samedi 21 novembre - par beo111

Le clown Salomon fait un dernier tour de piste

André Bercoff au micro pour nous décrire la scène.

 



6 réactions


  • LUCA LUCA 21 novembre 11:24

    Pu ...naise ! il est remonté le père Baeckeofe et il a raison de l’être, mais s’ils sont capables de tuer des vieux dans des EPHAD, d’imposer des masques à des gamins tout en tuant les petits commerces, ils sont aussi capables de pousser les plus fragiles au suicide, de la vermine(sic) en moins car rien n’arrête la république en marche forcée, pas même une épuration sociale. Ceux qui n’ont pas connu la soumission par la peur sous l’occupation devraient maintenant et normalement avoir un avant goût du truc, juste avant le plat de résistance. 


  • sls0 sls0 21 novembre 12:05

    C’est rare que je regarde Bercoff, ce n’est pas de l’information, il donne des avis sans factuel.

    Un suicide en France ? Avec un taux de suicides de 12,3/100000 ça fait plus de 8000 par an.

    Un taux de 17,1 en Belgique.

    Il nous sort de l’émotionnel pour étayer ses avis.

    Je l’ai écrit dans d’autres commentaires, en regardant la courbe du R0, le couvre feu était plus que suffisant, le confinement n’était pas nécessaire pour la deuxième vague.

    Bercoff a raison de se révolter mais emploie des arguments stupides comme d’habitude.


  • Norman Bates Norman Bates 21 novembre 12:57

    Grande est mon indignation face à cette nouvelle salve d’indignité adressée à mon client Jérôme Salomon, victime du délit de sale gueule, de vindicte au faciès...

    Croque-mort, clown, certains vont jusqu’à estimer qu’il dispose du physique idoine pour incarner à merveille le rôle du méchant, de la crapule dans un James Bond...

    Admettons...dans ce cas saluons le sacrifice de mon client qui a snobé l’industrie du rêve de Hollywood pour se consacrer pleinement à la santé des français...

    Des français avec lesquels cet arrière petit-fils du capitaine Dreyfus entretient une relation un tantinet contrastée, il l’a admis...les langues impies en profitent, l’haleine chargée des flatulences les plus sombres de l’Histoire, pour tracer en caractères abjects le cheminement impur de pulsions vengeresses...alors que, franchement, si vous aviez un proche en EHPAD, auriez-vous ne serait-ce qu’une once d’appréhension à le confier aux bons soins d’un infirmier nommé Jérôme Salomon... ? évidemment oui, mais c’est par pure perversion...cette même perversion qui chevauche l’innommable monture d’indécents apparentements avec l’actuel procès de Jonathan Daval, cet homme ravagé qui a pleurniché devant toutes les caméras, pendant trois mois, sa douleur insondable d’avoir perdu son épouse avant d’avouer l’avoir assassinée... 

    Des hectolitres de larmes médiatisées, une pleurniche fictive, de la manipulation, un cul pas propre, autant d’ingrédients indigestes dont certains usent et abusent pour tracer en lettres de caca le destin d’un homme qui finira certainement au Panthéon au milieu d’autres grands patriotes injustement calomniés de leur vivant...

    Je réclame au tribunal la relaxe de mon client, et le versement de dommages et intérêts au titre d’un préjudice moral qui n’a pas de prix, car mon client souffre, oh oui il souffre...merci.


    Maître Bates, avocat à la Cour d’Agoravox.TV.


  • hocagi@1shivom.com 21 novembre 18:42

    Pour les suicidaires il est recommandé du doliprane (Sanofi) et de rester chez eux, et de profiter du toit qu’ils ont encore, alors ils doivent s’estimer heureux.

    Les tps qui viennent impacteront beaucoup plus de gens, qui aujourd’hui se croient protégés,

    Les actions du gouvernement sont suicidaires pour les autres, pas pour eux bien sur, donc ils ne sont absolument pas ds l’action mais une logique de mettre un couvercle sur la marmite ,pour la faire mieux exploser.

    C’est juste un agenda, car le pays sera par terre, la guerre civile bien entamée, il sera temps pour un rayon de soleil https://www.globalgoals.org/

    Tous viendront manger ds la manne (hébreux) salvatrice, inespéré, le monde merveilleux ou tous ses moutons blancs comme neige, pourront paitre paisiblement.

    Ne vous suicidez pas, votre terre promise, avec vos marques et sponsors préférés vous seront livrés à domicile, par Amazone, vous pourrez toujours manger le prospectus, évitez de vous torcher avec, car l’ancre de mauvaise qualité pourrait vous faire le cul arc-en-ciel, enfin un rayon d’espoir. (c’est du Baudelaire)


  • makhno makhno 21 novembre 21:11

    Salut.. !! 

    Le risque , le vrai , celui le plus flagrant de cette "crise".....c’est que le nombre de "Frédéric CHAMBON " soit multiplié par 20 ou par 30.... !

    Et la tendance , en ces temps de confinement , donne une "courbe" très inquiétante... !!


Réagir