lundi 10 juillet - par maQiavel

Michel Collon :"Montrez cette émission dans toutes les écoles de journalisme !"

Michel Collon répond, vite et clair, aux accusations mensongères formulées contre lui et le site Investig'Action dans l’émission C Politique « : Cette émission devrait être montrée dans toutes les écoles de journalisme ! Et dans toutes les écoles tout court, pour un cours d'éducation aux médias. C'est un concentré des trucs du parfait diaboliseur : étiquetage, amalgame, falsification de photos, occultation de mes véritables positions... Un festival signé Lagardère ! ».

 

 

L’émission C Politique du 25 juin : « Djordje Kuzmanovic : Qui est le Monsieur diplomatie de Jean-Luc Mélenchon ? »

 

 

 

Les 10 commandements du parfait diaboliseur 

 

  1. Ne donne pas la parole à l’accusé  !

Le diaboliseur ne vérifie jamais auprès de « l’accusé » l’exactitude des faits reprochés, ni s’il existe une explication différente de ces faits ou si l’accusé aurait éventuellement changé d’avis. Tout se passe comme si connaître la vérité ne l’intéresse pas.

 

     2. Cache les textes qui te contredisent ! 

Le diaboliseur ne fournit pas de preuves. Même quand « l’accusé » a écrit exactement le contraire de ce qu’on lui reproche, le diaboliseur cache soigneusement ces textes à son public.

 

  1. Cache tes motivations ! 

Le diaboliseur fait semblant de s’attaquer à une seule cible, qui serait dangereuse mais isolée. Cependant, quand on considère l’ensemble des cibles, tout le monde devient « conspi » ou « antisémite ». 

 

  1. Recopie les médias 

Le diaboliseur ne remet jamais en cause l’info des médias officiels. Bien qu’il ait été prouvé que chaque guerre est accompagnée de désinformation, le diaboliseur recopie cette version médiatique officielle comme si elle était totalement fiable. Et si l’accusé la met en doute, c’est la preuve de son « complotisme » et de sa mauvaise foi. 

 

    5. Fais semblant de ne pas comprendre 

Le diaboliseur supprime toute nuance dans le discours de sa cible. Par exemple, quand Washington attaque la Libye ou la Syrie, si vous démontrez que des intérêts économiques ou stratégiques sont en jeu, que la guerre ne fait qu’aggraver les problèmes et qu’il vaut mieux chercher une solution négociée, alors vous « soutenez les dictateurs ». Même si vous avez écrit exactement le contraire. La confusion est systématiquement créée entre « s’opposer à la guerre » et « soutenir un dictateur ». Le diaboliseur fait semblant de ne pas comprendre la différence entre les deux. 

 

  1. Empêche le débat sur tes propres opinons !

Le diaboliseur prend soin de ne pas dévoiler ses propres positions, et parfois aussi ses financements. Ce n’est pas le débat qui l’intéresse, mais d’exclure « les mauvais » du débat. Autre technique de manipulation : les diaboliseurs se citent les uns les autres en boucle afin de donner l’impression que « tout le monde le dit ».

 

  1. Colle des étiquettes ! 

Pour discréditer, le diaboliseur cache la véritable position et les arguments du diabolisé. Il se contente de lui coller des étiquettes : « antisémite », « complotiste », « ami des dictateurs ». Ou des termes flous sans valeur objective : « controversé », « peu crédible ». La véritable position du diabolisé est ainsi caricaturée.

 

  1. Insinue plutôt que d’expliquer ! 

Pour éviter d’être poursuivi en justice pour diffamation, le diaboliseur remplace souvent l’accusation claire et nette par une insinuation indirecte. Il crée une impression générale de suspicion pour refuser la discussion franche.

 

  1. Pratique l’amalgame pour noircir ! 

Son dossier étant vide d’arguments pour critiquer la cible, le diaboliseur pratique l’amalgame. Il associe sa cible – sans aucune logique – à d’autres personnes ou mouvements : « Machin a rencontré Chose qui lui-même a rencontré Truc qui est lié à l’extrême droite, donc Machin est d’extrême droite ». Variante : Machin a soutenu Truc il y a dix ans, et depuis Truc est devenu d’extrême droite, alors Machin est responsable de cette évolution et est aussi d’extrême droite.

 

  1. Frappe et fous le camp ! 

Le diaboliseur applique à sa manière un principe de la guérilla : « Frappe et fuis ». Il refuse soigneusement tout débat contradictoire. Il consacre de longs textes ou des émissions entières à dénigrer en prenant soin que le diabolisé ne puisse se défendre. Les sites diaboliseurs censurent les droits de réponse et même les questions de leurs propres sympathisants. 

