vendredi 22 mars - par Simple citoyenne

Macron le petit chef désarmé

Suite à l'information du mercredi 20 mars 2019, celle de faire intervenir des militaires de l'opération Sentinelle non pas contre des terroristes mais à l'encontre de ses propres citoyens, renfort pour le samedi 23 mars 2019, une tournure autoritaire que beaucoup de nos concitoyens avaient tout de même "un peu prédit l'avenir", car cet autoritarisme en France d'un président qui se prend pour un roi et qui s'accroche, mis à part justement Louis XVI, roi de France, reste inédit, quelqu'un d'autre peut-être ? sinon je ne vois pas.

Un tournant inédit en France donc, celui de mettre des militaires en renfort de la police, en tout cas, pour le samedi 23 mars 2019, et depuis le début de cette information que nous avons appris le 20 mars 2019, je me pose la question suivante, comme se l'est posé très justement Jean-Luc Mélenchon lors d'un échange dit "musclé " avec Bayrou, je cite Jean-Luc Mélenchon "Et qu'est-ce qui se passe après ? ils tirent ?! [...|si vous mettez un militaire devant un bâtiment, et que vous lui dites, qu'il faut protéger le bâtiment et que quelqu'un vient quand même, qu'est-ce qu'il fait ? ! " Fin de citation

J'ai pensé à tous ces blessés et mutilés à vie et à l'avenir définitivement compromis, par une police qui a obéi à une "autorité" Castaner, alors que, je me rappelle, nos concitoyens dès le départ du mouvement le samedi 17 novembre 2018, avaient été solidaires, des policiers que les conducteurs bloqués par des barrages, forçaient, quitte à écraser des officiers de police, mais que les gilets jaunes rattrapaient.

Chaîne

Certes, si les policiers avaient encore le choix de désobéir à ladite "autorité" appelée Castaner, (Source Blog Médiapart : Castaner et Belloubet : peuvent-ils risquer la Cour pénale internationale ?) il n'en va pas de même pour notre armée mais tout de même, il s'agit de Français contre l'armée Française... notre armée doit-elle se soumettre et obéir au petit chef Macron désarmé, en manque d'autorité ?

Oui ! Comme le dit Mélenchon : "Et qu'est-ce qui se passe après ? ils tirent ?! [...|si vous mettez un militaire devant un bâtiment, et que vous lui dites, qu'il faut protéger le bâtiment et que quelqu'un vient quand même, qu'est-ce qu'il fait ? !

Soumission à l'autorité : Chaîne you tube Antoine Cordelois

Chaîne leonstyle14



17 réactions


    • sls0 sls0 22 mars 17:16

      @Simple citoyenne
      Sans oublier qu’entre la sortie de ce film et maintenant la novlangue est apparu.
      On nous a supprimé des mots. Les mots servent pour conceptualiser une idée, une pensé. Sans les mots décrivant un problème le problème disparait.
      En renomant un objet, l’objet par lui même ne change pas mais l’idée qu’on s’en fait si. 
      Le dernier exemple, les GL passe du statut de manifestant à celui d’émeutier
      Une vidéo de Lepage qui explique très bien.
      https://youtu.be/TZCPOvE5oPI


    • TotoRhino TotoRhino 23 mars 09:51

      @sls0
      Tout à fait d’accord !
      Il y a actuellement un révisionnisme de la langue française réalisé par le pouvoir médiatico-politique. C’est une façon de contrôler l’opposition de la pensée qui n’aura plus de mot pour s’exprimer et de diaboliser ceux qui oseraient se référer à la définition dictionnairique de ceux-ci pour dénoncer les agissements du pouvoir.


    • louis 23 mars 16:01

      @TotoRhino
      La langue Française est d’un apprentissage peu facile peu de gens la connaissent en entier mais malgré cela elle nous permet de pouvoir exprimer avec ses mots , phrases tout ce qu’on veut dire précisément ou alors noyer le poisson en ayant deux voir trois lectures .


  • numocobo 22 mars 12:38

    Bonjuor,

    Je vous conseille de vous mettre au garde a vous, anglais francais américain indien russe je m’en fout, de faire des V de la victoire et des index pointés vers le soleil. Faite vous plaisir avec les slogant du roman national, 

    Mais évitez la queunelle, le poing levé, le doigh d’honneur américain (fuck) et anglais(yo), les bras d’honneur, Les tapotement sur le cul, EXCETERA !

