mercredi 9 novembre - par phan

Jean-Dominique Michel : La Corruption Systémique et Endémique des systèmes de santé

Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé, auteur du livre « Covid : anatomie d’une crise sanitaire » (éd. Humensciences), expose depuis mars 2020 tous les aspects de corruption systémique et les mensonges dans les systèmes de santé. Il est membre du CSI (Conseil Scientifique Indépendant).

Publicité

 

Source :
Comment la fraude et corruption ont été les vraies causes de la crise « sanitaire »


https://reseauinternational.net/comment-la-fraude-et-corruption-ont-ete-les-vraies-causes-de-la-crise-sanitaire/

 



57 réactions


  • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 novembre 11:00

    Excellente conférence très bien argumentée sur le fond et très fluide dans la forme de Jean-Dominique Michel.

    (Il faut évidemment s’attendre à ce que les agents sinistres évoqués dans le propos viennent vomir leur malfaisance sur le conférencier, ils sont là pour ça.) 


    • Le Glaude Le Glaude 9 novembre 17:23

      .
      Ursula von der Leyen a-t-elle avantagé l’actionnaire de son Mari en le retirant de la Liste des Paradis Fiscaux ?
      .
      .
      Nous avons publié la semaine dernière une longue enquête sur Heiko von der Leyen, le mari d’Ursula von der Leyen, présidente de la Commission Européenne. Nous mettons en lumière aujourd’hui un point particulier de cette enquête : la domiciliation historique de l’actionnaire principal d’Orgenesis, l’employeur d’Heiko von der Leyen, aux îles Caïman.... et l’étrange retrait de cette île, en octobre 2020, de la liste des paradis fiscaux dressée par la Commission Européenne. Deux mois avant le recrutement officiel de l’époux de la présidente de cette Commission au sein d’Orgenesis.
      .
      .
      SUITE de l’article
      .
      .
      https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/11/08/ursula-von-der-leyen-a-t-elle-avantage-lactionnaire-de-son-mari-en-le-retirant-de-la-liste-des-paradis-fiscaux/


  • yoananda2 9 novembre 11:23

    Les zététiciens s’en sont pris à JDM. Ce dernier aurait tout un tas de pseudo diplômes, ne serait pas expert (comprendre "diplômé") d’anthropologie médicale, et tout le tralala. Nous aurions donc affaire à un charlatan comme il y en a tant. https://www.youtube.com/watch?v=rCSR87Gc4IM

    Ha non, un imposteur, pardon.

    Sauf que non.

    Autant les zététos sont parfois bon, par exemple avec l’Idriss de mauvais augure. Mais la, c’est l’inverse.

    J’ai vu quelques conférences de JDM. D’abord, il fait preuve de plus de modestie épistémique que les zététos. Ce qui est quand même un comble vous avouerez.

    Ensuite ses propos sont étayés et riches. Et à moins d’être complètement lobotomisé du système et de voir du complot partout ou quelqu’un le critique, juste par principe, ben ... ce qu’il dit est fort intéressant et à propos, je trouve.

    Après, je parle des anciennes conférences. La, je ne l’ai pas encore vue. Il faut prendre garde à l’empilement argumentatif quand même.

    Mais il me semble tout même clair qu’il y a quelques petits soucis systémiques dans le système médical actuel. La covid a révélé de graves dysfonctionnements étendus à l’échelle mondiale, même en considérant les incertitudes de l’époque et la nécessité d’agir rapidement pour les autorités.


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 9 novembre 11:37

      @yoananda2

      "Il faut prendre garde à l’empilement argumentatif"

      Vous voulez parler de cette pâtisserie feuilletée et crémeuse dont se goinfrent les zozoticiens tout en recommandant, la bouche pleine et baveuse, de n’en point abuser ? 

    • pemile pemile 9 novembre 12:40

      @yoananda2 "Sauf que non."

      Ses diplômes sont bien bidons, sauf que non, car tu as vu que dans ses conférences il fait "preuve de modestie épistémique"  !!!???


    • pemile pemile 9 novembre 12:45

      @Gaspard Delanuit "Vous voulez parler de cette pâtisserie feuilletée et crémeuse dont se goinfrent les zozoticiens tout en recommandant, la bouche pleine et baveuse, de n’en point abuser ?  "

      Plutôt d’une batterie de casseroles dont VOS empilements argumentatifs ne masqueront pas le bruit !
       


    • TchakTchak 9 novembre 14:24

      @yoananda2

      Thomas Durand (Monsieur la Tronche en Biais) est docteur en physiologie végétale : je ne vois pas très bien sur quoi il fonde son expertise en zozotologie dont il se targue. N’est-il pas un charlatan ?

      A l’inverse, quand un docteur en théorie du genre (ça existe) vous explique l’intersectionnalité : vous êtes prié de prendre des notes, car c’est un expert, qualifié et diplômé sur le sujet.

      Malheureusement, dans un monde en perte de sens et de significations (signes de sens), les diplômes font de moins en moins l’expert. S’il est facile de reconnaître une expertise pour un architecte, un mécanicien, un souffleur de verre, un fiscaliste, c’est compliqué et filandreux de la reconnaître pour toutes sortes de métiers.

