lundi 22 mars - par hase

Ruffin/Stiegler

Voici un échange à mettre entre toutes les oreilles, du bobo le plus obtus, mais qui aime les philosophes reconnues, au complotiste le plus convaincu ; on y perçoit l'ignorance de certaines vérités, de ces gens-là ( BS s'interroge sur le volte-face de Macron le lendemain de sa sortie au théâtre par exemple) mais aussi des constats basiques qui évitent de nous faire croire à une maîtrise satanique des gouvernants. Cet entretien est médian, je ne le crois pas bouleversant non plus, c'est pourquoi je propose à mes amis " complotistes" de le mettre en lien avec toutes leurs connaissances sans craindre de leur provoquer un infarctus ! Mais c'est néanmoins intéressant de constater que la pensée médiane traverse les choix politiques que l'on a observés ces derniers temps !

Étant un peu dure d'oreille en ce moment, pas sourde mais son contraire, chatouilleuse, j'ai apprécié cet entretien que je trouve juste. C'est pourquoi, bien entendu, je vous le propose !

 



38 réactions


  • Yakaa Yakaa 22 mars 10:33

    J’ai écouté cet entretien il y a quelques jours.
    Je sens un certain malaise de la part de Ruffin qui voudrait nous faire oublier sa soumission à la doxa Covidiste, lui qui n’a cessé de demander des maques gratuits (pour les esclaves) et des vaccins pour tous...
    Il ose même à un moment demander (de mémoire...) "comment expliquer la la docilité de la population ?"  Parlait-il de lui à ce moment là ??

    Barbara Stiegler a autrement plus de couilles que Ruffin (qui devait en prendre de la graine) et cette différence d’attitude plane tout le long de cet entretien.

    Pour quelle raison Ruffin s’est-il toujours accroché à la doxa covidiste ?
    L’influence de Nains-Soummis ??

    Il avoue avoir honte, c’est déjà un mon début...



    • Yakaa Yakaa 22 mars 10:34

      Correction : c’est déjà un bon début...


    • JL 22 mars 11:01

      @Yakaa
       
       
       ’’Je sens un certain malaise de la part de Ruffin qui voudrait nous faire oublier sa soumission à la doxa Covidiste, lui qui n’a cessé de demander des maques gratuits (pour les esclaves) et des vaccins pour tous... ’’
       
      Je voulais faire la même remarque.
       
       Je note que Ruffin a fait une vidéo avec Me Di Vizio, cet avocat au sujet duquel j’ai posé la question : Qui a demandé au gouvernement de nous imposer le port du masque en été ? 

       Les médecins dans leur ensemble, sont à l’origine de cette mascarade. Les médecins sont formés par Bigpharma : ceci explique cela.
       
      Les médecins pratiquent de plus en plus une e-médecine comme dit Fabrice Di Vizio, une médecine qui traite des maladies, pas des malades.
       
      Les médecins devraient voir que la vaccination, panacée suprême de la e-médecine, est une anti-médecine.


    • hase hase 22 mars 11:18

      @Yakaa
      J’ai bien aimé justement qu’un FI s’engage dans ce sens ; certes un an plus tard, mais bon, on prend ce qu’on nous donne hein !


    • Yakaa Yakaa 22 mars 11:35

      @hase
      Je crois qu’ils sentent bien que la base des Nains-soumis ne suit plus le délire Covidiste, du coup ils cherchent une nouvelle stratégie de retournement de veste pas trop visible.

      Je ne me suis jamais fait autant censurer de ma vie que par les équipes de Ruffin, que ce soit sur Youteub ou sur le site de Ruffin, pourtant mes propos ont toujours été formulés de manière courtoise.
      Depuis peu et comme je continue mes commentaires à l’intension de Ruffin, cette censure s’est délitée et les propos des militants LFI devient de plus en plus anti-covidiste...


    • Yakaa Yakaa 22 mars 11:40

      @hase

      "certes un an plus tard, mais bon, on prend ce qu’on nous donne hein "

      Un peu pareil avec Aude Lancelin qui a mis 10 mois avant de prendre la mesure du problème et inviter Louis Fouché...

