jeudi 20 juillet - par wendigo

Le "sexode" ou le miracle du féminisme

 Le sexode ; dernier né du féminisme débridé de la troisième vague, appelée aussi "vague scélérate", c'est la nouvelle tendance des jeunes hommes qui préfèrent la compagnie de leur console vidéo, du sport ou même de la solitude à celle du charme féminin.

 

 

Quelques jeunes montent encore au créneau mais pour combien de temps encore avant que eux aussi ne s'assoient pour pisser ?

 

 

 Mes habitudes politiquement correctes me font dire ; "alors les gars réveillez vous il va falloir en mettre un coup". Il est peut-être temps que nous aussi nous défendions notre "gender" !

 



42 réactions


  • gaijin gaijin 20 juillet 11:14

    ne comprenez vous pas ?
    il ne s’agit pas d’ingénierie sociale : il s’agit de décadence
    ce que nous appelons " notre civilisation " est arrivé a un point de rupture ou le yin et le yang se séparent et ne se rencontrent plus ( yi king hex 11 )
    l’individualisme est forcément contraire a la notion de société ......si les riches sont de plus en plus riches et les pauvres plus pauvres alors c’est la fin de la société
    s’il l’avenir est pire que le présent alors qui est assez inconscient pour fonder une famille ? s’il y a plus de vieux que de jeunes comment faire fonctionner une société ? etc
    les hommes ne savent pas ce que veulent les femmes ? qu’ils se rassurent les femmes ne le savent pas non plus
    parce que dans notre délire positiviste ( enfin pas le mien en tout cas ) on a oublié de savoir ce qu’était l’humain mais dès lors comment savoir ce qu’est l’homme et la femme ?
    nous n’allons nulle part voilà tout mais sans le Sens qui réunit les choses alors elles ne se réunissent pas....l’ individu n’est pas un individu ( c’est a dire un être indivisé ) mais un animal( moins que ça mais je résume ) animé de pulsions chaotiques et la société se délite
    " o tempora o mores " est de tous temps dit on généralement pour minimiser les faits mais on oublie que les cultures de ceux qui ont écrit ça dans le passé ont bel et sombré ................


    • medialter medialter 20 juillet 13:07

      @gaijin
      "l’individualisme est forcément contraire a la notion de société"

      *

      Oui dans une société digne de ce nom, mais 10x Non dans un système tellement biaisé que plus rien n’a de sens. Là, seul l’individualisme prévaut, d’autant que dans de telles ruines, les pressions coercitives sont telles que l’individu est dans l’obligation de rechercher un second souffle. C’est pour ça que je pense que le système actuel, dans sa déchéance, est fort propice aux remontées initiatiques, qui apparaissent de manière éclatante comme unique salut (la preuve étant que même les blaireaux le sentent, et vont s’accrocher à des délires comme l’Islam ou le Christianisme)

      *

      "si les riches sont de plus en plus riches et les pauvres plus pauvres alors c’est la fin de la société"

      *

      Non, ça donne juste un système à castes. Si, selon certains comme Evola, les Sudras ont pris le pouvoir (moi je pense que c’est plutôt les Vaïshas), c’est qu’il n’existait pas d’opposition à une telle distribution contre-nature, et donc il n’y a pas lieu de se plaindre

      *

      "s’il l’avenir est pire que le présent alors qui est assez inconscient pour fonder une famille ?"

      *

      D’accord sur un plan profane, mais dans une période propice à l’accélération initiatique pour les esprits suffisamment conscients, il est plutôt judicieux de fonder une famille à ce moment. Tout en sachant que la houle va être très violente, et avec le risque d’avoir des rejetons qui n’arrivent pas avec le bon Dharma, auquel cas il faut être prêt à les lâcher dans la caste adéquate

      *

      les hommes ne savent pas ce que veulent les femmes ? qu’ils se rassurent les femmes ne le savent pas non plus

      *

      On se branle de ce que les uns et les autres veulent dans le monde profane, ils n’ont que l’embarras du choix dans les divagations, que l’évolution hasardeuse des moeurs leur propose, ou que les stratèges de l’ingénierie sociale invente pour eux, seule compte sa propre voie


    • Gollum Gollum 20 juillet 13:23

      @medialter

      moi je pense que c’est plutôt les Vaïshas)

      Pour une fois je suis d’accord, surprenante et grossière erreur d’Evola.