    Evitez le ’cache oeuil’, ou glissez le sur le chemin du garde a vous subtilement.

    Soyez pertinenent sur les signes pacifistes, bras levé, paumes tendues, ne vous "rendez pas" a moins qu’on ne vous l’ordone, que vous n’ayez besoin de vous placer sous la protection de celui a qui vous faite face, a ce moment la.

    Les rapels a l’honneur se fond bras croisée sur le torse, main sur les épaule, ou ’au repos’ militaire, pas paumes levé. Vous assoir, c’est de l’indiférence. Vous agenouiller, c’est vous soumettre.

    Mettre vos main deriére la téte, c’est pour les fouilles, vous n’avez pas besoin de tenir la pose, c’est a cause d’un abus policer de début de mouvement que cette posture de "prisonier de guerre", a été popularisé comme "flash-mob militant".

    Soyez parcimonieux et civiques, avec les codes d’alertes conventionnels.

    Bras en l’air main tendues (en Y, fixe) C’est un code d’alerte pour la sécurité.

    Les mains peuvent indiquer un code de 1 a 25, respectez la convention FR.

    Ne le faite pas a la légère, vous demandez explicitement police/pompier.

    Si vous avez filmé le diable quel que soit son déguisement, Sachez que le brut, le format de la carte SD avant extraction, et pleins de méta-donné. Il a mille fois plus de valeur pour l’enquéte que le converti en ligne.

    Ce sera tout.


  • sls0 sls0 22 mars 15:46

    Deux remarques :

    Les militaires sont appelés pour surveiller les bâtiments importants ce qui rentre dans leur mission.

    Il se sont pas là pour les gilets jaunes, le remplacement de flics par des militaires pour une mission de prévention du terrorisme dégage des effectifs.

    Deshabiller Paul pour habiller Jacques peut affaiblir le dispositif anti-terroriste. Les dispositions changent mais pas les terroristes.

    C’est cool en ce moment pour les terroristes, les flics font une fixette sur les retraités, les mères de familles qui eux ont plus de chances de faire trembler le pouvoir que les terroristes qui eux renforcent le pouvoir.

    Deuxième remarque : Si la police et la gendarmerie ont comme attribution la défense des institutions, les militaires c’est la défense du peuple.

    Cette remarque je l’avais faite au colonel de mon régiment dans les années 70 en Moselle où ça chauffait pas mal.

    On était consigné pour éventuelle être déployé.

    Après les explications du colonel il a demandé si l’on avait des questions. C’est la que j’ai demandé sur qui on devait frapper, les flics ou les manifestants ?

    Bien difficile à répondre pour le colonel qui connaissait le rôle constitutionnel de l’armée.

    Aucun bidasse n’est sorti des casernes.

    Les militaires haut placés ont un certain sens de l’honneur. En ce moment les GL nous redonnent la fierté d’être français au contraire du gouvernement.

    Après l’épisode du général de Villiers, pas sûr que Macron soit dans les bonnes grâces coté état major militaire.

    Il joue avec le feu depuis un bout de temps le Macron, il vaut mieux pas qu’il joue avec du constitutionnel armée.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 22 mars 16:48

      @sls0 Merci pour votre commentaire.

      Je me permets de vous citer "C’est cool en ce moment pour les terroristes, les flics font une fixette sur les retraités, les mères de familles qui eux ont plus de chances de faire trembler le pouvoir que les terroristes qui eux renforcent le pouvoir.

      "
       
      Effectivement.


  • Ne comparez pas s’il vous plaît Macron à Louis XVI, qui était un homme intègre et sincèrement bon, trop bon même, pas bon politiquement mais humainement. Il aimait son peuple qu’il connaissait mal. Macron n’aime que les gens de sa race, pas "ceux qui ne sont rien". Il n’aime pas les Français blancs non plus mais les cosmopolites et les immigrés. Macron est un jusqu’au-boutiste, il ne sait pas négocier. 


