samedi 1er octobre - par hase

L’Enthousiasme

L'ENTHOUSIASME.
Il est avantageux d'engager des auxiliaires et de faire marcher des armées.

Le temps de l'enthousiasme est amené par la présence d'un homme remarquable qui est en sympathie avec l'âme populaire et agit en accord avec elle. C'est pourquoi il rencontre une obéissance générale et librement consentie. Pour éveiller l'enthousiasme, il est donc nécessaire de conformer ses ordres à la nature de ceux que l'on gouverne. Le caractère infrangible des lois naturelles a pour fondement la règle du mouvement selon la ligne de moindre résistance. Ces lois ne sont pas extérieures aux choses, mais elles constituent l'harmonie immanente de leur mouvement. C'est pourquoi les corps célestes ne s'écartent pas de leur chemin et tout phénomène naturel s'accomplit avec une régularité précise. Il en va de même dans la société humaine. Là aussi les lois qui ont leurs racines dans le cœur du peuple sont exécutées, tandis que celles qui lui sont contraires ne suscitent que de l'aigreur. De plus, l'enthousiasme permet alors d'engager des auxiliaires pour l'exécution du travail, sans que des oppositions secrètes soient à redouter. L'enthousiasme est aussi ce qui permet d'uniformiser les mouvements des masses, notamment à la guerre, de manière qu'elles obtiennent la victoire.

Le tonnerre sort en grondant de la terre :
Publicité

Image de l'ENTHOUSIASME.
Ainsi les anciens rois faisaient de la musique pour honorer les hommes de mérite
et ils les amenaient dans la magnificence au Dieu suprême,
en invitant leurs ancêtres à la cérémonie.

Quand au début de l'été, le tonnerre, l'énergie électrique, sort de la terre en grondant, et que le premier orage rafraîchit la nature, une longue tension prend fin, la clarté et la joie s'instaurent. De même la musique a le pouvoir de dissiper dans les cœurs la tension, effet des sentiments sombres. L'enthousiasme du cœur s'exprime spontanément dans le chant, la danse, les mouvements rythmiques du corps. Depuis toujours, la vertu exaltante des sons invisibles qui émeuvent et unissent les cœurs des hommes a été ressentie comme une énigme. Les souverains mettaient à profit ce goût naturel pour la musique. Ils le rehaussaient et l'ordonnaient. La musique était regardée comme une chose grave et sainte, devant servir à purifier les sentiments des hommes. Elle était destinée à célébrer les vertus des héros et à lancer ainsi un pont en direction du monde invisible. Dans le temple, on s'approchait de la divinité en s'accompagnant de musique et de pantomimes (celles-ci ont ultérieurement donné naissance au théâtre). Les sentiments religieux envers le Créateur du monde étaient purifiés au moyen des sentiments humains les plus saints, la vénération à l'égard des ancêtres. Ceux-ci étaient invités à ces services divins en tant qu'hôtes du Seigneur du ciel et représentants de l'humanité dans ces régions supérieures. En unissant le passé humain et la divinité en de solennels moments d'émotion religieuse, on scellait le lien entre la divinité et l'humanité. Le souverain, qui honorait la divinité dans ses ancêtres, était par là le Fils du Ciel en qui le monde céleste et le monde terrestre entraient mystiquement en contact. Ces pensées constituent le résumé ultime et suprême de la civilisation chinoise. Confucius a lui-même déclaré au sujet du grand sacrifice au cours duquel ces rites étaient accomplis : « Celui qui aurait pleinement compris ce sacrifice pourrait gouverner le monde comme s'il le faisait tourner dans le creux de sa main »

YI KING YU L'enthousiasme

 

 

.. vous avez compris, ce qui manque désormais au monde occidental ?



22 réactions


  • Globulard 1er octobre 21:24

    Oui j’ai très bien compris que tu portes aux nues un homme , un simple homme banal , petit , même pas imposant , qui se prend pour un surhomme . Le culte de sa propre personne à ce niveau là , relève plus de la psychiatrie .