      Ces gens ont tellement peur de passer pour des "compotistes d’eSStrème drouaate" qu’ils préfèrent suivre les pipeaux de la Ripoublique en Marche...


    • Yakaa Yakaa 22 mars 12:45

      @JL

      Je note que Ruffin a fait une vidéo avec Me Di Vizio

      Je ne trouve pas cette vidéo, auriez-vous un lien car ça m’intéresse ?

    • JL 22 mars 17:58

      @Yakaa
       
       je ne trouve pas non plus. C’était meut-être Di Vizio et Fouché.
       
      Sinon j’ai ça, 37 secondes : https://www.dailymotion.com/video/x7vxdkk


    • Croa Croa 23 mars 19:56

      À Yakaa,
      Moi aussi je suis très déçu des prétendus « insoumis » et de François Ruffin depuis le début de ce corona-circus. Surtout de François car je l’aimais bien mais peut-être s’était-il sincèrement trompé et va-t-il nous revenir smiley ?
      Sur les autres prétendus « insoumis » il n’y a pas d’illusion à se faire. Ils restent, surtout Mélenchon, cul et chemise avec Macron. Leur fausse opposition ne fait pas illusion car ils en connaissent les limites : Ne jamais s’en prendre à Macron, ne pas nier le grand péril covidesque, ne jamais penser surtout à destituer le grand malade logé à l’Élysée !


  • Conférençovore Conférençovore 22 mars 10:58

    "BS s’interroge sur le volte-face de Macron le lendemain de sa sortie au théâtre par exemple."


    Disons qu’elle pense qu’il n’y a pas de réflexion derrière et que Macron s’est entêté dans une voie sans jamais la questionner. Il me semble que c’est en partie juste mais à nuancer. Le fait que Macron et le gouvernement se soient entêtés est évident mais il y a d’autres éléments à prendre en compte et qui donnent une vision de la situation plus complexe que la simple incompétence ou obstination. D’abord il y a l’opacité : qui a déjà lu un rapport du fameux Conseil Scientifique ? Personne. Ils ne sont pas publics alors que nous sommes censés faire face à une grave crise sanitaire et que les décisions reposeraient dessus. A l’évidence rien n’est transparent et depuis le début. Tout ce à quoi nous assistons ce sont des exercices de communication anxiogènes (pour ceux qui les regardent avec des décomptes macabres et sujets à caution). On ne peut également écarter l’opacité qui a régné quant aux morts, ces témoignages indiquant qu’il existait des consignes de mettre sur le dos du covid tout un tas de décès. On ne peut non plus occulter le fait inédit dans l’histoire de la médecine que fut et est encore l’interdiction aux médecins de prescrire et plus largement le fait que les généralistes aient, pour la première fois, été complètements écartés du parcours de soins. On ne peut également occulter les études de certaines revues (la plus célèbre étant ce scandale du Lancet), le fait d’avoir délibérément écarté certains traitements et enfin toutes ces mesures liberticides. 


    A mon sens, ce qui s’est passé c’est qu’au niveau de Macron (au-dessus, je laisse les complotistes qui savent déjà tout détailler) a seulement saisis la fabuleuse opportunité que constituait cet épisode. Souvenons-nous des GJ... Alors que fin 2018, la répression sanglante était pointée à l’international et que la contestation battait son plein, début 2020, à deux ans de l’échéance, débarque cette épidémie mondiale. L’aubaine était fabuleuse pour lui. Aux prétextes sanitaires, il a pu (comme d’autres pays d’ailleurs... cela n’a pas arrangé que notre Mozart de la politique à nous) restreindre tout un tas de libertés et notamment celles de manifester, de circuler, sachant que celle de s’exprimer est déjà bien restreinte depuis les années 70 par vagues successives. Il a donc l’occasion formidable d’un Président très contesté d’avoir une population sous cloche. Tout ce qu’il a autorisé (au nom de "l’émotion qui passait avant le droit" selon Castaner) fut les gesticulations de la fratrie malienne anti-française Traoré.

