vendredi 14 janvier - par tobor

Manif d’enseignants à Paris pour ... plus de restrictions !

Manif d'enseignants à Paris (janvier 2022) pour demander plus de mesures dans les écoles ! La pression sanitaire existante, celle qui a vu le jour depuis mars 2020 a engendré pas mal d'accrocs dans le secteur de l'éducation. On a plutôt tendance à imaginer l'engagement vers cette profession, institutrice/teur, profs, par amour de la transmission du savoir et la joie de côtoyer la jeunesse (?) mais ça peut tout autant être par amour de l'autorité et pour le plaisir de brimer plus petit que soi en leur enfonçant arbitrairement dans le crâne ce qu'on décide... D'un extrême à l'autre, qui sont-ils-elles dans cette manif ? Il n'y est pas demandé d’arrêter la maltraitance en cours dans les écoles, dès 6 ans mais d'y ajouter les intrusions nasales répétées, véritable torture de plus en plus vide de sens au niveau épidémiologique. Ce qui est donc réclamé en contre partie, c'est :

 - Tests hebdomadaires par un personnel qualifié
Ramener le covidisme en blouse-blanche au sein des écoles avec risque évident de glisser vers la vaccination et ses dérives !

Publicité


 - Masques FFP2
Moins d'air, plus de CO2, moins de virus qui passent mais quand-même, quand on a pas de bol et encore moins de système immunitaire... Les yeux restent de toute façon la voie la plus directe pour la transmission.

 - Purificateurs d'air et capteurs de CO2
Sans doute l'une des plus absurdes puisque le masque va de toute façon limiter l'apport d'air et garder du CO2 à ré-inspirer. En attendant, on recommande d'aérer avec un air qui demande à porter le masque à l'extérieur, qui serait donc vicié...

 - Fermeture de classe dès le premier cas
Un peu de congé mais aussi la garantie que toutes les classes y passent et qu'on en sort jamais. Si covid est devenu un rhume, souvenons-nous que depuis toujours, ce genre de maladie hivernale se refilait entre tous/tes, enfants, collègues, immortalisé dans quasi toutes les bd's de chez Spirou : l'hiver, on éternue et on se mouche.

Notons que cette manif masquée de chez masqué, peste aussi contre le gouvernement, il ne doit rester que les intimes et relations étroites pour soutenir la macronerie...



7 réactions


  • albert123 14 janvier 13:55

    Ramassis de parasites flippées, ces profs sont une honte nationale et les pires des collabos.


  • sls0 sls0 14 janvier 14:28

    Les professeurs sont là pour apprendre plein de choses mais je ne crois pas que l’anxiété fasse partie du programme.

    Déjà qu’on leur laisse un monde de merde aux enfants si en plus on en fait des anxieux je ne donne pas beaucoup de chances d’avoir une vie potable.

    Je ne vois pas la vidéo donc je ferais quelques remarques au sujet du texte de l’article.

    Tests hebdomadaires par un personnel qualifié, ramener le covidisme en blouse-blanche au sein des écoles.
    D’un point de vue psychique, bonjour les dégâts surtout qu’à leur âge le risque covid est vraiment minime.

    Les yeux restent de toute façon la voie la plus directe pour la transmission.
    T’es vraiment sûr ?

    Purificateurs d’air et capteurs de CO2
    Sans doute l’une des plus absurdes puisque le masque va de toute façon limiter l’apport d’air et garder du CO2 à ré-inspirer. En attendant, on recommande d’aérer avec un air qui demande à porter le masque à l’extérieur, qui serait donc vicié...
    Une étude américaine à prouvé qu’en dessous de 700-800ppm de CO2 il ne pouvait pas avoir une charge virale suffisante pour infecter, il est pas idiot de purifier l’air et de contrôler le taux de CO2 car ça empêche la contamination.
    Ce n’est pas parce qu’il y a des cons qui imposent le masque en extérieur qu’il y a un risque avec l’air extérieur. Ce qui résident en zone radon n’ont pas ce problème, les classes sont souvent équipées de purificateurs d’air.
    On préconise de ne pas dépasser les 1000ppm de CO2 pour ne avoir de problèmes d’asthme ou de problèmes de concentration. Au moins le covid aura fait bouger le schmilblick à ce niveau.