      Par contre là où je ne suis pas d’accord, c’est que si on a un système à castes, en gros les exploiteurs (Vaishyas) et les exploités, c’est que je pense le système complètement instable, justement parce qu’il s’est éloigné du Dharma.

      On marche sur la tête sur absolument quasiment tous les plans quelqu’ils soient et quand on marche sur la tête ça ne peut pas durer...


    • medialter medialter 20 juillet 13:35

      @Gollum
      "On marche sur la tête sur absolument quasiment tous les plans quelqu’ils soient et quand on marche sur la tête ça ne peut pas durer..."

      *

      Je pense plutôt que ça va durer très longtemps, le Monde est devenu une usine à fabriquer des zombies (E.N., ingénierie sociale - mode, merdias, culture -) qui subissent un moulage si parfait qu’ils revendiquent eux-mêmes l’abattoir où ils vivent. Dans un tel contexte, ils seront prêts à accepter n’importe quelle réforme qui permettra aux Vaisha de poursuivre leur monopole. Le problème d’un être conscient aujourd’hui, c’est que paradoxalement les Sudras sont bien plus ennemis que les Vaishas


    • yoananda yoananda 20 juillet 13:49

      @medialter
      "Je pense plutôt que ça va durer très longtemps"

      Je ne vois pas non plus ce qui s’oppose à ce que ça dure encore très longtemps. Sinon on peut poser la question à l’inverse : pourquoi ça n’a pas déjà "craqué" alors que fondamentalement, il n’y a rien de nouveau à notre époque, mais une simple continuation des logiques anciennes (depuis le néolithique au moins).


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juillet 16:46

      @gaijin
      "Les hommes ne savent pas ce que veulent les femmes ? Qu’ils se rassurent les femmes ne le savent pas non plus" 

       smiley

    • La mouche du coche La mouche du coche 20 juillet 17:40

      Insultés en permanence par les lesbo-féministes, les hommes se barrent vers le porno. Les femmes se retrouvent seules en dépression avec leur chat. 

      Heureusement la nature reprend ses droits et les migrants africains débarquent avec leurs couilles et ne discutent pas avec les femmes : ils les sautent. smiley


    • wendigo wendigo 20 juillet 17:54

      @La mouche du coche

       Vous voyez ça existe les miracles, vos voeux sont ainsi comblés.


    • Zatara Zatara 20 juillet 18:29

      @gaijin
      il ne s’agit pas d’ingénierie sociale : il s’agit de décadence

      en quoi l’ingénierie sociale changerait le niveau de libido des mâles  ?


    • psychorigide psychorigide 20 juillet 20:36

      Insultés en permanence par les lesbo-féministes, les hommes se barrent vers le porno. Les femmes se retrouvent seules en dépression avec leur chat. ’

      Ouais et pour devenir dépressif rien de tel que le porno sur internet ... de toute façon on déprimait déjà à deux .... 

      Bon j’ai deux chats qui dépriment en ce moment parce que je passe mon temps sur internet ....

      Les migrants africains dépriment quand ils voient tous ces petits culs inabordables ... petits culs déprimés de ne pas trouver le mec idéal, diplômé et avec un avenir déprimant... 


    • gaijin gaijin 21 juillet 08:57

      @medialter
      " Non dans un système tellement biaisé que plus rien n’a de sens. Là, seul l’individualisme prévaut, d’autant que dans de telles ruines, les pressions coercitives sont telles que l’individu est dans l’obligation de rechercher un second souffle."

      bien entendu la société doit assurer ses devoirs envers l’individu c’est a dire lui fournir le cadre nécessaire a sa croissance ( si ça s’appelle une culture c’est parce qu’il y a quelque chose a cultiver ). mon point de vue n’était moral juste technique .....

      " Non, ça donne juste un système à castes " non les systèmes de caste sont une tentative de créer une société stable et ça marche d’ailleurs longtemps mais a la longue une société stable se sclérose et meurt elle aussi ......

      " il est plutôt judicieux de fonder une famille à ce moment."

      euh pourquoi ?

