samedi 10 février - par Mao-Tsé-Toung

"Une horreur jamais vue" : le témoignage d’un grand médecin revenu de Gaza - Le Média 8 févr. 2024

Publicité

 "UNE HORREUR JAMAIS VUE" : LE TÉMOIGNAGE D'UN GRAND MÉDECIN REVENU DE GAZA
Le Média 8 févr. 2024 

Nous recevons le Docteur Raphaël Pitti. Il est l’une des figures de la médecine de guerre, c’est un médecin humanitaire qui a travaillé en Syrie à partir de 2012 dans les zones assiégées, au Tchad, en ex-Yougoslavie ou encore en Ukraine. Et pourtant, il décrit la situation à Rafah, en Palestine, sur place comme un “chaos” et une des pires situations humanitaires qu’il ait traversé. Pendant presque deux semaines, le Docteur Raphaël Pitti était accompagné d’une vingtaine de médecins dont 7 français, en coordination avec l’association des médecins palestiniens Palmed. Il a prêté main forte au personnel de l’hôpital européen de Gaza dans le sud de l’enclave palestinienne. Le but était de venir en aide à une population civile directement touchée par les bombardements et les tirs de snipers israéliens.


Depuis son retour le 6 février, il parle d’un chaos qu’il n’a jamais vu auparavant et alerte sur les conditions déplorables de ces milliers de Palestiniens.



22 réactions


  • Yvan 10 février 21:05

    Qui peut douter des atrocités constatables en Palestine. Qu’il s’agisse de CisJordanie ou de Gaza ?// Parmi les 30,000 morts de Gaza au moins 6000 enfants dont la plupart déchiquetés par les blocs d’immeubles écroulés sous les bombes saâles.// Nos media se gardent bien de diffuser les photos de ces enfants palestiniens déchiquetés, ils préfèrent évoquer les quelques victimes de l’autre partie.// Elle est bien loin l’époque où Leïla Chahid déléguée de l’OLP était invitée sur nos Antennes pour donner son point de vue. Aujourd’hui, elle fait de rares apparitions invitée par les Comités de quartier...// Parlons de l’objectivité de l’information : des juifs (pro-Israéliens seulement) sont répartis dans toutes les rédactions pour contrôler la bonne parole...//

    Au raz des paquerettes ://

    Concernant les Affaires Etrangères, dans l’oligarchie parisienne anti-Poutine (unanimiste comme en temps de guerre), on trouve un seul clivage concernant la Question Palestino-israélienne.//

    Pour prendre de la hauteur, l’excellent ouvrage, à mon avis, de Charles GAVE," la Vérité vous rendra Libres" (bien que je ne partage pas son déni du réchauffement)


  • Richard Coler Richard Coler 10 février 21:44

    wiwi mais ya le 7 octobre, le 7 OCTOBRE, le 7 octobre .....

    le + grand POGROM du XXIème siècle .....

    https://pbs.twimg.com/media/GF-Mfe2WEAA-c6O?format=jpg&name=small


  • Conférençovore Conférençovore 11 février 08:45

    En France, des Français meurent régulièrement sur un brancard aux urgences faute de personnel. Le jour où cela ne sera plus le cas, le jour où mon oncle octogénaire ne sera plus obligé de faire plus de 100 km pour aller voir son cardiologue, je serai tout à fait favorable à ce que des médecins français aillent donner un coup de main à des étrangers.


    • Opposition contrôlée 11 février 12:56

      @Conférençovore
      Ca tombe bien, parce qu’on ne vous demande pas votre avis.


    • juanyves juanyves 11 février 14:43

      @Conférençovore
      Pathétique : devant une telle barbarie, bestialité et carrément chier sur le droit international, la charte de l’ONU et tout ce que tu as pu sortir en d’autres temps pour d’autres acteur, la seule chose que tu éructe c’est : " je serai tout à fait favorable à ce que des médecins français aillent donner un coup de main à des étrangers".
      Absolument misérable et digne d’un Saurien qui veut passer pour un gentil alors que son seul objectif de suppôt de Sauron c’est d’étendre le voile d’obscurité sur la Terre.


    • juanyves juanyves 11 février 16:16

      @Conférençovore
      La question n’est pas de soigner des gens, mais de ne pas avoir à les soigner, et pour cela ton oncle n’a rien à voir, mais tes impôts oui.
      Et serais-tu d’accord pour que, selon le droit international, les lois internationales et le droit humanitaire, Israël soit condamné et sanctionné, au moins, dans les mêmes conditions que la Russie.


    • Conférençovore Conférençovore 11 février 16:32

      @Opposition contrôlée Ça tombe bien, je m’en branle du tien.