 

Sources :

Investig'Action - Michel Collon

C Pol

 



22 réactions


  • simplesanstete 10 juillet 12:53

    Allez, halha, ah,ah, ah.... quand une réconciliation FN/ FI ? Ce Karim Assouli de service, porte la traîtrise sur son visage avec son œil torve. Ce Kusmanovic n’assume rien en fait, à part sa place. C’est comme FAsselineau qui n’est pas souverainiste et qui n’assume pas la souveraineté des autres qui se DÉFENDENT, merde alors à ces moitiés de tdcul bien fuyant. Au chiotte la révolution qui ne se produira plus....nous sommes en plein involution, le casino tribal importé est partout...que Poutine les emporte !


    • Croa Croa 11 juillet 18:26

      Simplesanstete porte bien son nom... Sinon il serait plus compréhensif !

       Oui c’est vrai toute révolution est impossible. Pas parce que les autres sont des cons mais parce que les « autres » sont toujours considérés soit comme des cons soit des diables infréquentables. La raison en est simple et à rechercher dans nos sources. Ainsi le FN en a deux sortes, celles du mouvement et la télé et pareil à la Ø : celles du mouvement et la télé  ! La télé qui est l’organe du pouvoir aurait bien tors de ne pas saisir la chance qu’elle a de semer la zizanie entre mouvements populistes, c’est si facile et quand la pompe à médisances est amorcée elle rebondie toujours à l’intérieur des mouvements et c’est imparable, hélas !

      C’est évident dans la vidéo : Collon se rend compte qu’il est diabolisé mais absolument pas que Dieudonné et Meyssan le sont aussi. À tel point qu’il ne veut pas être assimilé à ces gens là ! En conséquence de quoi chacun rêve de révolution dans son petit coin et croit possible de la mener tout seul ! Ils pourront rêver longtemps ! smiley


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 juillet 16:22

    Bravo à Michel Collon pour cette mise au point. Honte aux petites salopes merdiatiques. 


  • Vraidrapo 10 juillet 20:01

    Depuis le départ de Frédéric Taddéi, Michel Collon a disparu des écrans gaulois...
    Si M.C. ne se prononce pas sur le 911, j’ose répéter pour la Nème fois : ça ne peut être qu’un missile qui a percuté le Pentagone. Je revendique le qualificatif de Conspirationniste, en tant que scientifique, on ne saurait me faire prendre un bi-réacteur civil de près de 300 places pour un missile d’un mètre de diamètre environ. Quant aux collègues qui font le canard, rasent les murs ou regardent ailleurs, comme disait Quis’ingère, ils sacrifient leur sécurité à l’aventure... avec des retraites à près de 5000€ mensuels, en haut d’échelle, comme on les comprend.
    PS : qui pour remplacer Patrick Cohen sur France-Intox ?


    • maQiavel maQiavel 10 juillet 20:31

      @Vraidrapo
      Si Michel Collon ne se prononce pas sur les attentats du 11 septembre , c’est pour deux raisons :

      -C’est un dossier chronophage. Il n’y a qu’à voir les pilles de dossiers que reopen publie et qui sont contesté en permanence , ce qui les oblige à répondre à chaque fois , à se remettre en question et à réétudier différents angles de l’événement. Dans ces conditions , il est difficile de travailler sur les événements en cours , ce que fait prioritairement investig’action , on devient un spécialiste du 911 et on se limite à ce dossier ... 

      -C’est un dossier piégieux. Il est extrêmement difficile de justifier que l’on pense que la version officielle ne tient pas la route sans être renvoyé aux soucoupes volantes et cela peut porter préjudice à tout le travail que l’on peut fournir sur d’autres dossier , et pour répondre aux accusations de complotisme , il faut consacrer énormément de temps à répondre et on retombe sur l’obstacle de la chronophagie ... 


    • Mister hyde 10 juillet 20:40

      @Vraidrapo

      Bonjour, il me semble que M C se prononce pour la version officielle du 11/09, je me trompe peut être mais il ne me semble pas qu’il ait dans une optique " je me pronon ce pas " mais au contraire il nous la joue comme bricmont chomsky etc.. , courageux mais pas téméraire.

      Bien que j’ai un profond respect pour ce monsieur et que j’ai baucoup lu de choses de lui, sur sa je le trouve un peu lâche, comme bricmont ils ont de bonnes analyses mais sur sa je les trouves très limite..