    En clair tu adores un simple bonhomme au pouvoir illimité dans son pays , cruel et mégalomane . Je comprend aujourd’hui comment un caporal de la 1er guerre mondiale soit devenu un furher de la 2nd . 

    Et tu te dis anarchiste ???


    • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 06:44

      @Globulard
      cette pauvre alinea a complètement perdu les pédales ... confondant anarchisme et totalitarisme ...
      le régime russe est sans l’ombre d’un doute un régime dictatorial ...
      comment peut on l’admirer, le soutenir et se dire anarchiste ? impossible de trouver plus contradictoire ...
      pour elle comme pour beaucoup d’autres ici la haine de l’impérialisme américain, qui, au passage n’est pas une vue de l’esprit, surtout avec un Dobelyou ou un Trump ...la haine de l’impérialisme américain, donc, les jettent dans les bras d’un autre impérialisme, encore pire, infiniment plus sanglant, épouvantablement plus autoritaire ...
      on va être ... non, on est accusés d’être des suppôts des américains sous prétexte qu’on est contre Poutine ...
      les USA, qu’on le veuille ou non sont une démocratie ... démocratie bien imparfaite cela va sans dire ... les "in God we beleive" et "América first" en sont les slogans les plus détestables ... la perspective de cet empire comme seul gendarme du monde si la Russie s’effondre n’est pas rassurante ...
      mais ne confondons pas les enjeux ... Poutine, dans son discours, déclare la guerre aux démocraties pour établir son nouvel ordre mondial fait d’oppression, de domination, de sang et de larmes ... la suprématie de l’ordre et de la race russe ...
      impossible d’adhérer à cette vision si on est démocrate et encore moins si on est anarchiste ... (en 37, en Espagne, les russes ont lâchés les anarchistes, leurs ennemis jurés) 
      bref, délire de quelqu’un de paumé, qui se croit d’extrême gauche et qui n’est que d’extrême droite ... sans le racisme peut être ... tout du moins avoué ...


  • Norman Bates Norman Bates 1er octobre 23:34

    Merci au lapinou pour le partage...

    Si Poutine suscite autant d’intérêt (voire davantage) c’est autant par la substance de ses discours que par l’abyssale comparaison qu’on ne peut s’empêcher de faire avec le roitelet sans royaume qui trône à l’Elysée...

    Un adulescent encore traumatisé d’avoir été tripoté par une prof aussi libidineuse qu’hideuse, un piètre acteur tenu par les roupettes qui récite du McKinsey avec la conviction d’un mauvais avocat sous amphétamines et dont le seul mode de gouvernance s’exerce par la peur pour domestiquer la majorité (hélas) de moutons hypnotisés et dociles...

    La dégénérescence incarnée...


    • hase hase 2 octobre 11:08

      @Norman Bates, et ceux qui liront !!
      Ce texte du YI KING exprime parfaitement la nécessité d’une puissance qui fait l’union du groupe autour de valeurs communes. C’est aussi vieux que la civilisation qui est née dans le même berceau que la guerre !
      Ce que j’aime en la Russie, c’est le rythme naturel de l’évolution de la société, c’est-à-dire lent et qui ausculte les emprunts, les ajouts avant d’en inonder le pays.
      Bien évidemment toutes ces qualités rendent fous de jalousie les paumés de la décadence, et tous les décadents, très perméables à la propagande, y projettent leurs propres turpitudes.
      Leur ignorance les aide beaucoup tandis que ceux qui connaissent la Russie, sa langue, ses mœurs... la comprennent et l’aiment, ce qui est normal, on ne peut pas aimer ce qu’on ne connait pas et quand on apprend à connaître quelqu’un on ne peut pas le jeter comme quand on se fiait à sa réputation !
      J’ai grande confiance aux valeurs russes, quant à nous, nous n’en avons plus.