    Restreindre ces libertés, c’est aussi désorganiser les mouvements politiques opposés. Empêcher les militants de se réunir est un très bon moyen de les affaiblir. Mieux encore, pour éviter la claque électorale, l’idéal est tout simplement de pouvoir reporter les élections ou instaurer un climat de peur qui garantit que bcp ne se déplaceront pas. Le covid a également été une formidable opportunité pour mettre sous le tapis toute la question sociale, la question de l’insécurité, les problèmes de logement, etc. Seules les énormes difficultés de l’Hôpital n’ont pas pu être planquées mais globalement, à part des restaurateurs qui font des vidéos désespérées sur certains réseaux sociaux, il n’y a plus de lutte commune, plus de manifestations, plus d’attroupements, ne serait-ce que pour discuter. Il n’y a plus que eux qui parlent via les médias aux gens qui veulent bien les écouter et le reste. Il n’y a plus que la machine étatique et les gens qui la contrôlent et le reste, suspendus à leurs décisions de réouverture ou pas de ceci ou cela, d’aides accordées ou pas, d’attestations à produire ou non. 


    Certains diraient que le pouvoir s’est renforcé mais à titre personnel, je pense que c’est tout à fait temporaire et que si cela a pu tenir un an, cela ne le peut davantage. Ils voulaient nous caser de nouveau un confinement localisé mais ont du partiellement reculer sachant parfaitement qu’il ne serait pas accepté. Et désormais, ils parlent bien d’une sortie de crise, sortie qui leur permettra (à l’instar de Sarko qui s’est présenté en sauveur de la France suite à la crise de 2008) de vanter leur bilan pourtant catastrophique en mode "cela aurait été pire avec d’autres que nous".


    La démocratie a-t-elle reculé ? Déjà nous sommes en démocratie très relative (représentative). Ensuite, avant la crise, la France n’était déjà plus une nation souveraine sur le plan monétaire, juridique, territorial et en bonne partie diplomatique et militaire. Avec la crise, notre niveau de dépendance par la dette a littéralement explosé rendant notre pays encore moins souverain. Est-ce que le poudré a obtenu plus de pouvoir à son niveau à lui ? Nous sommes obligés de répondre que lui et sa clique en ont eu assez pour mettre le pays sous cloche... mais au-delà de cela, cela n’a rien d’évident. Ruffin dit lui-même qu’à l’A.N., ils ne voient pas passer grand chose. Cette chambre d’enregistrement était déjà ce qu’elle était avant la crise. Bref, sans doute que là où toute cette histoire a eu le plus d’impact, c’est principalement sur une bonne partie de la population. Et cela tout le monde peut l’observer. Qu’est-ce qu’il y a de rationnel de se masquer alors qu’on est seul au volant de sa voiture ou en extérieur avec très peu de monde autour ? A mon sens, c’est cela le plus inquiétant : ce climat de terreur et aussi d’abattement qui n’est pas non plus généralisé mais a frappé une partie de la pop et avec probablement des effets durables. 


    • hase hase 22 mars 11:25

      @Conférençovore
      Pour le volte-face, c’est juste Ferguson qui a donné ses chiffres !
      Après l’aubaine, c’est évident ! mais que tout le monde ait suivi, c’est moins compréhensible !
      Ceci dit, je ne sais pas pour les autres tendances politiques,mais Mélenchon fut le dindon de la farce en beaucoup d’évènements ! La Libye étant exemplaire, mais la Syrie, la Russie aussi ; comme il est intelligent et qu’il doit ne pas être sourd, doucettement il a changé son point de vue, mais il reste quand même, lui et la FI, soumis aux médias officiels.
      On ne voit pas encore très bien comment ça va finir, mais ça va finir, bien, on l’espère !


    • Yakaa Yakaa 22 mars 11:47

      @Conférençovore

      Restreindre ces libertés, c’est aussi désorganiser les mouvements politiques opposés. Empêcher les militants de se réunir est un très bon moyen de les affaiblir.

