lundi 5 juillet - par hase

Pénuries

Publicité

Pas de panique, c'est le bon chemin pour aller vers le monde souhaité par les jeunes manifestant leur colère climatique, et les vieux payant leurs dérapages par des dons aux bonnes œuvres !

Plus sérieusement, il faut être avertis et décider l'économie, la frugalité mais surtout la mise en commun, se méfier des propositions alternatives comme l'automobile électrique, plutôt que subir brutalement un changement !

 

 



21 réactions


  • sls0 sls0 6 juillet 10:02

    Dans les années 70 le rapport Meadows en parlait déjà.

    https://images.app.goo.gl/Jm99FtJyNW9Wo9Wb8

    Avec l’efficacité énergétique et la découverte de nouvelles ressources ça s’est décalé d’une décennie, voir deux dans le temps.

    La population mondiale est corrélée au PIB mondiale qui lui même est corrélé à l’énergie disponible surtout le pétrole. 40% de notre alimentation c’est du pétrole.

    Cherchez donc un objet chez vous où le pétrole n’est pas intervenu.

    Dans peu de temps on aura des ressources énergétiques équivalentes à 1940 mais avec beaucoup plus de personnes pour le gâteau.

    Une bonne nouvelle il y a 4 ou 5 pays qui sont auto-suffisant d’un point de vue alimentaire, la France en fait partie. On peut exploiter 40 hectares de terre avec deux chevaux de trait, il y a 40 ans c’était plus rentable qu’un tracteur. Bon un pêt de cheval comme autoradio il y a mieux.


    • Conférençovore Conférençovore 6 juillet 18:19

      @si-Sot
      "On peut exploiter 40 hectares de terre avec deux chevaux de trait,"

      Putain mais tu ne peux pas un peu, juste un peu hein... arrêter de polluer systématiquement tous les articles avec tes affirmations péremptoires sur absolument TOUS les modules ? Est-ce vraiment si important que cela pour toi de nous livrer ton caca quotidien ? Tu ne peux pas juste un peu fermer ta goule de temps en temps ? Bref, tu nous les brises dégueulasse boomer demi*-pointeur. 

      * C’est mon jour de générosité. 


    • sls0 sls0 6 juillet 18:43

      @Conférençovore
      J’ai lu ça dans une revue de chevaux fin des années 70, une époque où certains fermiers avaient encore des chevaux.
      Si à l’époque c’était faisable, je suppose que dans un avenir avec moins de pétrole ce sera toujours le cas.

      Pourquoi devrais je fermer "ma goule", ton seul sujet de discussion c’est le racisme et la haine, il y a d’autres sujets bien plus intéressants.

      Ca pas l’air de te plaire cet avenir que je présente. Ne t’inquiètes pas, tu ne seras jamais derrière des chevaux. Vu que ce ne sera plus une période propice pour les gens qui vivent aux crochets des autres, tu sera obligé de bosser. Ton maitre j’espère qu’il s’appellera Mohamed ou Ali.


    • juanyves 6 juillet 20:04

      @sls0
      Mon père avait 4 ha, une jument cheval de trait et 10 vaches quand j’avais des culottes courtes. Cela démontre bien que tu racontes n’importe quoi. Il est impossible de maintenir 40ha de culture dans une perpective de production avec seulement 1 cheval de trait. Pour 20 ha mon grand-père avait 4 paires de boeufs et beaucoup d’enfants pour bosser + des journaliers. Tes histoires c’est valable pour 40 ha sans culture oú le cheval sert à aller chercher de la nourriture pour le cheval. Tu es dans le délire infondé comme d’hab.
      Tu veux faire le mec qui s’y connais et tu n’y connais rien, étudie un peu avant et écoute les grands.
      Ceci dit 4ha avec un cheval et du maraîchage et pas de crédit, rapporte probablement plus que 70ha avec beaucoup d’engins et du crédit chez CA. Mon père sur sa fin de vie s’en est bien rendu compte.


    • Joe Callagan Joe Callagan 6 juillet 21:29

      @sls0

      Swami Bozananda a parlé !

      Que sa divine lumière englobe et accompagne les innombrables en prise avec le racisme et la haine ! 