    • Globulard 2 octobre 13:53

      @hase
      Mais qu’est ce que tu racontes vieille bique , la civilisation Russe a brillé sous le règne de la grande Catherine ii de Russie , depuis la révolution de 1917 ce pays n’a fait que régresser sous le pouvoir de dictateur comme Staline un petit voyou Georgien bandit de grand chemin et suivi par les apparatchicks du parti communiste qui ne représentaient que 5% de la population .
      Si tu veux voir la grandeur de la Russie vas à St Pétersbourg , pas à Moscou une ville bétonnée sans âme et sans passé . 
      Ton petit Colonel du KGB tente désespérément de rétablir l’hégémonie de l’URSS , dont les anciens pays du pacte de Varsovie ne veulent plus rien avoir à faire , après tant de souffrances causées par un pouvoir corrompu et criminel.
       Ou bien t’es une imbécile idéologue , ou tu es d’une mauvaise fois consternante .
      Rappelles toi que si tu vivais dans ce pays , tu n’aurais pas la liberté d’expression que tu as chez nous , à moins de te prosterner le fion en avant devant cette dictature.


    • juanyves juanyves 2 octobre 15:12

      @Globulard
      Liberté d’expression en France et ça ne veut pas dire que c’est mieux en Russie.
      La grande Catherine II de Russie parvenue au pouvoir par un coup d’état en 1762 contre son mari Pierre III qu’elle fit assassiner. Sous sa dictature elle envahit et annexa l’Ukraine. Carte de l’Ukraine en
      Wikipédia :

      Si la Russie de Catherine II fut l’âge d’or de la noblesse, jamais en revanche dans l’histoire de la Russie les serfs ne se trouvèrent dans une plus grande misère [pire que sous Staline]. Soucieuse [hum hum] d’assouplir le servage, elle y renonça face à l’opposition de la noblesse et l’étendit même à l’Ukraine.

      Ukraine du temps de Catherine II.
      Du temps de ta "reine" tu aurais été un esclave de courte vie pour construire à coups de fouet ses palais de St Pétersgourg. Les belles images il faut les regarder à l’envers.

    • hase hase 2 octobre 15:35

      @juanyves
      Les larbins sont comme ça, ils se réjouissent des lumières qui éclairent leurs maîtres.. mais les larbins d’aujourd’hui ont quelques messes de retard : plus aucune lumière n’illumine leurs maîtres.
      Alors c’est rageant de les voir se vautrer, mais être larbin, c’est ça : incapable de quoique ce soit par soi-même.


    • shouitte shouitte 2 octobre 17:57

      @hase
      tu te touches en pensant a poutine, mais ce sont les autres les larbins.
      En même temps tu te dis anarchiste et glorifie une dictature....
      Je pense sincerement que tu devrais laisser les autres reflechir et abandonner ce projet


    • Globulard 2 octobre 18:19

      @juanyves
      Pauvre con , je te parle de culture et tu me réponds politique . C’est comme si tu crachais sur la grandeur et la beauté de l’architecture Française , des cathédrales , des châteaux , de Versailles et que tu balancerais tout çà parce que bâti par la noblesse et la royauté. Tu préfères peut être les édifices en béton du parti communiste Russe ou le régime Ceausescu en Roumanie , sombre crétin .  


    • Globulard 2 octobre 18:25

      @hase
      Et c’est nous les larbins , quand dans un pays tu prononces le mot guerre au lieu d’opération spéciale tu risques 10 ans de prison . C’est ça ton paradis du nouvel ordre mondial Poutinien . Toi c’est pas du larbinisme , c’est de la soumission béate .


    • juanyves juanyves 2 octobre 23:05

      @Globulard

      Pauvre con , je te parle de culture et tu me réponds politique . C’est comme si tu crachais sur la grandeur et la beauté de l’architecture Française , des cathédrales , des châteaux , de Versailles et que tu balancerais tout çà parce que bâti par la noblesse et la royauté.