      Pour ma part, j’ai compris que la politique sanitaire partait en délire quand on a interdit aux généralistes de soigner (Restez chez vous, doliprane, appelez les urgences quand vous étouffez). L’été 2020, je me suis disputé avec deux généralistes là-dessus à des soirées (sans en venir aux mains, entre gens polis, je me suis contenté de sourcils froncés et de gros yeux). Dans la conversation, j’étais évidemment le béotien et le médecin, l’expert. Pourtant de quelle expertise peut-on parler, s’ils se sont fait pirater le cerveau au point de ne même plus comprendre que leur job est de soigner ? En l’occurrence de réutiliser des médocs qu’ils connaissent et maitrisent pour chercher et concerter progressivement un traitement qui agisse de plus en plus efficacement, limitant la casse vers les urgences et pourquoi pas, solutionnant l’épidémie.


    • pemile pemile 9 novembre 15:08

      @TchakTchak "les diplômes font de moins en moins l’expert."

      Et donc, tartiner son CV de faux diplômes fait bien le charlatan ?


    • nono le simplet nono le simplet 9 novembre 15:28

      @pemile
       smiley
      suffit de lire cyrus avec son BTS et ses 2 DEUG ...


    • nono le simplet nono le simplet 9 novembre 16:06

      @pemile
      lu sur ago rouge
      Cela validerait l’intuition de @nono et la thèse de l’auteur, la virulence homophobe de @Josephine s’expliquerait par le fait qu’elle est la réincarnation de Philippe Huysmans ?

       smiley


    • yoananda2 9 novembre 16:15

      @TchakTchak
      héhé, bien ton message smiley

      Dans la conversation, j’étais évidemment le béotien et le médecin, l’expert.

      Oui sauf que non. En fait, les experts mondiaux étaient paumés. On avait étude contradictoire sur étude contradictoire à cette époque, et donc, faut pas s’en laisser compter par les techniciens médicaux (qu’on appelle des "médecins").

      Je ne t’apprends rien.

      A l’inverse, quand un docteur en théorie du genre (ça existe) vous explique l’intersectionnalité : vous êtes prié de prendre des notes, car c’est un expert, qualifié et diplômé sur le sujet.

      La théorie du genre n’est qu’une théorie de la conspiration un peu plus sophistiquée que la moyenne. C’est infalsifiable. L’intersectionnalité ne consiste qu’à désigner "l’homme blanc" (la tout d’un coup l’essentialisation n’est plus tabou) comme responsable, parce que le juif (la, c’est péché, faut pas essentialiser) n’est plus à la mode et que le musulman (la, c’est mal aussi) est trop agressif.

      Alors qu’en fait, il s’agit juste d’un sentiment d’islamophobie et d’un sentiment d’antisémitisme ...


    • TchakTchak 10 novembre 08:00

      @yoananda2

      Tout le monde était paumé, en effet, avec les images incessantes des hôpitaux débordés et de cercueils dans tous les sens en Italie. On savait que l’épidémie arriverait en France puisque ce n’était pas friendly de fermer les frontières (bien plus scandaleux que de confiner la population totale du pays…). Au tout début, des généralistes continuaient à recevoir des patients pour soigner (et quelques uns en sont morts) et d’autres ont refusé. C’est comme foncer dans un banc de poissons : ils se dispersent, un temps pour soi, se font des petits groupes avant de refaire le banc, plus loin, pour continuer selon les lois de la vie grégaire.

      Sauf que le problème des "techniciens médicaux" est ancien : cela fait longtemps qu’après le diagnostic du patient (en mode logigramme et non plus holistique), ils se sont éteints à ouvrir le sempiternel Vidal sur la table pour suivre l’ordonnance. Sans  compter les yeux du CNOM, d’Ameli, de l’ARS, de l’ANSM, de l’HAS, du ministère, j’en oublie… Ils avaient déjà perdu l‘art du traitement, le génie du métier, le réflexe de soigner qui les aurait poussé réagir contre l’interdiction ignominieuse. En médecine de brousse, j’ai vu ça, un toubib a reçu au dispensaire un pêcheur diabétique qui avait marché sur un poisson pierre. Il est allé voir ce qu’il avait dans sa pièce à pharmacie, pour composer un premier protocole, évolutif, puis varier et temporaliser les doses de médocs en suivant avec ses appareils de surveillance, pour repousser les différents effets du venin en évitant de déclencher une crise avec le diabète. Le tout en concertation téléphonique avec deux autres toubibs. Voilà, c’est un médecin. Il est heureux de son métier.

      Sinon, vous devriez créer un doctorat en debonquage de théorie du genre. En plus, cela vous ferait une double compétence avec la zozotologie 2.0 S.C. (Super Cleaner). 


    • Djam Djam 10 novembre 10:31

      @yoananda2

      "Autant les zététos sont parfois bon, par exemple avec l’Idriss de mauvais augure."

