mardi 30 mars - par Simple citoyenne

Livre Choc Le scandale des faux aliments !

Ingrid Kragl, Directrice de l’ONG Foodwatch France et auteur de "Manger du faux pour de vrai" (Robert Laffont)



7 réactions


  • sls0 sls0 30 mars 15:45

    Les aliments contiennent des fluorophores naturels.

    Au lieu de mettre un micro-onde dans la cuisine qui ne sert à rien, on met un spectromètre à fluorescence.

    On oublie pas le spectromètre infrarouge.


    La plupart des produits que je mange c’est du local, mon beurre je connais les vaches.

    Les pommes de terre et autres légumes je les regarde pousser.

    La viande je connais le boucher et je connais la viande.

    Je vais au supermarché pour la boisson, surtout le jus de tomate, je suis accroc. Du reflet de France, c’est des bouteilles en verre qui servent au fermier pour son lait.


    Je bois du coca et de l’ice thea de temps en temps, j’ai un coté bouffe merde quand même.


    On ne trompe pas un boucher ou un poissonnier, s’il y a fraude ils sont fautifs.


    • juanyves 31 mars 00:47

      @sls0
      Merci saint ssl-0 pour ces infos, ça nous mets du baume au coeur de savoir que tu es parfait, et de plus ça nous fait progresser..


    • albert123 31 mars 16:20

      @sls0

      elle est vraiment chiante à mourir votre vie de robot comptable


    • yoananda2 31 mars 16:27

      @albert123

      elle est vraiment chiante à mourir votre vie de robot comptable

      ouai, mais il est libre ssl0, tu comprends ! il est sans attache. Et en plus il prends sur son temps de précieuse liberté durement acquise avec lequel il pourrait faire des grandes choses pour venir t’éduquer !!!

      Alors hein !


    • Berthier Berthier 31 mars 17:29

      @Ciseaux
       
      « Les pommes de terre et autres légumes je les regarde pousser. »
       
      Et pendant ce temps, qui s’occupe du dossier Cofratec ? Il va être content, Ranu, quand je vais lui dire que vous passez votre temps à regarder pousser les patates !
       


    • Conférençovore Conférençovore 31 mars 18:09

      @sslow
      Le gars qui nous raconte sa vie (je, mon, je je, je, je, je, je, je, je et j’) et juge les potagers des autres alors qu’il est coincé comme un con dans son "meublé à 350 €" à regarder pousser les patates des autres (bonne chance en ce moment... elles ne sont même pas sorties, mytho 8ième dan le sslow...) et réinventer la langue française avec son thea. Un "côté bouffe merde" ? J’aurais plutôt dit mange-merde. 


    • sls0 sls0 31 mars 19:43

      @Conférençovore
      Que quatre minus ?
      Ben oui, l’attaque personnelle c’est la signature des minus.


Réagir