vendredi 25 novembre 2016 - par hase

LA MER

Pas vu à la télé

 

 

Ne pas la prendre, ne pas la conquérir, ne pas l'exploiter, mais la découvrir, la protéger, la connaître et de ces connaissances, développer la médecine, l'énergie, la nourriture, etc.

 

Passionnant échange et tellement enthousiaste.

 

 



22 réactions


  • Nigari Nigari 25 novembre 2016 23:20

    Piqûre de rappel ; pour qui roule PRIORITAIREMENT cet homme politique ?
    https://www.youtube.com/watch?v=0F0V6Hf98Hs
    https://www.youtube.com/watch?v=hqylWvXPXjo
    .
    arrière grand-père ? grand-père père ... il doit en avoir des casseroles au-cul-ltes le Merluchon smiley

    .

    À propos de LA MER, j’en profite pour faire un placement de produit, le plasma de Quinton .... PAS VU À LA TÉLÉ  smiley


    • hase hase 25 novembre 2016 23:46

      @Nigari
      Vous avez quelque chose contre les francs-maçons ?

      Et quel rapport avec le propos de la vidéo ?


    • capobianco 26 novembre 2016 19:43

      @Nigari
      Et vous vous roulez pour qui ? Parlez nous des casseroles de vos champions .


  • michel-charles 26 novembre 2016 08:53
    LA MER..la protéger ?
    Il n’existe pas une goutte d’eau en provenance de la mer qui ne soit pas polluée...grâce à l’humanité qui jette ses déchets dedans..et le "tartuffe" Mélenchon est un des pollueurs !

    • capobianco 26 novembre 2016 19:47

      @michel-charles
      La mer polluée c’est lui ? On me dit que les innondations de Bastia, le réchauffement de la planète et le massacre des éléphants ce serait lui aussi !!!!

      Tartuffe vous disiez ?


    • ldv07 ldv07 27 novembre 2016 11:38

      @capobianco
      Vous exitez pas sur michelangelo carolus, sur un media citoyen on laise de la place pour les indigents intellectuels qui se la pête, c’est ça qui est bien, de là a leur répondre faut pas trop en faire quand même....


  • ldv07 ldv07 27 novembre 2016 11:39

    Très bonne vidéo qui démontre l’intelligence de la démarche qui sait se rendre proche des gens du métiers et des compétences. C’est rassurant pour l’avenir...


  • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 15:43

    "Passionnant échange et tellement enthousiaste."

    Rien que sur la 1ère demi-heure, on peut dire qu’il n’y a pas tromperie sur la marchandise. Le combat de JLM pour l’économie de la mer est tout ce qu’il y a de plus cohérent, logique, et même indispensable.
    Les continents de plastique, il n’y en a pas que dans le Pacifique. Les gyres sont dans l’Atlantique Nord et Sud, dans le Pacifique Nord et Sud et dans l’Océan Indien. Cette situation est catastrophique a terme.
    Bcp de bon sens sur les infras. Rotterdam c’est un port immense mais pas pratique et effectivement nous sommes les mieux placés géographiquement (Méditerranée, Manche, Atlantique, DOM-TOM) pour accueillir les navires venus des 4 coins du monde, mais nous n’avons jamais développé ces potentialités naturelles. 
    On doit reconnaître à JLM d’être le seul candidat à avoir une vision claire et un projet sur cet aspect d notre économie qui nous donnerait en plus un rayonnement international. 
    Je regarde la fin plus tard. Merci pour ce document.

    • yoananda yoananda 28 novembre 2016 00:26

      @Qiroreur
      dans ce cas peut-être qu’il ferait un bon ministre de la mer. Pour le reste ...


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 novembre 2016 07:19

      @yoananda
      Et encore ! Confiez la gestion de la mer un communiste, 5 ans plus tard, c’est un désert.  smiley


  • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 18:52
    "Au fond la pollution et la délocalisation ça a une racine marchande. (...) 90% des échanges passent par la mer, on voit que celui qui tient la mer, tient le monde"
    JLM

    Oui. L’édit de Navigation des anglais ne sort pas de nul part. Hollandais, espagnols, portugais et surtout anglais ont régné par ce moyen depuis des siècles. Pourquoi pas nous. Il nous faut évidemment une flotte stratégique.
    JLM n’aborde en revanche pas la réalité des aéroports : il y en a des centaines en France. Trafics de drogues, d’armes et d’êtres humains passent en grande partie par là, les go-fast c’est has-been, le trafic du pauvre. JLM oublie une chose fondamentale : nous ne maitrisons pas nos frontières. Un coucou déclare un plan de vol mais en réalise un autre et déboule sur un aéroport secondaire sur lequel il n’y a même pas un service de douane. Bref, le rayonnement n’est pas possible sans maîtrise de nos espaces maritimes et aériens, donc nos frontières. C’est là où JLM coince. J’apprécierai qu’il soit confronté à cette réalité et écouter sa réponse.

