lundi 9 novembre - par News

Le premier ministre Trudeau exposé à la satire

"Le premier ministre canadien avait attendu onze jours avant de sortir de son silence après l’attentat qui a coûté la vie le 16 octobre au professeur d’histoire-géographie Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines)." Source Lemonde.fr

Vu que monsieur TRUDEAU a montré peu d'empressement pour soutenir la liberté d'expression lors de ce crime abject, Il est bon de rappeler que la caricature satirique n'est pas une tradition culturelle réservée à la France. 

A bon entendeur....



4 réactions


  • ETTORE 9 novembre 18:40

    Vous êtes sûr que c’est bien ce "doigt" là, de la chine, qu’il secoue avec autant d’empathie .


  • V_Parlier V_Parlier 9 novembre 20:28

    Ce n’est sûrement pas une caricature faite (et encore moins approuvée) par le gouvernement chinois (1:15). C’est soit fait par des canadiens anti-Trudeau (qui feraient mieux de trouver des griefs plus valables contre Trudeau, car il y en a !), soit fait par des expatriés chinois au Canada.


    • V_Parlier V_Parlier 9 novembre 20:29

      @V_Parlier
      (L’image très LGBT est toutefois de circonstance, il est vrai)


Réagir