vendredi 15 mars - par PumTchak

Le Parlement Européen adopte une résolution contre la Russie

Les eurodéputés ont voté le 12 mars une résolution déclarant que la Russie ne peut plus être considérée comme un « partenaire stratégique ». Le texte est non contraignant, mais il présente une telle accumulation de griefs qu’il est difficile à résumer.

Le plus simple est de les énumérer  : 

L’espionnage russe – L’ingérence en Lybie, en République Centrafricaine – Les exercices militaires de grande envergure – 143 prisonniers politiques et religieux - La Crimée - L’Ukraine – La Géorgie – La Moldavie – L’affaire Skripal – Les cyberattaques – les liens avec les partis et gouvernements d’extrême droite en Europe – la déstabilisation des pays candidats à l’UE – L’immixtion dans la campagne du Brexit - Les activités militaires aux frontières des pays de l’UE – l’abattage du vol MH 17 – La persécution des défenseurs des droits de l’homme – La démonstration de puissance militaire, la menace nucléaire – La répression contre les medias et les opposants politiques – Les tortures contres les homosexuels et les LGBT en Tchétchénie – Les défis mondiaux (climat, énergie, IA, Arctique, terrorisme, etc…) requièrent un engagement sélectif avec la Russie - Les centaines de milliards d’euros blanchis par les Russes en UE – Les activités criminelles financières et de corruption qui menacent la souveraineté des Etats de l’UE – Les « passeports dorés » des oligarques russes – Les violations russes du droit international – L’enlèvement illégal de citoyens des pays de l’UE – Le détroit de Kertch et la Mer d’Azov – l’Abkhazie, les Tskhinvali/Ossétie du Sud – Les menaces sur la mer Noire, la mer Baltique, la Méditerranée – Le soutien aux régimes et pays autoritaires de la Corée du Nord, de l’Iran, du Venezuela, de la Syrie, de Cuba, du Nicaragua et d’autres – La surveillance des actions russes au Moyen Orient, en Afrique du Nord, et les activités terroristes, de crime organisé, d’extrémisme, de cyberespace, etc... – Le Nord Stream 2 et la dépendance énergétique de l’UE à la Russie – la construction illégale du pont du détroit de Kertch

 

Les recommandations  :

Soutenir politiquement et financièrement les militants des droits de l’homme, bloggeurs, medias, universitaires ONG… - accroître les contacts interpersonnels et institutionnels avec les jeunes, étudiants, experts, autorités locales… - Libérer tous les défenseurs des droits de l’homme – Aider à lutter contre la corruption – Demander de modifier et abroger les lois incompatibles avec les droits de l’homme – Condamner les blocage des services de messagerie et les sites Web – Développer les moyens de résilience informatique et médias aux cyberattaques, aux ingérences et à la propagande russe – Elaborer un cadre juridique contraignant contre la guerre hybride - Elaborer un nouveau plan de sanctions et restrictions – Surveiller le financement des partis politiques – Interdire des visas et geler des avoirs à l’encontre de certains Russes – Condamner l’interdiction d’accès en Russie de personnes de l’UE - Appliquer fermement les sanctions en cours – Rappeler que la Russie n’a pas de droit de véto sur les aspirations euro-atlantiques des états – Soutenir l’envoi d’une force de l’ONU à l’Est de l’Ukraine –– Inviter la Russie à coopérer sur l’enquête du MH 17 – Inviter le gouvernement russe à ne pas bloquer les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU concernant la situation en Syrie – Soutenir une politique énergétique intégrée, y compris avec les partenaires orientaux – Soutenir le financement d’organisations facilitant les droits de l’homme en Russie – Inviter la Russie à condamner le communisme, le régime soviétique et les auteurs de leurs crimes et méfaits.

 

Ce n’est pas le chemin vers l’entente continentale.

402 eurodéputés ont voté pour, 163 contre, 89 blancs ou nuls.

*

La vidéo est suivie du lien vers le texte de la résolution, puis de la liste des eurodéputés français qui l’ont votée.

Le communiqué de presse du parlement européen :

http://www.europarl.europa.eu/news/fr/press-room/20190307IPR30737/la-russie-ne-peut-plus-etre-consideree-comme-un-partenaire-strategique-de-l-ue

 

Le texte de la résolution :

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do ?pubRef=-//EP//TEXT+TA?TA-2019-0157+0+DOC+XML+V0//FR&language=FR

(Si ce lien vous renvoie vers une mauvaise page, il faut cliquer ici le lien juste au dessus, celui du communiqué de presse / à droite : cliquer « Le texte adopté sera prochainement disponible 12.03.2019 / cliquer mardi 12 mars 2019 : « Textes adoptés » / aller en bas de la liste pour ouvrir le texte : « Etat des relations politiques entre l’Union Européenne et la Russie »).

