mardi 11 janvier - par News

Non vaccinée atteinte d’un cancer frappée de bannissement par l’hôpital public

" .. le covid est plus dangereux que mon cancer, c'est ce qu'un médecin m'a dit devant l'hôpital... "



13 réactions


  • Serge WASTERLAIN 11 janvier 11:30

    Quelle honte ! Mais quelle honte ! ! !


    • Le Glaude Le Glaude 11 janvier 12:19

      .
      .
      Ce qui était IMPENSABLE et IMMORALE hier , est devenu aujourd’hui une réalité terrifiante accepté par beaucoup , et même défendu par les "empoisonnés" !
      .
      .

      .
      La Lâcheté et la Méchanceté des forces de l’ordre est à vomir ........ la bassesse de ces individus de police prêt à obéir à n’importe quelle saloperie et à se faire injecter n’importe quelle merde pour garder leurs salaire est affligeant et consternant d’imbécilité crasse !
      .
      .

      .


    • Le Glaude Le Glaude 11 janvier 18:06

      .
      .
      ARTICLE de Loi
      .
      .
      Refus de Soins Discriminatoire
      .
      .
      « Constitue un refus de soins discriminatoire , au sens de l’article L. 1110-3 , toute pratique tendant à empêcher ou dissuader une personne d’accéder à des mesures de prévention ou de soins , par quelque procédé que ce soit et notamment par des obstacles mis à l’accès effectif au professionnel de santé ».
      .
      .
      .
      https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000042394532/2020-10-05
      .
      .
      .


  • sls0 sls0 11 janvier 11:32

    Une intégriste accompagnée de 10 personnes après tu t’étonnes qu’on appelle les flics.

    La chimiothérapie fout le système immunitaire à terre, on est le piaf pour le chat au premier virus ou bactérie venu.

    Bon ben bonne chance miss.


    • Le Glaude Le Glaude 11 janvier 12:22

      @sls0 ........ sadique , et con à la fois
      .
      .
      T’as fait ta 3ème dose comme te l’impose Macron pour garder ton PASS ?
      .
      .
      LOL !
      .
      .


    • juanyves 11 janvier 15:47

      @sls0
      Non seulement t’es un Tartuffe mais de plus une ordure.
      Accompagées de 10 personnes pour témoigner, pour taper sur les soignants.
      L’as tu écouté au moins (probablement comme Eudraviginace

      ).

      "Laissez moi choisir ce qui est bon pour ma santé. Au moins... Et ce que je veux m’injecter dans mon corps."
      Ça ne t’interpelles pas ça le vieux soi-disant de gauche.

      La chimiothérapie, effectivement, fout le système immunitaire à terre, heureux de te l’entendre dire. Mais quand est-il des injections que tu nous proposes/imposes.
      Réponse : la même chose, le système immunitaire à terre.
      Si tu montes tout les jours en haut de ta tour des Ardennes par l’escalier, ton coeur (si t’en as un) reste fort et puissant, et tu montes allègrement. Si tu prends l’ascenseur, tu ne te fatigues plus pour aller contempler le monde depuis ta grandeur, mais le jour où l’ascenseur tombe en panne tu crèves en montant par l’escalier.
      Quand quelqu’un se mets à faire à ta place qqchose que tu savais faire, très vite tu perds ce savoir faire. Tout est dans tout et dans l’un, même l’économie française
      Bonne chance par les escaliers, amigo.


    • Zero9 Zero9 11 janvier 15:49

      @sls0 T’es vraiment un immonde salopard.


  • Zip_N 11 janvier 11:51

    Les tests à des personnes malades peuvent sembler normaux, c’est pour savoir si ils doivent être considéré comme infectieux pour éviter une propagation aux autres patients de l’hôpital, la prudence est légitime.

    Il est clair que si elle va se faire opérer et qu’elle attrape le covid sans être préalablement vaccinée dans les jours qui suivent l’opération, Il y a certainement un risque accru de complication.

    C’est une femme de 33 ans, ce qui signifie qu’elle est jeune face au covid malgré sa comorbidité, elle devrait écouter les médecins qui la soigne et qui lui veulent du bien. Courage à elle.


    • kirios 12 janvier 11:16

      @Zip_N
      "Il est clair que si elle va se faire opérer et qu’elle attrape le covid sans être préalablement vaccinée dans les jours qui suivent l’opération, Il y a certainement un risque accru de complication" test ou pas test , elle peut attraper à l’hôpital , une fois admise.
      " elle devrait écouter les médecins qui la soigne et qui lui veulent du bien. "aujourd’hui ,dans leur grande majorité , les médecins ne soignent plus , ils font respecter les injonctions gouvernementales .... qui n’ont aucun caractère sanitaire


  • capobianco 11 janvier 14:05

    Mon épouse et moi sommes dans l’angoisse de vivre une situation semblable. Mon épouse atteinte d’un cancer a aussi des problèmes cardiaques, de ce fait, outre la chimio elle doit ingurgiter X médicaments. Comment ne pas s’interroger de "devoir" se rajouter un produit dont on ne sait rien d’autre que les labos ont été exonérés de toutes les conséquences éventuelles ? Dont les décisions de macron sont faites sous le secret d’un conseil de défense qui "immunise" celui-ci de toutes responsabilités pendant des décennies ? Sachant cela, comment ne pas s’interroger sur cette volonté délirante de vouloir piquer tout le monde même les enfants ? Perso je devrais me faire opérer de problèmes très handicapants (tendons) mais j’ai décidé de repousser cela car ma confiance en les médecins et aux hôpitaux s’est considérablement réduite. Ce qui arrive à cette jeune femme ne fait que renforcer cette conviction avec mes 75 ans qui pourraient constituer un "motif" pour "en finir" avec un non vacciné. Oui j’en suis là tant les "médecins" des télés et les médias font des déclarations pouvant pousser à ces extrêmes. 


    • Zip_N 11 janvier 23:35

      @capobianco

      Avec des moyens les soins des graves maladies pourraient être en France les mieux soignées du monde, les français sont très compétant. Pour le cancer notamment la France est en avance dans la procédure technique, il manque certainement plus d’ outils et plus d’investissements dans l’huile de coude pour valoriser cette excellence humaine et toucher les sommets du monde. On m’a enlevé une tumeur dans 1 rein avec une néphrectomie partielle il y a bientôt un an. Je m’en étais aperçu en urinant du sang. La fiche info patient afu que j’ai eu était très professionnelle et très bien détaillée. Je n’ai pas eu de traitement chimique. 

      J’ai envie de dire que ce n’est rien du tout comparé à une narine chroniquement bouchée. Il faut aussi dire que j’ai vécu des moments de grâce avec la musique ces dernières années et cela m’a donné une énergie hors du commun. Les tumeurs créent certainement une fatigue et font vieillir le corps de façon accélérée,  elles sont vascularisées.

      Je suis non vacciné et j’ai attrapé une petite grippe ces derniers jours, d’après moi et après 4 jours, je fais moins d’infection et j’aurais selon moi pas de complication
      sur plusieurs mois comme en 2019. Si j’avais eu 10 ans de plus avec un nouveau variant plus dangereux que le delta je me serais fait vacciner (risque-bénéfice plus favorable.


  • clode clode 11 janvier 14:27

    L’Hôpital soigne tout le monde en principe, mais même chez eux on trouve des cons !


  • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 11 janvier 22:08

    Il aurait été simple de proposer à cette jeune femme de réaliser un auto-test supervisé par un professionnel de santé sur place. 


Réagir