    La frousse pousse vers les extrêmes, en voilà un bon exemple. Comme il y a un extrémisme de l’autre côté, ça dû aussi être alimenté par la frousse.

    Bref, j’en ai rien à battre des froussards, quand l’environnement devient très tendu ou dangereux ce sont eux les plus dangereux pour la survie du groupe.


    • perlseb 14 janvier 17:16

      @sls0
      Bref, j’en ai rien à battre des froussards, quand l’environnement devient très tendu ou dangereux ce sont eux les plus dangereux pour la survie du groupe.
      C’est vrai, mais ce sont aussi les non-froussards qui posent problème aux dirigeants. Et comme ce sont les dirigeants qui ... dirigent, il est très judicieux (pour rester coûte que coûte en haut de la pyramide) de favoriser les froussards et de stigmatiser ceux qui n’ont pas peur.


    • tobor tobor 14 janvier 21:00

      @sls0
      Les yeux (ouverts) sont il me semble la partie la plus vulnérable du corps, il n’y a pas de filtre pour freiner ce qui arrive au coin de l’œil. C’est la raison pour laquelle je ne sais plus trop quelle drogue (lsd ?) se prend en gouttes via le coin de l’œil.

      Pour l’aération des classes, je parle bien-sur d’un air extérieur vicié conformément à ce que la logique covidiste propose (puisqu’il faudrait le masque à l’extérieur)

      Il n’est sans doute pas idiot de purifier l’air d’une classe, par-contre, si on accorde un minimum d’importance à l’air que respirent les élèves+profs, on les laisse respirer et on arrête ce cirque avec masques !


  • alanhorus alanhorus 14 janvier 16:18

    Il est urgent d’instaurer une nouvelle matière dans l’enseignement et d’ailleurs les enseignants devraient y prendre des cours : apprendre a penser par soit même.

    Mais sans doute cela doit être trop subversif.

    L’enseignement était socialiste et majoritairement de gauche quoiqu’un peu facho mais sans le dire ouvertement (Mitterrand n’était il pas comme hollande d’extreme droite à la base ?) maintenant ils sont en Marche, les pauvre .....ou bien en Marche c’est le socialisme 2.0 ce que je pense et le pire c’est qu’ils sont fachos à la lrem, rien que la façon dont agit la police sous ses ordres, mais il n’y a pas que cela.

    En fait Macron serait le 2.0 d’Hitler quelque part et avec beaucoup de points communs, leur façon de pucer et vacciner et tuer (en même temps) en dit très long sur le camp de concentration à ciel ouvert qu’a construit Macron l’emmerdeur.


  • tobor tobor 14 janvier 23:19

    Merci d’avoir soutenu cet article en modération !
    La vidéo est emblématique des prévisions de Aldous Huxley et les esclaves défendent effectivement corps et âme leur soumission...

    Je vais quand-même préciser à l’égard de "Vécu" (auteur de la vidéo) qu’il aurait été judicieux de continuer à filmer systématiquement les calicots, banderoles et affichages et même, tant qu’à faire puisque on suit le défilé en temps réel, de remonter depuis la tête de cortège vers la fin pour filmer le coté visible/lisible.

    Il aurait aussi été intéressant de recueillir des avis de manifestant/es...


  • clode clode 15 janvier 08:51

    Une "Manif" en teinte diffuse...le problème ce sont les syndicats qui touchent du gouvernement....

    Son taux est fixé à 0,016 %, et elle représente environ 100 millions d’euros par an. Elle est reversée aux cinq syndicats de salariés (CFDT, CGT, CGC, FO et CFTC) et trois syndicats d’employeurs (MEDEF, CGPME et UPA).


Réagir