    • sls0 sls0 6 juillet 23:16

      @juanyves
      Je parle de deux chevaux et juan vient avec un cheval pour me contredire.
      Un article que j’ai lu fin des années 70.
      Si je me base sur cet article plus récent : https://www.laprovence.com/article/edition-aix-pays-daix/5762161/le-labour-a-cheval-fait-son-retour.html
      Un cheval met 5 à 6h pour faire un hectare, donc deux chevaux c’est 2 hectares par jour donc 40 hectares c’est 20 jours.
      Je rectifie donc parce que j’aime bien les chevaux, deux chevaux suffisent pour 20 hectares à labourer. Une ferme ayant aussi des paturages ce qui doit faire 40 hectares. Tu raisonnes monoculture style Beauce, il y a 50 ans on faisait tourner les cultures il y avait même la luzerne régénérante dans le cycle.

      Ce bon Emile qui me laissait de temps en temps conduire ses chevaux, sa ferme faisait entre 30 et 40 hectares. Chez lui j’ai encore connu la bateuse.
      Je ne sait pas à quoi ressemblait le cheval de votre grand-père mais un jour un tracteur s’est retrouvé embourbé avec sa remorque, on a amené un autre tracteur qui s’est embourbé à son tour.
      Emile a dit mes chevaux vont faire deux essais et pas plus. Au premier essai les chevaux ont tout enlevé.
      C’est un cheval de trait ou une mule qu’avait votre gran-père ?

      Pour en revenir à l’article que j’ai lu dans les années 70, les 40 hectares c’était la limite inférieure de rentabilité du tracteur par rapport aux chevaux.

      C’est plus fort que lui, le juan doit me contredire à tout prix, c’est presque maladif. Il me sort le papy comme si le papy c’était l’argument ultime. Ben non, une recherche de 2 minutes confirme ce que je dis.
      La prochaine fois essais de contredire avec du robuste pas du papy, à chaque fois tu te prends une veste.


    • Garibaldi2 7 juillet 05:36

      @sls0

      Il n’est pas nécessaire de labourer pour cultiver ! C’est la technique sans labour qu’on nomme agriculture de conservation et qui fonctionne très bien ! Lire : https://agriculture-de-conservation.com/sites/agriculture-de-conservation.com/IMG/pdf/non_labour_TSL_zanella.pdf

      Lisez aussi : https://www.notre-planete.info/actualites/4148-agriculture-mort-sols


    • Conférençovore Conférençovore 8 juillet 08:53

      "Mon père avait 4 ha, une jument cheval de trait et 10 vaches quand j’avais des culottes courtes. Cela démontre bien que tu racontes n’importe quoi. "

      Ce qui est formidable avec si-Sot, c’est que très souvent la réponse à la question "mais pourquoi raconte-t-il cela ?" est contenue dans ses propres déjections. Ici, il nous explique qu’il a lu ça quelque part, il y a un demi-siècle de cela.
      Et ? Et rien. Il ne se posera jamais la question de la pertinence du propos et encore moins n’interrogera ses capacités mnésiques et encore encore moins sa capacité à comprendre le dit propos. Il l’a lu. Point final. Et ses lectures, bah c’est simple : c’est "le vrai". Et il se trouve que le Si-Sot est ici pour "démontrer le faux", que c’est sa mission et parce que, lui, détient "le vrai", par défaut. Alors un témoignage fondé sur un vécu, une expérience de vie réelle, bah pour lui, cela n’est valide qu’à 14 ou 16% (ça aussi, il l’a lu dans wikipédia ou sur conspiracy watch donc c’est "le vrai"). Alors il a beau ne rien biter à un sujet, par défaut, le témoignage d’un fils de paysan qui ne pèse que 14 ou 16% ne vaudra jamais rien en comparaison du fait que, lui, a lu un truc dans un magazine faisant référence il y a cinquante berges et que c’est "le vrai". 
      Et à la fin le boomer dégueulasse finit toujours par ses accusation avec un champ lexical aussi pauvre et manichéenne que son éternelle opposition binaire vrai/faux : "fachot", "Qanon", "ultra-droite", "haine", "racisme"... 


    • sls0 sls0 8 juillet 09:17

      @Conférençovore
      Ca y est, il a sa petite crise ?
      Je parle d’un futur avec beaucoup moins de pétrole.
      40% de notre bouffe c’est du pétrole.
      Je dit que la France est un des 4 pays autosuffisant alimentaire.
      Avec l’efficacite des chevaux c’est tenable donc positif.
      A part la peur et la haine de l’autre tu es limité en arguments, ça te dépasse, c’est reparti pour une séance de dénigrement mal construite.