      Certes, mais comment expliquer la passivité des "partis d’opposition" et de leurs militants, pourtant d’habitude si aptes à l’ouvrir et manifester pour un rien ?

      Certains parlent opposition contrôlée", et je ne suis pas trè loin de le croire.


    • Conférençovore Conférençovore 22 mars 11:50

      @hase
      "Après l’aubaine, c’est évident ! mais que tout le monde ait suivi, c’est moins compréhensible !"

      Pour moi, ça l’est. Il faut bien comprendre que quand tu travailles pour une entité, que ce soit une entreprise, une collectivité, une association ou l’Etat, tu es un employé/cadre de ceux-ci. Il est donc normal que tu te conformes aux décisions que prennent les dirigeants (ou alors il faut partir quand cette Direction ne te met pas directement à la porte ou te menace de te placarder pour faire un exemple). C’est ce qui s’est passé pour Raoult et d’autres. Ils ont tenu un autre discours, ils se sont mangé l’Ordre des Médecins. 
      Franchement, le sort de la merluche et ses postures, je m’en fous un peu. Ruffin est un des rares de LFI à se tenir à peu près correctement mais globalement ce parti anti-Français et son leader se sont vautrés dans toutes les soumissions, la plus ridicule étant probablement cette scène où la merluche et le rouquin se sont agenouillés pour ce criminel américain de Flyod. Pitoyable également la sortie anti-Tchétchènes de la Merluche suite aux événements de Dijon. Tout ça pour flatter son électorat algérien... Quelle petite salope (désolé, ça m’a échappé).
       
      A part des cucks, l’électorat imigrationiste, des endoctrinés de l’E.N. et des types qui n’ont aucune colonne vertébrale politique, je ne vois pas bien qui peut encore soutenir un parti anti-France pareil. Oui, c’est un parti de soumis (et pas seulement aux médias). Cela étant je dirais qu’une partie du RN l’est également sur un autre plan. 
      Comment cela va finir ? A mon avis, les cucks vont se recycler dans l’écologie politique (qui pourrait réussir une percée), autre arnaque de cette grande famille unie par leur candaulisme atavique. 


    • Yakaa Yakaa 22 mars 11:58

      @Conférençovore

      la plus ridicule étant probablement cette scène où la merluche et le rouquin se sont agenouillés pour ce criminel américain de Flyod


      Et surtout la participation à la manif de la honte "Contre l’Islamophobie" aux côté des pires Islamistes et des Indigénistes hommophobes et antisémites...

      Des errements difficilement pardonnables de mon point de vue.

      Et là ça fait un an qu’ils se soumettent à ce totalitarisme techno-sanitaire, mais avec quelques critiques à la marge...


    • Conférençovore Conférençovore 22 mars 12:01

      @Yakaa
      "Certes, mais comment expliquer la passivité des "partis d’opposition" et de leurs militants, pourtant d’habitude si aptes à l’ouvrir et manifester pour un rien ?"

      Lesquels au juste ? 
      Deux groupes : 

      1/ effectivement, l’opposition contrôlée 
      LFI ? Comme je le réponds à Hase, pour moi, ce n’est pas une opposition : ils sont également mondialistes, pour l’ouverture des frontières, etc. 
      LR ? Même pas la peine de l’évoquer. Une partie soutient même la majorité.
      PS ? Il n’existe plus qu’à travers Bilal Hamon
      Les khmers verts ? Idem, ce n’est pas une opposition
      NPA, LO, etc ? Leur électorat est quasi inexistant et ils ont très peu la parole...

      2/ Ceux qui restent :
      Le RN : MLP a clairement affirmé sa désapprobation de la gestion de la crise. Elle a été plutôt bonne sur le sujet et ce dès le début.
      DLF : NDA manifeste son opposition depuis quasiment le début et propose une autre politique. 
      Les Patriotes : Philippot a été excellent et est actuellement le seul à organiser toutes les semaines des rassemblements. 
      S&P et UPR : Cheminade a également été très critique, tout comme Asselineau mais ils ne représentent quasi rien

      Voilà, selon moi, le bilan. 


