet amalgame systématique pour discréditer ceux qui ont découverts les innombrables trucages et mensonges du programme Apollo. D’ailleurs, un ahuri comme toi fait le même amalgame dans les commentaires sous cette video à l’intérieur de l’ISS : https://www.youtube.com/watch?v=SGP6Y0Pnhe4

      Tu es donc un bon perroquet qui laisse les autres penser à sa place.
      Si tu n’arrives pas à comprendre qu’on puisse penser que le gouvernement américain s’est avancé bien trop vite en prétendant pouvoir aller sur la lune dans les années 60 et a dû finir par monter une fausse opération de toutes pièces, sans pour autant être un idiot qui croit que la terre est plate, c’est que tu n’as pas beaucoup de jugeote...


    • Je passais par là 21 juillet 2019 23:58

      @sls0
      Parce que vous pensez qu’Etienne Chouard n’a pas commis de bourde ? Il l’a lui même reconnu. Etienne est incorrigible. Plusieurs amis l’ont déjà prévenu des risques qu’ils prenaient dans sa façon de communiquer. C’est le cas par exemple de Franck Lepage.


    • Je passais par là 22 juillet 2019 00:06

      *qu’il prenait


    • Belenos Belenos 22 juillet 2019 07:41

      @Je passais par là

      Etienne Chouard, trop concentré sur l’actualité de la tyrannie en marche qu’il estime sans doute plus inquiétante au présent que des événements passés de trois-quarts de siècle, si malheureux soient-ils, a commis une bourde en oubliant que cette partie de l’histoire constitue encore une obsession congelée pour le petit monde politico-médiatique qui distribue Les « Ausweis » en France. Question en passant par là : faut-il que cette partie de l’histoire, certes sinistre, constitue encore longtemps la référence absolue à partir de quoi des inquisiteurs autoproclamés s’autorisent à faire passer des tests improvisés pour juger au doigt mouillé qui est digne ou indigne d’exister socialement au présent ? Ca va durer encore combien de temps ce carnaval macabre ?


    • Je passais par là 22 juillet 2019 12:37

      @Belenos
      Il me semble que cette question sur l’existence des chambres à gaz est très très peu souvent posée à des invités d’une émission.

      Les inquisiteurs, je les vois plutôt du côté des médias grand public. Au sujet de l’entretien entre Etienne Chouard, Denis Robert et Mathias Enthoven, qui fait couler tant d’encre, Etienne Chouard a lui même répondu sur son blog :

      Je voudrais remercier Denis Robert et Mathias Enthoven qui m’ont offert ce jour-là une possibilité de m’expliquer publiquement sur les controverses qui circulent à mon sujet, et je souligne que je prends leur invitation et cet entretien comme des actes à la fois exigeants et non malveillants.

      Je trouve que la plupart des commentaires sous la vidéo, qui s’indignent des conditions de l’entretien, sont des contresens : Denis et Mathias cherchent à comprendre honnêtement qui je suis, en se parlant à cœur ouvert, sans a priori.

      Je dois bien reconnaître que je suis maladroit ; mais le lynchage médiatique qui s’organise subitement autour de ces maladresses ressemble plus à un règlement de comptes pour se débarrasser facilement d’un opposant politique qu’à une véritable indignation bien fondée.

      En fait, je devrais carrément refuser de m’exprimer sur ces sujets, qui servent surtout aux puissants du moment à museler leurs opposants politiques.

      Je propose d’en reparler (un peu) jeudi prochain sur Sud radio, avec Didier Maïsto et Élisabeth Lévy, et peut-être aussi avec François Bégaudeau.

      https://chouard.org/blog/2019/06/12/etienne-chouard-je-ne-suis-evidemment-pas-negationniste-ni-antisemite-les-chambres-a-gaz-sont-une-horreur-absolue-qui-ont-tue-des-foules-dinnocents-toutes-les-erreurs-toutes-les-manipulation/

      Au lieu de vous indigner sur Denis Robert, vous devriez plutôt vous plaindre du fait que Sud Radio ne donne plus la parole à Etienne Chouard.


    • Garibaldi2 22 juillet 2019 17:55

      @Je passais par là

      Désolé, je n’avais pas vu votre post.


  • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 2019 18:03

    Vous lavez fait élire Macron et vous passez votre temps a lui lécher le c.., bien fait


    • Djam Djam 21 juillet 2019 11:33

      @zygzornifle
      "Vous lavez fait élire Macron (...")
      Croyez-vous que les électeurs de Macron l’ait "lavé" ? smiley
      Et lorsque vous écrivez "vous l’avez fait élire", vous supposez donc que tous ceux qui commentent sur AV sont allés voter pour Macron ? Et lorsqu’on emploie la formule "vous"... ceci ou cela", on se positionne bien en dehors comme si l’on était hors du processus. Plus malin que les "vous autres" zygzor ?


  • Hijack ... Hijack ... 20 juillet 2019 19:10

    Ké qui veut le procureur ... ? Chouard a encore fait des siennes ???


    • jeanpiètre jeanpiètre 20 juillet 2019 20:41

      @Hijack ...
      il parait qu’il a dit du mal de macron , tout en ne se raliant pas à une autre officine politicienne.,c’est très grave, surtout quand on a pas d’appui médiatique


    • Hijack ... Hijack ... 20 juillet 2019 21:27

      @jeanpiètre

      Rho la la la la ... l’a fait ça ?


  • Scalpa Scalpa 20 juillet 2019 22:26

    Cette mort la ne passera même pas dans la rubrique des chiens écrasés et des chats échaudés.


  • Djam Djam 21 juillet 2019 11:05

    Il a bon dos Denis ROBERT de pleurnicher sur l’effondrement total du journalisme. Cet homme qui avait démarré son métier avec un courage avéré (cf. ces deux gros ouvrages sur l’affaire Clearstream) mais qui en a payé le prix fort (attaque personnelle, à deux doigts de se "faire suicider") et qui, par peur légitime, s’est d’abord replié sur l’écriture de fiction pour revenir au... Média !

    Le Média, c’est l’une des officines journalistiques en ligne qui permet de faire comme si on attaquait le système sans toucher aux véritables sujets qui détruisent le pays et le peuple.

    ROBERT pleure et alerte sur un journalisme en passe de n’être plus que propagande ? C’est bien mon garçon, alors continue à jouer au tribunal d’inquisition comme tu le fis avec le trop gentil Chouard, usant d’arguments d’une rare perfidie, cherchant à déstabiliser l’interrogé comme dans les séries malsaines américaines et tu sauveras, c’est sûr, le journalisme.


Réagir