      " On se branle de ce que les uns et les autres veulent dans le monde profane,"

      pas forcément j’ai choisit de rester pour expliquer ( pendant que je prépare la suite )

      sinon je ne serais ni derrière mon clavier ni peut être même là tout court ..........


    • gaijin gaijin 21 juillet 09:07

      @Zatara
      justement je ne parle pas d’ingénierie sociale ( ce qui ne veut pas dire qu’il n’y en pas .....)

      par en quoi vous voulez dire comment ou pourquoi ?

      pourquoi est facile : demandez a n’importe quel éleveur pourquoi on castre les taureaux : pour avoir la paix sociale.

      comment c’est facile aussi : le masculin s’épanouit au travers de l’activité motrice : prenez les petits et enfermez les dans les écoles derrière un bureau ...........

      mais d’autre choses sont a l’ oeuvre : il y a tellement d’ oestrogénes dans l’eau que les poissons ont commencé a muter ..............le bisphénol etc ........


    • ged252 21 juillet 12:51

      @gaijin
      il ne s’agit pas de décadence, il s’agit d’ingénierie sociale.


    • jjwaDal 22 juillet 11:17

      @gaijin

      "Le yin et le yang se séparent et ne se rencontrent plus " ?... J’aurai dis le contraire... Le problème moderne des relations hommes/femmes est que les hommes sont fortement féminisés par leur éducation pendant que les femmes sont de plus en plus masculinisées. L’attraction du dipôle faiblit de plus en plus et comme chaque sexe à des obstacles à franchir pour mieux appréhender les différences de fonctionnement de l’autre sans la "poussée violente" dans le dos, pourquoi aller au devant de la "porte dans la gueule" ?... Je crois que c’est l’Ancien testament qui disait "Si le sel ne sale plus avec quoi salera t’on ?".


    • gaijin gaijin 23 juillet 07:57

      @jjwaDal
      yin-yang s’emploie toujours dans cet autre ( ça a un sens ) quoi que l’on veuille dire par la suite

      non les femmes ne sont pas masculinisées elles sont incapables de s’ouvrir ce qui n’est pas la même chose ( il ne faut pas confondre les positions sociales avec les fonctionnements fondamentaux ) la femme ne reçoit pas l’homme ne donne pas voilà la situation


    • gaijin gaijin 23 juillet 08:03

      @ged252
      croire qu’il y a une volonté maléfique et ordonnée derrière tout ça est une illusion d’optique, une paréidolie cognitive ......

      ce qui ne veut pas dire qu’ici où là il n’y pas des gens qui font de l’ ingénierie sociale mais qu’ils surfent sur le courant qu’ils croient contrôler ( alors qu’ils en sont un produit ) 


  • jack Mandon jack Mandon 20 juillet 11:53

    Hilarant !

    Entre l’humour décapant, débridé en cascade dans lequel vous vous vautrez avec délice et talent et l’humour noir en niqab, sur un autre clip du VIIIe siècle, oui les clips existaient déjà à cette époque, je comprends mieux la nécessité de cultiver la flexibilité. Heureusement que la nature est là pour me permettre de me recadrer et garder la confiance naïve des lendemains qui échapperont toujours aux facéties culturelles de l’humanité poubelle. Merci pour la distraction, le rire est la meilleure thérapie.


  • yoananda yoananda 20 juillet 13:55

    Le sexode est la conséquence directe de l’intervention de l’état dans le couple. L’homme doit se marier, procréer, puis divorcer ! Quoi qu’il se passe on lui prendra ses gamins, et la moitié du fruit de son travail, pour tout donner à celle qui l’aura alpagué !
     
    Vu que les femmes ne fournissent plus beaucoup d’effort dans le couple, qu’elles demande une chose et son contraire à l’homme (de les faire jouir, mais sans être viril), il n’y a plus aucun intérêt pour l’homme à se faire ch... ainsi pour se voir tout prendre par l’état à la fin au profit de son ex.
     
    Je schématise. Mais c’est l’idée. Aux USA c’est pire qu’ici encore.


    • Marcel Vincent 20 juillet 14:30

      @yoananda
      Le pire étant que l’homme n’a pas besoin de divorcer pour que l’état lui prenne ce qu’il faut pour entretenir l’autre moitié biologique.

