mercredi 16 mars - par Géopolitique Profonde

Placer dans l’or, l’immobilier, le vin, la fôret, une vache en 2022 !

Publicité

Entre pandémies, luttes contre le changement climatique, catastrophes écologiques ou climatiques, certains d’entre nous ont pris conscience de l’importance de repenser leur façon d’agir et de consommer, mais aussi d’investir. En restant dans la logique de valeur refuge, le monde agricole peut faire peur avec les incertitudes diverses (surplus, crise climatique ou aléas météorologiques…).

Avantages et inconvénients des différentes valeurs refuges :

Investir dans l'or, l'immobilier, la forêt, le vin

Cliquez sur le sommaire !



3 réactions


  • sls0 sls0 16 mars 11:41

    J’ai fait un bonne occasion sur de l’or en 2015, aujourd’hui j’en achèterai certainement pas vu le prix.

    On parle de bulle immobilière, c’est certain qu’il faut investir dans une bulle.

    Je réside dans un parc naturel, la plupart des villages donnent des parts de bois pour le chauffage. Heureusement qu’il y a les chinois pour le chêne sinon les résineux c’est un peu la cata, avec le réchauffement, il y a beaucoup de maladies.

    Je n’ai pas de place dans mon salon pour une vache, heureusement qu’il en parle, je doit passer à la ferme récupérer du boeuf à 6,8 euros le kg.

    Il me fait toujours sourire avec ses conseils ce gars, avec ses conseils survivalistes il m’a franchement fait rigoler.

    Celui qui gagne du fric profite de son fric et ne fait certainement pas des vidéos YouTube pour expliquer comment investir.


  • Zero9 Zero9 16 mars 16:29

    Investir plutôt dans des pastilles d’iode et un parapluie.


  • patoufleur patoufleur 16 mars 20:26

    Cette obsession du gain est vraiment délirante comme un pacte avec le malin, du sang des autres, tel des cafards perdus cherchant leur pitance.

    Regardez vous dans votre miroir avant de le mettre en gage au crédit municipal.


Réagir