jeudi 14 janvier - par Yoann

Vers un "Conseil scientifique" indépendant ? Avec Violaine Guérin

Publicité

Avec Violaine Guérin, endocrinologue et gynécologue -fondatrice du mouvement « Laissons les médecins prescrire »

https://stopcovid19.today/
https://reinfocovid.fr/

 



31 réactions


  • Yakaa Yakaa 14 janvier 09:36

    Déjà, je ne vais pas laisser au Troll le plaisir de déposer sa crotte matinale et d’empuantir ce sujet tout entier sur une vidéo qu’il n’aura même pas visionné.

    Sinon cet entretien est intéressant avec une Violaine Guérin

    très mesurée, mais déterminée.
    Longue vie à cette coordination des médecins de bonne volonté !


    • Super Cochon 14 janvier 11:34

      @Yakaa
      .
      .
      EXACT ! ....... cette merde est un vrai problème pour la véracité des sujets traités , un grand nombre de personnes qui ne connaissent pas ce multi-menteur qui sévi en permanence comme premier commentaire sur chaque article peuvent être trompés !

      .
      .
      Hier , je l’ai ENCORE prit en flagrant délit de Fake-News !
      .
      .
      .


    • Yoann Yoann 14 janvier 11:51

      @Yakaa

      Merci et s’il en est fallu que de quelques secondes à voir les heures des commentaires :)


  • sls0 sls0 14 janvier 09:36

    La dame à l’étude bidon dans une revue soi disant scientifique vu que les vraies revues n’en voulaient pas. Dans la semaine suivante de jeunes chercheurs ont fait paraitre une étude bidonnée à mort dans la même revue.

    Pour rappel :

    https://www.lemonde.fr/blog/huet/2020/08/17/que-revele-le-canular-hydroxychloroquine/

    Donc c’est cette ginécologue qui fait études de merde sur un sujet qu’elle maitrise pas qui va constituer un conseil scientifique.

    La dernière fois que je suis allé sur son site elle avait le support de 12 médecins. Et c’était pendant la période sans étude démontrant l’inefficacité de hydroxychoroquine.

    Maintenant qu’on sait que l’hydroxycholoquine a la même efficacité que le carambar sur le covid, elle aurait 100 fois plus de médecons derrière elle ?

    Trop fainéant pour contrôler si c’est vrai ces 1200.


    • Yakaa Yakaa 14 janvier 09:55

      @sls0
      Un blog de merde sur l’iMonde, le torchon financé par Bill Gates... T’as pas trouvé mieux ?

      Et l’étude du Lancet pondue par une actrice de porno (suivie d nombreuses crottes du même style) sur laquelle le Verreux s’est jeté pour interdire l’HCQ c’est de la science peut-être ?

      Et le s0t il a fait quoi comme études ?


    • Norman Bates Norman Bates 14 janvier 10:18

      @sls0

      Heureusement qu’il est là, Louis la brocante, pour démouler ses matinales sentences...un vaccin venu des entrailles pour anéantir le virus maléfique du complotisme...
      Lorsqu’il évoque les "vraies revues" et les "études bidonnées" je suppose qu’il fait référence au Lancet, revue d’honorable réputation qui peut à l’occasion faire dans le style burlesque à la Benny Hill pour régler son compte à l’hydroxychloroquine...
      Le "support de 12 médecins" ? oui c’est peu, Louis va sans doute se livrer à un docte calcul sur cette base..."cela représente 0,024% etc etc blabla..." en oubliant la variable d’ajustement qui s’appelle "persécution"...genre plainte du conseil de l’ordre ô combien indépendant...
      Rien ne doit ébranler le monopole des médecins et scientifiques "sérieux" qui ont vanté des mois durant les mérites du Remdesivir sur tous les plateaux télé...du "Carambar", de la merde en perfusion à 2000 balles la dose...la bonne santé du tiroir-caisse c’est pas pour les chiens...cet activisme altruiste vaut à Karine Lacombe le droit de porter une médaille offerte par la "république"...à ce train là il y aura bientôt un foisonnement de breloques accrochées aux tenues affriolantes des travailleuses du bois de Boulogne...
      Ah le monde merveilleux de Louis la brocante...il n’a pas besoin d’avoir la télé, par je-ne-sais quel mécanisme peut-être inconscient il est la télé... smiley


    • sls0 sls0 14 janvier 10:38

      @Norman Bates
      Mon bon Norman est bien meilleur dans la fiction de son hôtel et les bons mots que dans le factuel.
      Le Lancet a fait son boulot de revue sérieuse.
      Elle a fait paraitre après une appréciation par les pairs sous réserve d’accès aux données. Pas de données reçues, l’article a été retiré au bout d’une semaine.
      Une semaine pendant laquelle la communauté scienfifique a pu faire ses remarques.
      La parution a été retirée au bout d’une semaine, parfois c’est un mois ou plus. C’est un temps scientifique, ça se fait à tête reposée. Tout et tout de suite on laisse ça aux gosses immatures.