      Combien de mères célibataires qui n’ont jamais été en couple, ou juste le temps d’avoir un enfant ou plus, et sont bien contentes de solliciter et recevoir toutes les allocations et aides qu’il faut ? L’homme ne pouvant prétendre à tous ces avantages. Il me semble que ce sont plusieurs dizaines de milliers au bas mot s’ajoutant aux divorcées. Et cela joue aussi de manière significative sur le logement.

      Et mathématiquement, ce sont les hommes qui payent pour cela.


  • Buk100 20 juillet 14:29

    S asseoir pour pisser, c est chaudement recommandé.Pour des raisons hygiéniques et sanitaires : moins de microbes (bon, faut pas l avoir trop longue non plus), puis ça économise la vessie et l appareillage urinaire complet. Mais surtout, ça permet de lire tranquillement.


    • yoananda yoananda 20 juillet 14:33

      @Buk100
      les angliches appellent ça des "mangina", des hommes à vagin, ou des hommes sans couilles.


    • wendigo wendigo 20 juillet 15:06

      @Buk100
      Mais surtout, ça permet de lire tranquillement.

      ****

       De lire des blagues carambar, vu la durée moyenne de l’action.
      Et puis je ne sais pas pour vous, mais perso j’ai autre chose à foutre que de perdre mon temps à poser culotte pour pisser.


    • Zatara Zatara 20 juillet 15:08

      @Buk100
      Pour des raisons hygiéniques et sanitaires : moins de microbes

      absolument n’importe quoi.... l’urine contiendrait quelques rares bactéries, mais de là à dire que pisser assis est plus hygiéniste est une escroquerie.... au contraire même.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juillet 17:00

      @Buk100
      "S asseoir pour pisser, c est chaudement recommandé."

      C’est chaudement recommandé de s’asseoir pour pisser si on veut se chopper une chaude-pisse. 

      "Mais surtout, ça permet de lire tranquillement."

      Faut avoir une très grosse vessie et de très petits livres. 


    • Zatara Zatara 20 juillet 17:02

      @Buk100

      allez hop :

      https://www.pissedebout.fr/


  • wendigo wendigo 20 juillet 15:17

     Ce que je ne comprend pas c’est pourquoi les mec virils ne fondent pas un lobbi pour défendre eux aussi leurs intérêts comme le font les féministes et les LGBT ?
    Je ne sais pas, on pourrait lancer le hashtag : #PisseDeboutSiTesUnHomme.
    Quoi, c’est à la mode de se monter en groupe de pression et les machos aussi ont un "genre" à défendre et faire valoir et je suis sur que plus d’une femme nous suivraient ; il suffit de voir combien de petite merdeuses draguent (comme elles savent le faire de nos jours) les mecs franchement plus âgés qu’elles. Leur motif principale étant qu’elles trouvent les gars de leur age, pas assez mature. (ça c’est en version officielle, la version officieuses, c’est qu’elles ne les trouvent pas assez virils). Et je dis "petite merdeuses" parce que ce sont les plus ravagées par les visions dites "modernistes".


    • Giordano-Bruno 20 juillet 15:44

      @wendigo

      Ce que je ne comprend pas c’est pourquoi les mec virils ne fondent pas un lobbi pour défendre eux aussi leurs intérêts comme le font les féministes et les LGBT ?

      C’est pourtant très simple. D’une part, les mecs virils sont des solitaires ; ils ne chassent pas en bande. D’autre part, le fait que de nombreux hommes courbent l’échine face au féminisme et perdent toute virilité les arrange bien. C’est autant de concurrents de moins. Ils ont tout intérêt à ce que les "vrais mecs" soient peu nombreux.

      Par contre, se regrouper pour se défendre serait en effet dans l’intérêt de ceux qui ont perdu leur virilité. Mais justement. Ayant pris cette posture de faiblesse, ils deviennent incapables de se battre pour se faire respecter.


  • Giordano-Bruno 20 juillet 15:50

    Je suis prof de piano et j’ai remarqué une différence étonnante entre les adolescents et les adolescentes.

    Les premiers ont bien souvent une position molle et des gestes mous face au piano, qui sont inadaptés pour jouer de cet instrument. Je leur demande par exemple régulièrement de ne pas être affalés sur la banquette et de ne pas avoir les mains flasques.

