vendredi 6 janvier 2012 - par Frida

La féministe anticolonialisme

 

BDS

 

 

 

 

J’aime beaucoup Yourcenar, je l’admire. Pourtant son témoignage doit être relativisé. En effet, j’émets un bémole, la vie d’une bourgeoise cultivée, menant la "belle vie" (abstraction faite des manies qui pourrissent la vie, du genre jalousie, envie, mesquinerie, méchanceté gratuite etc), n’est pas à comparer avec la vie d’une femme prolétaire vivant l’extrême pauvreté, et la déchéance sociale. Il ne suffit pas de courrir le métro, les bureaux ou les usines pour critiquer la libération de la femme. la femme a toujour travaillé, et a toujours eu une double journée, en tout cas pour les couches ouvrière, paysanne et pauvre. il ne faut pas oublier que les plus fragiles, les femmes et les enfants payent le prix fort de la pauvreté, la misère, la guerre etc. Et ce n’est pas pour rien que l’on dit " les femmes et les enfants d’abord" : La femme assume plus naturellement la responsabilité d’entretenir et d’éduquer les enfants.

 

Ce que je retiens (entre autres) de Yourcenar, c’est qu’il ne faut pas chercher à "ghettoïser" les rapports entre les citoyens, entre hommes et femmes, entre femmes "issues de l’immigration" et les blanches.



3 réactions


  • Hijack ... Hijack 6 janvier 2012 12:02

    Pas eu le temps de tout voir ... mais la vieille ... c’est Boutelja vieillie ??? la pauvre ... elle en a pris un coup ce vieux  !!!


  • Hijack ... Hijack 6 janvier 2012 12:04

    Je l’avais tjrs dit ... le féminisme ... détruit la femme ... pauv, boutelja ... tu avais été belle ...


    • Frida FRIDA 7 janvier 2012 14:30

      @hijack

      Vous êtes pour le "jeunisme" ?

      La vieillesse n’est pas une honte, ni une déchéance, la maladie peut-être.

      Yourcenare ne se revendique pas comme féministe. Elle reproche justement le cloisonnement de la démarche intellectuelle de certaines féministes, qui identifient leur lutte comme contre l’homme et non contre un système.
      C’est ce que fait Bouteldja, elle ne fait pas de nuance. Elle est trop schématique, parfois caricaturale, voire dangereuse dans ses idées.


Réagir