      C’est comme ça que ça se passe dans le système de revues scientifique. C’est peut être pas comme ça pour l’hôtellerie mais elle ne s’occupe pas de parutions scientifiques.


    • sls0 sls0 14 janvier 10:44

      @Yakaa
      Ma puce, une étude invalide qui allait dans le sens de plein d’études valides.
      Il n’y a pas eu que cette étude, il y en a eu plein d’autres qui ont fait le circuit complet de validation pour infirmer une étude de Raoult édité sur le blog de l’IHU de Marseille, une non étude, un préprint sans plus.


    • Norman Bates Norman Bates 14 janvier 10:54

      @sls0

      "Une semaine pendant laquelle la communauté scienfifique a pu faire ses remarques."

      C’est un doux euphémisme... smiley entre des "remarques" et un véritable blitzkrieg médiatique il peut y avoir quelques ressemblances...
      La mémoire de Louis la brocante, qui souffre décidément d’une indécrottable sélectivité, oublie certains éléments "factuels", par exemple une décision prise par Véran...certainement à "tête reposée"... smiley


    • sls0 sls0 14 janvier 11:09

      @Norman Bates
      Il a le temps scientifique et le temps médiatique.
      Le médiatique gagne son fric avec du buzz. Le scientifique cherche a invalider une hypothèse.
      Vous mélangez les poireaux et les carottes.
      Restez donc avec le médiatique que vous comprenez mieux.
      Là dessus j’arrête, si votre plaisir c’est la polémique, ce n’est pas mon cas, le mille-feuilles ce n’est pas ma tasse de thé.
      Si les gens ne son pas content avec seulement un ou deux commentaires ce n’est pas mon problème, je n’aime pas perdre mon temps avec de l’improductif.
      Je vous laisse tout l’espace pour vos commentaires. Ce que j’avais à dire est dit, je passe à autre chose.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 janvier 11:14

      @sls0

      "Une semaine pendant laquelle la communauté scientifique a pu faire ses remarques."

      J’espère qu’ils ont aussi abondamment recalculé les mensurations de l’une des prétendues responsables de l’entreprise fictive payée pour récolter (en fait pour inventer) les données. Cette jeune femme est désormais mondialement connue comme la Lancet Girl. La recherche scientifique n’est pas toujours austère...  smiley

      http://www.geopolintel.fr/local/cache-vignettes/L549xH317/ezeatdvxsaei9u—d7f01.jpg?1591088656

      https://www.youtube.com/watch?v=ZOLYTGsijFE

      http://www.geopolintel.fr/article2312.html


    • Norman Bates Norman Bates 14 janvier 11:19

      @sls0

      "Il a le temps scientifique et le temps médiatique."

      Certes...c’est dommage de constater que le ministre de la Santé s’est appuyé sur le "temps médiatique" pour prendre une décision pour le moins radicale...il a mélangé les "poireaux et les carottes"...c’est du "factuel"...point.
      Louis la brocante va passer à "autre chose", par exemple se coiffer de sa casquette de concierge pour compter les interventions de ses contradicteurs pour décrire leurs vies de "désœuvrement" (aucun rapport avec la "polémique", hein...)...c’est plus commode que d’admettre qu’il est en manque d’argument..."factuel"... smiley


    • Yakaa Yakaa 14 janvier 11:26

      @Qaspard Delanuit

      comme la Lancet Girl. La recherche scientifique n’est pas toujours austère... 

      http://www.geopolintel.fr/local/cache-vignettes/L549xH317/ezeatdvxsaei9u—d7f01.jpg?1591088656

      https://www.youtube.com/watch?v=ZOLYTGsijFE

      http://www.geopolintel.fr/article2312.html

      Pas de doutes, de la vraie science apte a faire travailler les hormones...
      Effectivement dans ce registre Raoult ne fait vraiment pas le poids et finalement je comprends mieux le point de vue Scientipif du sOt...


