lundi 31 décembre 2018 - par Le Canard républicain

L’appel des Gilets jaunes de Commercy à la formation d’assemblées citoyennes et populaires partout en France

Très bel appel des Gilets jaunes de Commercy ! 

Publicité

----------------

LIRE AUSSI...

- RIC ou/et Constituante ? L’étonnante volte-face des Gilets jaunes de Gironde
- Gilets jaunes : une élection sans candidat

---------------

Nous suivre sur : Facebook | Twitter | Google +

http://www.lecanardrépublicain.net



17 réactions


  • simplesanstete 31 décembre 2018 14:10

    Les ronds points qui tournent en rond, un club de rencontres joyeux campeurs, c’est déjà çà >>>>>>tjrs pas de mot NATION qui , lui, fait RIC tus !


    • simplesanstete 31 décembre 2018 14:50

      @mat-hac
      TJrs pas le mot Nation, ni de retour au Franc.....des sortes d’UPR 


    • Le Canard républicain Le Canard républicain 31 décembre 2018 14:55

      @simplesanstete

      Il serait temps de savoir qu’en 1789, « peuple et nation étaient des termes équivalents, juste avant que de subtiles juristes adversaires de la démocratie, n’inventent une distinction entre peuple et nation » Source

      La démocratie, c’est la souveraineté populaire.


    • wendigo wendigo 31 décembre 2018 15:14

      @simplesanstete

       Tout le monde n’a pas l’esprit franc-maçon !


    • Quasimodo 1er janvier 2019 18:07

      @simplesanstete Colin Maillard entre Peuple , Patriote et Nation on est pas sorti de l’auberge ...


    • simplesanstete 2 janvier 2019 09:34

      @Le Canard républicain
      Ne savez vous donc pas que Le national est socialisant et que ces 2 mots accolés sont repoussant pour la majorité sociétalo communautariste muette d’humanisme !


    • V_Parlier V_Parlier 4 janvier 2019 21:34

      @simplesanstete
      Quand on assiste à des réunions de simples associations où on discute de choses pourtant très secondaires, on imagine ce que ça doit donner ! Parfois il m’est venu l’envie de faire taire tout le monde et d’accorder les pleins pouvoirs absolus au président de l’association pour être tranquille après 10 tentatives de remise en cause par des messieurs-tout-juste d’un vote déjà effectué !

      Lénine avait aussi cette idée : "Chaque cuisinière peut administrer le pays" (bien que ça n’en reste qu’aux paroles, bien sûr. Le cuisinier c’était plutôt lui...). Ces petites assemblées sont en fait des mini-soviets (en Russe, "soviet" signifie conseil/assemblée). Il faudra ensuite un plus gros soviet pour les administrer... ça ne me fait pas vraiment envie...


  • kirios 31 décembre 2018 16:12

    à partir du moment ou on élit des délégués , c’est comme si on élisait des maires ou des députés ou des délégués syndicaux.

    je pense que l’urgence est d’e définir le RIC (sans contrôle des élus quels qu’ils soient ), de préciser le nombre minimum de signatures CITOYENNES (il faut être français et uniquement français)qui permettent à une pétition d’être soumise à référendum , et puisque le référendum impose une seule réponse , il faut que la question se limite à une seule proposition .

    il faut que le ric soit une décision suprême qui ne soit , en aucun cas , opposable , qu’elle s’impose à tous .

    l’instauration de le DÉMOCRATIE est le seul moyen de sortir de ce capharnaum


    • Croa Croa 1er janvier 2019 18:41

      À kirios,
      Tu peux définir ce que tu veux, encore faut-il le rendre applicable !

      L’URGENCE C’EST :
      Virer Macron
      Sortir de la Ve
      Après seulement nous pourrons définir une Nlle République et y introduire le RIC.


    • Belenos Belenos 1er janvier 2019 19:10

      @Croa

      "Virer" Macron ? Sans blague ? Comment croyez-vous pouvoir destituer un président de la République élu ? Avec des manifestations et des banderoles ? En attaquant l’Elysée avec des fusils de chasse ? 

      Et puis pour quoi faire ? Vous voudriez que la présidence reste vacante ou bien vous avez peut-être déjà en tête le nom d’un autre pantin du vieux système qui vous conviendrait mieux ? Un de ceux qui a perdu l’élection dernièrement, sans doute ? 


  • Mollah Homard 31 décembre 2018 18:19

    mais regardez les, ce sont des néo nazis ! des bruns ! des fascistes ! ca nous rappelle les heures les plus sombres de l’histoire !! c est les trains, c est vichy !


    • philou017 philou017 31 décembre 2018 19:58

      @Molloh Hamard

      des néo nazis ! des bruns ! des fascistes 

      Y serait pas journaliste, celui-là ?


  • attilax2 attilax2 31 décembre 2018 19:01

    Ils sont magnifiques smiley


  • Le Gaulois libre 1er janvier 2019 12:04

    Je rappelle que la Résistance à l’oppression est un droit fondamental et IMPRESCRIPTIBLE, puisqu’il s’agit d’un Droit de l’Homme (Art. 2), Droit Constitutionnel.

    Le peuple dispose d’une arme redoutable, que les syndicats se garderont bien de signaler, pour cause de complicité avec les politiciens corrompus et le patronat, et cette arme redoutable est :

    La grève de la productivité.

    Aucune loi, aucun règlement, aucune disposition administrative ne peuvent obliger une personne à faire toujours plus, c’est si vrai que les fonctionnaires, qui n’ont pas le droit de grève, sont capables de bloquer le fonctionnement de leur administration en faisant la grève du zèle.

    Une chose qui foutra la trouille bleue au patronat, c’est bien celle qui consiste à faire la grève de la productivité. Le salarié est à son poste, il effectue sa tâche selon son rythme normal (sans stress et sans se préoccuper d’en faire toujours plus) il est donc payé, et tout ce qui n’est pas fait aujourd’hui doit être reporter à demain ou plus tard.

    Avantage de ce système de grève de la productivité, c’est que si le travail en retard s’accumule, il serra nécessaire de demander de faire des heures supplémentaires (non fiscalisées), et dans le pire des cas l’obligation d’embaucher, service offert aux chômeurs...

    Je peux vous garantir qu’avec ce type de grève, il ne sera plus nécessaire d’occuper les ronds-points, ni même de manifester, car c’est le patronat, touché directement au porte-monnaie, qui viendra pousser le Macron à la démission.

    Après la neutralisation des radars, qui coute cher aux gouvernements, puisque qu’il s’agit de leur caisse noire, la Grève de la Productivité en tant que Resistance à l’Oppression (qui en légalise la pratique) je peux vous dire qu’il s’agit là de l’arme atomique dont dispose le peuple pour se faire entendre des abrutis qui font la sourde oreille.

    2019 en route pour la Grève à la Productivité, ce qui permettra au 70 % des personnes qui soutiennent le mouvement d’apporter leur contribution, sans que cela ne leur coute rien.

    Faites circuler, grâce à cette action collective le peuple ira vers la victoire sans perte de salaire, et sans avoir besoin de se confronter aux forces de l’ordre qui sont, ces sadiques, de leur côté prêt à casser du manifestant...


    • Vraidrapo 2 janvier 2019 03:53

      @Le Gaulois libre
      la Grève à la Productivité

       ???
      Le MEDEF sait délocaliser en Pologne, en Roumanie ou ailleurs...


  • totof totof 2 janvier 2019 12:46

    Un grand bravo aux Gilets Jaunes de Commercy ! C’est effectivement la marche à suivre ! Courage !


Réagir