samedi 23 mai - par lacartouche

Les téléphones, les réseaux et l’aliénation

Publicité

Quel rapport au langage, et partant, à notre propre psychisme, est-il subprepticement institué par nos nouvelles pratiques numériques ? Moins innocents qu'il n'y parait, les "hashtags", les "memes" et les retouches photo engagent une modification de notre sociabilité et de notre appréhension du réel.

La facilité et la magie qui caractérisent ces interfaces ludiques rendent pénibles le silence de l'intimité et la lourdeur du monde, qu'on ne modifie pas d'un simple glissement de doigt.

 

 



15 réactions


  • mat-hac mat-hac 23 mai 15:34

    Avoir vu des plantes pousser est nécessaire pour les enfants.

    Les liseuses tactiles chinoises ou japonaises n’émettent aucune lumière. Lire et écrire permet de s’épanouir.

    www.livrels.be


  • Pierre Régnier 23 mai 16:37

    Merci pour cette vidéo d’une importance exceptionnelle.


    Pour le vieil homme que je suis, l’une de ses principales qualités - qui fait penser que, « finalement, tout n’est pas foutu" - est dans le fait que le propos nous est donné, avec une grande conviction, par un homme jeune.


    • V_Parlier V_Parlier 23 mai 23:43

      @Pierre Régnier
      En effet, je pensais tomber sur un exposé assez banal mais le phénomène est analysée en profondeur, avec une rare pertinence et sans manquer l’occasion de bonnes remarques !


  • Vraidrapo 23 mai 17:14

    L’aliénation ?! Ce n’est qu’un des aspects de l’avenir triste dans lequel la société "moderne" s’enfonce (ou se précipite) allègrement. Dès que la société de consommation produit une merde tout le monde se jette dessus. Il parait qu’il faut faire tourner le pognon... surtout après la cassure de la pandémie.

    Je ne suis plus du tout triste d’en avoir beaucoup plus derrière que devant et, je plains les gens aimables qui me survivront.


  • Mr.Knout Mr.Knout 23 mai 17:54

    Excellente vidéo, bien construite sans abus à la sauce moderne du clip vidéo juste assez pour maintenir l’attention des plus jeune. Bravo


  • Djam Djam 24 mai 10:42

    @ lacartouche

    Merci Lacartouche ! ça fait sincèrement plaisir d’entendre des esprits jeunes faire preuve d’une réelle finesse de pensée et de lucidité. J’ai constaté au passage que vous avez lu entre autres M. Clouscard.... excellente référence intellectuelle ! l’un des premiers sociologues français à avoir analysé les mécanismes d’aliénation généralisée qui ont commencé avant même l’emmaillotement global de la pensée singulière dans une charpie numérique de crétinisation par la compulsion chaotique.

    Oui, le tout numérique avec ses accessoires rend con. C’est visible partout. L’espace public permet de vérifier la dépendance pathologique de 98 % des individus partout dans le monde qui ne peuvent plus vivre sans leur hochet de poche ni sans être happé par l’omniprésence de l’image pleine de logorrhée de la post modernité subclaquante.

    La nouvel ordre mondial c’est aussi ça. L’instauration presque achevée du fameux "tittytainment" divertissement 24h sur 24 pour tous sauf pour quelques rares personnes qui parviendront à vivre sans ce piège qui transforme toute personne vivante en zombie...


  • Quasimodo 24 mai 11:12

    Trés bonne analyse sur le sujet sans oublier les plateformes numériques commerciales et administratives qui vous renvoient à une multitudes de nombres codes et autres mots de passe que vous devez taper pour avoir un renseignement précis avec des majorations que vous devrez payer sur vos factures téléphoniques qui vous rendent la vie impossible et aliènante en nous assurant que c’est la rançon du progrès .


  • Sentero Sentero 24 mai 22:04

    Analyse très intéressante et solidement charpentée. Ça fait plaisir à voir et à entendre.


  • sls0 sls0 25 mai 02:27

    J’entendais toujours parler de # mais je ne savais pas à quoi ça servait mais comme ça ne m’handicapait pas, ça ne devait pas trop être utile.

    Maintenant grâce à la vidéo je sais à quoi ça sert et je comprend le non handicap.

    Mon smartphone c’est un outil en parallèle avec ma calculatrice. Je fais beaucoup de calculs et de choses avec. Quand j’ai besoin d’un renseignement sur internet je le mets hors mode avion.

    C’est vrai que je suis rarement joignable en direct, je réponds que l’humanité s’est passé assez longtemps de l’instantané. Si on me dit "oui s’il y a une urgence" je réponds que pour les urgences c’est le 112.

    Hors de chez moi, je l’ai rarement c’est du poids inutile. Si je dois faire des relevés, je l’ai. Si je vais dans un endroit inconnu je l’ai. Je l’ai mais éteint pour économiser la batterie. J’en ai besoin je l’allume.

    C’est lui qui me sert pour écrire en ce moment, l’ordi est hs. Je m’entraine à me passer de mon ordi. C’est que ça marche. Bon je n’ai pas R sur le smartphone.

    Je suis pour le smartphone mais à mes conditions.

    Si les autres une vie de légume ou d’esclave ça les enchantent c’est leur choix. Avec les ressources qui vont diminuer, un moment ça facilitera les choses une population de légumes ou d’esclaves. Avec des gens normaux un peu râleur et doué de raison, un avenir avec moins ça risque de coincer coté distribution non égalitaire. Avec des mous dans le virtuel, no problem.


    • ZardoZ ZardoZ 25 mai 09:14

       Çà nous fait une belle jambe @sls0 tes divagations de vieux sénile.

       smiley

    • sls0 sls0 25 mai 22:38

      @ZardoZ
      Venant de vous je prends cela pour un compliment.
      Pour le fou, ce sont tout les autres les fous.


  • evelyne ketterer 25 mai 12:17

    Merci pour ce contenu pertinent ! Et merci d’aborder le côté pernicieux de l’usage de ces technologies. Les gens se laissent endormir par l’image flatteuse de la pub sans engager aucune réflexion critique derrière. Le réellement utile est presque toujours mis de côté au profit de l’envie et c’est dramatique sur tous les plans. Individuellement, vous venez de le démontrer, physiquement les ondes sont néfastes pour le vivant, humainement des enfants meurent chaque jours pour extraire le cobalt utilisé pour les smartphones, géographiquement les montagnes détruites pour extraire les terres rares dont on besoin les systèmes de stockage comme le cloud, donc destruction de la faune de la flore, de l’agriculture et exode de populations ... Nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis, c’est pathétique ! Et tout ça pourquoi ? Envoyer un selfie de son dernier tee shirt ? Honte à nous !


    • Pierre Régnier 25 mai 13:22

      @evelyne ketterer

      Merci Evelyne pour votre première intervention sur Agoravox.

      J’espère que vous y amènerez d’autres commentatrices dans le même état d’esprit.


    • evelyne ketterer 25 mai 13:36

      @Pierre Régnier
      Merci à vous de porter attention à mes petites remarques ! Belle journée !


Réagir