*

La liste des eurodéputés français qui ont voté :

*

Votes pour :

 Nathalie Griesbeck Modem ALDE

Jean-Marie Cavada  Alternative ALDE

Dominique Riquet  Alternative ALDE

Robert Rochefort  Alternative ALDE

Michèle Alliot-Marie UMP PPE

Rachida Dati   UMP PPE

Angélique Delahaye  UMP PPE

Françoise Grossetête  UMP PPE

Brice Hortefeux  UMP PPE

Philippe Juvin   UMP    PPE

Alain Lamassoure     UMP     PPE

Jérôme Lavrilleux  UMP   PPE

Nadine Morano  UMP  PPE

Elisabeth Morin-Chartrier   UMP  PPE

Renaud Muselier    UMP PPE

Franck Proust    UMP   PPE

Toki Saïfi    UMP PPE

Anne Sander      UMP PPE

Eric Andrieu   PS S&D

Guillaume Balas   PS S&D

Pervenche Berès     PS S&D

Sylvie Guillaume     PS S&D

Louis-Joseph Manscour    PS S&D

Edouard Martin     PS S&D

Gilles Pargeaux   PS S&D

Vincent Peillon   PS  S&D

Christine Revault d’Allones Bonnefoy PS    S&D

Virginie Rozière   PS S&D

Jean-Luc Schaffhauser  RN   ENF

José Bové   ELLV   Verts/ALE

Karima Delli    ELLV   Verts/ALE

Pascal Durand   ELLV   Verts/ALE

Yannick Jadot   ELLV   Verts/ALE

Eva Joly      ELLV    Verts/ALE

Michèle Rivasi      ELLV    Verts/ALE

*

Votes contre :

Marie-Christine Arnautu  RN  ENF

Nicolas Bay  RN  ENF

Joëlle Bergeron    RN  ENF

Dominique Bilde  RN  ENF

Marie-Christine Boutonnet   RN  ENF

Steeve Briois  RN  ENF

Jacques Colombier  RN  ENF

Sylvie Goddyn   RN  EFDD

Jean-François Jalkh    RN  ENF

France Jamet RN  ENF

Gilles Lebreton   RN  ENF

Philippe Loiseau   RN  ENF

Dominique Martin   RN  ENF

Joëlle Mélin  RN  ENF

Sophie Montel  RN  NI

Bernard Monot    RN  EFDD

Mylène Troszczynski  RN  EFDD

Emmanuel Maurel Gauche Rép. Et Soc. GUE/NGL

Patrick Le Hyaric Front de Gauche GUE/NGL

Younous Omarjee Front de Gauche GUE/NGL

Marie-Christine Vergiat Front de Gauche GUE/NGL

Marie-Pierre Vieu  Front de Gauche GUE/NGL

 

 

Votes blancs/nuls :

Patricia Lalonde  Alternative ALDE

Alain Cadec  UMP PPE

Marc Joulaud UMP PPE

Mireille d’Ornano  Les Patriotes  EFDD

Florian Philippot Les Patriotes  ENF

 

 

 

N’ont pas voté :

Jean Arthuis  Modem ALDE

Thierry Cornillet  Alternative ALDE

Arnaud Danjean    UMP PPE

Geoffroy Didier  UMP PPE

Maurice Ponga   UMP PPE

Karine Gloanec Maurin  PS   S&D

Isabelle Thomas PS   S&D

Aymeric Chauprade  RN  ENF

Bruno Gollnish    RN    NI

Christelle Lechevallier RN    ENF

Jean-Marie Le Pen RN  NI

*

La liste complète des députés en Europe ayant voté sur cette résolution (pages 73 et 74) :

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//NONSGML+PV+20190312+RES-RCV+DOC+PDF+V0//EN&language=EN



19 réactions


  • pegase pegase 15 mars 12:46

    Aymeric Chauprade ? smiley

    Il était recherché par Interpol (organisation internationale de police criminelle)

    , dans le cadre de l’affaire de l’exfiltration des pilotes d’air cocaïne, qui étaient incarcérés en République Dominicaine ..... et plus maintenant ? smiley

    Par quel tour de passe passe incroyable il est revenu sur la scène politique ?


  • maQiavel maQiavel 15 mars 13:45

    Florian Philippot qui vote blanc ou nul. Etrange …


    • PumTchak PumTchak 16 mars 10:01

      @maQiavel

      Oui, parfois il fait un bug. Comme quand il a déposé la marque ’gilet jaune" à l’INPI.
      Sans doute que le maître du Kremlin, venu du KGB, qui finance tous les partis d’extrême droite en Europe pour déstabiliser les pays souverains et établir la communisme qu’il n’a jamais condamné, a oublié le micro parti des Patriotes. Philippot essaye alors de monétiser sa boutique : pas de finance, pas de vote favorable.

