mardi 20 septembre - par phan

La santé en bande organisée

Publicité

« La santé en bande organisée » : ce livre censuré qui fait trembler l’Elysée !

Enquête sur l'industrie pharmaceutique et les liens avec des personnalités publiques ...

Le lien sous odysee : https://odysee.com/@FlorianPhilippot:2/%C2%AB%C2%A0la-sant%C3%A9-en-bande-organis%C3%A9e%C2%A0%C2%BB-ce:9

 



12 réactions


  • sirocco sirocco 20 septembre 19:23

    Certains pays européens commencent à en avoir plein le cul des manigances de LaHyène (la France du poudré reste malheureusement inféodée) :

    https://reseauinternational.net/10-pays-deurope-de-lest-se-revoltent-et-exigent-de-pouvoir-resilier-leurs-contrats-de-vaccins-avec-les-labos/


    • Le Glaude Le Glaude 22 septembre 12:07

      .
      .
      Martine Wonner transmet le témoignage du Pr Raoult : c’est Macron qui a IMPOSÉ aux scientifiques le « remède » de Gilead
      .
      .
      Martine Wonner nous raconte la première réunion du Conseil scientifique le 12 mars 2020 et pourquoi le Pr Raoult a claqué la porte. Martine Wonner est d’autant plus libre de s’exprimer, qu’elle n’a pas été réélue. Désignée comme antivax par ses adversaires, elle a été battue par la macroniste Françoise Buffet. Une personne qui, elle, ne devrait pas gêner. Elle n’a jamais déposé aucune question écrite, aucune question orale, n’a proposé aucun amendement et n’a jamais pris la parole.
      .
      .
      SUITE de l’article
      .
      .
      https://lemediaen442.fr/martine-wonner-transmet-le-temoignage-du-pr-raoult-cest-macron-qui-a-impose-aux-scientifiques-le-remede-de-gilead/


  • Norman Bates Norman Bates 20 septembre 20:49

    Fichtre ! on m’a (encore) volé "mon" Floflo !!

    Une nouvelle fois je pardonne cet "emprunt" tant le contenu de la vidéo est hautement intéressant...

    Dans la rubrique "littérature" nous eûmes récemment "l’œuvre" du navrant Véran à l’encre puisée dans les glandes lacrymales...encore un peu et cette sémillante Cosette livrait le récit de son extermination ministérielle bientôt publiée en format audio avec des grincements de violons en fond sonore...

    "La Santé en bande organisée" fera moins larmoyer dans les chaumières, là on passe au brûlot explosif qu’il convient de ranger de toute urgence au placard...même si la glorieuse épopée covidique n’est pas évoquée la substance reste édifiante...corruption, menaces de mort, mainmise du lobby pharmaceutique, le cadre est posé pour peindre l’hystérie covidique avec toutes ses nuances...

    La Santé vérolée, vermoulue, ce n’est plus un scoop, dans ce bouquin c’est expliqué dans le détail avec des sources et des références qu’il sera difficile d’attaquer en justice, à moins que certaines sommités vertueuses mises en cause ne se découvrent une vocation de kamikaze pénal tant un débat sur le fond risquerait d’alourdir leur casier...

    Les "Kouchner boys" (Hirsch, le croque-mort Salomon entre autres) peuvent toujours intenter une class action, il sera rigolo que les exploits de leur mentor soient étalés en long et en large dans un prétoire, il faudra prévoir des prolongations tant le palmarès de l’intéressé est consistant...

    Cette faction mafieuse (qui n’est nullement limitée à la seule France, loin de là) est une assemblée de pourritures pour lesquelles toute forme de justice est légitime...

    Je me comprends...et ceux qui me comprennent me comprennent aussi... smiley


  • Le Glaude Le Glaude 22 septembre 11:26
    ‌Explosion des PRIX de l’électricité : les premiers Supermarchés sont menacés de fermeture !
    .


