samedi 24 novembre - par Epsilon

Petit message à Macron d’un plombier qui a décidé de réparer gratuitement la chaudière de retraités

Un chauffagiste interpelle le chef de l'État : "Petit message pour Monsieur Macron. Je viens d'intervenir chez des personnes âgées pour entretenir leur chaudière, qui viennent de m'avouer qu'ils préféraient entretenir la chaudière pour pouvoir se chauffer correctement, mais que, par ailleurs, ils ne peuvent pas acheter des cadeaux pour leurs petits-enfants. Et bien, écoutez bien : j'ai donc décidé de leur faire cadeau de leur entretien et de ne rien leur facturer. Est-ce normal que moi, personne lambda, fasse un effort et que vous, vous ne vous bougiez pas du tout ? Et beh, écoutez-moi bien : on va tous se révolter, et ça va faire mal."



7 réactions


  • Hijack ... Hijack ... 24 novembre 18:26

    Bravo, le plombier ... Que ton action fasse écho !


    • louis 24 novembre 23:33

      @Hijack ...
      Ce plombier va créer un nouveau désarroi dans le gouvernement et la lrem issue de la startup macron et Cie ,en se demandant ce qu’il a bien voulu exprimer avec ce réparer gratuitement , puisque cela ne fait pas partis de leur vocabulaire et en ignorent le sens .
      Décidément pour eux ces gens d’en bas ont un langage incompréhensible , ce qui explique pourquoi cette situation dure .


    • Hijack ... Hijack ... 25 novembre 00:25

      @louis

      Désarroi ? Tu les surestimes. Soit ils ne comprendront pas, soit ils feront semblant d’ignorer.
      Comme tu dis, une barrière se crée entre 2 situations ... (je n’aime pas trop, la désignation "gens d’en bas/haut", la situation sociale n’étant pas une valeur humaine ...) et cette barrière ne ferait que s’élever.

      Ce qui veut dire que déjà avec Sarko, ça commençait à se fissurer, qu’avec Hollande ça s’est ratatiné ... quant à Macron, il est le chef d’orchestre d’une partition écrite pour lui par d’autres, contre le peuple. Le pire, c’est qu’il ne s’en rend même pas compte ... 

      Nous sommes dans une situation plus qu’étrange ... où aucune porte de sortie ne se perçoit.


  • Belenos Belenos 25 novembre 08:35

    C’est donc la preuve que les aides apportées aux personnages âgées pour se chauffer sont inutiles et que cet artisan ne paie pas assez d’impôt car il peut s’offrir le luxe de travailler gratuitement. Une idée pour notre gouvernement : encourager ce genre d’action pour diminuer le revenu minimal vieillesse, en créant un nouveau secrétariat d’état financé par une "taxe sur la valeur solidaire" (TVS). Cette nouvelle taxe absolument justifiée consisterait par exemple pour cet artisan à payer quand même la somme correspond aux nombreuses taxes municipales, départementales, régionales, nationales, européennes, mondiales, sociales, écologiques, humanitaires et culturelles qu’il aurait du payer en facturant dûment sa prestation. Sans quoi son acte serait sanctionné comme du volontariat dissimulé, par une lourde amende qui financerait ainsi un nouveau bureau de contrôle nommé la "cellule de vigilance de la conformité solidaire et de la répression de la générosité clandestine" (CVCSRGC). 


    • gaijin gaijin 25 novembre 09:33

      @Belenos
      faites gaffe vous allez finir ministre de l’économie ....


  • Qirotatif Qirotatif 26 novembre 19:27

    Respect Monsieur.


  • Soi même 26 novembre 21:15

    A si Macron avait la même détermination, je suis sur qu’il ne donnerait plus à l’Élysée mais à la Basilique de Saint Denis.


Réagir