      Je sais, mon commentaire va vous agacer, et pourtant... que ça vous plaise ou non, les zététos sont des idiots utiles payés pour discréditer à peu près tout ce qui gêne la fine équipe qui pilote la crétinerie globalisée... 

      or... Aberkane est tout sauf un crétin et ses diplômes sont tous validés. A noter en passant que ce gars n’a même pas besoin d’agiter ses diplômes pour démontrer que son esprit tourne très bien. 

      Mais Aberkane agace... et oui, un mec qui sait causer, qui a une mémoire importante, qui bosse (et oui) ses sujets, qui sait combiner l’efficacité d’un seul-en-scèhe et un contenu précis, oui ça en agace plus d’un !

      Aberkane en a vu d’autres et il se contrefout de ceux à qui il donne des aigreurs... smiley


    • nono le simplet nono le simplet 10 novembre 10:51

      @Djam
      Aberkane est tout sauf un crétin et ses diplômes sont tous validés
      ouais ... il a un curiculum vite fait ...


  • christophe nicolas christophe nicolas 9 novembre 20:25

    Que les zététiciens autoproclamés payent à Jean-pierre Girard le prix du défi de la zététique et on reparlera de leur probité à géométrie variable :

    https://www.youtube.com/watch?v=kb9Prp5pjao


    Jean-Dominque Michel est un partisan de Béchamp qui a de la bouteille dans l’analyse des politiques de santé publique et qui a pris les partisans de Pasteur la main dans le sac de la corruption. Il dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas et il n’est pas étonnant qu’il y ait de la corruption systémique lorsqu’on voit tout l’argent que brasse la médecine et lorsqu’on sait que c’est géré par un pot commun qui fait que les patients ne se plaignent pas des dépenses, surtout qu’ils sont diminués physiquement. Il n’y a pas de lieu plus idéal que la médecine pour pratiquer l’abus de position dominante à part peut-être l’Eglise et l’enseignement.

    Les médecins gagnent 6000 € net en moyenne donc ils coûtent environ 2 milliards mais le budget de l’assurance maladie est d’environ 200 milliards donc ça excite la convoitise.

    Le cas le plus épineux est celui du Pape qui a déclaré que la vaccination anti-covid était "un geste d’amour" car il ne semble pas avoir été inspiré par Dieu donc posez vous la question du "pourquoi de la chose ?". 

    Les Saints inspirés par Dieu sont toujours véridiques car Dieu est Véridique donc nous pouvons en conclure qu’il n’écoute pas les Saints dans l’Eglise mais qu’il relaie le message des exploiteurs du Monde ce qui le met dans l’embarras tandis que le vaccin lui travaille le genoux pour la peine... :)



    • Pyrathome Pyrathome 9 novembre 21:46

      @christophe nicolas

      Le cas le plus épineux est celui du Pape qui a déclaré que la vaccination anti-covid était "un geste d’amour" car il ne semble pas avoir été inspiré par Dieu donc posez vous la question du "pourquoi de la chose ?". 

      Parce que tonton Bourre-la et d’autres ont été très généreux pour le denier du culte ?


  • Djam Djam 10 novembre 10:37

    JD MICHEL fait partie des sacrément courageux qui, au milieu du grand délire covidiste, a tenu sa barre avec dignité.

    Il s’avère qu’une certaine partie des français déteste les résistants, ceux qui leur renvoient à la face leur propre soumission. Alors, ces frustrés souvent pétochards avérés, s’en prennent à ceux qui montent au créneau au risque de leur propre vie...

    La vérité finit toujours par gagner... question de temps... Il se passera la même chose pour la nouveau délire en mode d’accélération : le comique "déréglement climatique"... et là, les ennemis des courageux vont sans aucun doute s’en prendre encore une fois aux rares courageux qui démontent le "narratif climatique".... 

    Je me réjouis d’avance de lire leurs commentaires smiley


    • yoananda2 10 novembre 12:19

      @Djam

      La vérité finit toujours par gagner... question de temps...

      C’est vrai. Parfois c’est long. Regarde l’islam. Il a fallu 13 siècles ( 13 siècles c’est long) depuis l’invention du mythe mahométan par les califes pour que le pot au rose soit enfin dévoilé par les recherches historiques.

      Je ne suis pas fan du christianisme, mais je dois dire qu’ils sont en pointe sur la dénonciation de l’imposture islamique et il font un boulot remarquable.

      Des millions de musulmans quittent actuellement cette religion de soumission (aux oulemas et ayatollah) et bien qu’ils ne fassent pas partie de mon peuple, je me réjouis pour eux qu’ils puissent entrevoir une forme supérieure de vérité.

      En partie à cause du travail des historiens, en partie parce que les musulmans peuvent aller lire eux même les hadiths sur le net et se rendre compte avec horreur qu’on leur a bourré le mou tout ce temps.

      Y a quelques fragiles qui se replient sur le coranisme ou le takfirisme ou le salafisme mais dans l’ensemble, la machine est en marche, la science occidentale a fait le job une fois de plus : les mythes islamiques se sont fait dézinguer, la vérité a fini par gagner comme tu le dis.

      Merci pour ta paroles de sagesse, ça fait du bien à entendre.