    • Conférençovore Conférençovore 22 mars 12:02

      @Yakaa
      "Et surtout la participation à la manif de la honte "Contre l’Islamophobie" aux côté des pires Islamistes et des Indigénistes hommophobes et antisémites..."

      Exact... Je l’avais oubliée celle-là... Faut dire qu’il y en a tellement eu que je ne sais même pas comment la merluche et ses équipes arrivent encore à s’asseoir sans se badigeonner le fondement de Préparation H. 


    • JL 22 mars 13:17

      @Conférençovore
       
       ’’Le RN : MLP a clairement affirmé sa désapprobation de la gestion de la crise.’’
       
      Ben oui, elle doit trouver que le gouvernement n’en fait as assez dans la suppression de nos droits.


    • Conférençovore Conférençovore 22 mars 14:23

      @JL
      On peut cracher sur MLP autant que l’on veut (ce n’est pas moi que ça va déranger) et considérer qu’elle est à ses dépends une machine à faire reconduire le système mais d’une, rien n’empêche les veaux de faire confiance à qq’un d’autres que les connards qui nous ont mis dedans, de deux, elle ne peut être tenue pour responsable du merdier de cette crise ni pour tout ce qui se passe depuis 50 ans. De trois, elle a plutôt eu la bonne attitude durant cette crise.
      Je ne comprends pas en quoi elle serait favorable à la suppression de nos droits mais j’ai peut-être raté qq chose aussi. Il faudrait en dire plus que cette courte affirmation.


    • Tchakpoum 22 mars 14:47

      @Conférençovore

      Très bonne analyse.

      Je continue quand même sur ce point. 
      A mon sens, ce qui s’est passé c’est qu’au niveau de Macron (au-dessus, je laisse les complotistes qui savent déjà tout détailler) a seulement saisis la fabuleuse opportunité que constituait cet épisode

      Macron a bien hésité, je le pense aussi, comme Stiegler l’a décrit et c’est dans un mouvement de panique qu’il a confiné tout le pays. Il n’avait donc pas de plan à ce moment là. Après, Macron est un homme très intelligent (ce que personne ne veut admettre) : un opportuniste sans morale, ça enlève toutes les inhibitions et ça libère toutes les réflexions possibles.

      Au dessus de lui, il y a l’oligarchie, qui le porte (il suffit de regarder la vidéo de Trouble Fait sur l’article d’à côté, il ne montre que ça). Karl Schwab a lui-même ouvert la vitrine : la crise sanitaire est une aubaine pour l’oligarchie et le plan de démolition contrôlée de l’économie afin de la récupérer.

      Stiegler a bien expliqué la transition numérique qui détruit l’économie nationale et ceux qui la font : les indépendants, les PME. Or cela fait partie du plan présenté par Karl Schwab : le télétravail, la prise en charge maximalisée de l’économie par le numérique, ce qui est possible pour les multinationales qui disposent des process de production, de l’extraction à l’achat par le client final.

      Et que fait Macron pendant cette crise sanitaire ? il ferme les petites unités économiques (petits commerces, petits restaurants) et maintient les grandes surfaces, ainsi que les géants de la VPC (Amazon, en l’occurrence).
      Raison pour laquelle Macron sera de plus en plus dur à détruire, car l’oligarchie a de plus en plus besoin de lui pour avancer son plan.


    • Clorocoquine Clorocoquine 22 mars 15:45

      @Tchakpoum
      "Et que fait Macron pendant cette crise sanitaire ? il ferme les petites unités économiques (petits commerces, petits restaurants) et maintient les grandes surfaces, ainsi que les géants de la VPC (Amazon, en l’occurrence)."

