vendredi 21 juin 2013 - par Pyrathome

MediaPorte : « J’ai un aveu douloureux »

Cette semaine, Didier Porte passe aux aveux : il ne comprend rien à la politique !

 



10 réactions


  • Hieronymus Hieronymus 21 juin 2013 17:29

    on s’en doutait un peu
    pas besoin d’écouter la vidéo pour cela
    .
    la rédaction Svp, y a des vidéos intéressantes en "modo"
    pas la peine de nous fourguer cette daube de Médiapartisan


    • Nora Inu Nora Inu 21 juin 2013 17:44

      Je ne vais pas dire que je suis d’accord , :D

       

      vu que j’ai des articles en " modération " , ( :

       

      Je ferais mieux de la fermer ...

       

      C’est sûr ...


    • pegase pegase 22 juin 2013 10:18

      +10 000, s’il revient, on a plus qu’à tous se suicider collectivement  smiley 


      les antifa on les voit pas ramener leur fraise là comme quoi ces gens sont très suspects !

    • Pyrathome Pyrathome 22 juin 2013 14:03

      Bah... Tant que c’est pour annoncer qu’ils ont assez d’éléments à sa charge pour éviter que cette ordure revienne au pouvoir, ça se prend !!! ;)
      .

      http://www.come4news.com/financement-libyen-de-sarkozy-mediapart-persiste-437620
      .
      Il est cuit le psychopathe....


  • ergdor ergdor 21 juin 2013 20:00

    bon, Didier Porte est de plus en plus... je trouve pas le terme... apparemment son humour n’atteint même plus le niveau des blagues de comptoir, vu qu’il ne lui reste plus qu’un coin de table pour baver sur sa cible préférée, une véritable obsession. Non qu’il ait tort en réalité, mais il ne fait qu’enfoncer... des portes ouvertes. (trop facile mais si vrai !)
     
    Quelle mise en scène minable ! regardez bien le bas de sa chemise à 1:36 : il se serait pas pissé dessus par hasard ? c’est quoi ce sketch ?


  • Scalpa Scalpa 21 juin 2013 20:16

    Quand il a allumé la lanterne il a vidé la vessie.


  • Loki Loki 21 juin 2013 20:23

    Cette vidéo nous apprends deux choses, que Porte sait lire, avec de la difficulté de diction, un comble si il est l’auteur du texte, misérable pour quelqu’un qui se veut humoriste, sniper, chroniqueur, collègue de jeu avec Guillon, bref un personnage public, la moindre des choses pour tenir un tel rôle, c’est d’avoir un quelconque talent, un truc en plus... Mais bon...
    .
    La deuxième chose est résumée dans cet extrait de "Mort d’un pourri" de Georges Lautner avec Alain Delon, Klaus Kinski, Ornella Muti, Julien Guiomar, etc.. de 1977 Un polar sur fond d’assassinat politique, franc maçonnerie, groupes de pressions, d’Europe du pognon plutôt que d’Europe du prolo, des élites riches et des veaux pauvres, l’europe, le système économique qu’ils préparaient dans le dos des veaux, et qui se porte comme un fardeau aujourd’hui, pour nous les veaux, en plus de ne plus être invisible, dans un contexte de plus en plus difficile...
    .
    Les comptes en Suisse des politiques, étalés comme des scoops aux veaux que nous sommes alors que tout existe depuis tant de temps, seulement les veaux n’avaient pas les moyens d’accéder aux arcanes du pouvoir, ni d’en comprendre le fonctionnement avant l’arrivée d’internet, et ses sources inépuisables de documents. Sans compter la soif insatiable de ceux et celles qui sentent les bugs dans la matrice comme des requins une goutte de sang sur des kilomètres, grâce à laquelle les gens sortent peu à peu de leur torpeur inculquée, qui pousse les gens à s’informer, pour réaliser, essayer de comprendre enfin, la marche réelle de notre monde qui nous a été cachée, volée, que ce qui semblait politique fiction en 1977, un divertissement sur grand écran, était déjà la réalité des élites, pendant que les veaux broutaient, et continue encore de brouter, mais de plus en plus nombreux, sont ceux qui font indigestion d’herbe, et veulent comprendre pourquoi...
    .
    La fiction d’hier est devenue la réalité au grand jour de maintenant...
    .
    http://www.dailymotion.com/video/x7piab_mort-d-un-pourri-6_people#.UcSUZusvtHM
    .
    Bon weekend à tous/toutes, prenez soin de vous, buvez pas trop, que vous soyez de droite, de gauche, de rien, on s’en fout, la dissidence a besoin de vous...


    • kemilein kemilein 22 juin 2013 11:11

      y’a pas de Dissidence.
      le bloc monolithique que vous espérez n’existe pas et n’existera pas non plus.
      -
      je ne puis me considérer AVEC des religieux fanatiques prophétiques ou des fascistes autoritaires ou encore des sectaires identitaires.
      qu’on vous manipule pour instaurer notre ordre.... c’est a voir, mais qu’on vous donne l’opportunité d’instaurer vos tyrannies ?
      -
      voila pourquoi la dissidence est une illusion, il y a des formes de contestation (et certainement pas de révolte) sur certain sujet


    • Pyrathome Pyrathome 22 juin 2013 14:05

      Les comptes en Suisse des politiques, étalés comme des scoops aux veaux que nous sommes alors que tout existe depuis tant de temps, seulement les veaux n’avaient pas les moyens d’accéder aux arcanes du pouvoir, ni d’en comprendre le fonctionnement avant l’arrivée d’internet, et ses sources inépuisables de documents..
      ..
      Absolument !!

      Il y a longtemps que ça dure le manège, là.....


    • Loki Loki 22 juin 2013 17:08

      @Kemilein
      .
      "je ne puis me considérer AVEC des religieux fanatiques prophétiques ou des fascistes autoritaires ou encore des sectaires identitaires."
      .
      Ben question sectarisme vous êtes un sacré colleur d’étiquette vous, ranger les gens dans des catégories labellisées ça a l’air de vous plaire.
      .
      En ce qui me concerne, je ne souhaite aucun bloc monolithique qui n’arrivera jamais, j’espère juste que les gens puissent s’émanciper des chaînes de plus en plus lourdes qu’ils traînent à défaut des pieds, dans leur tête. Quand je parle de dissidence, c’est plus d’autonomie et moins de macdonaldisation des esprits, ce genre de choses et non pas de se raser le crâne et d’aller prier à St Nicolas du Chardonnet, tous les soirs et dimanches, en criant white power, même si je ne crache jamais sur une bouteille de chardonnay.
      .
       smiley


Réagir