    • Tchakpoum Tchakpoum 14 janvier 12:00

      @sls0

      Le Lancet a fait son boulot de revue sérieuse.
      Elle a fait paraitre après une appréciation par les pairs sous réserve d’accès aux données. Pas de données reçues, l’article a été retiré au bout d’une semaine.
      Une semaine pendant laquelle la communauté scienfifique a pu faire ses remarques.

      Une relecture par les pairs se fait à évidemment AVANT publication qui vaut validation par le journal scientifique et non pas APRES. Vous le savez très bien puisque vous parlez de preprint qui est une publication au nom des auteurs de l’étude, pas du journal scientifique.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Preprint#/media/File:Preprint_postprint_published.svg

      Inutile de continuer à étaler sur le grotesque que tout le monde connaît de cette publication du Lancet de cette étude sur l’HCQ. Mais sls0, lui est présent pour justifier l’injustifiable. Le papa de sls0 a été résistant contre les nazis (dans ses fantasmes qui dégorge sur Avox) mais le fiston est le premier zélateur pour construire les pires mensonges

      .

      Richard Horton, le rédacteur en chef himself du Lancet dit qu’un nombre élevé de publications scientifiques sont fausses.

      "Une grande partie de ce qui est publié est incorrect". Je n’ai pas le droit de dire qui a fait cette remarque car on nous a demandé de respecter les règles de Chatham House.

      (…) ce symposium sur la reproductibilité et la fiabilité de la recherche biomédicale, qui s’est tenu au Wellcome Trust à Londres la semaine dernière, a abordé l’une des questions les plus sensibles de la science actuelle : l’idée que quelque chose a fondamentalement mal tourné avec l’une de nos plus grandes créations humaines Les arguments contre la science sont simples : une grande partie de la littérature scientifique, peut-être la moitié, est peut-être tout simplement fausse. (…)

      Les arguments contre la science sont simples  : une grande partie de la littérature scientifique, peut-être la moitié, est peut-être tout simplement fausse.  Affligée par des études portant sur des échantillons de petite taille, des effets minuscules, des analyses exploratoires non valables et des conflits d’intérêts flottants, ainsi que par une obsession à poursuivre des tendances à la mode d’importance douteuse, la science a pris un virage vers l’obscurité. (…)

      L’endémicité apparente des mauvais comportements en matière de recherche est alarmante. Dans leur quête d’une histoire convaincante, les scientifiques sculptent trop souvent des données pour mettre au point leur théorie du monde préférée. Ou bien, ils révisent leurs hypothèses pour vérifier leurs données. Les rédacteurs en chef des revues scientifiques méritent eux aussi leur part de critiques. Nous aidons et encourageons les pires comportements.

      https://zerhubarbeblog.net/wp-content/uploads/2015/06/piis0140673615606961.pdf

      Vous voulez avoir raison contre l’autorité de Richard Horton, qui représente le journal à la plus haute notoriété scientifique du monde ?

       .

      « Mon bon ", "Ma puce"... vous faites penser à un vieux tonton avec du caca au cul et encore plein les mains, qui tente de vous prendre dans les bras. Il doit y avoir un grand vide autour de vous.


    • Yakaa Yakaa 14 janvier 12:53

      @Tchakpoum
      +1
      Merci pour ces citations de Richard Horton, j’avais la flemme de chercher.


    • Norman Bates Norman Bates 14 janvier 12:55

      @Tchakpoum

      " Il doit y avoir un grand vide autour de vous."

      Mais non...selon ses captivantes narrations Louis la brocante est entouré de forêts verdoyantes...entre deux promenades pour aller chier dans les bois il a un hobby qui occupe son esprit déjà occupé...
      Avec au compteur 110 commentaires en 5 jours et la bagatelle de 605 "réflexions" livrées au cours des trente derniers jours nul ne peut lui attribuer une quelconque sensation de vide...à défaut de bain de jouvence il s’ébroue avec une délectation non feinte dans le ruissellement pur de ses "sources officielles" adorées...
      Il incarne l’immaculée vertu et peut stigmatiser le mal que les autres projettent sur lui, et son œil affuté de fin psychologue décèle le "désœuvrement" comme le flair du chien policier détecte les produits stupéfiants...gageons qu’un jour il élargira le spectre quelque peu exigu de sa vision et découvrira dans le champ une binette bien familière atteinte de "désœuvrement" en phase terminale...
      Tiens, je découvre que finalement c’est rigolo de jouer au concierge psychologue... smiley


    • Tchakpoum Tchakpoum 14 janvier 14:22

      @Yakaa
      En plus, ce texte de Richard Horton date d’avril 2015. D’une part il était lucide. D’autre part, il ne s’en était pas caché alors qu’il avait toute les apparences pour lui et le soutien des grosses industries, notamment pharmaceutiques, qui ont besoin de son journal pour faire avancer leurs innovations, même toxiques.
      Et pourtant, il n’a pas su éviter le pire cauchemar contre sa propre lucidité qu’a été cette publication sur l’HCQ. Ce qui démontre son impuissance et le phagocytage complet de la science par les multinationales.
      Au moins, une bonne part de l’opinion publique a compris et les autorités scientifiques ont perdu leur crédit injustifié avec cette farce dévoilée.