    Les adolescentes, par contre, ont en général un tonus musculaire normal, ni trop, ni trop peu.

    Je n’ai pas observé cette différence chez les enfants et les adultes.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juillet 16:56

      @Giordano-Bruno
      Intéressant. Je me demande si c’est culturel ou hormonale. Qu’en pensez-vous ?


    • Giordano-Bruno 20 juillet 17:16

      @Qaspard Delanuit
      Je n’en sais rien. J’imagine que cela provient de leur représentation de ce que doit être l’homme idéal.


    • Zatara Zatara 20 juillet 18:26

      @Giordano-Bruno
      et pourquoi pas un dérèglement hormonale dû à l’âge (âge et développement dans l’adolescence sont différents) ou dû à une contamination extérieur....


    • Qiroreur Qiroreur 21 juillet 22:19

      @Giordano-Bruno
      Les ados garçons sont généralement mous du genoux parce que tout se passe à partir de 11-12 ans (croissance des pieds/mains, jambes, dos). Chez les filles c’est un peu plus étalé. Ca explique une certaine nonchalance chez les garçons à cet âge et le fait d’être affalé sur la banquette est un signe évident, de même que le manque de tonus dans les mains. A 12 ans, chez le garçon, c’est le moment où les mains grandissent. 

      Chez les enfants (- de 10 ans), la croissance des garçons et des filles est similaire. Normal qu’il n’y ait aucune différence entre les deux.


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 20 juillet 16:54
    Attention, vidéo très dure (à la limite du supportable) sur le harcèlement sexuel d’une femme dans la rue quand elle se déplace d’un point A à un point B. 

    https://www.youtube.com/watch?v=63d7WXflSGE

  • mgew 21 juillet 09:58

    A lire, http://www.mgtow-france.com et en anglais mgtow.com


  • Sylvain Sylvain 21 juillet 12:10

    "c’est la nouvelle tendance des jeunes hommes qui préfèrent la compagnie de leur console vidéo, du sport ou même de la solitude à celle du charme féminin."


    Tant mieux, surtout qu’il laisse le champ libre à ceux qui préfère les femmes aux écrans :) 


  • ged252 21 juillet 12:43

    Lacan avait dit :
    .
    "Les femmes doivent accepter le fait d’être des objets de désir sexuel".
    .
    ça partait d’une bonne intention, c’était un conseil donné aux femmes.
    Mais à la suite de cette phrase, on a eu le départ des mouvements féministes de protestation, avec le slogan repris par ces féministes :" Nous ne sommes pas des objets sexuels".
    .
    A partir de là on a eu toute la propagande féministe, lancé et appuyée par les pouvoirs publics, selon laquelle," notre corps nous appartient", "les hommes sont des salauds qui ont toujours opprimé et exploité les femmes", le tout appris par coeur à l’école, par des femmes féministes .... de gauche ;
    Et ça passait aussi en boucle sur toutes les chaines de TV privé mais aussi publique.


  • ged252 21 juillet 13:04

    Pour les femmes, je vous explique, c’est pas difficile pourtant, les valeurs des femmes, sont : ce qui leur plait.
    .

    Voilà c’est tout !
    .
    Mais bon attention, ce qui leur plaisait à l’instant t-1, n’est pas ce qui leur plait à l’instant t ;
    Et ce qui leur plait à l’instant t, ne sera pas ce qui leur plaira à l’instant t+1, hein ? smiley
    .
    IL n’y a pas de vérité pour les femmes, il y a ce qui leur plait, et ce qui ne leur plait pas, c’est tout. Pour draguer ou pour vous faire valoir, faites des compliments, c’est tout, il n’y a rien a comprendre.
    .
    Compliments mérités ou pas, hein, mais c’est mieux s’ils ne sont pas mérité. :>O


  • ged252 21 juillet 13:21

    Vous devez vous engagez dans un contrat moral oral avant toute activité sexuelle avec elles, le contrat moral :
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=RQa7SvVCdZk


  • Semi Kebab 21 juillet 18:02

    Ben moi j’ai été me tirer une pute hier soir, roumaine, 24 ans, hyper bandante, ça change de fantasmer sur les fesses d’une elfe de sang dans world of warcraft, j’aime mieux vous dire.


Réagir