dimanche 17 avril - par sls0

L’attaque du croiseur Moskva : de l’analyse pointue tout en restant politiquement neutre

Ancien pilote de marine, Pierre Henri Chuet a les connaissances nécessaires pour analyser les actions de guerre en Ukraine.

En plus de ses connaissances, il ne prend pas position, chose que j'apprécie.

Il a fait d'autres analyses aussi pointues que l'on retrouve sur sa chaîne.



11 réactions


  • pele mele pele mele 18 avril 05:58

    Excellente explication mais offrir trop facilement sans précaution à des non-initiés certains principes et données techniques purement militaire comportent des risques d’appropriation mal venu .

    Les français n’ayant plus aucun lien avec les institutions et la vie du milieu militaire, ...

    Malgré cela bonne et excellente vidéo .

    Comment et pourquoi les TURCS(2016) ont ils vendu des drones aux Ukrainiens ?


    • sls0 sls0 18 avril 11:15

      @pele mele
      Pourquoi les turcs vendent des TB2 à l’Ukraine ?
      Parce que ça rapporte 5 millions de dollars l’unité.
      Au début de l’invasion russe l’Ukraine en avait 36 que les russes ont abattu.
      Depuis il y a eu à minima 3 vols d’Antonov ukrainiens de la ville de fabrication des drones pour la Pologne.

      Pour les principes et données techniques purement militaires on les a sur Wikipedia. Pour le système Osa, il y est indiqué qu’il ne peut pas intervenir en dessous de 25m, que la remise à niveau du Moskva avait 20 ans. Était il judicieux de refaire une mise à niveau d’un navire de 39 ans ?


  • paulau 18 avril 09:22

    Ces derniers jours, les tensions Est-Ouest autour de l’Ukraine sont monté d’un cran suite au commencement d’envoi de matériels lourds aux forces ukrainiennes par les pays de l ’ Otan.

    L’Ukraine continue donc, et plus que jamais d’être un bélier fou utilisé par Washington pour provoquer la Russie vers une guerre totale en Europe : coup d’Etat du Maïdan, guerre du Donbass, rejet des accords de Minsk, processus d’intégration dans l’OTAN


  • paulau 18 avril 09:24

    derniers jours, les tensions Est-Ouest autour de l’Ukraine sont monté d’un cran suite au commencement d’envoi de matériels lourds aux forces ukrainiennes par les pays de l’OTAN.

    L’Ukraine continue donc, et plus que jamais d’être un bélier fou utilisé par Washington pour provoquer la Russie vers une guerre totale en Europe : coup d’Etat du Maïdan, guerre du Donbass, rejet des accords de Minsk, processus d’intégration dans l’OTAN


  • pele mele pele mele 18 avril 10:04

    envoi de matériels lourds


    Et de personnels , les français, les ricains, les Israèliens sont à la manoeuvre .....

    Depuis bien avant la Maïdan les ricains étaient présents dans les structures militaires ,de l’état .

    Il ne faut pas oublié qu’économiquement ce pays est 1000 fois coulé , sans intérêt .

    La guerre Ukrainienne a été une entrave au développement économique et militaire du rapprochement Allemagne-Russie .

    L’Allemagne joue en permanence contre l’Europe et pour ses intérêts .

     


  • njama njama 19 avril 10:35

    Très bon article du Saker Francophone sur le sujet, très documenté

    (......)

    Tout d’abord, les marques de brûlure que vous voyez le long de la coque bâbord sont clairement des points d’exhalaison de fumée le long des sorties de tubes qui parsèment la coque. Les plus grandes marques de brûlure qui sont légèrement plus basses sur la coque sont en fait là où le navire a de plus grandes sorties pour les tubes de torpilles (un type spécial de torpille qui coulisse et tombe dans l’eau). Cela peut être clairement vu sur une photo de référence du navire.

    Cliquez sur ce lien pour zoomer sur l’image de haute qualité : https://i.postimg.cc/s2nLj8kf/FQl-Tx-XOXMAMc3a-Xb.jpg.

    Vous voyez les cercles rouges ? Ce sont les orifices inférieurs/grands des tubes lance-torpilles. Ils dégageraient une plus grande quantité de fumées noires en raison du feu probablement beaucoup plus intense qui s’en échapperait si les torpilles à l’intérieur explosaient ou étaient en feu, etc.

    La première chose à savoir, c’est qu’aucune de ces marques noires sur le navire ne semble provenir d’un tir de missile, ce sont simplement les orifices et les emplacements de torpilles qui émettent de la fumée venu de l’intérieur du navire et qui brûlent/noircissent la coque autour d’eux. Vous pouvez voir les cercles rouges alignés sur les images avant et après du navire.

    Sur la photo du navire endommagé, le grand cercle rouge indique clairement la zone où un missile a pu frapper, car il y a beaucoup de zones noircies à cet endroit. Mais il n’y a pas de signe clair de destruction, la zone noircie semble être à peu près similaire au trou du tube lance-torpilles à l’extrême droite dans le petit cercle rouge. Dans cette zone centrale, il y a des entrepôts de munitions et une centrale électrique, donc une explosion de l’intérieur aurait pu se produire.

    (.....)