      -> Mais les "petits commerces" indépendants n’existent déjà presque plus. Les marchands de lunettes, de fringues, de chaussures, de parfums, de maroquinerie, de lingerie, de jouets, de bouffe, d’esthétique, etc. sont pour la plupart, du moins dans les grandes villes, des franchises dont le gérant n’a même pas le droit de changer une bande de couleur sur son comptoir (c’est pourquoi tous les centres villes se ressemblent). Et fermer tout ça n’arrange pas tellement les très riches qui en sont les véritables propriétaires par l’intermédiaire de leurs gigantesques groupes financiers. 

      https://www.observatoiredelafranchise.fr/creation-entreprise/opportunites-secteur.htm

      https://www.franchisedirecte.fr/franchise-rentable-qui-marche/

      https://roofstreet.io/blog/2019/05/09/tendances-franchise-france-chiffres-cles/# : :text=Sur%20la%20base%20de%20l,la%20plus%20forte%20croissance%20sont%20%3A&text=La%20restauration%20rapide%20avec%206,8%20581%20points%20de%20vente

      Il y a davantage de réelles petites unités économiques autonomes chez les artisans du bâtiment, par exemple, et eux sont très peu ou pas du tout impactés par les mesures de restrictions sanitaires. Il n’est pas interdit d’aller chez les gens réparer un robinet ou de monter sur une toiture. En revanche, si les boutiques en ville sont l’objet de fermetures administrative, alors les produits Louis Vuitton, Dior, Givenchy, Céline, Kenzo, Fendi, Guerlain, Marc Jacobs, Chaumet, Thomas Pink, Tiffany & Co. et Bulgari ne se vendront plus. Or, Louis Vuitton, Dior, Givenchy, Céline, Kenzo, Fendi, Guerlain, Marc Jacobs, Chaumet, Thomas Pink, Tiffany & Co. et Bulgari, c’est Bernard Arnault.


    • sirocco sirocco 22 mars 18:53

      @Conférençovore
      "...il existait des consignes de mettre sur le dos du covid tout un tas de décès. On ne peut non plus occulter le fait inédit dans l’histoire de la médecine que fut et est encore l’interdiction aux médecins de prescrire..."

      Oui. À l’appui de vos arguments, l’interdiction officielle de pratiquer des autopsies sur les "morts du Covid" est une autre mesure inédite et stupéfiante.


    • HELIOS HELIOS 23 mars 00:23

      @Tchakpoum

      Euh...’xcusez-moi, mais savoir saisir une chance, une opportunité ne fait pas d’une personne (un homme ou une femme) intelligent.

      J’ai déjà essayé de l’écrire par ailleurs, oui, E Macron n’est pas bête, mais il n’est pas intelligent au sens commun que l’on donne a l’intelligence.
      Ne l’etant moi-même probablement pas plus que lui, cela me permet d’avoir, avec mon age et l’experience de ma vie, une vision suffisament analytique et comparative pour ne pas detecter en lui ce que vous lui attribuez.

      Il lui faudrait une intelligence superieure pour bien cacher a tous son don et l’application correspondante qu’il en fait. Or, on n’en voit pas le début d’un commencement, apres tout la France est son pays et il semble qu’il a choisi de se mettre a son service... cette intelligence se verrai clairement !

      Je pense tout simplement que c’est un personnage imbu de lui-même, persuadé de la performance de son cerveau et de ses décisions  que nous ne pouvons pas comprendre, bien sûr  
      Il doit s’étonner lui-même des solutions ou des engagements qu’il imagine et il ne laisse a personne l’opportunité d’en appliquer contextuellement la mise en oeuvre, comme la mesure des résultats envisagés.
      Il suit en fait les influences floues, c’est a dire ses perceptions plus ou moins induites par son environnement et les convictions acquises pas son histoire sociale et il les applique comme un bon petit fonctionnaire (hélas) avec la certitude qu’il fait le bien que lui reclame sa fonction de président.

      le pire, voyez vous c’est qu’il ne s’aperçoit pas du mal qu’il fait directement mais aussi indirectement aux français et à la France et les plus roublards des hommes exerçants leur pouvoir dans le monde des dirigeants en profitent, qui peut leur en vouloir ?
      Il a évidement des convictions (l’Europe par exemple) mais les convictions sont a polir sur l’établi de la vie et de la responsabilité que lui demande le pays qui l’a élu a son poste... il agit comme un autocrate et il laisse mettre en place toutes les dérives qui font sortir la France de la citoyenneté sereine, éduquée, respectueuse, homogène ayant un modéle bati lui aussi sur des siecles de joies et de douleurs.

