mardi 19 mai - par Simple citoyenne

Michel Piccoli

"Les choses de la vie", "Le Mépris", "Le Sucre" ou encore "Habemus Papam". Tous ces films ont des scènes devenues cultes grâce à Michel Piccoli.



14 réactions


  • Hijack ... Hijack ... 20 mai 04:18

    Qu’il repose en paix. Je viens de re-re et revoir "Vincent, Paul et les autres" avec tjrs le même plaisir ... Les acteurs/réalisateurs des 2/3 générations autour de celle Michel Piccoli jouaient/filmaient à un autre niveau que ceux d’aujourd’hui ; une banalité de le dire, tellement c’est évident. 


    • J’ai revu ce film hier soir. Quel ennui ! Quel pathétique ! Difficile de tenir. Michel Piccoli n’y a qu’un rôle subalterne ; il bredouille quelques phrases, il pique une colère à table... pas grand chose d’autre. Reggiani est un non-acteur, Montant est à contre-emploi : il contrefait sa nature expansive. Ce film est en outre une ode à la tabagie : on fumait partout, même dans le cabinet du médecin ! Enfin, bref, il y a de jolies femmes, on apprécie de revoir de vieux téléphones à fil enroulé, les voitures de l’époque mais c’est à peu près tout.


    • Bien sûr, c’est aussi l’occasion de revoir Depardieu en poids mi-lourd et pas en semi-remorque... 


  • Heureux temps où les fils d’immigrés n’avaient qu’une envie, se franciser et ne pas paraître "étranger"...


    • Buk100 20 mai 13:06

      @Jean Robin contre Fantômette

      Merci pour ce commentaire cinéphilique pointu !


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 20 mai 08:53

    Tous ces grands acteurs Français qui ont fait honneur à notre cinéma français, c’est un art, parce que, en France, ce sont ( c’était) réellement de grands acteurs de véritables comédiens, mais il y en a encore un peu, je pense à Isabelle Adjani voir "l’été meurtrier" un truc de fou.


    • @Simple citoyenne

      Je ne dirais pas qu’Isabelle Adjani est une grande actrice. Par contre, il y a une tradition française qui est excellente, c’est que les acteurs de cinéma sont aussi généralement des comédiens du théâtre. Michel Piccoli n’a pas échappé à la règle. Les acteurs préfèrent même le théâtre car ils peuvent alors jouer sans interruption. Malgré ses défaillances actuelles, le cinéma français est imprégné du répertoire dramatique et littéraire. Cette année, deux films à venir avec Depardieu s’inspirent à la fois de Balzac (Illusions perdues) et de Simenon (Maigret).


  • Hieronymus Hieronymus 20 mai 11:00

    je n’aimais pas particulièrement Piccoli que je trouvais ennuyeux même si je reconnais qu’il jouait bien, par contre il était très bon ds les rôles de méchant et alors sa prestation donnait du piquant au film

    je m’étonne de la popularité constante d’un film comme Vincent, François.. qui est un chef d’oeuvre d’insipidité même si plutôt bien joué

    aussi j’ai bien aimé la réflexion de Soral sur le cinéma ds sa dernière vidéo :

    https://youtu.be/tna1i2dqlhY

    c’est à partir de 21’33 il exprime que le cinéma qui a dominé tout le XXème siècle est en train de dépérir en tant qu’art majeur ce que la plupart des cinéastes et acteurs ne semble pas vouloir remarquer, en fait c’est un genre vieillissant déjà supplanté au niveau écoute par les Séries qui sont plus riches en trouvaille et inventivité et présentent l’immense avantage du récit long, de ne pas être limitées ds le temps (max. 3h pour un film)


    • Hijack ... Hijack ... 20 mai 12:57

      @Hieronymus

      Vincent, François ... avec Piccoli, quand j’étais plus jeune, je n’arrivais jamais à le voir jusqu’au bout, mais hier soir, à ma grande surprise, je l’ai trouvé vraiment bien.
      Peut-être que les acteurs y sont pour bcp dans le succès du film ... mais aussi les actrices, de premier choix (selon moi). Histoire banale de potes ... mais bien jouée et réalisée. A propos, c’était je crois, le premier bon rôle de Depardieu ... avant, il était voué aux rôles de petit voyou.


    • Hieronymus Hieronymus 20 mai 16:58

      @Hijack ...
      Vincent, François ... ? toujours pas de déclic chez moi

      Depardieu ... avant, il était voué aux rôles de petit voyou
      ds les Valseuses, c’est pas un petit rôle, au contraire !


    • Hijack ... Hijack ... 20 mai 19:09

      @Hieronymus

      Heu ... je pensais que les Valseuses c’était après (de mémoire) ... mais, vérification faite, sont sortis tous 2 en 74 ! (fameuse année).

      Donc, oui, les Valseuses c’est un plus grand rôle encore et en même temps celui qui l’a lancé le trio, Depardieu, Patrick Dewaere et Miou Miou, plus le Depardieu a pris son envol ... 


  • Buk100 20 mai 13:11

    Un film moins connu : "Une étrange affaire", de Pierre Granier-Deferre. Tiré de l’ excellent bouquin Affaires étrangères" de Jean-Marc Roberts..Il y incarne un "manager de crise " atroce et malsain des Galeries Lafayette. Avec Lanvin jeune ( donc encore supportable smiley ) , JF Balmer, JP Kalfon et Nathalie Baye


    • Buk100 20 mai 13:14

      @Buk100

      Et toujours avec Lanvin, "Le prix du danger", bien sûr ! Piccoli excellait dans beaucoup de registres mais, y a pas à dire, il était parfait dans les rôles d’allumé malsain !


Réagir