      Sinon pour le missile je suis pas persuadé , il y a un bon nombre de témoignages ayant vu l’avion, après qu’il se soit crashé dans le pentagone, sa je ne suis pas sur mais que beaucoup de personnes l’ont vu dans le coin c’est sur, il y a une centaine de témoignages je crois.


    • maQiavel maQiavel 10 juillet 20:51

      @Mister hyde
      Jean Bricmont , c’est encore autre chose. 

      Lui considère qu’on ne peut pas conclure que ce soit le gouvernement ou l’Etat profond qui est à l’origine de ces attentats et que c’est une perte de temps de s’écharper sur de telles spéculations alors que l’empire américain déstabilise le monde au vu et au su de tout le monde. Il considère que c’est une forme de diversion , un dossier qui pollue l’anti-impérialisme ...

      Ce n’est pas une question de témérité , c’est simplement sa façon de penser ... 


    • Mister hyde 10 juillet 21:23

      @maQiavel

      Bonjour je suis entièrement d’accord sur ce que vous dites de M C et le 11/09 mais quand même je ne le trouve pas très courageux a ce propos, après je pense que étant donné qu’il donne un point de vue non conforme aux journaux mainstream, il a peur de se faire allumer sur sa, mais j’ai quand même des doutes sur le fait qu’il gobe la VO tout cru et pourtant c’est ce qu’il dit, mais je pense qu’il ne veut pas se mouiller pour que les sujets dont il parle gardent leur crédibilité , sans se faire taxer de vilain complotiste.

      Mais quand même je trouve moyen, j’aimerais juste l’entendre dire que nous avons besoin d’une nouvelle enquête car comme bricmont, ils est vmt limite a ce sujet.


    • Mister hyde 10 juillet 21:37

      @maQiavel

      Désolé je vous ai répondu avant de voir votre message m’étant destiné, ah je ne savais pas qu’il était dans une position " je ne sais pas " je pensé qu’il soutenait la version officielle.

      Je trouve que lui c’est pire que MC, avez vous vu ce qui la osé sortir avec snowden ? il balance une vidéo et dit " oui vous voyez il y avait tellement de documentation que l’ont n’a pas pu prévoir ( quelque chose dans le genre) , la je me suis dit c’est vmt du foutage de gueule et du pur sophisme, comme si les américains n’avaient pas d’agence spéciale anti terrorisme mais qu’elle s’occupé aussi de questions autres, n’importe quoi, tout les pays ont des agences spéciales anti terrorisme, comme si elle allait mélanger les questions sociales, économiques etc. 

      J’ai vmt eu l’impression qu’il ne savait tellement pas quoi dire au sujet de la VO , qu’il a sorti sa, je vous avoue qu’il m’a un peu déçu et pourtant j’apprécie le monsieur.Je vais essayer de la retrouver.


    • Vraidrapo 10 juillet 23:20

      @Mister hyde
      Même pas la peine d’avoir vu quoique ce soit, il suffit de connaitre la Physique et les paramètres géométrique et dynamique d’un aéronef pour comprendre que la ficelle est énaurme, Kolossale... et nos valeureux laboratoires scientifiques qui regardent ailleurs, sauf UN de Purdue University.

      Ce labo s’est tiré un coup de fusil dans le pied, il a fait la simulation dynamique de l’impact d’un Boeing. Hypothèse : la façade du Pentagone n’existe pas, on ne garde que les piliers et on supprime les 2 moteurs. Alors, alors, il parait que tout est pulvérisé...

      Sauf que sauf que :

      1°) la Façade du Pentagone avait été renforcée un an auparavant en prévision d’attentat,

      2°) un seul réacteur pèse environ 9 tonnes de bon acier bien compact, une succession de rotors et de stators, il n’en reste rien qu’une roulette de train avant... et un passeport tout propre.

      le mur intérieur du Pentagone était percé de façon circulaire, on imagine mal un avion pulvérisé, traversant un second mur blindé. Et puis, le nez d’un avion, ce n’est pas le nez d’un missile, allez voir chez Airbus... c’est édifiant.


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 10 juillet 22:57

    Michel Collon est un grand journaliste de terrain, un animal rare !


  • Le Sudiste Le Sudiste 10 juillet 23:15

    gna gna gna il a dit ça gna gna gna il a menti gna gna gna le gros noir je le connais pas gna gna gna c’est trop injuste.Voilà c’est un bon résumé : gna gna gna.

    En parlant de sa stigmatisation via Meyssan et Dieudonné, il dit au sujet du 11 septembre : « on n’a pas travaillé là-dessus ».