      Apres N Sarkozy, pas plus intelligent que lui, F Hollande dont les contours sont plus difficiles a cerner il complete le trio des fossoyeurs d’un vieux pays fier de lui et toujours dynamique qu’ils ont reussi a rendre peureux, malade et soumis.
      J’ajouterai que J Chirac et sa loi sur le principe de précaution et la place laissé aux verts en politique ne l’aident pas a a conserver au moins un domaine ou il n’aura pas failli.

      Ah, zut, j’ai encore été trop long...
      Pardon, mr le président, cela ne vous enlève pas le respect qu’on doit à votre fonction.


    • kirios 23 mars 08:20

      @Conférençovore
      "ceux qui restent : MLP" : mais le Pen est désormais pour l’Europe , aux côtés du fric . je pense qu’il serait temps de la considérer comme les LR , les Ps , les communistes .
      pour ma part je l’ai votée 3 fois , je ne la voterai plus !
      j’ais une nette préférence pour Cheminade et Asselineau qui me semblent beaucoup plus attentifs à l’information et à la responsabilisation du citoyen.


    • Tchakpoum 23 mars 09:04

      @Clorocoquine

      Je ne peux pas vérifier moi-même. C’est vrai que la franchise a accaparé les petits magasin de France. Il y a les secteurs entiers d’activités qui sont fermés : tourisme, hôtellerie, restaurants. Les Starbucks et MacDo sont conçus pour permettre les livraison de repas ou boissons, pas le petit restau lambda.
      Je me souviens de librairies indépendantes qui étaient fermées pendant que les rayons livres des grandes surfaces étaient ouvertes. Et je ne sais plus, avant que la polémique fasse changer de décision à l’exécutif, si la FNAC et autres grandes chaînes n’étaient pas ouvertes pendant ce temps.

      @HELIOS
      L’intelligence et la morale sont deux choses différentes. Un psychopathe est intelligent. L’autocrate Napoléon a été très intelligent. Non pas que je compare Macron et Napoléon, mais pour vous montrer qu’on peut être très intelligent et faire du bien comme du mal.
      Avoir "géré" les Gilets Jaunes et être toujours en place, c’est une performance. Il a détourné par exemple les revendications des gilets jaunes en "débats publics" macroniens qui lui ont fait en même temps sa campagne européenne. Pouvoir massacrer les manifestants et que ça passe sans problème avec les médias, la justice et la république, c’est une performance aussi.
      De même que son élection est une performance : être inconnu et devenir président, alors qu’en France, il faut 30 ou 40 ans d’acharnement politique. Il a eu l’appui des médias et des grands patrons, oui, mais il a su les capter.
      Pouvoir mépriser tous les jours la séparation des pouvoirs de la république et les fonctions propres aux organisations pour créer son système personnel (Benalla, le Conseil de Défense, placer tous ses petits copains de l’ENA), comme l’a remarqué Stiegler et que les contre pouvoirs ne fonctionnent plus : c’est encore un performance.
      Hollande et Sarkozy n’auraient pas osé ni réussi ce qu’a fait Macron. Encore une fois, le cynisme, ca dégage des capacités intellectuelles stratégiques. Et ça tombe bien, Macron agit selon sa carrière. 


    • Tchakpoum 23 mars 11:14

      @pegase

      Les PME n’ont pas attendu sur Laurent Alexandre ni Klaus Schwab pour numériser et automatiser tout ce qui pouvait l’être !

      Et même la numérisation du travail avait déjà commencé, la crise sanitaire ne l’a pas inventée. Simplement, comme toute crise, elle a pour effet d’accélérer et mettre à jour ce qui est latent. Le multinationales veulent profiter de cette crise pour accélérer la démolition contrôlée des économiques locales. Et c’est logique. Un robot détruit le travail en PME/PMI et enrichit une multinationale.
      L’enseignement à distance, c’est tout bon pour supplanter les université et privatiser l’enseignement.
      Tout ça n’est qu’un aboutissement du néolibéralisme contre les nations commencé durant les années 80. 