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 12:30

      @yoananda2

      Autre travail remarquable de Luther en l’an de grâce 1543. Il a prévenu l’humanité il y’a 500 ans : 

      Des Juifs et de leurs mensonges — Wikipédia (wikipedia.org)

      Texte intégral ici : 

      https://journals.openedition.org/rhr/8798

      Que Dieu bénisse ce saint homme


    • yoananda2 10 novembre 14:11

      @Ellen Ripley
      pour ma part, je me moque du sort du peuple juif. Ce n’est pas mon peuple. Je n’ai rien contre eux non plus. Par contre, je travaille à la dé-sémitisation de la pensée des occidentaux. Donc déjà, se référer à la bible c’est du sémitisme mental pour moi. Luther qui conspue les juifs pour ne pas prier Jésus, le dieu Juif ... bah, je trouve qu’il est en pleine contradiction.
      On n’a pas besoin de la mythologie sémite, qu’elle juive, chrétienne ou musulmane. On a les mythes Grec, bien plus riches et porteurs de sagesse, les mythes eddiques, et un reste de culture celtique. C’est bien assez. L’univers sémitique ne m’intéresse pas. Ni son AT, ni le NT, ni le Coran.
      La science moderne confirme les conceptions païennes. Pas plus tard que hier j’écoutais un scientifique cognitif, spécialiste en IA, qui expliquait tranquillement que ses recherches l’avaient amené à reconsidérer la notion d’intelligence et d’esprit : une neurone n’a rien de différent d’une cellule "normale", si ce n’est un axone qui lui permet de communiquer plus loin. Donc, un organisme multicellulaire est aussi "intelligent" qu’un cerveau, mais ... la différence, c’est la complexité des informations et la vitesse de traitement. Et la, il dit que pour une plante et bien c’est comme dans les anciens contes : "1 jour humain = 7 ans dans le monde des fées". Et il rajoute, on a perdu du temps à cause des conceptions chrétiennes qui se sont mis en barrage. Mais maintenant, il (ils) considère que les esprits sont partout.
      Ca, c’est un exemple parmis des 100aines d’autres. La science n’a cessé de mettre à bas les mythes sémitiques, qu’ils soient juifs, judéo-chrétiens ou judéo-islamique, et au contraire, confirmer les intuitions des païens qui, de toute manière, observait déjà la nature.

      La nature ... qui est l’ennemie dans les religions du désert, au contraire des païens qui y voient une source de sagesse.
      Donc Luther pour moi c’est un égaré qui a perdu sa vie à disserter sur les idées sémites, celles d’un autre peuple, qui ne nous concernent pas.


    • Gollum Gollum 10 novembre 14:31

      @yoananda2

      Et il rajoute, on a perdu du temps à cause des conceptions chrétiennes qui se sont mis en barrage.

      J’en suis arrivé là aussi. La conception d’un Dieu extérieur à la nature a profondément contribué à dévaloriser cette dernière et même à la défigurer...

      Spinoza est revenu là dessus puisque pour lui Dieu et la Nature c’est pareil.

      L’esprit est partout et l’intelligence aussi. Il y a un champ d’intelligence et spirituel comme il y a un champ gravitationnel..

      Point barre. Et la vie est bien plus belle avec un tel paradigme.

      Un exemple récent d’opinion chrétienne, sur Avox rouge, profondément débile et pernicieuse : https://www.agoravox.fr/commentaire6467143

      à laquelle j’ai répondu.


    • Gollum Gollum 10 novembre 14:35

      @yoananda2

      J’ai oublié : Luther pourriture à l’esprit profondément dérangé.

      D’ailleurs même Jean Robin l’a renié tellement il a écrit de conneries c’est dire.. smiley


    • Gollum Gollum 10 novembre 14:36

      @Blondinette432

      Prends tes cachets Shaw t’es en pleine dérive là... Soigne toi mon vieux tu vaux mieux que ça.. smiley


    • yoananda2 10 novembre 15:57

      @Gollum
      il n’y a rien à réparer, pas de tikoun olam, et pas de sauveur, pas de péché non plus. Tout est déjà là, tout est déjà parfait. La science pour le comment, le paganisme pour le pourquoi et le sémitisme pour les sémites ! lol


    • Globulard 10 novembre 16:23

      @Blondinette432
      T’es encore allé baver chez fufu , hein la limace.


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 16:25

      @yoananda2

      Je ne sais pas si on peut encore parler sérieusement sur ce fil pollué. J’ai tendance à me promener avec curiosité dans beaucoup de systèmes de pensées mystiques et en cela je suis profondément religieuse. je n’oublie pas que nos ancêtres étaient païens , le Christianisme a d’ailleurs absorbé bon nombre de rituels issus du paganisme. Je me sens souvent païenne mais nos aïeux étaient chrétiens et la France est née du catholicisme , c’est pour cette raison que je respecte profondément le catholicisme. Ne serait-ce que par respect pour nos anciens qui avaient fait de la France une nation de grandeur. 

