mercredi 30 octobre - par Albar

Panique à la Réserve fédérale

Depuis le 17 septembre, la fed de New York a injecté des milliards de dollars sur le marché interbancaire [Repurchasing market], la première intervention de ce type depuis 2009. La Fed a annoncé qu’elle continuera à injecter jusqu’à 75 milliards de dollars par jour sur le marché interbancaire, jusqu’au 4 novembre.

Que se passe-t-il ? Pour quelle raison la FED continue à injecter des milliards de $ sur les marchés financiers ?



7 réactions


  • mat-hac mat-hac 30 octobre 19:22

    Çanique à la FED.


  • mat-hac mat-hac 30 octobre 19:22

    Çanique à la FED.


  • gaijin gaijin 31 octobre 08:40

    il se fout du monde avec son exemple de la banque qui a trop de dépot et qui du coup coup le refile a la banque centrale qui doit en refaire d’autre pour le faire circuler ....toutes les banques étant dans le même cas mais ne se faisant plus confiance ....si elles avaient trop de dépots elles se feraient confiance ....

    la réalité c’est que l’argent n’existant pas ( c’est a dire ne représentant plus rien de réel ni métal précieux ni valeur travail ) il faut en fabriquer de plus en plus pour maintenir la croyance dans le système ....( syndrome du menteur qui pour maintenir l’existence d’un primo mensonge doit en inventer toujours d’autres sachant que tôt ou tard ....mais le plus tard possible ....)

    contrairement a ce qu’on pourrait penser le problème ici n’est pas le capitalisme " en soi " mais une forme de capitalisme basé sur la croyance en plus = mieux

    c’est a dire la recherche du profit maximum ( dans un temps minimum ) .....dans tout système la recherche du maximum implique une courbe de dépense de l’énergie exponentielle ( ou géométrique c’est pareil les matheux rectifieront ) asymptote a l’infini c’est a dire que pour chaque nouveau gain les couts augmentent de plus en plus vite ....

    exemple : le coureur qui veut aller le plus vite possible il fait 100m en 10sec ensuite s’il continue a courir ses perfs s’effondrent et s’il veut gratter des centièmes de secondes chaque centième est de plus en plus dur a gagner

    dans un monde ou chacun est obsédé par la même pulsion ( car l’aspect quantitatif qui tend a nous faire croire en la rationalité de cette attitude nous masque le fait que c’est a l’origine un pulsion dérégulée ....) il n’est pas possible de maintenir le système a moins ....

    le gagnant ne gagne que si tous les autres perdent, si tout le monde veut gagner on aboutît a ça :

    https://3.bp.blogspot.com/—MZz5WtrrkM/WNrZmXE9YHI/AAAAAAAAJ1Y/AQSCby0_krcYU419xt1eLylSa8wqAivGwCL cB/s1600/image_0009.jpg

    d’où la perte de confiance ....

    pendant ce temps victoire de la tortue sur le lièvre le mec qui qui est partit courir un marathon lui il court toujours ....mais c’est une autre histoire ....

    dans la notre ( personne n’ayant intérêt a prendre l’immeuble sur la tronche ) nous sommes condamnés a maintenir l’illusion qui permet de fonctionner tout en sachant que tôt ou tard ....


    • Hieronymus Hieronymus 31 octobre 09:18

      @gaijin
      il se fout du monde avec son exemple de la banque qui a trop de dépot et qui du coup coup le refile a la banque centrale qui doit en refaire d’autre pour le faire circuler ....toutes les banques étant dans le même cas mais ne se faisant plus confiance ....si elles avaient trop de dépots elles se feraient confiance ....

      pareil, la logique de son raisonnement concernant la nécessité de création monétaire parce que l’argent ferait défaut alors qu’en même temps les banques regorgent de dépot m’a complètement échappé ?
      le Gave souvent intéressant mais pas parole d’Evangile, aussi zarbi ses commentaires sur l’Allemagne et la dépendance automobile, j’aime bien ceux qui tiennent des raisonnements iconoclastes à condition toutefois que les raisonnements en question "tiennent la route"..
       smiley


  • Julot_Fr 31 octobre 09:15

    Les banqiers veulent nous faire paniquer ce qui signifie qu ils ne pensent creer de recession dans l immediat.. bonne nouvelle donc


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 31 octobre 09:30

    Arrêtons nos conneries SVP !

    1/

    Le CAPITALISME d’antan est mort ; et ne ressuscitera pas : ça c’est sur ! 

    2/

    Les systèmes principaux de REGULATION, indispensables encore davantage à sa pérennité qu’à son fonctionnement, ont sous la pression de la FOLIE "MODERNE", tous été abandonnés, car nos savants étant devenus fous, ils ont perdu tout bon sens :

    a) 

    qd un pays était trop dépensier, comme la France de Macron, il était dans l’obligation de réguler sa MONNAIE qui était dévaluée !

    b) 

    Au plan mondial les KRACHS étaient là pour nous dire : ça suffit vos conneries, redevenez un peu raisonnables ; en BOURSE, la pierre angulaire du CAPITALISME, ne connait qu’un fonctionnement BINAIRE : il ne peut y avoir que des GAGNANTS, car qu’en cela a lieu, le KRACH n’était pas loin...

    3/

    Nos savants fous qui dirigent ce monde, sont trop géniaux pour admettre l’évidence ;et il fallait donc inventer qq chose de nouveau :

    GENERALISATION DE LA FAUSSE MONNAIE, en tant que nouveau système de fonctionnement !

    4/

    Génial... mais pour combien de temps encore ?


    CQFD


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 31 octobre 09:33

      @Mao-Tsé-Toung
      il ne peut y avoir que des GAGNANTS, car qu’en cela aVAIT lieu, le KRACH n’était pas loin...


Réagir