      Bové, j’en ai parlé, je suis déçu aussi par Michèle Rivasi. Mais bon, quand on voit Claire Nouvian, qui a (à peu près) réussi l’impensable de décider l’UE d’en finir avec le chalutage en eau profonde (soutenu à fond par l’ex UNEF Isabelle Thomas, par exemple), mettre ses compétences et son idéal au service de la planche pourrie Raphaël Glucksmann, l’espoir est ténu.


    • nephis 16 mars 10:54

      @PumTchak

      Oui, parfois il fait un bug.

      Quand les coïncidences s’accumulent, il n’est plus question de bugs.


  • CoolDude 15 mars 15:25

    Les sanctions doivent être prolongées


    Les députés notent que de nouveaux sujets de tension entre l’UE et la Russie se sont fait jour depuis 2015, notamment l’intervention russe en Syrie, l’ingérence dans des pays comme la Libye, etc...

    L’ingérence en Libye : Je ne savais que les Russes avait bombardé la Libye.

    J’en apprends tous les jours...


    • maQiavel maQiavel 15 mars 15:54

      @CoolDude
      Ces gens là ne connaissent pas la honte , ils sont au dessus de ces petites considérations humaines … 


  • Hieronymus Hieronymus 15 mars 15:48

    bon article, bien documenté

    les votes sont instructifs, bien sûr le PS est à chier mais l’UMP également, on pouvait pourtant espérer 1 ou 2 votes contre

    le RN/FN est décevant par son nombre d’abstentions, en particulier celles de Gollnish et JMLP

    le Front de gauche (peu nombreux) a par contre sagement voté


  • Reiki 15 mars 16:14

    ...

    Ces parlementaire qui souhaitent sauver l Euro et tué l union.

    C est pas de la politique, le parlement agis comme si on lui avais enlevée sont hochet. 

    Quand on peux plus aller de l avant, il es préférable de faire marche arrière... Excellent exemple pour le peuple , esperons qu il l applique sur l union monétaire.


  • nephis 15 mars 17:29

    @PumTchak

    Merci à vous pour cet article rédigé rapidement en plus smiley


  • Hieronymus Hieronymus 16 mars 09:22

    un mot sur la Lettonne, qui mène la croisade anti-russe

    de tous les gens du "bloc de l’Est" les plus anti-russe sont incontestablement les Russes et les Baltes, non point que ces gens soient violents ou particulièrement négatifs, au contraire ce sont des gens pacifiques, peu conflictuels de nature

    les raisons de cet antagonisme sont purement historiques, à côte de la rivalité légendaire entre Russie et Pologne, il y a eu la trahison de Staline qui a laissé l’armée allemande écraser complètement les insurgés de Varsovie en 1944 tandis que l’Armée rouge attendait l’arme au pied de l’autre côté de la Vistule

    pour les pays Baltes c’est encore plus tragique, chaque famille a eu son lot de déportés lors des grandes purges staliniennes et vagues de déportation, même si c’était une déportation et pas une extermination, vu les effroyables conditions de vie dans les camps soviétiques, on était pas loin du génocide de masse, de facto cette crainte et détestation de la Russie est inscrite dans les gênes des Estoniens, Lettons et Lituaniens


    • PumTchak PumTchak 16 mars 10:29

      @Hieronymus

      Je me souviens qu’après l’effondrement du mur et la sortie du pacte de Varsovie, les Polonais voulais surtout se rapprocher des USA, plus que de l’Europe Occidentale. En fait, leur histoire a été "congelée" pendant la période soviétique et espéraient, avec les lumières de la liberté, un plan Marshall. Sauf qu’ils n’avaient compris leur anachronisme et en 1989, on était passé aux "plans d’ajustements structurels" du FMI : vous commencez par vendre ce qu’il y a dans votre pays jusqu’à rembourser votre dette, puis on vous aidera financièrement. Ils réellement morflé les années 90, avec même un retour des populations à la campagnes pour au moins vivre de son jardin, comme la Russie d’Elstine.

      Je sais que leur ressentiment anti-russe est très élevé, mais je le comprends moins après les déboires, identiques à ceux des Russes qu’ils se sont pris. Si la Pologne a disparu 4 fois, c’est aussi à cause de l’Allemagne, la dernière fois avec la rigueur nazie qui valait bien celle soviétique. Pourtant, les Polonais que j’ai connus n’avaient pas la même haine contre les Allemands que contre les Russes. En plus de cela, ils sont de peuple slave, pas franc. Il y a quelque chose que je n’ai toujours pas perçue.