      @Norman Bates
      Oui, voilà. Les ruissellements mordorés, à traînées laiteuses, où flottent des grumeaux de sls0 qui inondent les pages d’Agoravox...
      Heureusement qu’on n’a pas la version sonore de ses commentaires. On découvrirait que ce ne sont pas les brames du cerf décrits par ses affûts qu’on entendrait, mais ses râles caverneux aux frottements sphinctériens de ses relâchements digestifs.
      Je connais réellement des baroudeurs qui savent raconter de belles tartarinades. Mais l’art et l’humour sont loin de la pestilence.


  • sls0 sls0 14 janvier 10:21

    Berkoff qui dit que l’appel du 9 janvier sera mémorable.

    Je viens de me taper des pages et des pages de recherche avec les mots clés appel du 9 janvier. A part sud radio personne en parle.

    J’ai essayé de retrouver les 30000 médecins et les 30000 soignants, aucune trace sur les deux sites mis en liens dans l’article.

    Comme disait Euclide, tout ce qui est affirmé sans preuves peut être rejeté sans preuve.

    A titre d’info sur le site reinfocovid je n’ai retrouvé que 8 témoignages de soignant parmi les 177 témoignages.

    Je ne crois pas aux fantômes mais je crois bien qu’il y ait 30000 médecins fantômes en France.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 janvier 11:01

      @sls0

      "Berkoff qui dit que l’appel du 9 janvier sera mémorable.

      Je viens de me taper des pages et des pages de recherche avec les mots clés appel du 9 janvier. A part sud radio personne en parle."

      Il faut dire qu’on n’est que le 14 janvier : 5 jours, c’est un peu court pour faire entrer une date dans l’histoire.  smiley

      Mais sur le fond et d’un point de vue général, que pensez-vous de l’appel de ce groupe de médecins à la liberté de prescription ? 


    • sls0 sls0 14 janvier 11:27

      @Qaspard Delanuit
      Ca dépend de la taille du groupe. Au début on avait accès à la taille, il étaient 12. Maintenant ce sont des chiffres vantés sans preuves.
      Je tiens aussi compte qu’il y a 260000 médecins, pour avoir une majorité ça chiffre quand même.

      Je pense rarement, je réfléchie mais je pense rarement, c’est mon coté zen.
      Il y a 7 milliards de personnes sur terre chacune avec un avis.
      Donner un avis qui pèse pour 1 sept milliardième est-ce utile ?
      Dans le milieu zen on dit : le sage sait mais ne parle pas. Le con ne sait rien mais donne son avis sur tout.

      Je n’ai pas d’avis, si je vois des incohérences, je les montre pour éviter que des gens tombent dans le piège, l’esprit critique se perd, c’est une béquille sans plus.
      Je ne dit pas au gens de penser comme moi mais d’avoir un esprit critique.
      C’est Bouddha qui a dit : ne croyez qu’en ce que vous avez expérimentez, ne croyez pas en moi. L’esprit critique non basé sur des dogmes ca ressemble assez à de l’expérimentation.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 janvier 11:58

      @sls0

      "Ca dépend de la taille du groupe."


      Non, cela dépend de la qualité des raisonnements, pas de la quantité de quoi que ce soit. La qualité, pas la quantité.

      Je vous demandais ce que vous pensez de la liberté de prescrire telle qu’elle est expliquée et revendiquée dans la vidéo. Vous pouvez avoir un jugement de qualité sur cette question sans avoir besoin de compter "la taille du groupe" pour l’envisager du point de vue de sa quantité. 

      Une bonne idée soutenue par 10 personnes reste une bonne idée
      Une mauvaise idée soutenue par 100 000 personnes reste une mauvaise idée. Elle est seulement beaucoup plus dangereuse. Pas meilleure. 
       


    • Yoann Yoann 14 janvier 12:13

      @sls0

      Je viens de me taper des pages et des pages de recherche avec les mots clés appel du 9 janvier. A part sud radio personne en parle.