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 22 mars 17:45

      @Jean Robin contre Fantômette : Je reconnais que la "comparaison" a été " facile" sur le moment, mais, voyez force est de constater, que beaucoup se moquent de Macron en le surnommant, je cite plusieurs sites lisez  :

      Affaire Benalla : Emmanuel Macron, Président-monarque ou chef de ...

      Emmanuel Macron ou le retour du monarque républicain

      Le monarque Macron agit comme Louis XVI | Le Club de Mediapart


    • @Simple citoyenne
      Personnellement, je ne lis pas Médiapart... les gens de gauche attaquent systématiquement le régime (stable) alors que c’est l’homme, Macron, qui est en cause. La monarchie républicaine me convient très bien mais Macron se comporte comme un chef de parti, pas comme un Président.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 22 mars 20:35

      @Jean Robin contre Fantômette : Ok, mais ceci n’était que trois sites, entre autres Mediapart parmi d’autres, attrapés au hasard sur Google, sans plus, il s’agissait simplement de démontrer quels que soient les sites d’actus que Macron donnait la même impression, celle de se comporter et d’agir, comme s’il était " Le Roi". Tout simplement.


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 22 mars 18:14

    Le petit roitelet, défend son système et nous humilie encore plus devant au conseil européen ! Gilets Jaunes : Le Président Emmanuel Macron défend le recours au dispositif Sentinelle demain - VIDEO


    • sls0 sls0 22 mars 20:54

      @Simple citoyenne
      C’est du France info donc gentil vis à vis du gouvernement, il y a peut être un malaise plus important.
      Pour l’état major l’opération sentinelle c’est un million par jour pour du non militaire, c’est une déqualification du personnelle et 7 suicides depuis le début.

      Pour celui qui s’était engagé pour le coté aventureux c’est le pied, c’est 100km à pied pour ses 4 jours de vacation avec 20 sur le dos. Il y a quand même un coté avantureux, ce sont eux les principales cibles des détraqués.


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 23 mars 07:19

    Vous allez presque rire ( jaune) et vous fichez de moi, mais je ne suis plus à ça près, mais cette drôle d’ "ambiance" me donne une impression 1939-1945. Beaucoup parlaient de valeurs inversées,( je ne veux pas les mettre dans l’amarra et je ne les cite pas tant pis) et bizarrement ce sont les gilets jaunes qui apparaissent et se font arrêter ! Il y a dans l’air, comme un air de guerre mondiale quelque chose qui sent mauvais !


  • PumTchak PumTchak 23 mars 09:49

    Bien vu la comparaison avec l’expérience de Milgram.

    En vidéo 2, l’un des protagonistes parle de point de rupture, sans doute désignant le moment où le pousseur de boutons pète un plomb et refuse de continuer.

    Je me demande s’il n’y a pas un premier point de rupture. On peut imaginer que le cobaye pousse les trois premiers boutons par exemple, car ce sont juste des petites châtaignes et il ne se pose pas encore de questions (il est venu pour une expérience, conduite par une blouse qui sait ce qu’elle fait, le type qui prend les décharges a aussi accepté l’expérience). Mais ce "non choix" disparait quand il voit le type haleter et gémir et qu’il vit le conflit entre l’autorité et la conscience personnelle. Il me semble que là est le premier point et rupture, ou la bascule, c’est à dire qu’il accepte le choix de subir l’autorité (mode "c’est le chef qui a dit" puis "t’avais qu’a pas faire l’expérience, connard, c’est bien fait pour ta gueule"). C’est comme quand on dit, vulgairement : "une fois que tu as baissé la culotte, tu ne le relèves plus". Après ce premier choix de rupture, c’est ok pour l’autorité, c’est juste une question de progressivité pour que la conscience morale reste éloignée du zombifié qu’il tient en main. Maintenant les "les GJ sont des terroristes" qui permet de maintenir l’évidence "la France n’est pas une dictature comme sous Maduro".

    Je suis un peu ahuri des députés LREM qui votent, sans débotter, tout ce que dit Macron. Pour la plupart, ce ne sont pas des politiques endurcis, qui ont pour unique carrière de chasser des mandats, mais qui ont pour réference leur expérience de vie leurs succès et déboires professionnels, familiaux, brefs leur vie civile vers laquelle ils pourraient retourner sans problème.Donc oui, ils ont fait la bascule et maintenant, on peut les nazifier comme on veut.


Réagir