      Le Christ a été exécuté sur ordre des autorités religieuses juives au terme d’une véritable émeute fomentée par les rabbins du Temple, à Jérusalem. Selon moi il a cessé d’être juif le jour de sa crucifixion. 2000 ans après, les juifs continuent de pousser des cris d’orfraie pour nier le crime qu’ils ont commis. Tous, sans exception, convulsent. Le terme de "race de vipère" utilisé par le Christ continue de prendre tout son sens quelque deux millénaires après. 

      Au lieu de libérer le Christ, ils ont choisi de libérer un brigand juif nommé Barabbas, c’est raconté tel quel dans les Evangiles selon Saint Matthieu, chapitre 27, versets 16-26 

      .

      Jésus a été capturé par les gardes juifs du Temple de Jérusalem avant d’être jugé en secret la même nuit par les rabbins qui le condamnent à mort. Il est ensuite emmené chez Hérode Antipas, le chef juif de la Judée. Puis il est emmené chez Pilate, menacé par une meute de dizaines de milliers de juifs enragés par les prêches furieux des rabbins. Pilate, craignant une insurrection générale, tente habilement de faire libérer le Christ en échange d’un criminel, Barabbas, pensant pouvoir faire appel au sens moral le plus élémentaire de la foule juive. En vain. Elle redouble de haine.

      Il cède et ordonner d’obéir aux rabbins et d’exécuter Jésus devant la gigantesque foule des juifs ivres de sang.Il n’y a qu’une chose qui fasse souffrir ce peuple odieux : c’est la vérité.

      Le meurtre du Christ est le miroir qui leur donne à voir leur âme telle qu’elle est. Et la seule vision de ce spectacle d’épouvante les plonge dans l’effroi. Leur seule réponse consiste à accuser peu importe qui a osé leur tendre ce miroir 

      2,000 ans plus tard, le meurtre du Christ continue de hanter ces "vipères". C’est un crime historique fondamental qui a forgé ce monde.  Le dernier égorgeur de la dernière prison de France est plus susceptible de faire preuve de moralité que ces démons. 

      C’est pourquoi nous devons rappeler sans cesse que ce sont eux qui ont assassiné le Christ. Seuls des démons ont pu assassiner un homme aussi droit et juste que Jésus de Nazareth.


      Je ne plaisante pas avec le Christ. C’était un homme révolté qui a voulu détruire les marchands du Temple et il a parlé de la "race des vipères" qui pervertit ce monde , ce sont ses propres mots pour désigner ceux que l’on ne peut citer. 


    • Globulard 10 novembre 16:38

      @Ellen Ripley
      Oui mais le Christ est monté sur la croix pour pardonner , y compris les juifs , mais toi non , sale antisémite.


    • Gollum Gollum 10 novembre 17:02

      @Ellen Ripley

      Pour une fois d’accord avec Globule t’en tiens une sacrée couche, ton post est un tissu d’insanités abjectes...


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 17:20

      @Gollum

      Dès qu’on prononce le mot "juif" tout le monde vous tombe dessus. je n’y eux rien si dans la Biblle Christ parle de ’ race de vipères", c’est une source comme une autre et je vous emmerde. 


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 17:22

      @Gollum

       "ton post est un tissu d’insanités abjectes..."

      Le Christ a bien été crucifié sous la décision d’une foule de juifs et de rabbins en furie, c’est la vérité historique. 


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 17:30

      @Blondinette432

      "Les juifs justes comme Attali"....Lol. 


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 17:31

      @Domyonisos

      Ben oui, virez moi, tout ça parce que j’ai dit que le Christ a été crucifié par des....juifs ! 


    • Gollum Gollum 10 novembre 18:04

      @Ellen Ripley

      Il ne s’agit pas de juifs ou pas je m’en fous. Il s’agit de votre tentative de culpabiliser des gens pour un acte commis il y a deux millénaires. C’est ça qui est abjecte.

      C’est comme si quelqu’un me trouvait coupable d’un acte commis par un de mes ancêtres il y a plusieurs siècles. 

      Non seulement c’est abjecte mais aussi très con.

      D’autant plus que n’importe quel peuple en aurait fait autant..

      Ce qui est amusant c’est que cette manie de faire porter le chapeau d’une faute sur des générations est assez hébraïque (ptêt les corses aussi ?)... Vous voir adopter cette manière de faire est digne d’une vipère..

      Et moi aussi je vous emmerde.


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 18:16

      @Gollum

      Voyez comme par-delà deux mille ans Jésus nous montre encore et encore la malfaisance de ces "vipères", "ces fils maudits de Belzébuth"....on n’a pas besoin de se creuser la tête, il suffit de reprendre les mots du Crucifié. Pour vous ce qu’il s’est passé il y’a deux mille ans n’est certes pas important, comme tout bon gauchard qui se respecte vous n’avez aucun respect pour votre passé, mais pour 2 milliards et demi de gens dans le monde c’est important. 

      C’est Vatican II qui a interdit de parler de l’assassinat du Christ et de désigner les coupables. comme bon nombre de chrétiens je ne reconnais pas Vatican II. Nous sommes plus nombreux que les muzz. 

      "Et moi aussi je vous emmerde." Sauf que c’était moi la première ! 