      Sérieusement, vous croyez vraiment que Peugeot produit des voitures, Michelin des pneumatiques et Aventis des médicaments ? Bien sûr que non ! Ils produisent des profits. Jean-Pierre Berlan.


    • Tchakpoum 23 mars 11:41

      @pegase

      Peut importe le communisme, on s’en fout. La Chine est-elle communiste ou capitaliste ? Ben les deux, ou ni,ni. La question n’a pas d’intérêt.
      C’est un pays de capitalisme autoritaire. Donc là, ça va bien avec l’oligarchie et Klaus Schwab. Et c’est ce qu’explique Stiegler dans cette vidéo.
      Peut-être Cuba, à examiner, est un pays réellement communiste. C’est tout.
      C’est comme la gauche et la droite, poser les vieilles questions qui ne portent plus sur le monde d’aujourd’hui, n’aboutit qu’à des disputes épuisantes et inutiles.


    • HELIOS HELIOS 23 mars 17:29

      @Tchakpoum

      Je répète : 
      Il suit en fait les influences floues, c’est a dire ses perceptions plus ou moins induites par son environnement et les convictions acquises pas son histoire sociale et il les applique comme un bon petit fonctionnaire (hélas) avec la certitude qu’il fait le bien que lui réclame sa fonction de président.

      Cela veut dire que l’intelligence n’est pas de mise, seule une bonne perception des opportunités le font agir et souvent gagner... parce que ceux qui sont vraiment intelligents sont d’une part surpris de l’audace et du risque de perdre et les autres voient en lui une chance de "monter" dans le train de ceux qui reussissent (ils ne savent pas qu’ils ne pourront pas), mais, comme E Macron, ils tenteront !

      Vous avez évidement le droit de ne pas penser comme moi, et c’est tant mieux.


    • Croa Croa 23 mars 19:58

      À Yakaa,
      Moi je le crois.


    • PLACIDE2 28 mars 18:19

      @pegase
      C’est bien fait pour leur G........., si cela pouvait leur servir de leçon.....


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 22 mars 14:41

    Tout ça ce sont -avec les Corcuff sur un autre fil, censément anarchiste, et Co— des opportunistes en mal de Pouvoir, qui serait à portée de la main : le HOLD-UP de Macron en 2017 les fait rêver debout !

    Ce qu’ils ne savent pas -ou plutôt ne veulent pas savoir— c’est que Macron est vendu aux Pouvoirs Financiers Mondialistes : en France, entre autres, CAC 40, Banques... et que ces Pouvoirs

    les considèrent Tous comme de Rigolos...


  • Scalpa Scalpa 22 mars 23:16

    https://www.youtube.com/watch?v=1piEuPffTdY

    You are young you like to lead become a young leader.


  • albert123 23 mars 12:05

    après le noyautage des GJ, la gauche collabo s’occupe de noyauter la résistance anti gestion du covid, 

    A vomir comme tout ce que la gauche produit


    • Croa Croa 23 mars 20:01

      À albert123,
      La gauche ce ne sont pas que des élus. Les militants de base sont d’ailleurs en train de les lâcher, préférant désormais agir avec les GJ par exemple.


  • BA 23 mars 20:29

    Mardi 23 mars 2021 :


    Covid-19 : les chiffres qui montrent que la situation sanitaire se dégrade un peu partout en France.


    Outre les 16 départements soumis à de nouvelles mesures restrictives depuis samedi dernier, la situation sanitaire dans l’ensemble du pays se rapproche, voire dépasse les seuils d’alerte.


    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/cartes-covid-19-la-situation-sanitaire-se-degrade-un-peu-partout-en-france_4344087.html


    • Scalpa Scalpa 23 mars 21:32

      @BA

      Il est temps de s’injecter une quintuple dose directement dans la moelle épine d’hier afin d’infliger une impulsion négative a la tendance haussière qui fleurte avec les seuils d’alerte a peine tolérés.


Réagir