      [Pauvre con], je ne crache pas sur l’architecture, mais sur ceux qui tenaient le fouet pour faire travailler tes potes du bâtiment. Mon regard est global et il se porte aussi sur ceux qui ont construit mais ont du attendre la Révolution française pour pouvoir y entrer et se rincer les yeux.
      Bien sûr que je me rince l’oeil et c’est agréable, mais je n’encense pas et ne remercie pas la dictatrice de service.
      On s’en fout des esclaves, ils sont morts, mais pour se rincer l’oeil il faut payer et le pognon ne sert pas à élever un mausolé à tout ceux qui ont payé de leur sang pour que ça existe. Pauvre esclave (...) du bâtiment, tu sais très bien de quoi je parle, ce n’est pas de la politique mais du factuel bien réel. La statue elle est pour celui qui a fait trimer les esclaves par pour héros du bâtiment ; dans d’autres posts tu as dit la même chose et là tu baves : soit cohérent ça t’évitera de remplir la couche avec du fermenté malodorant.
      Au Quatar "l’émir" [dictateur] de service a accompli une oeuvre pharaonique pour accueillir la coupe de monde. T’iras la visiter ? Penses aux 6 400 esclaves qui sont morts sous le fouet pour ce connard.

    • juanyves juanyves 2 octobre 23:15

      @shouitte

      glorifie une dictature....

      Dictature, complotiste, poutinocrate etc ......
      Quelle intelligence dans le débat !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Toujours des insultes pour ramener le débat à des invectives sur la personne du niveau de débiles mentaux.
      Entre nous, te laisser réfléchir pour les autres comporte un danger sous-jacent mortel pour la survie de l’intelligence humaine. Ton futur est celui de l’humanité dans la planète des singes.

    • juanyves juanyves 2 octobre 23:46

      @Globulard
      C’est pas un match de rugby où des "gentlemen" se foutent sur la tronche.
      Déjà 10 ans c’est faux pour ce délit. Mais le pays à côté, ton champion, si tu parles de paix c’est la gestapo sur la tronche et là tu rêves de 10 ans au frais.
      "Messieurs tirez les premiers (mais tachez de viser les ribauds/gueux du millieu)".
      La guerre c’est pas beau et il vaut mieux ne pas la provoquer et la vouloir. Négocier pour éviter un massacre c’est quand même plus intelligent. Écouter les diktats du chef d’orchestre qui veut jouer avec les jeunes de ton pays pour remplir ses boîtes de pâté et vendre son gaz de merde ce n’est pas faire preuve d’intelligence. S’amuser à détruire des pipelines pour assurer définitivement le business et détruire 80 ans de progrès social obtenu par le sang de nos parents c’est un crime contre l’humanité passible de bien plus que 10 ans.
      La soumission béate est la soumission à une croyance religieuse dispensée non pas du haut d’une chaire, mais du fond d’une boite qui trône sur l’autel de chaque foyer. Le larbin c’est celui qui se satisfait du brouet jetté dans l’auge et se couche devant son maître qui lui dit : "Tu auras froid, tu auras faim, tu soufriras mais c’est pour ton bien et celui de ma démocratie. C’est la faute de l’autre et si tu prends un pepino sur la tronche tu ne souffriras plus et tu n’auras plus froid ou faim.


  • yoananda2 1er octobre 23:44

    Ouai, mais nous on a la gay pride et on est prêt à mourrir jusqu’au dernier ukrainien.


    • Globulard 2 octobre 13:58

      @yoananda2
      Oui parce que toi t’es prêt à mourir pour la France hein . Escroc . C’est plus facile de commenter tes conneries derrière un ordi que d’affronter la réalité d’une guerre.
      Tu es un psychique , tu ne seras jamais un militaire , pas les couilles pour .


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 2 octobre 14:17

      @yoananda2

      "Ouai, mais nous on a la gay pride"


      Farpaitement, et les Russes doivent trembler devant les images de nos héroïques guerriers de la liberté !

      https://cdn.sortiraparis.com/images/1004/6282/79396-gay-pride-2011-a-paris.jpg


    • shouitte shouitte 2 octobre 18:00

      @yoananda2
      Ben oui on devrait faire comme kadyrov et ouvrir des centres de reeducation pour les homos, hein.
      T’es l’archetype même de la personne tolerante qui n’emmerde pas le monde quand on ne vit pas comme elle. (et pourtant heureusement que c’est pas le cas !!!)