    • wendigo wendigo 10 juillet 20:32

      @sls0

      Mon pauvre sylvain, tu devrais te reposer un peu tu débloque pas mal sur ce coup !
       Sache juste qu’un cheval laboure 1Hectares en 12 à 20 heures .... juste 1He .
      De plus tu va avoir le coût de l’heure qui est de l’ordre de 4000€ de l’heure.
      Vu ta passion pour les chiffres je te laisse faire la facture et me dire à combien ressortira ton kilo de carottes.
       (N’oublie pas de déduire la quantité de crottin du total des fertilisants, seule économie qui sera réalisable.)
       Bon après moi je dis cela, mais je ne suis que professionnel dans ce domaine, je ne peut pas en savoir autant que toi ; mais bon à ta babasse mon bonhomme !


  • juanyves 6 juillet 15:53

    Intéressants et clair.

    La Gueule Ouverte (ancêtre de Charlie Hebdo) d’il y a 50 ans disait exactement la même chose. C’était Mme Soleil, les hippies de l’époque, les complotites et les rêveurs.

    Mais il manque un point : la raréfaction des ressources est aussi accélérée par un emploi massif de celles-ci. Ce qui suppose qu’une énorme quantité de gaz à effet de serre qui est libérée alors qu’il avait fallu de millions d’années pour les stocker et arriver à l’équilibre actuel. Une vision encore plus globale est nécessaire pour comprendre dans quel monde nous sommes en train d’entrer.

    La pénurie est directement liée aussi à un problème environnemental énorme :

    • augmentation des températures impactant directement sur la santé, la production d’aliments et l’emploi de plus de ressources fossiles (air conditionné, déplacements, aglutinement sur certaines zones en été etc...)
    • diminution de la fertilité des sols du fait de l’emploi massif des engrais, pesticides et herbicides, qui est aussi un facteur de diminution des rendements agricoles.
    • diminution de la qualité des aliments du fait de l’emploi massif des engrais, herbicides et pesticides impactant directement sur la santé des gens.
    • Tensions géopolitiques énormes dues à "tout pour moi les autres je m’en fous". Construction de murs de plus en plus grands style empire romain, militarisation et course aux armements.
    • apparitions de nouvelles maladies, parasites et bactéries dues à l’augmentation des températures, à la disparition des prédateurs et à la sélection de nouveau virus et bactéries généré par un emploi abusif et incontrolé d’antibiotiques à tous les étages de l’économie mondiale (poulets, cochons, vaches, humains) et de techniques de manipulation génétiques insuffisamment étudiées et propres aux apprentis sorciers. L’impact sur les plantes et autres êtres vivants à 2 ou plus de pattes est déjà énorme et promet de l’être encore plus vu les inconscients et les irresponsables au pouvoir.

    Ces facteurs influent directement sur la pénurie et l’effet est exponentiel.

    Quant à la chute de la démographie elle est surtout le fait de l’Occident (rappel sur les Romains) auto-dénominé centre du monde. Pour le reste ça ne fonctionne que pour les riches. Pour les autres c’est un désastre lié à la paupérisation en augmentation. Ne pas prendre ses désirs pour une réalité ça sert.

    Il est évident à mon sens que la solution se trouve uniquement dans les trois S :

    • Solidarité (là on est très, très loin)
    • Sobriété (la pénurie aidera peut-être s’il y a solidarité sinon c’est la guerre)
    • Santé. Là c’est tristesse. Vu le service de santé et la conception même de ce qu’est la santé on est mal. On sera bien obligé à apprendre à gérer notre propre santé avec l’aide de gens qui savent soigner. L’IA c’est le Père Noël.

    Chacun a le consensus scientifique qui lui permets de continuer à faire comme bon lui semble et d’enfouir sa tête dans le sable. Il est très loin le monde où l’on pouvait voyager dans le monde entier en presque toute sécurité avec pour tout baggage un sac de couchage.


    • hase hase 6 juillet 17:22

      @juanyves
      Vous êtes tout près d’un article, qu’il serait intéressant de lire sur avox rouge !!
      merci


    • Garibaldi2 7 juillet 05:46

      @juanyves

      La Gueule Ouverte n’était pas l’ancêtre de Charlie Hebdo. C’était un mensuel (au début) créé par Pierre Fournier (qui était aussi journaliste à Charlie hebdo). Gros succès au lancement en 1972 mais hélas, Pierre Fournier est décédé l’année suivante. 1968 c’est aussi l’écologie qui déboule dans les chaumières et conteste la société de consommation et l’agriculture productiviste, qui va bousiller les campagnes en moins de 50 ans !


