vendredi 31 janvier - par hase

Mélenchon chez Taddeï à RT

Je ne sais pas si vous l'avez vu, mais RT invitant Mélenchon, qui accepte de cœur joie cette invitation, m'a paru intéressant.

Il ne dit rien de neuf rassurez-vous, pour ceux qui le connaissent, mais, sait-on jamais, peut-être passeront par ici certains qui ne connaissent de lui que " c'est moi la République" ou une colère pourtant légitime. Mais son panorama est si juste que ma foi, il est toujours bon de l'entendre

 



22 réactions


  • mat-hac mat-hac 31 janvier 17:18

    cf 2007


  • Osub 31 janvier 17:53

    En effet, je l’ai regardé hier soir.
    Intelligent, humaniste, cultivé, tous ce qui nous manque actuellement !
    Mais l’égo du bonhomme m’inquiète tout de même.
    Je préfèrerai un Quatennens Mais hélas, comment dire … il est roux et ça en France ça passe pas (c’est un constat, pas mon avis).
    Chirac à marché parce qu’il était séducteur.


    • hase hase 31 janvier 18:49

      @Osub
      Pas de panique Osub, il a soixante-huit ans et ne se présentera pas pour être dictateur ! Dans la bande des élus il y aura Quatennens, et, surtout dans la masse d’électeurs, plus un qui voudra élire son roi ! smiley


    • Osub 31 janvier 20:55

      @hase Je n’ai pas compris ta dernière phrase .


    • hase hase 31 janvier 21:16

      On va sortir de la personnalisation, du suffrage à un nom ; il n’y a qu’en France qu’on fait ça, vieille relique de l’ancien régime et de l’attachement au pouvoir absolu du roi !!

      On passe à la sixième république, ou en tout cas on change de constitution !!


    • yoananda2 31 janvier 21:28

      @hase
      changer de constitution oui, mais le problème c’est qu’il n’y a que Melenchon qui proposes ça.
      En tout cas, il y aurait plusieurs choses à changer : RIC, vote des grands lignes du budget national par ceux qui payent les impôts, retour de la souveraineté nationale (sinon les 2 premiers sont sans effet) et bien d’autres choses mais ça ferait sûrement exploser le pays.


    • hase hase 31 janvier 22:01

      @yoananda2
      Vous voulez dire : crever l’abcès ?
      OUI, cent fois OUI


    • pegase pegase 1er février 00:34

      @hase

      Melenchon n’était même pas à la grande soirée du Brexit à Paris, alors que la plupart des opposants y étaient ... même Philippot, même NDA ...

      François Asselineau (Union Populaire Républicaine), Nicolas Dupont-Aignan (Debout La France), Jean-Frédéric Poisson (Parti Chrétien Démocrate), Jacques Cheminade (Solidarité & Progrès), Dominique Jamet (Union Nationale Citoyenne), Djordje Kuzmanovic (République souveraine), Florian Philippot (Les Patriotes).

      Tu parles d’un opposant smiley


    • Norman Bates Norman Bates 1er février 01:01

      "Tu parles d’un opposant"

      Signé : un électeur macroniste de second tour...oh, par contrainte face au péril "nazi"...pour la bonne cause bien-pensante, quoi...
      Un "opposant", un vrai de vrai, d’une totale crédibilité... smiley


    • Grobou de LalornietK 1er février 08:29

      @pegase Tu parles d’un opposant smiley

      https://www.lepoint.fr/politique/oxfam-melenchon-denonce-les-1-les-plus-riches-mais-il-en-fait-partie-21-01-2020-2358849_20.php

      Obligé d’en passer par la putinerie !


    • Buk100 1er février 09:08

    • ezechiel ezechiel 1er février 11:04

      @Osub "Intelligent, humaniste, cultivé, tous ce qui nous manque actuellement !"

      Pour Jean-Luc Mélenchon, "la France n’a pas d’avenir sans les Arabes et les Berbères du Maghreb", "les occidentaux, ça n’a pas de réalité", il méprise les "blancs catholiques", se réjouit de l’éradication de la race blanche par le métissage, ne supporte plus de vivre avec des "blonds aux yeux bleus", et méprise les habitants du pays de Caux en Normandie, qu’il traite d’"alcooliques épouvantables"  !

      "Vous savez instantanément de qui il s’agit : les nôtres. Cela se voyait. D’abord par la couleur de peau : partout dominait en profondeur ce superbe marron que montrent les plus beaux êtres humains. Ici la couleur de peau est un signal social."
      http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/07/16/no-volveran/

      Mélenchon développe des thèses racistes et racialistes : le blanc oppresseur, le colonisateur, « l’occidental », le « blond aux yeux bleus », le « blanc catholique », doivent progressivement céder leur place à l’avenir de la France, les « Arabes et les Berbères du Maghreb », aux « marrons », "les plus "beaux êtres humains".