    C’est pour ça que ça a toujours été très limité comme analyse géopolitique ! Un petit coup de Conesa ? De Chaliand ? Et pour les jeunes il faut le PYR…

    Vous en avez pas plein le cul des mecs qui vous parlent de géopolitique en vous disant tranquillement : Le 11 septembre ? Au mieux des barbus, au pire un détail de l’histoire.

    16 ans plus tard, le 11 septembre reste toujours un excellent détecteur de traitre et un non moins excellent étalon de soumission.


  • Croa Croa 11 juillet 09:22

    Tout ça est normal. Le régime fonctionne grâce à la propagande et donc en partie grâce à une diabolisation de ses ennemis, ce qui rend nécessaire les médisances voire des calomnies. Il est impossible que celui-ci y renonce car ce serait sa perte.
    J’invite Monsieur Collon a aller plus loin et à se renseigner mieux sur les gens auxquels il ne veut pas être assimilé. Par ailleurs tout le monde peut se tromper et croire que le 11 septembre 2001 est un coup monté ne devrait pas être disqualifiant car des coups montés il y en a de toute façons. (Cet événement a de toute façon été au moins traité comme une opportunité à faire la guerre, alors... !)


  • Croa Croa 11 juillet 09:52

    La seconde vidéo est intéressante aussi. Nous connaissons bien ici cet organe de propagande du régime qu’est « C politique », mais perso je ne connaissais pas ce Kuzmanovic, personnage intéressant de la Ø qui a bien su ici ne pas s’en laisser conter par les chiens de garde présents incompétents comme toujours. smiley  


    • maQiavel maQiavel 11 juillet 10:13

      @Croa
      Je ne le connaissais pas non plus , intéressant personnage en effet ... 


  • maQiavel maQiavel 11 juillet 18:47

     

    Apparemment, le magazine télévisé « un œil sur la planète s’arrête ».  Un message du rédacteur en chef, Patrick Boitet : « Chers tous, je suis au regret de vous annoncer l’arrêt définitif de l’émission de France 2, un Oeil sur la planète, officiellement pour raisons budgétaires. A une époque qui voit l’Etat islamique perdre Mossoul et bientôt Raqqa, un espoir de cessez-le-feu poindre en Syrie, l’Europe se débattre avec la crise des migrants et gérer les conséquences du Brexit, le Qatar mis à l’index par les Etats du Golfe, le choléra frapper un Yémen meurtri par la guerre, les Etats-Unis se retirer de l’accord de Paris sur le climat, un pouvoir dictatorial s’instaurer en Turquie, la Paix se construire en Colombie, Cuba gérer l’après-Castro, la Corée-du-Nord tester des missiles balistiques, Trump jouer au Docteur Folamour, entre autres, il n’y a, paraît-il, plus d’argent pour une émission de politique internationale sur le navire amiral du service public... »

    Pour rappel, un œil pour la planète avait diffusé en 2016 un reportage « controversé » sur la Syrie (comprendre, qui ne se résumait pas à « le monstre Bachar massacre son peuple ») qui avait fait polémique, « le grand aveuglement  ». Je n’insinue pas que cette émission se soit arrêté à cause de ce documentaire, je fais juste le constat que le magazine qui avait diffusé ce reportage qui avait été très décrié dans la presse mainstream est supprimé de la télé. Certainement parce qu’il y’a des émissions plus intéressantes. smiley


  • gerfaut 14 juillet 21:11

    Michel Collon n’est pas un modèle non plus de rigueur, c’est un gauchiste stalinien pur crin qui confond sa quête de la vérité avec la dénonciation systématique du grand capital. Comme s’il n’en fallait pas, des investissements, pour mener de grands projets.


    Je me rappelle que sa dénonciation de l’intervention au Mali pour soit-disant lui prendre son pétrole est un modèle de désinformation façon gauchiste. On n’a jamais tenté de produire un baril de pétrole du Mali, encore à cette heure, pour la bonne raison que c’est impossible vu le contexte, les zones de non-droit où les gisements supposés se trouvent et vu que les indices sur la présence de pétrole ne suffisent pas à prouver qu’il soit vraiment présent ET rentable.

    Michel Collon, qu’il faut laisser parler bien entendu, fait la leçon mais il ne sait pas de quoi il parle. Un marché cela se vit, mais pas de loin. Sur la désinformation, il est bon, mais parce que c’est une spécialité des gauchistes. 

    En bref, c’est comme écouter Nabila parler de son rimmel, il y a bien au monde un sujet qu’elle possède.

Réagir