  • Giordano-Bruno 6 juillet 16:39

    Je pense que le problème est un peu plus complexe que ce qui est décrit dans la vidéo. Je pense que les pénuries que nous constatons ne proviennent pas du manque réel de ressources mais de l’anticipation de ce manque. Je pense que les dirigeants nous rationnent afin de prévenir une chute brutale. C’est comme si après que notre navire ait chaviré et que nous ayons trouvé refuge dans une chaloupe avec 10 jours de vivres, nous mangions moins dès le premier jour pour tenir un mois.


    • hase hase 6 juillet 17:21

      @Giordano-Bruno
      C’est aussi qu’il n’est pas encore question de survie : il y a gabegie à tous les étages ! aussi c’est peut-être par là qu’il faut commencer, mais arrêter le gaspillage peut être vu comme une terrible frustration !
      Si les politiques et l’économie prenaient acte de ce fait, on rapatrierait toutes les productions d’où elles sont parties, économie déjà de transport !


  • yoananda2 6 juillet 17:26

    ça n’explique pas la soudaineté du phénomène.

    mais c’est alarmant, c’est clair.


    • juanyves 6 juillet 20:12

      @yoananda2
      Pas si soudain que ça et il y a des stocks stratégiques qui ont fondus "grâce " au covid. Ça expliquerait la soudaineté. De plus la Chine et l’Inde ce sont presque 3 milliars de personnes. Ça fait du monde et chez eux la demande augmente grand V. Puis il y a l’effet inflationniste du à l’impression de papier monnaie et l’intérêt des producteurs de faire monter les prix en réduisant l’offre. Il doit y avoir beaucoup de paramètres convergents sur un court laps de temps.


    • yoananda2 6 juillet 21:35

      @juanyves
      oui tes hypopothèses sont intéressantes, mais en fait on n’en sait trop rien. On peut être face à un "mur" ou bien peut être que ça va se résorber tranquillement. Tant qu’on n’es pas sûr des causes, difficile de conclure.

      Autant je trouve la vidéo autofocante intéressante, autant je trouve que l’explication qu’il suggère, à savoir effondriste, n’est pas étayée.
      Je précise que j’ai moi même été collapso ou picquiste. Je le suis encore un peu mais de moins en moins. Du coup j’ai besoin d’arguments.

      Bref. Pour l’instant, moi, je ne sais pas trancher. Je peux imaginer des scénarios mais je préférerais avoir des infos. Mais c’est un sujet sensible, il y a peu de chances qu’on soit réellement informé.


    • juanyves 6 juillet 23:09

      @yoananda2
      Je pense qu’une chose est sûre c’est que les prix vont monter et l’inflation remonter assez vite ce qui amènera une hausse des taux d’intérêt dramatique pour la dette publique et privée et pour la bourse. Beaucoup d’états pourraient se retrouver le bec dans l’eau.
      On était entre 3 et 4 fois plus d’argent en circulation que la quantité de biens disponibles sur la planète. À mon avis, maintenant on doit être à 5 vu la quantité d’argent imprimé. Ya pas photo c’est de l’inflation démesurée à court ou moyen terme. La bulle de la bourse ne peut plus l’absorber et les autres bulles sont dans la même situation, immobilières et dettes.
      L’inflation à plus de 5% c’est l’apauvrissement des pauvres et l’enrichissement des riches (concentration des richesses, patrimoines dans moins de mains).
      Simplement le mur se rapproche et les marges de manoeuvre sont réduites à 0. On ne peut plus jouer avec les taux d’intérêt et imprimer plus d’argent sera du suicide. Solution : inflation, apauvrissement des masses et, s’il le faut, une bonne guerre.


  • bluelagon 6 juillet 20:58

    alors ce genre de gars comme d’ailleurs une infinité d’autres, surfent sur le net en engrangeant des recettes vidéos pendant que vous vous rendez à votre travail avec toutes les contraintes que cela supposent et eux ne bougent pas de chez eux en reprenant des médias où il sont abonnés et vous refilant une info que vous auriez pu avec un minimum de recherche trouvé gratuit .mais bon c’est dans l’air du temps.....


    • hase hase 7 juillet 09:25

      @bluelagon
      Parce que vous avez payé pour l’avoir ? Vous n’appréciez pas le travail qu’il a fait pour nous ?


Réagir