      Rien que cela devrait vous poser question : le traitement médiatique ...

      Regardez Google :
      https://www.google.fr/search?q=collectif+%22sant%C3%A9+libre%22&hl=fr&source=lnt&tbs=qdr:w&sa=X&ved=2ahUKEwiC6uKe-ZjuAhUQ2BoKHXkUClYQpwV6BAgHECs&biw=1600&bih=747

      AUCUN média mainstream n’a relayé cette conférence de presse, il y a tout de même 1 sénateur et 1 député ... Un mini article pour dire que ce collectif est bidon (comme vous le pensez, pauvre de vous ...) aurait dû paraitre, mais 5 jours après la conférence de presse de ce collectif, il n’y a toujours rien du tout, juste 3 pages de résultats google.
      On est en train d’occulter ceux qui ne pensent pas comme les autres, voyez-vous le problème démocratique que cela poe ?
      Voyez-vous le problème où êtes-vous vraiment en stade terminal de cécité ?


    • sls0 sls0 14 janvier 12:49

      @Yoann
      Comme aucun médias ne relaie les discussions du bistrot d’en face de chez moi pourtant ils sont plus de 12.
      Vous donnez de l’importance à 12 gugus, je donne de l’importance aux plus de 12 gugus au bistrot d’en face. Par contre je m’en fous que les médias ne s’intéressent pas à mes gugus, en nombre ils ne représentent rien même s’ils annonçaient qu’il étaient 30000, dans ce cas je dirai : prouvez le moi.


    • sls0 sls0 14 janvier 13:38

      @Qaspard Delanuit
      C’est que ça fait longtemps que l’on a raisonné sur le sujet.
      Pour rappel le hors notice du Mediator ça a fait du dégât.
      Un médecin prescrit d’après la notice. Le plaquenil a toujours été prescrit pendant le covid pour le lupus et certaines forme de polyarthrites.
      On n’a jamais interdit le plaquenil.

      Suite à l’étude bâclée de Raoult, on a voulu fait une étude pour valider ses affirmations. Dans ce cadre il y a eu une dérogation pour faire des tests avec un protocole et un surveillance médicale.
      Les médecins libéraux n’ont pas la capacité de faire ce type d’étude.
      Suite aux retour d’études mondiale sur le sujet, l’OMS écrit que le plaquenil ne fonctionne pas, on enlève la dérogation. Fin de l’histoire.
      Pourquoi la dérogation ? Plus de risque pour le médecin d’une poursuite au civile ou au pénal en cas de problème, c’est l’état qui en prend la responsabilité.

      Pour valider un médicament ce n’est pas un vote de 10 ou 100000 personnes, c’est le test, l’étude scientifique en double aveugle sur un échantillon correct. Ensuite c’est un suivi dans le temps.

      Que 10 personnes disent que des murs roses c’est mieux pour dormir pas de problème. Que 10, 100, 1000, 10000, 100000 médecins disent qu’un médecin est bon, on leur demandera toujours de le prouver.

      Aux USA il y avait un consensus au sujet d’un médicament. Les médecins se sont dit si ça marche sur une maladie proche, ça marchera aussi pour une autre. Au bout de plusieurs années il y en a un qui à fait une étude sérieuse randomisée et en double aveugle. Résultat des courses, ce médicament avait fait plus de victimes américaines que la guerre du Vietnam.
      Déjà un consensus sans étude est mortel et vous me demandez de faire attention au raisonnement de 3 pelés et 10 tondus ?

      Un question, si coté bite ou vagin ça chauffe sérieux, vous allez chez le pneumologue ?
      Elle est ginéco la miss.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 janvier 13:52

      @sls0

      Les prescriptions hors AMM, c’est 20% de la totalité des prescriptions, en France. 


    • Yoann Yoann 14 janvier 13:56

      @sls0

      Vous donnez de l’importance à 12 gugus, je donne de l’importance aux plus de 12 gugus au bistrot d’en face.

      Parce que pour vous la majorité a toujours raison ? J’aurais tendance à dire l’inverse, question de point de vue ;)
      J’accorde de l’importance aux différences de points de vue afin de me faire ma propre opinion.
      Et puis, ce sont tout de même des médecins les 12 non ?, pas des piliers de comptoirs ...
      Perrone, Toussaint Taubiana, Raoult, etc etc ... Je dois en connaitre une petite 100aines qui ont les couilles de s’exprimer, parce que voyez-vous, à mon avis, les médecins ont peur ... Déconventionnement, l’ordre des médecins, vindicte médiatique ...
      Les médecins ont peur, la grande majorité se taisent :
      https://blog.laurentvercoustre.lequotidiendumedecin.fr/

      https://www.docteurfondeur.fr/links.php

      https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/video-le-debriefing-du-medecin-eric-menat

      https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/video-debriefing-dr-gerard-maudrux

      etc etc etc ....