    • Gollum Gollum 10 novembre 19:15

      @Ellen Ripley

      comme tout bon gauchard qui se respecte vous n’avez aucun respect pour votre passé

      Allons bon me voilà gauchard... smiley

      Nono pense que je suis d’extrême droite faudrait savoir... smiley

      comme bon nombre de chrétiens je ne reconnais pas Vatican II. Nous sommes plus nombreux que les muzz. 

      Euh non... les chrétiens anti V2 sont une minorité. Toute petite minorité..

      Désolé de vous ramener au réel.


    • yoananda2 10 novembre 19:16

      @Ellen Ripley

      J’ai tendance à me promener avec curiosité dans beaucoup de systèmes de pensées mystiques et en cela je suis profondément religieuse. je n’oublie pas que nos ancêtres étaient païens , le Christianisme a d’ailleurs absorbé bon nombre de rituels issus du paganisme. Je me sens souvent païenne mais nos aïeux étaient chrétiens et la France est née du catholicisme , c’est pour cette raison que je respecte profondément le catholicisme. Ne serait-ce que par respect pour nos anciens qui avaient fait de la France une nation de grandeur. 

      Je comprends. Ici on diverge fortement. Je ne vais pas te convaincre, ni toi me convaincre, mais puisque tu as exprimé ton point de vue, permet que je te donne le mien en toute amitié, même si nos idées sur ce sujet sont clairement ennemies et irreconciliables.

      C’est précisément pour cela que je me définis comme gaulois et non comme français. Pour plusieurs raisons. La gaule est un territoire, les franc une tribu. Je suis peut-être un descendant partiellement Franc dans l’absolu, mais je suis surtout un descendant gaulois. Pour moi, les Francs sont ceux qui ont imposé la plaie du christianisme en gaule.

      J’ai conscience que je parle à une chrétienne, et bien que nous ayons des points communs, nous divergeons fortement sur ce point. C’est ainsi smiley

      Jésus qui n’est plus juif après sa résurection ... même si c’était "vrai", il n’empêche que tout son enseignement précède sa résurection, on n’a aucune parole de lui après. Tout ce qu’il a fait, il l’a fait et dit en étant juif, et il l’a fait et dit à des juifs. Les apôtres sont des juifs. Le proto-christianisme s’est propagé dans l’empire romain via le réseau de synagogues. Le christianisme c’est juste du judaïsme cosmopolite, mélé de noachisme, et qui a ensuite muté pour, s’approprier la culture païenne.

      En fait, le christianisme contrairement au mythes chrétiens a été imposé par la force. Si on se met à la place des gens des l’époque ben en fait, c’est comme si nous on nous imposait l’islam aujourd’hui. Ils l’ont vecu comme on vit l’arrivée de l’islam. C’est une évidence. Et quand on creuse cette piste, tout devient clair : en fait, l’AT est joué dans l’islam par le coran médinois, et le NT par le coran mecquois, le christianisme est né de la destruction du temple de Jérusalem et l’islam de sa reconstruction.

      Ca fait mal au fion de se dire qu’on s’est fait coloniser, nous les colonisateurs, mais c’est vrai de mon point de vue.

      Bon voila, en gros. Je pourrais écrire un livre entier à charge contre le christianisme tellement j’ai accumulé d’éléments, autant historiques que scientifiques. Le christianisme nous a tellement éloigné de la vérité scientifique qu’on a perdu 1000 ans de civilisation. Est-ce qu’en échange il nous a rapproché de la "vérité" transcendantale ... (celle qui nous manque cruellement actuellement) ? Bon ... je reconnais qu’il y a quelques accents mystiques dans l’AT et le NT. Mais rien qui ne vaille les Upanishad par exemple. Quand aux enseignements du "christ", ben ... si on les prends pour ce qu’ils sont et qu’on s’extrait de l’hypnose sémitique qui les accompagne, ben, ça vaut pas mieux que les comptes de Grim ou de Perrault, et en fait, ça vaut même moins objectivement.

      Même l’histoire de la résurection ne vaut pas grand chose à mes yeux après y avoir longuement réfléchit. Non pas parce que je cherchais à dévaloriser ce mythe mais parce que ça m’est apparu comme une évidence. Jésus avait rejetté sa famille, il n’avait pas d’enfants. Il accepté son sacrifice mais qu’ast-il vraiment transcendé du coup ? ben rien. Sa propre mort à lui, soit, mais des millions de guerriers en ont fait autant au cours de l’histoire, se sacrifier pour l’amour des leurs. Est-ce que se sacrifier pour l’amour de ses ennemis vaut mieux ? ben non justement, pas à mes yeux, c’est contre-nature, et c’est la racine du problème de l’occident.

      Tu ne peux pas être anti-immigration du tiers-monde en tant que riche occidental si tu es chrétien. Tu dois aider tes "ennemis", surtout s’ils sont dans la misère, même si ça menace ta vie, et celle te ton peuple par extension. C’est l’essence du message du christ : n’aie pas peur de la mort, tu seras réssucité parmi les justes, contente toi de faire le bien. Le pape ne fait rien d’autre au fond. A aucun moment il n’est en contradiction avec les enseignements du christ, même s’il peut être en contradiction avec la tradition de l’église (mais elle ne vaut rien face au christ, sinon c’est du pharisianisme).

