lundi 11 juillet - par Géopolitique Profonde

Se préparer à la crise avec Piero San Giorgio !

Rdv pour un entretien live avec Piero San Giorgio !

Nous parlons des futures crises à venir et de comment vous y préparer !

www.geopolitique-profonde.com



16 réactions


  • Candaule in the wind Candaule in the wind 11 juillet 14:43

    Après son premier tube datant de 2009 :

    « Se préparer à la crise de 2010 »,

    puis son tour de chant de 2010 :

    « Se préparer à la crise de 2011 »,

    et son cri d’alarme de 2011 :

    « Se préparer à la crise de 2012 »,

    ...

    Piero fait son grand retour en 2022, et sort son titre majeur :

    « Se préparer à la crise de 2023 ».


    • ged252 11 juillet 16:59

      @Candaule in the wind
      Sauf que pour 2023 il risque bien d’avoir raison.
      .
      La dernière fois il y a 5 semaine les taux US ont augmenté de 0.75 %, c’est énorme.
      Et la prochaine fois : le 27 juillet, il pourrait augmenter de 1%
      .

      ça va déclencher une réaction en chaine, le dollar va monter, donc l’EURUSD va encore baisser alors qu’il est déjà à 1 EURUSD au plus bas depuis ... longtemps.
      Ce qui va encore enchérir le prix du pétrôle et du gaz.
      .
      L’Europe sera elle aussi obligé d’augmenter ses taux d’intérêts, et avec la dette aîe aîe aîe
      .
      Bon Rendez-vous le mois prochain pour la confirmation


    • Conférençovore Conférençovore 11 juillet 17:20

      @Candaule in the wind
      Il faut savoir se montrer un peu humble face à des gens qui, globalement, ont été plutôt dans le vrai. C’est amusant parce que cet article (et les commentaires) datent il y a quasimzent d’un an :
      https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/merci-piero-90008


    • Candaule in the wind Candaule in the wind 11 juillet 18:16

      @ged252

      Ben oui. À force de l’annoncer, il finira bien par avoir raison...


    • Candaule in the wind Candaule in the wind 11 juillet 18:23

      Quel rapport avec l’humilité, mon cher Je_fais_du_gras_sur_YouTube_vore ?

      Et qu’est-ce que cet ancien article peut me foutre ?

      Punaise, mais essaie un peu de remonter le niveau ! Même si je sais que c’est beaucoup te demander.


    • Conférençovore Conférençovore 11 juillet 18:31

      @Candaule in the wind
      Mes articles sont ici tous gratuits. En sus, vers aucun site perso où éventuellement je ferais du pognon je ne renvoie.
      Applique-toi tes conseils à toi-même : tu ne sers strictement à rien ici et a un comportement d’ado attardé à base de "wouarf wouarf... j’me fous d’la gueule de Robon, tro cool lol !". F donc TG gamin. smiley


    • Candaule in the wind Candaule in the wind 11 juillet 19:10

      @Je_fais_du_gras_sur_YouTube_vore

      « Mes articles ici sont tous gratuits » : les immondes articles du Huffington Post aussi.

      Conseils d’ami :

      1) Continue à faire du gras sur YouTube. C’est sans doute ce que tu sais faire de mieux.

      2) N’hésite pas à rajouter d’autres smileys à tes commentaires - inutiles - pour achever de nous convaincre de ta maturité.


    • Conférençovore Conférençovore 11 juillet 19:51

      Cuck dans le vent, un inutile qui porte si bien son nom : sur 4 ans, le bilan est de 2 non-articles publiés en tout et pour tout et consacrés à... dézinguer un auteur d’ago. Autant que les leçons de cet étron... smiley


    • Conférençovore Conférençovore 11 juillet 19:52

      Autant dire


    • Candaule in the wind Candaule in the wind 11 juillet 20:29

      @Je_fais_du_gras_sur_YouTube_vore

      Même tes caractères sont gras.


    • Conférençovore Conférençovore 12 juillet 08:44

      Je te dis la vérité cuck-dans-le-vent. Tu ne sers à rien et le sais parfaitement. Ricanner de Robin, c’est facile et ça va deux secondes. Au-delà, cela sonne boutonneux attardé. La critique des gens qui font quelque chose est facile mais ne vaut pas grand chose quand on ne fait jamais rien soi-même. La vérité est cruelle. 


    • Candaule in the wind Candaule in the wind 12 juillet 12:39

      @Je_fais_du_gras_sur_YouTube_vore

      « Tu ne sers à rien et le sais parfaitement. La vérité est cruelle » : bon, tu aurais quelques points de QI en plus et quelques connaissances en psychologie, tu saurais que ce genre d’arguments est typiquement de l’inversion accusatoire. Donc tu essaies maladroitement de me balancer un boomerang, que tu te prends aussitôt dans la gueule.

      Ce que je pense de toi : tu es lourd, tu n’as pas le niveau et tu es complexé. Lourd au sens célinien mais pas seulement. Lourd dans le style, lourd dans ton usage d’un français approximatif, lourd dans l’utilisation de smileys dignes d’un prépubère.

