mardi 11 juin - par childéric

Vladimir Boukovski - L’Union européenne : la nouvelle URSS

Vladimir Boukovsky est un ancien dissident soviétique qui a passé douze ans de sa vie emprisonné. 



11 réactions


  • louis 11 juin 16:08

    Analyse imparable , mais nous pouvons êtres optimistes un jour le système s’écroulera tout seul , le seul défaut , c’est que cela fait beaucoup de générations de sacrifiés en attendant le jour J .


  • Clocel Clocel 11 juin 16:11

    Z’allez faire de la peine aux suffrageurs !

    Vous leurs filez une urne, ils la bourrent, c’est devenu un réflexe pavlovien.

    La politique à bas-coût avec les résultats que l’on connaît...


  • sls0 sls0 11 juin 16:26

    Franchement je n’avais pas fait le rapprochement.

    Je carburais encore sur le modèle d’Europe que j’avais imaginé, un marché commun amélioré. Le modèle que j’ai sous le nez est plus près de l’URSS que de mon imaginé.

    Il n’a pas tord le bougre.

    Je reste européen mais à l’ancienne sauce marché commun. Marrant être européen et en rejet de l’Europe qu’on veut me faire avaler. Ca explique peut être les réactions dissonnantes des européens. Il faut aussi faire la différence entre les anciens et les nouveaux européens qui n’ont pas la même vision.


  • Hijack ... Hijack ... 11 juin 18:24

    Bonne comparaison du système soviet et de l’U.E ... à la différence près que l’Union Soviétique est née en pleine Russie et alentours avec des dirigeants russes, contrairement à l’U.E ... qui est une création étasunienne pour leur propre profit en cadenassant toute initiative de chaque nation de l’U.E qui ne soit pas approuvée par l’oncle Sam. 

    L’Urss n’existe plus ... mais l’U.E, ne se disloquera que lorsqu’il sera trop tard ... quand l’Amérique déjà en déliquescence verra sa puissance réduite à rien ... Je pense que les britanniques ont fait ce constat ... en ayant voté pour le Brexit. En France, nous en sommes loin.

    L’Urss était malgré tout une puissance ... l’UE, l’est, mais en nations indépendantes. Enchaînées, elles ne sont rien.


  • zevengeur 11 juin 19:07

    Coïncidence, je venais de citer Boukovsky dans mon article sur la Peste Bleue (UE) :

    https://zevengeur.wordpress.com/2019/06/09/gilets-jaunes-contre-oligarchie-et-peste-bleue-genealogie-dune-guerre-ouverte/


  • cassini 12 juin 21:18

    Non mais qu’est-ce que c’est que cette infâme propagande antirusse sur Agoravox ? Moi qui suis banni chez la Néant et le Garev ("julien S") pour avoir dit lourdement ce que je pensais de la propagande de Moscou livrée tous les matins avec les croissants à domicile, je sais de quoi je parle : j’ai agi très mal et je suis puni avec justice. Ah c’est dommage qu’il n’y ait encore de prison politique en France, car je devrais y être. 


    • V_Parlier V_Parlier 13 juin 19:40

      @cassini
      La différence est que la Russie est sortie de ce dont l’Europe ne s’est pas échappée (en se limitant aux comparaisons de la vidéo bien entendu. Pas avec l’URSS des 30 premières années). Donc pourquoi cette "propagande" serait-elle antirusse... chez les russes la vision de l’URSS fait aussi débat, d’ailleurs que ce soit chez les partisans de Poutine ou chez les autres.


    • cassini 14 juin 21:54

      @V_Parlier
      .
      Pourquoi me prenez-vous au premier degré là où j’en rajoute des tonnes pour montrer qu’il n’y a pas lieu ?
      Ou alors c’est moi qui vous prends au premier degré ? 


Réagir