jeudi 25 juin - par Simple citoyenne

Macron a rédigé une attestation dédouanant Kohler, alors visé par un rapport accablant du parquet national financier !

Source Personnalités politiques et médiatiques ainsi qu'hommes de loi ont réagi à la dernière révélation sur l'affaire Alexis Kohler, mettant notamment en avant une attestation le dédouanant des suspicions le visant et rédigée en 2019 par Emmanuel Macron.

Publicité

L'affaire Kohler refait surface, et implique cette fois directement le chef de l'Etat. On apprend en effet dans une enquête de Mediapart publiée le 23 juin, que ce dernier a rédigé en juillet 2019 une attestation dédouanant son bras droit, alors visé par un rapport accablant du parquet national financier (PNF) pour prise illégale d'intérêts. Une information explosive qui a provoqué une avalanche de réactions au sein de la classe politique et chez nombre d'observateurs, y compris côté cour. La suite sur RT

France 24 : Ce qu’il faut savoir sur l’enquête visant Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée

4 juin 2018



10 réactions


  • beo111 beo111 25 juin 15:13

    L’affaire Fillon c’est du pipi de chat à côté. On voit que celui qui gagne l’élection est celui qui contrôle l’information. À mon avis les salariés de BFM vont avoir gain de cause.


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 25 juin 21:21

    Le parquet national financier (PNF) est une institution judiciaire française créée en décembre 2013 et chargée de traquer la grande délinquance économique et financière. Depuis son installation, le 1er mars 2014, le procureur de la République financier traite les affaires d’une grande complexité pour lesquelles il a compétence sur tout le territoire français. Il est actuellement dirigé par Jean-François Bohnert.


  • Drugar Drugar 26 juin 11:29

    Malheureusement, qu’attendre d’autre de la part d’une classe dirigeante totalement corrompue et vénérant le Veau d’Or avec un tel zèle qu’il feraient passer les sectes les plus virulentes et infâmes pour des club de vacances paradisiaques ?

    E.M., ses minions et ses députés croupions et godillots sont les tristes représentants de ce monde qu’ils veulent nous imposer, un monde dans lequel les valeurs sont inversés, où les pourris et les parasites sont protégés pendant "qu’en même temps" des gens qui ne cherchent qu’a vivre dignement sont traités comme des criminels.

    Je suis sidéré que tout cela ne fasse pas réagir plus la population. Il faut croire que les merdias "fassent du bon boulot" comme dirait Fabius, pour anesthésier au dernier degré cette population...


  • Pyrathome Pyrathome 26 juin 14:44

    Avec Kohler, la croisière s’amuse, pour le moment......mais ça ne saurait durer !

    Avis de très gros temps à l’horizon !


  • Pyrathome Pyrathome 26 juin 18:18

    https://www.mediapart.fr/journal/france/260620/affaire-kohler-l-ardoise-de-msc-s-eleve-26-milliards-d-euros-pour-l-etat

    C’est aussi cela la traduction du conflit d’intérêts d’Alexis Kohler. Gravement touché par la crise du Covid-19, l’armateur a obtenu la suspension de tous ses remboursements de crédits pendant un an. L’État se retrouve surexposé au risque du croisiériste. Une conséquence des facilités qui ont été consenties à MSC, lequel a obtenu pendant des années « un accès à la liquidité publique » sans contrainte.

    Pas belle la vie ?

    Bon maintenant, il va falloir rendre des comptes !


  • ETTORE 26 juin 23:10

    On parle surtout de MSC Croisières, mais l’acquisition des chantiers navals par FINCANTIERI est d’une autre sauce.

    En Italie ils sont fabricant de..... bateaux de guerre.

    Ces bateaux de guerre sont vendus.....à l’Egypte. Qui on le sait est une démocratie exemplaire.

    Egypte, qui à la ferme intention d’envahir la Libye pour des raisons.....

    Libye, dont le taré Turc convoite la position stratégique pour ses vues futures en Méditerranée, quitte à " illuminer " une frégate Française.....

    Intérêts, vous avez dit " intérêts ", quels intérêts ?


  • beo111 beo111 2 juillet 12:39

    Voir aussi l’excellente vidéo du Canard réfractaire à ce sujet.


Réagir