samedi 14 novembre - par News

Pfizer a recruté l’ex-patron de l’agence du médicament américaine en 2019

Conflit d'intérêt sanitaire patent.



5 réactions


  • Super Cochon 14 novembre 21:58

    .
    .
    Mais non ! ....... les complots n’existent pas !

    .
    .
    .
    .
    IMPORTANT !
    .
    .
    Voir le Documentaire « Hold Up » qui commence à faire scandale !
    .
    .
    VIDEO — Documentaire — 2,40 heures
    .

    .
    https://www.facebook.com/eveilspiritualite/videos/404939007419378/
    .
    .
    .


    • Super Cochon 14 novembre 22:00

      .

      .
      Quand les Firmes Pharmaceutiques TUENT et DÉTRUISENT volontairement des vies humaines pour de l’argent ! ...... Quand vous voyez ces mécanismes de manipulations et de corruptions que mettent en place les Firmes Pharmaceutiques vous comprenez rapidement que cette Crise du Covid à été organisée de A à Z !
      .
      .
      .

      Envoyé spécial. Antidouleurs : l’Amérique dévastée - 21 février 2019

      .

      VIDEO — Documentaire IMPORTANT — 52 minutes
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=Kp6Y5rMhuVQ
      .

      .
      .


    • Super Cochon 14 novembre 22:02

      .
      .

      QUI sont les ASSASSINS ?
      .
      .

      — Le Professeur Raoult ....... « Il faut donner le traitement dès les premiers symptômes , avant que le cas ne devienne grave »

      .
      .

      — Le Gouvernement Socialiste-Macroniste ....... « On va donner le traitement qu’aux cas graves »
      .
      .
      .


    • Super Cochon 14 novembre 22:02

      Les études commandés par Bi-Pharma sont mensongère !
      .
      .
      L’hydroxychloroquine est un médicament vendu sans ordonnance depuis 50 ans qui coûte 10 centimes la pilule ! ....... Pas besoin d’être médecin pour comprendre que que si l’hydroxychloroquine représentait un immense danger cardiaque pour ceux qui l’absorbent , il y aurait eu des millions de morts à cause de ce médicament , puisque des millions de personnes prennent plusieurs comprimés d’hydroxychloroquine chaque jour en Afrique contre le paludisme ! 
      .
      .
      Combien de morts à l’IHU de Marseille du professeur Raoult grâce à son traitement à base d’hydroxychloroquine ?
      .
      .
      .

      REPONSE ............ Zéro mort à cause de l’hydroxychloroquine !


    • Super Cochon 14 novembre 22:06

      .
      .
      Les Vaccins contiendront des Nanoparticules d’identification par marquage fluorescent !
      .
      .

      ARTICLE du journal Le Monde
      .
      .
      Des ingénieurs américains ont mis au point un marquage et une vaccination sous-cutanés encapsulés dans des nanoparticules .
      .
      .
      Le Kenya et le Malawi, zones test pour un carnet de vaccination injecté sous la peau
      .

      Des ingénieurs du Massachusetts Institute of technology (MIT) ont inventé des nanoparticules injectables sous la peau qui émettent une lumière fluorescente invisible à l’œil nu mais visible par un smartphone , et qui pourraient un jour servir à confirmer que la personne a bien été vaccinée.

      .

      La Fondation Gates, qui finance le projet, a aussi lancé des enquêtes d’opinion au Kenya, au Malawi et au Bangladesh pour déterminer si les populations seront prêtes à adopter ces microscopiques boîtes quantiques, ou préféreront en rester aux vieilles cartes de vaccination.

      .

      L’idée est d’inscrire sur le corps lui-même la preuve du vaccin, dans des pays en développement où les cartes de vaccination en papier sont souvent erronées ou incomplètes, et où les dossiers médicaux électroniques inexistants.

      .

      Le système, décrit mercredi dans la revue Science Translational Medicine, n’a pour l’instant été testé que sur des rats mais les chercheurs, financés par la Fondation Bill et Melinda Gates (partenaire du Monde Afrique), espèrent les tester sur des humains en Afrique dans les deux prochaines années, dit à l’AFP la coautrice Ana Jaklenec, ingénieure biomédicale de MIT.

      .

      Les ingénieurs ont passé beaucoup de temps à trouver des composants à la fois sûrs pour l’organisme, stables et capables de durer plusieurs années.

      .
      .

      Croix luminescente

      .

      La recette finale est composée de nanocristaux à base de cuivre, appelées des boîtes quantiques (« quantum dots » en anglais), de 3,7 nanomètres (nm) de diamètre, et encapsulés dans des microparticules de 16 micromètres (μm, 1 μm égale un millionième de mètre, et 1 nm égale un milliardième). Le tout est injecté par un patch de microaiguilles de 1,5 mm de longueur.

      .

      Après avoir été appliquées sur la peau pendant deux minutes, les microaiguilles se dissolvent et laissent sous la peau les petits points, répartis par exemple en forme de cercle ou bien d’une croix. Ces petits points sont excités par une partie du spectre lumineux invisible pour nous, proche de l’infrarouge.

      .

      Un smartphone modifié, pointé sur la peau, permet de faire apparaître, fluorescent sur l’écran, le cercle ou la croix. Les chercheurs voudraient qu’on puisse injecter le vaccin contre la rougeole en même temps que ces petits points. Un médecin pourrait des années plus tard pointer un smartphone pour vérifier si la personne a été vaccinée.

      .

      La technique est censée être plus durable que le marquage par feutre indélébile, pour lequel les chercheurs ont simulé cinq années d’exposition au soleil. Et elle requiert moins de technologie qu’un scan de l’iris ou que la maintenance de bases de données médicales.

      .

      La limite du concept est que la technique ne sera utile pour identifier les enfants non-vaccinés que si elle devient l’outil exclusif. En outre, les gens accepteront-ils de multiples marquages sous la peau pour chaque vaccin ? Et qu’adviendra-t-il des points quand le corps des enfants grandira ?

      .

      La Fondation Gates poursuit le projet et finance des enquêtes d’opinion au Kenya, au Malawi et au Bangladesh pour déterminer si les populations seront prêtes à adopter ces microscopiques boîtes quantiques, ou préféreront en rester aux vieilles cartes de vaccination.

      .
      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/19/le-kenya-et-le-malawi-zones-test-pour-un-carnet-de-vaccination-injecte-sous-la-peau_6023461_3212.html


Réagir