      Je suis un mystique. A un moment, j’ai cru dans le message du christ. J’en comprends la logique. Mais si je devais l’appliquer, j’irais aider SOS méditéranée. C’est pour ça que j’ai quitté le christianisme : c’est contre nature. Accepter la mort n’est pas contre nature. Mais mourir pour ses ennemis, oui. Je peux transcender mon ego sans le renir, c’est le principe même de la transcendance, aller au dela. J’ai choisi un autre mysticisme, et le jour ou j’ai fait ce choix, j’ai "vu" le christianisme pour ce qu’il est : une religion du désert.


    • yoananda2 10 novembre 19:19

      @Ellen Ripley

      Voyez comme par-delà deux mille ans Jésus nous montre...

      ... à quel point il s’est gourré en disant que le royaume des cieux était "parmis nous" et que les apôtres en verraient la venu de leur vivant.

      2000 ans plus tard, il n’est visiblement pas la. Jésus s’est gourré.

      Ho, je sais, on peut toujours prétendre que le royaume des cieux est dans nos coeurs, et autre baratin, mais la, ce sont des contorsions, une de plus, qu’on retrouve comme des décalcomanies chez les musulmans. Si on les acceptes dans le christianisme, on n’a plus rien à dire sur l’islam.

      Moi j’ai choisis de traiter les 2 pareils.


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 20:47

      @yoananda2

      Bonsoir Yoananda, j’ai déjà assisté à des empoignades mémorables entre Païens et Chrétiens sur un forum. Ce genre de conflit frontal ne risque pas de nous arriver car j’ai un intense respect pour le paganisme et je sais qu’il est dans mon atavisme en tant que femme européenne . 

      "Je suis un mystique. A un moment, j’ai cru dans le message du christ. J’en comprends la logique. Mais si je devais l’appliquer, j’irais aider SOS méditerranée. C’est pour ça que j’ai quitté le christianisme"

      Je te comprends et c’est la raison pour laquelle je n’assiste plus aux messes depuis une dizaine d’années même si je suis encore capable de rester des heures et des heures dans une cathédrale, une chapelle ou une abbaye pour la contemplation et la beauté que cela m’inspire. En réalité le christianisme que tu décris c’est Vatican II. Ce n’est plus le Christianisme guerrier et mystique qui s’est forgé par l’épée et que je continue de vénérer. 

      À l’occasion des soixante ans du concile Vatican II en Octobre 2022, Jérôme Bourbon a dénoncé les "modernistes de Vatican II" et a fustigé leur "volonté diabolique de destruction" du catholicisme.

      Le directeur de Rivarol souligne que Vatican II a marqué une rupture totale dans l’Église : ce concile, écrit-il, "a ouvert la voie à une nouvelle religion qui porte toujours officiellement le nom de catholique mais dont la substance et les finalités ne sont plus du tout les mêmes". "Vatican II marque une rupture radicale avec près de 2000 ans de catholicisme et inaugure une nouvelle religion, celle de l’humanité". "Il est clair que Vatican II a voulu faire passer l’Église du théocentrisme à l’anthropocentrisme". D’où le militantisme remplaciste du Vatican aujourd’hui. 

      Le "modernisme" a littéralement envahi l’Église. Les catholiques anti-modernistes imputent ce phénomène à l’œuvre des francs-maçons, des Juifs, des hérésiarques, des athées....

      Que l’Église ait eu des ennemis parmi ces gens cités plus haut c’est évident , mais pourquoi l’Église n’a-t-elle pas su se défendre ?  En 1902, un évêque catholique, Mgr Baunard, l’admit : "L’apologétique religieuse avait été faible. La philosophie antichrétienne eut presque seule alors les honneurs de la guerre" .

      A cela s’ajoutait l’essor des sciences qui, dans les esprits, ruinait les dogmes catholiques. . Dieu ayant été chassé du centre, l’Homme l’a remplacé. Il est là le danger. Notre religion va être remplacée par une autre, et bien plus toxique celle-là. À l’aube des années 1900 beaucoup d’ecclésiastiques avaient déjà compris que la bataille était perdue. 

      Si des ennemis de l’Église ont lutté pour que le catholicisme décline, la véritable cause de ce déclin est ailleurs : elle réside dans la foi catholique elle-même qui ne résiste pas à l’analyse. Dans le fond, nous sommes d’accord. 
      Et à mes yeux, Vatican II a été le syndic d’une faillite : la faillite d’une Église qui s’était trompée sur le message du Christ et sur la Foi. 

      Et pour ce qui est des "vipères", je n’oublie pas que le Talmud regorge d’insultes ignobles envers le Christ, rien que pour ça je respecterai Jésus de Nazareth jusqu’à mon dernier souffle. 


