jeudi 12 novembre - par mat-hac

Le Covid va durer. Vers un nouveau paradigme social-économique

"Ce virus ne va pas disparaître", clame un envoyé spécial de l'OMS. Cela signifie donc que nous allons encore vivre longtemps avec les restrictions de libertés imposées au nom de la sécurité. Fin octobre, le Haut Commissaire au plan, qui coordonne les travaux de planification et de réflexion l’État, a publié une note intitulée « Et si la Covid durait ? ». Il affirme à demi-mot que les restrictions inhérentes au confinement dessinent donc un nouveau projet de société. Mais ce document n'est pas le seul.

De son côté, la Commission Européenne a publié un rapport préconisant de nouvelles mesures à l'occasion de la crise sanitaire. Le Word Economic Forum ainsi que la FMI affirment également que l'épidémie a accéléré la mise en place d'un nouveau paradigme économique et social dans les pays européens. Le risque de "pandémie" figure par ailleurs dans les raisons invoquées pour la création de l'euro numérique. Cette révolution se nomme "great reset" ou "grande réinitialisation".

En rassemblant de nombreuses informations, ou en analysant la communication tant médiatique que politique, ainsi que vous pourrez le constater dans cette vidéo, il apparaît évident que l'épidémie sert de facteur décisif pour introduire de nouvelles restrictions de liberté : centralisation de toutes les données des populations de l'Union Européenne, création d'un euro numérique, vaccination obligatoire... Mais qui dit virus, dit "réchauffement climatique". En effet, le développement de telles pandémies serait lié aux activités humaines. Au nom de la santé et de l'environnement les autorités vont-elles mettre en place une dictature écologiste ?



3 réactions


  • ahtupic 12 novembre 19:46

    Je l’ai toujours dit / Micron le Poudré a été nommé président pour installer la dictature du N.O.M.

    Il ne faut pas compter sur la classe politique pourrie jusqu’à l’os.

    Seul un militaire pourra nous sauver.


  • Zero9 13 novembre 22:53

    Rambo est trop vieux, c’est trop tard.


  • Scalpa Scalpa 14 novembre 19:00

    A partir de deux personnes le virus apparait dans la zone de distanciations socialoelectoplasmique.


Réagir