      Bref, cher petit complexé, je te laisse à ce que tu sais faire de mieux : du gras devant YouTube.


  • Boris Boris 12 juillet 08:07

    Pierrot lui c’est resto !


  • Conférençovore Conférençovore 12 juillet 09:14

    Ca fait toujours plaisir de revoir le Piero, lui qui avait quitté l’année dernière les plateformes. Son indépendance d’esprit et sa culture sont intéressants. Je ne partage pas son anti-étatisme systématique.

    C’est un détail mais ce qu’il dit de François Hollande est à mon avis faux. Hollande a concédé avoir fait procéder à l’exécution de 4 individus (en Syrie/Irak) dans le livre "Un Président ne devrait pas dire cela..." et il y en a sans doute eu quelques autres mais d’une, ce sont des opérations spéciales contre des cibles bien spécifiques, de deux, par rapport à un Sarko qui a contribué activement à la destruction d’un pays (la Libye), c’est peanuts.

    Le pb n’est pas tant la puissance de l’Etat mais la nocence des gens qui le maîtrisent ou en prennent le contrôle. Tous les puissants de ce monde ne sont pas des ordures. Il existe aussi des gens qui se hissent par leur seul mérite mais pour y arriver, écraser la concurrence est un passage obligé. L’Etat est aussi ce qui soude la population d’un territoire donné.

    Je le rejoins en revanche sur l’omniprésence et potence de l’Etat pour ce qui est de la France mais ceci aussi inscrit dans l’inconscient collectif du français. Nous sommes le peuple qui manifeste le plus. Or qu’est-ce que la manifestation si ce n’est demander à l’Etat ceci ou cela ? Notre rapport à l’Etat est donc assez ambivalent : les mêmes qui le conspuent l’accusant de trop les taxer, de trop les contrôler, etc, sont les premiers à lui réclamer de l’aide. Le pb de l’Etat fr est qu’il veut tout régenter mais s’en montre incapable. Il se focalise sur les classes productives (employés, petits patrons, commerçants, artisans, etc) qu’il emmerde en permanence tout en laissant les parasites d’en haut comme ceux d’en bas pourrir les productifs.

    Reste que la stratégie de vie (plus que de survie en soi... l’idée est surtout là : vivre mieux, en autonomie) est la bonne : en s’autonomisant et donc en s’affranchissant en partie de l’Etat, on se détache au moins en partie de l’emprise de ce monstre froid. Produire sa propre électricité, au moins en partie, être autonome en eau, en nourriture, au moins en partie, en chauffage, etc, ce sont autant d’éléments essentiels qui sortent du marché, de la spoliation par la TVA, etc. Evidemment, il est difficile d’échapper totalement à cette dépendance (encore que certains y parviennent) mais est-ce vraiment nécessaire ? Si déjà on a qq éléments d’autonomie sur l’essentiel, c’est déjà pas mal, en plus de permettre de mieux résister en cas de coups durs. L’effondrement semble peu probable dans l’immédiat pour ce qui est de l’Occident mais pas totalement impossible non plus. D’ailleurs il a déjà lieu dans certains endroits : certains quartiers de certaines grandes villes vivent déjà une forme d’effondrement. L’Etat est encore là pour redistribuer les prestations sociales mais pas sûr que cela dure éternellement. Et quand ça s’arrêtera... mieux vaudra ne pas être dans les parages. De toutes façons, certaines zones du pays sont déjà invivables... alors autant ne pas y rester, quitte à moins gagner sa vie. Au moins, on a pas une vie pourrie au quotidien. Allez... je retourne m’occuper un peu de ma nouvelle mare, avant que cela ne cogne trop... smiley


    • ged252 12 juillet 13:11

      @Conférençovore
      La meilleure façon d’être indépendant, c’est de rétablir les "communs".
      .
      Le droit de cultiver les terres communales, d’élever et de nourrir des volailles, des porcs, des chevaux pour se déplacer LOL, de couper du bois dans les bois de la commune pour se chauffer, de mettre sous conserve les fruits et les légumes de l’été.
      .
      Tout ceci permettait l’indépendance des paysans sous les Rois, et a été interdit après la révolution pour obliger les paysans à monter en ville et à prendre des empois salariés à bas coût dans les entreprises capitalistes qui avaient besoin, à ce moment-là, de main d’oeuvre pour se développer.
      .
      La meilleure façon de combattre le capitalisme serait de rétablir les communs, puisque ça permettrait de vivre en toute indépendance.


    • ged252 12 juillet 13:25

      Parce que Pietro San Georgio je l’adore (je plaisante), mais la solution qu’il donne à tout cela c’est d’acheter un pied-à-terre dans une région la plus tranquille possible en attendant que les choses se tassent, que les impliqués règlent les problèmes en massacrant les causeurs de trouble.
      .
      Mais ça c’est une solution pour les bourgeois, les gens qui ont les moyens d’acheter une résidence secondaire à la campagne, mais pour les autres la majorité  : ceux qui voudraient bien mais qui n’en ont pas les moyens, comment ils font ?


Réagir