      @juanito Tu te fais du mal con. Tu m’écris depuis des mois alors que je ne te réponds jamais et ne lis plus ce que tu écris tellement j’en ai rien à foutre. Arrête, vielle merde rouge et c’est presque un conseil amical... smiley


    • juanyves juanyves 11 février 17:33

      @Conférençovore
      Vas-y continue à te dépoiler, tu m’intéresses. Donne mes inimitiés à Sauron quand tu le verras de la part de la vielle merde rouge (? ????), s’il ne sait pas qui c’est, parle-lui du petit hobbit.


    • microf 12 février 10:57

      @juanyves

      Vous perdez votre temps á lui répondre, il a son monde á lui et il faut le laisser dans son monde lá.


    • Conférençovore Conférençovore 12 février 11:16

      Et il faut te laisser dans le tien, un monde bisounouresque qui sied à ta mentalité d’esclave qui rêve que le grand Vladimir va chevaucher son ours pour voler au secours de tes gentils congénères africains persécutés, bien évidemment, par les méchants Français (oui, seulement eux...).


    • berphi 13 février 13:11

      @Conférençovore,

      Dans ce chapitre de "Charité bien ordonnée etc" devrait normalement figurer l’arrêt immédiat du soutien financier offert gracieusement à l’Ukraine par le biais de nos impôts, et qui nous aura coûté un rein. Tu ne peux à la fois soutenir l’ingérence de l’UE dans le conflit russo-ukrainien et dénoncer l’ingérence humanitaire à Gaza. Des esprits chagrins sont convaincus que "stratifier" cette bande territoriale permettrait d’éradiquer le fléau du Hamas.. Yakafokon. L’Histoire n’a jamais donné raison à ce type de comportement. Jamais. Et quand I. Aberkane explique que l’exécutif israélien fait un "all in" avec sa nation toute entière, il a parfaitement raison. Pardonne-moi d’insister encore une fois : L’Histoire n’a jamais donné raison à ce type d’agissement. Et j’ajoute : Les vainqueurs, ceux là même qui écrivent l’Histoire, ne sont pas éternellement du même camp.


    • Conférençovore Conférençovore 13 février 17:52

      @berphi Ouais, c’est bien gentil de me faire dire n’importe quoi mais ça ne marche pas. Va falloir perdre cette vilaine habitude parce que c’est vraiment pénible.

      Je dis DEPUIS LE TOUT DÉBUT DE L’AGRESSION RUSSE (je le mets en gras, comme ça tu peux vérifier si ça t’amuse) que la France n’a pas à soutenir militairement ou financièrement l’Ukraine. Ce n’est pas dans notre intérêt (désolé d’être terre à terre mais perso, je ne vois que cela) de nous priver du marché russe que ce soit en exportation de nos produits ou en importation de leurs ressources (qu’on importe quand même en se faisant baiser au passage). J’ai une position extrêmement cohérente contrairement à tout un tas de tiermondistes ici qui ont l’air de penser que leur intérêt de petits Français serait que tonton vladounais les sauve. Spoil Alert, le tonton en a rien à battre de la France et des Européens en général. Il fait tout pour nous n***** la gueule, notamment en Afrique, bien aidé ceci dit par des polytocards élus par ces crétins de Français. De la même façon, j’en ai rien à foutre de Gaza. Ce n’est pas plus notre problème. Si 450 000 juifs français estiment que c’est le leur ou 9-10 millions de musulmans français aussi (je ne sais pas, je pose la question et ça mériterait des études... mais je pense que pour 80 % des deux c’est au moins une préoccupation et une partie non négligeable se sent plus proches de l’un ou de l’autre que de leurs compatriotes et ça, c’est un pb français), alors quand je place la religion en premier et je mets une minuscule à "français", il n’y a aucune erreur. Mon constat c’est que globalement, la coexistence harmonieuse avec une communauté musulmane trop importante est systématiquement conflictuelle. SYSTÉMATIQUEMENT. Dans le sud de la Thaïlande, ça se passe mal. En Inde, ça se passe mal. Aux Philippines, en Birmanie, en Azerbaïdjan, pareil. Dans toute l’Afrique subsaharienne, ça se passe mal. Au cœur même de l’Europe, la coexistence s’avère impossible. Même entre eux, ça se passe mal. En fait, il n’y a jamais eu de coexistence harmonieuse (à moins d’estimer qu’être un dhimmi est une situation enviable).

      C’est vrai que les vainqueurs, ça peut changer mais je vois assez mal le monde musulman en perpétuel échec réécrire l’histoire à sa sauce. L’exemple israélien montre qu’un minuscule pays peu résister à deux milliards de personnes hostiles. Et pour l’instant et pour le monde pour plusieurs années voire une ou deux décennies, l’impérialisme russe a peu de chances de nous menacer. Pour ce qui est chinois, en revanche, je pense qu’il déclencheront bien pour rattacher Taiwan. Je ne crois pas une seule seconde non plus à leur non-interventionisme. Ils ont gardé en tête la revanche de la guerre de l’opium. Ils ne s’arment pas massivement juste pour faire joli... Il n’y a que les bricsolâtres pour croire pareilles fadaises.


