lundi 27 juillet 2020 - par hase

Les morts italiens

Publicité

À quand un parlementaire français à la tribune, comme ça ?!

 

Notez que le conditionnel évoque la possibilité du mensonge du député ! qui viendra démentir, ou soutenir ?

Il parle, lui, de références consultables par tous !

 



8 réactions


  • sls0 sls0 27 juillet 2020 15:11

    Bon, par principe une personne parle fort quand ses arguments ne tiennent pas trop la route. Celui qui détient des arguments corrects parle posément.

    Les morts en Italie sont dus à un manque de réactivité du gouvernement. Si on veut tricher avec les morts, il faut déjà y songer lors de leur naissance.

    On analyse une épidémie à froid quand les chiffres sont accessibles 6 mois à un an plus tard. Pendant il sont faux. En France le nombre de cas est sous évalué, on ne prend que les cas déclarés dans les hôpitaux. Ca me suffit amplement pour calculer le Re.

    Si on me demande le nombre de cas réels je réponds de multiplier le nombre de cas par 20 est on est pas loin de la vérité et c’est confirmé par les tests sanguin.

    J’emploie aussi le nombre de morts, un moment j’ai voulu travaillé avec le nombre réel. Le problème si les morts à l’hôpital c’est à l’instant T, tout les morts la réponse c’est de T à T+20. Sur de l’exponentiel c’est inexploitable.

    Les discussions sur le nombre de morts c’est après l’épidémie, pendant c’est une perte de temps.

    Ce sont les médecins qui remplissent les actes de décès, eux peuvent intervenir, ensuite c’est automatique ou de la saisie. Quand c’est dans la base de données c’est figé.

    Aux USA, beaucoup de morts covid sont passés à la trappe au début. Les médecins ne pensaient pas covid.

    En cas d’analyse de sang on garde des fonds d’éprouvette en cas de réanalyse éventuelle.

    L’institut Pasteur les a récupéré pour les tester et se faire une idée de la diffusion du covid 19. On était pas encore en confinement qu’il y avait déjà 72000 cas en France et certains datant de décembre. Pendant l’épidémie les chiffres sont faux.

    Les chinois qui sont sorti plus tôt de l’épidémie on fait la même analyse et ont prévenu le 12 mai que leurs chiffres étaient faux en janvier, qu’ils avaient eu bien plus de cas.

    On peut parler de chiffres mais 6 mois à un an après l’épidémie. Pendant tous ont raison car ils se basent sur des chiffres normalement aproximatifs.


    • Guepe maçonne Guepe maçonne 27 juillet 2020 15:32

      @sls0

      "On était pas encore en confinement qu’il y avait déjà 72000 cas en France et certains datant de décembre"

      Tu as une source ? Rien trouvé de tel en ayant cherché pourtant.


    • sls0 sls0 27 juillet 2020 17:39

      @Guepe maçonne
      Oh, ça remonte à 15 jours, je viens de regarder, je n’ai pas gardé le document.
      J’étais tombé dessus en cherchant des billes sur la diffusion à bas bruit du covid 19. Je naviguais de référence bibliographique en référence bibkiographique.
      L’IA la plus conne que je connaisse c’est celle de google mais elle devrait permettre de retrouver avec comme mots clés : bas bruit covid 19.


    • sls0 sls0 28 juillet 2020 00:57

      @Super Cochon
      On ne donne pas à manger à un troll.
      Au fait où sont les sarcasmes dans mes commentaires ci-dessus ?


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 juillet 2020 01:01

      @Super Cochon

      "Je vais prochainement faire une liste exhaustive avec lien à l’appui des mensonges qu’il propage sur Agora vox !"


      Hummm, il y a des gens qui s’ennuient vraiment beaucoup, mais vraiment beaucoup beaucoup, dans la vie.  smiley

    • Le Peps 28 juillet 2020 14:24

      @sls0
      "par principe une personne parle fort quand ses arguments ne tiennent pas trop la route"
      Ben non, une personne qui parle fort a souvent une voix forte. Pour le reste, dire que les chiffres sont faux car sous-évalués, c’est fort, perso, j’ai un leger doute, où sont les victimes de la grippe cette année, sont 72, c’est ça ? Yeah yeah


    • Duke77 Duke77 29 juillet 2020 14:20

      @sls0 : "une personne parle fort quand ses arguments ne tiennent pas trop la route"

      Tes croyances sont toujours aussi idiotes, âneries énoncées sur un ton péremptoire pour donner l’impression d’expliquer une vérité : ta spécialité.

      Alors non, le fait de parler fort n’est pas systématiquement un signe de manque de confiance dans ses arguments. Par exemple (et c’est assez étonnant de devoir le préciser mais il faut excuser sls0 car il est totalement dénué de bon sens ce qui entrave grandement ses capacités d’analyse), un orateur qui parle dans une grande salle a besoin de parler fort pour être entendu par tous ses auditeurs, d’autant plus dans une assemblée où le jeu consiste à parler en même temps que lui si on n’est dans l’opposition et cela pour le déconcentrer. Un exemple ici, avec le récent article publié sur ce même site (c’est dire si sls0 est nul pour recouper des infos et déduire....), où F Ruffin doit forcer le ton pour couvrir les bavardages des enc**** de LREM qui ne respectent pas son temps de parole :

      https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/les-toilettes-bouchees-la-peau-qui-86635


  • Scalpa Scalpa 28 juillet 2020 00:10

    https://www.trunews.com/stream/trunews-headlines-july-27-2020

     COVID-19 Positive Despite Never Being Tested


Réagir