     

    « Explosion des prix de l’électricité : les premiers supermarchés sont menacés de fermeture », c’est le titre de cet article du Deutsche-wirtschafts-nachrichten, et ne me demandez pas comment cela se prononce car notre ami Christophe qui est notre correspondant nommé d’office en Allemagne pourrait à juste titre se moquer de ma prononciation très « normande » !

    .


     

    Ce qu’il faut retenir est assez simple. Si l’on n’aide pas les entreprises, il ne sera pas très utile d’aider les particuliers, car rapidement nous serons tous au chômage sans rien à manger et pas de papier toilette pour essuyer nos augustes postérieurs.

     

    Voilà ce que nous traduit notre camarade lecteur.

     

    La crise énergétique crée des problèmes de plus en plus importants. De nombreux supermarchés perdent leurs contrats d’électricité avantageux. Les conséquences sont dramatiques.
    En raison de la forte hausse des prix de l’énergie, la crainte de bureaux et d’appartements froids ne fait que croître en Allemagne. L’électricité est un problème majeur, et les PME allemandes sont particulièrement touchées, selon les Lübecker Nachrichten. Le journal rapporte ainsi le cas d’Osnabrück. Les services municipaux de cette ville de 165 000 habitants auraient résilié les contrats de plus de 1 000 entreprises.


     

    Les conséquences sont désastreuses pour les entreprises. Aucun contrat de raccordement ne leur a été proposé et désormais, même les supermarchés sont confrontés à un défi pour faire face à cette situation.

     

    Cinq magasins Edeka concernés.

     

    Dans le cas concret, cinq magasins Edeka sont concernés. (Un genre de Super U, les Edeka appartiennent à leurs exploitants).

     

    L’exploitante Mechthild Möllenkamp a fait part de sa situation d’urgence à Wirtschaftswoche. Möllenkamp est touchée par le flot de résiliations à Osnabrück, car ses filiales se retrouveront sans électricité en 2023, selon la situation actuelle. Le contrat aurait de toute façon expiré à la fin de l’année. Par rapport aux 24 dernières années, il n’y a pas eu cette fois-ci de nouvelle offre pour un contrat de raccordement, comme Möllenkamp l’explique à Wirtschaftswoche : « Les services municipaux n’ont rien proposé du tout, c’est la grande déception pour moi ».

     

    Si l’opérateur ne trouve pas de nouveau fournisseur, il se retrouverait alors dans l’approvisionnement de base proposé par les Stadtwerke (le contrat-type pour les particuliers en fait). Cet approvisionnement de base durerait trois mois et coûterait jusqu’à 80 centimes par kilowattheure. Un problème pour Möllenkamp.

     

    Dans le pire des cas, les cinq supermarchés Edeka risquent de devoir payer plus d’un million d’euros supplémentaire, selon le magazine Wirtschaftswoche. Möllenkamp explique la situation au magazine économique : « Nous ne pouvons pas fermer deux mois, surtout sans électricité, car tout pourrirait alors dans nos congélateurs et nos entrepôts frigorifiques ».

    http://www.businessbourse.com/2022/09/22/explosion-des-prix-de-lelectricite-les-premiers-supermarches-sont-menaces-de-fermeture/



     


  • eau_du eau_du 22 septembre 12:13

    L’UE est le relais qui permet a l’oligarchie de nous imposer la gouvernance mondiale et la mise en place de l’asservissement totalitaire des peuples ...
    .
    Voici une très bonne analyse des événements actuelles et du passé de Pierre Hillard :
    .
    Covid-19 l’étincelle avant le Grand Reset — Pierre Hillard


  • France Foutoir du Yankee 25 septembre 13:58

    A part une Démonstration de G.J rien ne peut faire trembler µouµoute.

    Surtout pas un livre, lire est devenu un chemin de croix pour bien des Français.. ou du moins pour ce qu’il en reste.

     smiley


Réagir