    • Globulard 2 octobre 18:27

      @Gaspard Delanuit
      Il y a des hommes qui se prennent pour des femmes , et pis il y des hommes qui se prennent pour des hommes , n’est ce pas Gaspard . 


  • hase hase 2 octobre 15:31

    Quelque chose s’éclaire dans la confrontation de ces deux mondes, ce regard en miroir face à notre passé, c’est que l’Homme qui a décidé de se passer de dieu - au sens spiritualité, au sens large - nous montre ce qu’il est capable de faire : pognon, sexe perverti, répression, oppression, rien, nulle part la moindre chose, le moindre indice de beauté, de bonté, de partage.
    Et un monde préservé qui a tous les défauts que l’on peut avoir, mais qui garde un socle commun, une ferveur populaire, un but louable. La Russie représente exactement cela, très proche de nous, contrairement à la Chine si lointaine de tous temps.
    L’Amérique du sud de ses peuples aussi a l’avenir entre ses mains.
    Pourquoi ne pas en être ? Pourquoi laisser nos débris mentaux qui nous servent de gardes-chiourme prendre la main et nous noyer dans leur marigot ?


    • shouitte shouitte 2 octobre 18:03

      @hase
      ben oui, fallait atteindre ce sommet ideologique : ni dieu, ni maître.

      Là j’ai vraiment rit !!!


  • TchakTchak 4 octobre 13:29

    @hase

    Les médias Chinois, et Indiens évoquaient dès le début la thèse du piège Ukrainien, tendu par Washington, dans lequel Poutine serait tombé.

    Quand on énerve et menace un chien sans relâche, il finit par mordre : le Donbass, l’installation officieuse de l’OTAN à la frontière Russe, des labs bio montés dans tout le pays avec déjà des petites épidémies locales, et sans doute d’autres choses que je ne sais pas.

     

    Poutine ne pourra pas tenir indéfiniment 800 km de front et autant de brèches à continuer d’ouvrir, maintenant Kherson. Souvent, quand on parle de tournant de la guerre, c’est quand des alliés rentrent dans le jeu. Poutine en a, mais ils ne peuvent se permettre de se joindre à un agresseur.

    Est-il dos au mur ? Quand on n’a plus de solutions, on commence à perdre ou on monte l’escalade. Il commence à envoyer ses Sarmat : c’est le méchant. Il ne le fait pas : on n’a plus à craindre de lui et son armée n’est pas si puissante.

     Washington parie sur son scrupule à envoyer des missiles de longues portées et nucléaires. Pendant ce temps, il continue : la destruction des deux Nord Stream, ok, ça passe. La puissance économique Allemande était un problème : c’est maintenant réglé, l’UE avec.

     

     Poutine est un judoka, c’est son tempérament stratégique qui lui a toujours réussi.  Son attaque de l’Ukraine (au lieu simplement du Donbass) a été un coup de poker, au culot, pour faire tomber le régime. Mais ça, c’est le sport de l’Oncle Sam (avec l’acharnement sans fin, puisqu’il dispos du dollar à volonté), pas celui de Poutine. Il a organisé sous les bombardements des référendums qui avaient déjà été faits en 2014 et qu’il avait refusés, pour avancer l’inviolabilité du territoire Russe. Ladite inviolabilité démentie dès le lendemain avec la prise de Lyman. Bref, il est dans une guerre qui ne lui ressemble pas, contrairement par exemple à celle en Syrie, où il a été magistral.


    • hase hase 8 octobre 13:59

      @TchakTchak
      Il suffit que le peuple occidental préfère la Russie à l’Amérique et exige de leur pouvoir d’arrêter d’armer l’Ukraine.
      Qu’est-ce qui est important dans un pays ?
      Le peuple.
      Quel peuple trinque ?
      Le peuple ukrainien.
      À ma connaissance le peuple russe vit très bien.
      Alors que tout le monde se réveille et tout ira bien.


Réagir