      En tapant cette requete il y a seulement 4 jours, le blog du Dr Maudrux apparaissait en 1ere position et laurent vercoustre en 2ème

      https://www.google.fr/search?hl=fr&biw=1600&bih=747&tbs=qdr%3Aw&q=blog+le+quotidien+du+medecin&oq=blog+le+quotidien+du+medecin

      Maudrux a disparu, google est en train de dé-réferencer ou déclasser certains sites où il y avait une parole contradictoire !!!!!!!!!!!!!!!!
      Vous comprenez ce que cela veut dire ou pas ?


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 janvier 14:04

      @sls0

      "C’est que ça fait longtemps que l’on a raisonné sur le sujet."

      On n’a pas pu raisonner depuis longtemps sur le sujet puisqu’il est question ici de faits récents (interdictions par décret) qui sont inédits dans l’histoire de la prescription médicale dans des circonstances analogues. 

      On ne peut pas discuter du contenu de la vidéo si vous ne l’avez pas écoutée. 


    • CoolDude 14 janvier 14:42

      @sls0

      Je pense rarement, je réfléchie mais je pense rarement(*), c’est mon coté zen.



      ...

      Dans le milieu zen on dit : le sage sait mais ne parle pas. Le con ne sait rien mais donne son avis sur tout.



      Vous êtes fascinant.
      En fait, vous revendiquez votre connerie !

      * : La pensée n’est pas le produit d’une réflexion aboutie, le fruit de la réflexion ?
      Peut être que ça n’aboutit jamais chez lui !

      Ou inversement...

      Ça doit être le neo-conconcept du non-être de la pensée "ZEN" ???
      Je ne pense, donc je ne suis !

      Sinon, peut être qui confond avec la méditation ?
       ???
       ??????
       ?????????

      Ça donne à réfléchir effectivement...


    • CoolDude 14 janvier 14:46

      @sls0

      ils étaient 12.

      12 est un bon chiffre pour commencer...


    • sls0 sls0 14 janvier 16:23

      @CoolDude
      Très mauvaise traduction occidentale de la pensée orientale. Non seulement il faut connaitre la langue et en plus connaitre la signification de l’époque. Un chance pour ceux qui veulent traduire correctement les dictionnaires d’époque existent.
      On va prendre comme exemple wou nien traduit comme sans pensée.
      A l’origine ça voulait dire non attachement donc non attachement aux pensées.
      Sacré différence, non ?
      La méditation ce n’est pas sans pensée c’est non attachement aux pensées, les pensées arrivent, on les laisse passer. On peut même se servir de ces pensées pour analyser leur naissance, leur vie, là on commence à rentrer dans la connaissance de soi.
      Réfléchir est bénéfique, penser est un handicap.

      Une personne avec plein de pensées, de concepts, de dogmes c’est comme un ordinateur avec trop de programmes, il est lent et fait des erreurs. Si on met un seul programme pour résoudre un problème, la solution sort à la vitesse de l’éclair.
      On peut voir quelque chose en vision directe, concepts et dogmes sont des miroirs qui comme la plupart des miroirs déforment un peu. Plus il y a de miroirs, plus la vision est déformée.
      C’est époustouflant la vitesse d’aprentissage d’un enfant, c’est un monde qu’il doit assimiler en peu de temps. Pas de concepts, d’habitus et de dogmes pour déformer ce qu’il doit voir.

      Le non attachement aux pensées, aux concepts, aux dogmes permet d’avoir ce regard d’enfant, voir le monde tel qu’il est, ni plus, ni moins, le cela.


    • sls0 sls0 14 janvier 16:34

      @CoolDude
      Effectivement 12 c’est bien pour commencer.
      On oublie pas que la majorité c’est 260000/2 plus 1.
      Pour l’instant 12 c’est 0,004% des médecins.
      Si je tiens compte des 30000 improbables ça monte à 11,5% ce qui n’est toujours pas majoritaire.
      C’est vrai qu’un majorité pourrait avoir tord. Ici c’est quand même des personnes formées à la démarche scientifique.


Réagir