    • Osub 1er février 16:17

      @hase
      Merci,
      oui peut-être, wait and see.
      (Hommage au britons !)


    • pegase pegase 3 février 21:04

      @Norman Bates
      -
      Je me suis abstenu au second tour ...

      Déjà dit 50 fois ici smiley

      Il est amusant de vous voir décider à ma place pour qui j’ai voté au second tour ...




    • Norman Bates Norman Bates 3 février 21:29

      @pegaz la tremblote

      "Je me suis abstenu au second tour ..."

      Ah ! toutes mes excuses, gros nigaud...je confonds certainement avec un homonyme qui, au printemps 2017, ne s’est pas abstenu d’afficher ses "affinités" macronistes pour faire barrage aux "nazis" du FN...
      Ou alors c’est un usurpateur qui a utilisé ton compte, ou une forme rare de somnambulisme numérique...
      Comme je fais partie des "débiles" d’Avox je n’ai rien pigé...
      Je suis vraiment désolé... smiley


  • maQiavel maQiavel 1er février 20:28

    Je dis rarement ça pour un politicien de premier plan mais j’ai trouvé cet entretien remarquable à tout point de vue. Tellement remarquable que je l’ai trouvé trop court. Si je n’étais pas abstentionniste, j’aurais peut-être été séduit. Excellentes questions de Taddei au passage.


  • Laconicus Laconicus 2 février 07:27

    Mélenchon a souvent été bien plus intéressant dans ses propositions méthodologiques (par exemple ici à propos du fonctionnement démocratique) que dans ses conclusions prescriptives (par exemple quand il annonçait les mesures fiscales de son programme). S’il se contentait des premières, il serait moins effrayant pour la population française et pourrait même jouer un rôle de premier plan. Malheureusement, encore une fois, Il faut constater que le ver du marxisme a contaminé cet homme dans sa jeunesse et qu’on ne sait jamais à quel moment le parasite pourrait s’emparer du cerveau de son hôte. Le ver marxiste peut vous rendre apparemment intelligent tant que votre intelligence est au service du marxisme : en réalité vous n’êtes pas intelligent de votre propre intelligence mais de celle du ver. Je voudrais bien croire à l’intelligence humaine de Mélenchon, mais il a aussi souvent donné l’occasion d’en douter. Il est encore plus difficile de se débarrasser du ver marxiste que de la maladie de Lyme ou de l’alcoolisme. Mais il fait l’encourager ! Tiens bon, Jean-Luc, on est avec toi. Tous ensemble tous ensemble ouais !! 


  • Nainconnu 2 février 16:05

    Il est bien plus à sa place sur un plateau TV que dans un réunion pro-Brexit ce traître internationaliste ... Qu’il y reste !!! 


  • Joe Chip Joe Chip 3 février 22:27

    Effectivement, il ne dit rien de neuf. Mélenchon a toujours donné ces "interviews intéressantes" entre deux campagnes, adressées d’ailleurs à des gens qui ne votent pas spontanément à l’extrême-gauche, mais perso je ne m’y fais plus prendre. Le fond de commerce de FI est très différent des discours de "Mélenchon l’humaniste".

    Car il y a aussi Mélenchon le trotskyste, Mélenchon l’ancien socialiste nostalgique indécrottable de Mitterrand, Mélenchon le républicain, Mélenchon le latino-méditerranéen qui peut tenir des discours sidérant de bêtise sur les "blonds aux yeux bleus" et autres teutons méchants qui reviennent fréquemment dans ses discours, Mélenchon l’écolo, Mélenchon le bouffeur de curé qui connaît mieux l’histoire de l’Eglise et de tous les saints que la plupart des cathos de la manif pour tous, etc...

    J’ai vu comment les discours du républicain rassembleur et de l’écolo-souverainiste de la campagne de 2017 (à moins que je confonde avec une élection précédente) ont été oubliés aussitôt l’élection passée pour retomber dans la logique d’appareil de l’extrême-gauche. Au-delà des polémiques portant sur son caractère, Mélenchon a surtout laissé les militants les plus radicaux mener une purge au sein du parti visant à exclure les "républicains", "laïcards" et autres "souverainistes de gauche" qui lui avaient pratiquement permis d’arriver au second tour de la présidentielle. 

    Mélenchon reste un politicien, je me contente maintenant de lire le programme et de lui accorder le même degré de sincérité et de crédibilité qu’aux autres. 


Réagir