    • berphi 13 février 19:41

      @Conférençovore
      Dans ce cas, au temps pour moi pour ce qui est de ta position sur le conflit ukrainien. 


    • berphi 13 février 19:53

      @Conférençovore

      C’est vrai que les vainqueurs, ça peut changer mais je vois assez mal le monde musulman en perpétuel échec réécrire l’histoire à sa sauce. L’exemple israélien montre qu’un minuscule pays peu résister à deux milliards de personnes hostiles

      Je ne pensais pas particulièrement au monde arabe mais plus précisément aux brics. En effet, ce minuscule pays tient le choc mais grâce au soutien américain. Seul il ne tiendra pas le choc. Raison de plus pour envisager un plan B si toutefois cette hégémonie économique se prenait une gamelle (gamelle déjà annoncée). Bibi est entrain d’amener Israël dans le mur.


    • Conférençovore Conférençovore 13 février 21:06

      @berphi "En effet, ce minuscule pays tient le choc mais grâce au soutien américain."

      Pas seulement. Le pays tient parce qu’il y a une très forte cohésion nationale. Quand chaque citoyen donne 3 ans de sa vie (pour les hommes et 20 mois pour les femmes) pour le pays, ça donne une population résiliente, avec une forte cohésion nationale. En cas de conflit armé sérieux, Israël dispose de 170 000 militaires et plus de 400 000 réservistes. C’est une armée extrêmement bien équipée (notamment par des fournisseurs israéliens eux-mêmes) et enfin c’est une puissance nucléaire.

      "Raison de plus pour envisager un plan B si toutefois cette hégémonie économique se prenait une gamelle (gamelle déjà annoncée). Bibi est entrain d’amener Israël dans le mur."

      La politique israélienne est la même depuis des décennies : en dehors des EUA, quel que soit le dirigeant en place (sachant en plus que, comme chez nous, il n’est pas le seul à décider), les Israéliens ne font confiance à personne. Il y a d’ailleurs une certaine méfiance à l’égard des très nombreux Russes non-juifs présents en Israël. Et sinon, je ne crois pas que Bibi emmène le pays dans le mur. Je ne suis pas un expert militaire comme certains auto-proclamés ici, mais il était évident que l’éradication du Hamas allait prendre du temps et ferait beaucoup de victimes civiles. Mais Bibi (qui finira sûrement en prison, c’est toute la différence aussi avec chez nous...) et plus largement tout le pays ne peut plus reculer. Je rappelle qu’il y a toujours une centaine d’otages. Tsahal a réussi à en libérer deux ces derniers jours au prix de combats difficiles mais il y a une pression populaire importante et permanente. Les gens ne sont pas dupe et savent très bien qu’il y a des responsabilités chez leurs propres dirigeants (Bibi en tête) mais le problème numéro 1 reste d’éradiquer les groupes terroristes et ramener les otages. Et le Hamas et les différents groupes armés, même s’ils sont coriaces, n’ont pas les moyens dont dispose l’armée israélienne. Si j’étais un dirigeant du Hamas bien planqué à Doha, je me méfierais...


    • berphi 14 février 12:54

      @Conférençovore
      Non, la politique israélienne n’est plus la même depuis la mort de I. Rabbin... Tu le sait (on se connait un peu, je me permets de te tutoyer)
      Comment peut-on venir à bout de cette organisation terroriste quand les cerveaux décisionnaires sont cachés en dehors de Gaza. C’est un mensonge inouï que de prétendre venir à bout du Hamas sur le sol de Gaza. Rien que ça. Qu’est-ce qui permettrait à Bibi de le savoir, ou plus exactement quel indicateur peut-il avoir pour être certain d’avoir atteint son objectif qui celui d’avoir éradiqué le Hamas ? Le but de l’opération même nous fait nager dans un flou artistique complet. Hier, les UEA ont sommé Israël de stopper immédiatement leur opération à Rafah. Le signales est très fort.
      Je maintiens que le Hamas vous amène droit dans le mur par le biais de Bibi. Maintenant si tu penses que la mort de ces milliers d’enfants et de civils passera crème sur la scène internationale, je pense sincèrement que tu te trompes.


    • berphi 14 février 12:57

      correction
      "Tu le sais" ; "le signale"


  • juanyves juanyves 11 février 14:52

    Le voile d’obscurité de Sauron le Maléfique s’étend de plus en plus sur la Terre. Pendant ce temps, ceux qui ne vivent que par l’odeur de l’or, se terrent dans leurs coffres-forts au côté de leurs imprimantes à pognon.

    La HONTE.

    Mais cela se paiera très, très cher et l’on se plaindra du non-respect des lois de la guerre et du droit international. Les lois internationales sont bafouées de la même façon que l’on fait les nazis et tout le monde s’en fout. Il y en a même qui seraient "d’accord pour que des médecins aillent aider des étrangers". On ne peut que pleurer devant de telles immondices. Il vaut mieux ne rien dire que sortir de telles conneries.


Réagir