    • PumTchak PumTchak 16 mars 10:46

      @PumTchak

      (C’est sûr, en relisant, on voit les mots oubliés et les fautes qui tachent, mais il n’y a pas le bouton spatio-temporel en dessous pour recommencer le texte).


    • Hieronymus Hieronymus 16 mars 10:55

      @Hieronymus
       errato :
      les plus anti-russe sont incontestablement les Polonais et les Baltes


  • PumTchak PumTchak 16 mars 10:11

    Si je pouvais leur dire quelque chose à ces eurodéputés, je leur rappelerais le tout premier des 282 article du code Hammurabi :
    Quiconque prend quelqu’un dans une machination pour le faire bannir, mais ne peut le prouver, sera mis à mort. Et les articles suivants sont du même acabit.

    Les anciens avaient déjà pleinement compris qu’une société n’est pas viable quand l’accusation sans preuve est permise. Et cet obscurantisme me fait mal, c’est particulièrement insultant pour notre civilisation de voir que nos députés ne profitent pas de la clairvoyance que les humains avaient déjà en 2000 av JC.

    La cabale pourrait s’expliquer de la part d’un pays qui veut s’imposer sur les autres, comme les USA par exemple, il y a une logique, mais l’UE n’a même pas ça, puisqu’elle est asservie et le spectacle de leur bêtise est humiliant.

     Sinon, dans les recommandations, on constate en creux qu’il n’y a aucune préconisation à caractère militaire à la hauteur de la si gigantesque menace russe. On sait bien que c’est le boulot de l’OTAN et que c’est là que les choses sérieuses se passent sans les eurodéputés aient leur mot à dire.
    Ils préconisent alors le soft power, le psyops blanc. Sauf que cela ne s’annonce pas évidemment, sinon on évente le projet d’influence. Bref...


  • Quasimodo 17 mars 20:25

    Quand on aura une TV Française avec la liberté d’expression en Russie les poules auront des dents .


  • Valentin0003 18 mars 10:23

    Bonjour à l’auteur de cette contribution,

    vous avez par erreur indiqué que le député ENF Jean-Luc Schaffhauser, spécialiste et amie de la Russie, aurait voté pour la résolution condamnant la Russie.

    Ceci est absolument faux. Je vous remercie de bien vouloir corriger sans délai. Cela ne correspond pas aux infos données dans le lien que vous fournissez dans cette même contribution. Cordialement, Alain Favaletto


    • PumTchak PumTchak 18 mars 12:59

      @Valentin0003

      Oui, vous avez raison, monsieur Favaletto. Aucun eurodéputé du Rassemblement National n’a voté pour cette résolution. Je n’ai pas la main sur le texte pour corriger.

      @Agoravox
      Pouvez-vous réparer l’erreur et déplacer :
      - Jean-Luc Schaffhauser RN ENF,
       

      de la liste des députés ayant voté "pour" vers la liste des députés ayant voté "contre".

      Merci.


  • numocobo 20 mars 20:03

    Aaaa !

    Cette pente délicieusement glissante que le maccartisme combo climat insurectionel supercombo réseau sociaux. Je n’ai point de haine, mais j’ai des visons sanguinaires. Je suis chrétien, je dois les conjurer !

    Si ca déclic les amis, le singe qui conais l’adresse du nanti, le singe qui a la listes de pourris, le singe qui a le camion, et l’enragé aviné, se croiserons dans un fil de discution en quelques heures des centaines de fois au cas par cas.

    Tachons de jeter a la foule incendiaire quelques ministres et haut fonctionaire symbolique, histoire de les dépressuriser un peu. Vu que le gouvernement malfaisant ’jusqu’au-boutiste bout’ vas nous tirer dessus encore une fois....

    Tachons d’aller chercher quelques intérmédiaires secondaire peu défendu mais bien corrompus, et de donner l’exemple d’un buzz de délogement d’élu et de "mise a la poubelle", "mise a l’eau". Ca pourais sauver de nombreuse vies.

    Faut diviser le clic, en plein de cliquetits, faut laisser aux foulles le temps de redevenir individu, de réfléchir, et d’y retrouner entre chaque variation des conditions d’engagement.

    Il faut donner une méthode de délogement non létale clef en main. Il y en as en europe de l’est mais le publique VEUX entendre les cris de la foule et avoir 12 angle diférent et un format 50 minute avant aprés et un HD des visage pour le fichage.

    On y retourne. Tranquille avec les listes les amis. C’est facile d’ajouter, de retirer, de changer de coté, un nom, dans une liste. Les liste sont des donnée massives, pleines d’erreurs et de falsification, craignez les ;)

    ++


  • numocobo 20 mars 20:05

    Infiltration synthétique a 98% chez EELV ?


Réagir