    Les dégâts ne ressemblent pas tout à fait à des frappes massives de missiles de la taille d’un exocet, qui auraient éventré la coque, mais plutôt à des traces de brûlure par le feu qui s’échappent de chaque sabord et de chaque emplacement de torpille, en raison d’une détonation interne qui a éventré l’intérieur du navire à mi-chemin entre les cheminées et la salle des machines. Et, grande surprise, c’était exactement l’explication initiale du ministère russe de la Défense.

    Alors, si ce n’était pas un missile, quelle en était la cause ? Je ne veux pas spéculer, car c’est un tout autre sujet pour une autre fois ou une autre personne. Tout ce que je dirai, c’est qu’Andrei Martynov a fait quelques bonnes suggestions dans sa récente vidéo, en particulier la partie sur le sabotage. Étant donné que le navire était stationné à Sébastopol avec des marins qui pouvaient avoir des liens familiaux évidents avec la partie ukrainienne du conflit concernant la Crimée, etc., il aurait pu y avoir un marin vindicatif capable de se venger de la Russie au nom de l’Ukraine. Et comme l’a dit Martynov, mettre le feu à quelque chose et le faire exploser dans les entrailles du navire serait extrêmement facile pour quelqu’un de bien informé. Après tout, comme je l’ai déjà indiqué, cela s’est produit à de nombreuses reprises dans d’autres marines, y compris récemment dans la marine américaine https://www.theguardian.com/us-news/2021/dec/14/sailor-charged-over-fire-that-destroyed-us-warship-disgruntled-prosecutors-say, lorsqu’un marin mécontent a complètement détruit le Bonhomme Richard, causant plus de 3 milliards de dollars de dégâts.

    Quoi qu’il en soit, il est toujours possible que le Moskva ait été touché par des missiles – je n’écarte rien. Mais regardez les faits présentés ci-dessus et faites-vous votre propre opinion.

    ...
    https://lesakerfrancophone.fr/sitrep-de-loperation-z-du-18-avril-2022


    • njama njama 19 avril 14:08

      @Paroissien de dame P

      un cadeau moins compliqué pour vous que le Saker, il date un peu (2015) mais au moins vous verrez de près à quoi ils ressemblent les Russes et ce qu’ils pensent de ce monde, et ... qui sait ça pourrait soigner votre poutinophobie

      L’appel des russes aux peuples d’Europe [VOST Fr.]
      https://www.youtube.com/watch?v=VelRYSPYVIo&t=1s

      La Russie fait partie de l’Europe que vous le vouliez ou non, l’Union €uropéenne c’est une autre histoire, pas même un État, juste une chimère politique sans avenir puisque sans passé

      Ne faites pas le jeu de l’atlantisme...
      Ne vous trompez pas d’ennemi

      La Russie ne fait pas la guerre à l’Ukraine, mais à l’Atlantisme
      28 février 2022
      http://russiepolitics.blogspot.com/2022/02/la-russie-ne-fait-pas-la-guerre.html


    • njama njama 19 avril 17:36

      @Paroissien de dame P
      Vous n’êtes peut-être pas informé (?), ou suffisamment, mais au moment de la fin de l’URSS, les Accords entre Londres, Washington, Paris, Bonn, Berlin (RDA) et Moscou prévoyaient une non-expansion de l’OTAN >> vers l’est, RDA comprise !!! ...
      Ce sont des accords qui n’ont pas été respectés par "l’ouest", l’OTAN s’immisçant un peu à la fois pas à pas depuis 30 ans dans ces pays séparés / libérés de Fédération de Russie, pour se rapprocher dangereusement des frontières russes au point de menacer réellement leur sécurité nationale...
      De plus les Accords de Minsk n’ont pas été respectés, et ni "les consignataires de l’ouest", ni l’ONU, n’ont rien fait dans ce sens...pour les imposer aux parties belligérantes ...
      Vous pouvez bien voir que à priori la Russie serait l’agresseur dans ce conflit mais ce n’est pas objectif !
      Bien sûr, personne n’aime la guerre, mais l’intervention russe, qualifiée d’ailleurs "d’opération militaire spéciale" (chez nous on les appelle OPEX opérations extérieures ) pour démilitariser l’Ukraine de son arsenal devenu dangereux pour la Russie, en raison qu’il s’était trouvé peu à peu à ses portes

      Plutôt que de polémiquer sur, qui est qui l’agresseur (?), essayez d’envisager l’hypothèse (la question reformulée) qui est qui le transgresseur... de ces Accords diplomatiques. Remettre dans le contexte de ces trente années devrait vous aider à y voir plus clair...


    • njama njama 19 avril 17:41

      @Paroissien de dame P

      Après une petite mise en perspective politique fondée sur des Accords passés et attestés par tous les canaux diplomatiques de l’époque

      Question subsidiaire :
      Sommes-nous (français, et autres pays de l’ouest, €uropéens lesquels au juste...) concernés par ce "conflit"... qui se déroule sous nos yeux en Ukraine ?


    • njama njama 19 avril 17:47

      @Paroissien de dame P

      de même "par analogie", sommes-nous concernés par un conflit (une guerre) entre l’Arabie Saoudite et le Yemen... ?

      Deux poids deux mesures, Yemen vs Ukraine... ?

      Question subsidiaire, et si, sans être d’un atome de pensée "complotiste"... les mêmes manipulateurs de marionnettes étaient à la manœuvre ?

      Vous êtes vous posé la question...


Réagir