    Sur la centrale du Blayais : c’est un bon rappel que fait JLM. En 1999 on a frôlé le Fukushima à la française et avec les vents porteurs le nuage ne se serait pas plus arrêté à nos frontières que pour Tcherno. On joue avec le feu depuis des décennies sur le sujet. 
     
    Excellente intervention sur Colbert. Il y a des forêts dans notre pays qui doivent bcp à la vision de cet homme, hélas bridée. 

    Bon, globalement je passe sur le tour de passe-passe de Jean-Luc qui nous la joue "ben vous voyez que je m’entends avec les journalistes, la preuve je les interviewe moi-même". Ce vieux singe est habile ... et me fait rire par moments. Mais ce qui compte c’est, in fine, le propos et la qualité des arguments. Le reste ...

    • hase hase 27 novembre 2016 19:28

      @Qiroreur
      Il a un petit côté hâbleur qui m’énerve parfois, mais plus parce que je me dis que c’est par là qu’on va le " chopper", parce que, au fond, je m’en fous.

      Plus sérieusement, le problème des frontières, je ne sais pas évidemment s’il y a pensé, s’il l’a étudié ; il brasse large déjà, il ne peut pas peaufiner tous ses projets, mais une chose est certaine, si quoique ce soit devait bloquer ceux-ci, il inciterait à ce que quelque chose soit fait pour éliminer l’obstacle !

      Je pense qu’il a été très clair là-dessus : on œuvre pour notre pays, ça passe ou ça casse ! ( avec l’UE)


    • Ozi Ozi 27 novembre 2016 19:31

      @Qiroreur :"JLM oublie une chose fondamentale : nous ne maitrisons pas nos frontières. Un coucou déclare un plan de vol mais en réalise un autre et déboule sur un aéroport secondaire sur lequel il n’y a même pas un service de douane."

      Je ne vois pas bien ce que l’on pourrait faire de plus, si il y a un secteur ultra surveillé c’est bien celui du trafic aérien, un avion ne peut pas changer de plan de vol sans en subir les conséquences, généralement quand la contrebande passe c’est qu’on l’y aide : https://www.youtube.com/watch?v=WmvSyRGVTew

      .

      Sinon le développement visionnaire et écologique du domaine maritime est, à juste titre, un des points forts du programme de Mélenchon, si JL pouvait être autant inspiré sur les conséquences des gains de productivité et l’inévitable revenu de base qui en découle, France Insoumise détiendrait explicitement le programme le plus cohérent..


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 20:20

      @Ozi
      C’est que tu ne connais pas vraiment comment ça se passe, s’en vouloir être offensant (ce n’est pas mon but). Contrôler l’espace aérien est en pratique extrêmement compliqué et demande d’énormes moyens (dont une douane, qui en pratique n’existe pas dans d’innombrables petits aéroports sur notre territoire). La réalité est que des avions privés déposent/expédient chaque jour des cargaisons de toutes sortes et qu’il est matériellement, aujourd’hui du moins et sans volonté politique encore moins, de tout contrôler. D’ailleurs JLM affirme exactement la même chose pour le maritime dans cet entretien (1 container sur 100 contrôlé, et encore, il est en-dessous de la réalité). 


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 20:28

      @hase
      " ; il brasse large déjà, il ne peut pas peaufiner tous ses projets, "

      Bonsoir hase, oui c’est mon pb avec lui. A mon avis il réalise où se situe la ligne de fracture mais ne réalise pas, ne comprend pas, ou ne veut pas comprendre (ça je ne sais pas) que ce n’est pas un détail. On ne peut être internationaliste et rêver d’un idéal français à la fois. Il ne s’agit donc pas ici de "peaufiner" mais bien du sujet central. Sans maîtrise des frontières il n’y a pas de pays. JLM est un internationaliste qui aime probablement sincèrement cette France qui lui a tout donné (comme Zemmour) mais qui à l’évidence est lacunaire (ou autre chose) dans sa compréhension des réalités géo-po et civilisationnels d’une identité qui lui échappe. 


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 21:07

      Une simple question que je poserai volontiers à JLM : why you can’t find the place where you belong ?


