jeudi 21 juillet - par phan

Trois témoignages dans le Donbass

Liseron Boudoul, reporter à Marioupol "On s'habitue au bruit des canons !"

 

Charles d'Anjou, fixeur/interprète "4 mois dans le Donbass"

Publicité

 

Laurent Brayard, activiste pro-russe "Le Donbass essuie jusqu'à 600 bombardements par jour !"

 

Sources :
Un témoignage à deux voix, honnête et professionnel
http://alawata-rebellion.blogspot.com/2022/07/un-temoignage-deux-voix-honnete-et.html

Laurent Brayard une voix pour le Donbass Insider
https://anchor.fm/laurent-brayard
 



2 réactions


  • juanyves juanyves 21 juillet 13:20

    Liseron Boudoul

    et Charles d’Anjou : ça reste quand même TF1/LCI d’une part et LR de l’autre. Images, témoignages oui mais surtout ne pas se mouiller et ne pas aller trop loin. Les limites sont sensibles et bien senties : propagande russe possible. De l’humanitaire oui -> émotion mais analyse jamais c’est trop chaudils seraient taxés de propagandistes poutinistes. Dommage.


    • Pyrathome Pyrathome 21 juillet 16:44

      @juanyves

      Images, témoignages oui mais surtout ne pas se mouiller et ne pas aller trop loin.

      _

      Bien-sûr ! C’est surtout très révélateur du climat "journalistique" actuel, auto-censure et grande circonspection sur la réalité du terrain, si vous vouliez une preuve, la voilà !

      La plupart des journalistes mainstream "ont un boulot", mais ne veulent pas "faire le boulot vraiment" de peur de le perdre, ceux là ont passé outre mais "avec mesure"....


Réagir