vendredi 31 janvier 2020 - par hase

Mélenchon chez Taddeï à RT

Je ne sais pas si vous l'avez vu, mais RT invitant Mélenchon, qui accepte de cœur joie cette invitation, m'a paru intéressant.

Il ne dit rien de neuf rassurez-vous, pour ceux qui le connaissent, mais, sait-on jamais, peut-être passeront par ici certains qui ne connaissent de lui que " c'est moi la République" ou une colère pourtant légitime. Mais son panorama est si juste que ma foi, il est toujours bon de l'entendre

 



17 réactions


  • mat-hac mat-hac 31 janvier 2020 17:18

    cf 2007


  • Osub 31 janvier 2020 17:53

    En effet, je l’ai regardé hier soir.
    Intelligent, humaniste, cultivé, tous ce qui nous manque actuellement !
    Mais l’égo du bonhomme m’inquiète tout de même.
    Je préfèrerai un Quatennens Mais hélas, comment dire … il est roux et ça en France ça passe pas (c’est un constat, pas mon avis).
    Chirac à marché parce qu’il était séducteur.


  • maQiavel maQiavel 1er février 2020 20:28

    Je dis rarement ça pour un politicien de premier plan mais j’ai trouvé cet entretien remarquable à tout point de vue. Tellement remarquable que je l’ai trouvé trop court. Si je n’étais pas abstentionniste, j’aurais peut-être été séduit. Excellentes questions de Taddei au passage.


  • Laconicus Laconicus 2 février 2020 07:27

    Mélenchon a souvent été bien plus intéressant dans ses propositions méthodologiques (par exemple ici à propos du fonctionnement démocratique) que dans ses conclusions prescriptives (par exemple quand il annonçait les mesures fiscales de son programme). S’il se contentait des premières, il serait moins effrayant pour la population française et pourrait même jouer un rôle de premier plan. Malheureusement, encore une fois, Il faut constater que le ver du marxisme a contaminé cet homme dans sa jeunesse et qu’on ne sait jamais à quel moment le parasite pourrait s’emparer du cerveau de son hôte. Le ver marxiste peut vous rendre apparemment intelligent tant que votre intelligence est au service du marxisme : en réalité vous n’êtes pas intelligent de votre propre intelligence mais de celle du ver. Je voudrais bien croire à l’intelligence humaine de Mélenchon, mais il a aussi souvent donné l’occasion d’en douter. Il est encore plus difficile de se débarrasser du ver marxiste que de la maladie de Lyme ou de l’alcoolisme. Mais il fait l’encourager ! Tiens bon, Jean-Luc, on est avec toi. Tous ensemble tous ensemble ouais !! 


  • Nainconnu 2 février 2020 16:05

    Il est bien plus à sa place sur un plateau TV que dans un réunion pro-Brexit ce traître internationaliste ... Qu’il y reste !!! 


  • Joe Chip Joe Chip 3 février 2020 22:27

    Effectivement, il ne dit rien de neuf. Mélenchon a toujours donné ces "interviews intéressantes" entre deux campagnes, adressées d’ailleurs à des gens qui ne votent pas spontanément à l’extrême-gauche, mais perso je ne m’y fais plus prendre. Le fond de commerce de FI est très différent des discours de "Mélenchon l’humaniste".

    Car il y a aussi Mélenchon le trotskyste, Mélenchon l’ancien socialiste nostalgique indécrottable de Mitterrand, Mélenchon le républicain, Mélenchon le latino-méditerranéen qui peut tenir des discours sidérant de bêtise sur les "blonds aux yeux bleus" et autres teutons méchants qui reviennent fréquemment dans ses discours, Mélenchon l’écolo, Mélenchon le bouffeur de curé qui connaît mieux l’histoire de l’Eglise et de tous les saints que la plupart des cathos de la manif pour tous, etc...

    J’ai vu comment les discours du républicain rassembleur et de l’écolo-souverainiste de la campagne de 2017 (à moins que je confonde avec une élection précédente) ont été oubliés aussitôt l’élection passée pour retomber dans la logique d’appareil de l’extrême-gauche. Au-delà des polémiques portant sur son caractère, Mélenchon a surtout laissé les militants les plus radicaux mener une purge au sein du parti visant à exclure les "républicains", "laïcards" et autres "souverainistes de gauche" qui lui avaient pratiquement permis d’arriver au second tour de la présidentielle. 

    Mélenchon reste un politicien, je me contente maintenant de lire le programme et de lui accorder le même degré de sincérité et de crédibilité qu’aux autres. 


Réagir