    • hase hase 27 novembre 2016 22:35

      @Qiroreur
      Difficile pour un anticolonialiste d’être fils de colon ! il ne peut pas renier son enfance, sa famille, d’autant plus qu’on sait tous que les Français d’Algérie - seule colonie de peuplement ( sauf peut-être la N C)- n’y sont pas partis, pour beaucoup, avec le fusil. C’est sans doute pour cela que son dessein de relations fortes, d’égal à égal, avec le Maghreb est si présente.

      Quant aux problèmes de frontières, qui nous dit qu’il n’y a pas réfléchi ? Cette vidéo n’était pas le lieu d’un programme.


    • hase hase 27 novembre 2016 22:36

      @Ozi
      Pour vous ! personnellement je ne suis pas partisane du RU ; mais c’est un autre débat !!


    • Qiroreur Qiroreur 28 novembre 2016 06:43

      @hase
      JLM est petit-fils d’espagnols principalement. Ses origines illustrent un fait historique évident (et logique d’ailleurs). Peu de français dits de souche ont en réalité colonisé le Maghreb ou ailleurs : il suffit de regarder quels sont les peuples qui ont colonisé les EUA par exemple (anglais, allemands, hollandais, italiens, irlandais, etc. ... mais peu de français en réalité, j’en parlais brièvement dans mon article sur Detroit). Les colons avaient davantage le profil des grands-parents de JLM. Mais là n’est pas le sujet. Personne ne lui demande de renier quoi que ce soit. 

      "Quant aux problèmes de frontières, qui nous dit qu’il n’y a pas réfléchi ? Cette vidéo n’était pas le lieu d’un programme."

      Peut-être qu’il y réfléchit ... ce que je vois c’est qu’il essaie de combiner deux choses inconciliables comme dit précédemment. C’est amusant d’ailleurs comment il louvoie en permanence. Depuis qq années il semble vouloir défendre les intérêts d’un pays tout en occultant que ce qui le constitue ce sont avant tout des frontières. On le voit depuis des années avec Schengen : plus de frontières signifie plus de contrôle du territoire. C’est pratique pour les touristes étrangers et nous-mêmes lorsque nous allons en Espagne ou en Allemagne mais le revers de la médaille est que notre territoire n’existe plus puisque ouvert à n’importe qui se trouvant dans un pays frontalier (et la France ce n’est pas le Danemark, ni l’Angleterre) et au-delà. Les frontières ce n’est pas juste un "problème" comme vous dites, c’est LA question. On ne peut pas à la fois être internationaliste et à la fois prétendre défendre les intérêts de son pays. C’est l’un ou l’autre. Il n’empêche que sa réflexion sur la mer est incontestablement originale parmi les candidats de 2017.


    • ldv07 ldv07 28 novembre 2016 14:47

      @Qiroreur

      "On ne peut pas à la fois être internationaliste et à la fois prétendre défendre les intérêts de son pays"

      Vous mettez dos à dos deux réalités qui peuvent de nos jours être distinguées et voir, dans une certaine réthorique, être complémentaire sinon dépendante l’une de l’autre. A développer donc...

      Je pense qu’il faut s’intéresser à la conception nationale de Mélenchon. En tant qu’internationaliste il redéfinit plus la nationalité comme une filiation culturelle que comme le pré carré territorialiste encadré de frontières matérielles.


    • hase hase 28 novembre 2016 15:36

      @Qiroreur
      Oui. Personnellement, j’aime tellement les frontières que ce fut une de mes raisons de ne pas voter Maastricht !! Mais je sais que ce n’est pas la " bonne position" !! je peux juste dire, qu’à mon ressenti, l’histoire des frontières ouvertes ne sera pas une raison suffisante pour entraver les desseins de Mélenchon ; mais je vous accorde que cela n’a rien d’un savoir rationnel !

      Si, il y a des tas de Français, paysans hors héritages familiaux, qui sont partis ou restés après leur service militaire en Algérie. Beaucoup de mariages entre Français et Espagnols là-bas, c’est sûr. C’est le cas des parents de Mélenchon !

      Pour moi, les frontières ouvertes sont un drôle de rêve ! mais cela a été fait, et cela prouve ses limites, donc rien n’empêche de revenir sur ce qui a été expérimenté, sans donner les résultats rêvés !! parce que, en ce qui concerne ceux qui ont voulu ces ouvertures, ils sont comblés ! ce sont ceux qui ont gobé cette facilité comme un progrès qui peuvent se rendre compte de ses effets pervers, et y remédier.


  • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 18:53

    "nos espaces maritimes et aériens, et terrestres" évidemment


Réagir