    • Globulard 10 novembre 21:31

      @Ellen Ripley
      Le Christ n’est pas dans les églises , il est dans son enseignement , toi tu adores une idole , pas la philosophie du Christ . C’est le Vatican qui a détourné l’enseignemant catholique des premiers chrétiens , c’est juste une usine à pognon , pire encore que le capitalisme le plus débridé .


    • yoananda2 10 novembre 22:41

      @Ellen Ripley
      Je me doute que tu ne le voies pas ainsi, mais j’ai quand même l’impression que ce que tu aimes dans le christianisme, c’est le paganisme ! lol

      Je comprends que tu ressentes des choses dans les cathédrales et même les églises. De mon point de vue, si je fais abstraction des crucifix, j’y vois le génie de mon peuple, les blancs et les merveilles qu’ils sont capable de faire.

      Tu parles de la science qui ruine les dogmes catholiques. C’est vrai, mais en fait ça ne ruine que les dogmes sémitiques. Le paganisme en revanche (pas entièrement, je reconnais) lui en est renforcé en revanche. Pour moi c’est un profond marqueur.

      Quand à Jésus ... j’aimerais te poser 2 questions à son sujet. Mais faut que j’explique un peu le contexte de ma question.

      1ère question : Tu peux voir Jésus comme un guerrier, mais un guerrier spirituel. Il n’a tué personne. Quand Pierre dégaine son épée, il lui demande de la ranger. Même s’il dit qu’il est venu amener l’épée, il parle du bordel que son message va foutre dans les familles, qu’il va diviser, pas de prendre l’épée puisque son royaume n’est pas de ce monde.
      On peut interpréter les paroles de plusieurs manières, mais ce sont les actes de Jésus qui permettent de décider quelle est la bonne interprétation : il s’est laisser mener à la croix et tuer "par amour pour ses ennemis". Et c’est logique, ça boucle la boucle du péché originel qu’il fallait laver.
      Bref.
      Tu déplore Vatican II. Soit. Mais explique moi en quoi SOS méditéranée et Vatican II sont contraire au message du Christ ?
      Et je dis bien "le Christ", parce que je connais les réponses des cathos tradi : oui mais heu en fait, le christ n’a pas dit qu’il fallait détruire les nations etc ... et toujours ils ramènent l’ancien testament sur le tapis.
      Donc je parle bien du message christique ! Le royaume des cieux, l’amour inconditionnel de son prochain, l’autre joue, etc...

      2ème question : Qu’est-ce que tu admires au juste chez Jésus que tu ne puisses trouver ailleurs ? (chez les païens j’entends)


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 23:48

      @yoananda2

      Pour une fois je vais parler comme Globulard : le Christ n’était pas une fiotte ! Les soldats du Christ étaient aussi terribles que ceux qui mènent une Guerre Sainte. J’ai failli écrire une Guerre saine... 

      J’ai commencé à réfléchir à des réponses à tes deux questions capitales. Les réponses le seront tout autant. L’histoire de la joue tendue, j’y viendrai. Je déposerai ma copie demain, sans faute , car je suis terrassée par la fatigue ce soir (conséquence de deux nuits Blanches américaines successives où j’ai tchatté avec des camarades outre-atlantique)

      Et tu as raison, ce que j’aime entre-autre dans le catholicisme c’est l’époustouflante beauté des musiques, des rituels, et de la géométrie sacrée. On retrouve cette même géométrie sacrée dans les pierres païennes. Mais il y quelque chose dans le message Christique qui nous montre la laideur de l’âme d’un certain peuple, un enseignement très utile pour quiconque veut comprendre la pourriture de ce monde. Et je n’en démords pas, le Christ a cessé d’être juif le jour de sa crucifixion. Le "judéo-christianisme" est uen arnaque qui n’a jamais existé. 

      Et quand je vois des gens qui donnent une image doucereuse du Christ, j’ai envie de hurler. Il existe un Jésus que notre époque ne veut surtout pas voir. Un Jésus masculin, viril, révolté, il avait d’ailleurs un langage fleuri , proférait de nombreuses insultes et la colère était son état préféré. Un violent prodigieux tel qu’on les aime quand ils servent le Bien. Le Bien seul et véritable, pas celui du camp du Bien.....

      il a soulevé des armées de par le monde et son existence a modifié le destin de l’Humanité. On ne peut pas plaisanter avec le Christ, et non , je ne pense pas qu’il aurait été sauveteur en mer pour une ONG. Premier jet, je vais cristalliser tout ça et développer. 

      Bonne nuit camarade païen. 


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 23:50

      @Globulard

      Je n’adore pas le Christ, je le respecte et je m’incline. Car il avait compris ce que les gens de notre époque ne veulent pas voir. 


    • yoananda2 10 novembre 23:59

      @Ellen Ripley
      a demain alors, j’attends ta réponse avec intérêt smiley


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 11 novembre 01:03

      @yoananda2

      Lol, je suis en train de penser à un truc dans mon lit. Les catholiques sont des païens qui s’ignorent. Je vais me revendiquer pago-catho-mérovingienne ! 

      Cette fois ci faut dormir !


    • Gollum Gollum 11 novembre 09:29

      @Ellen Ripley

      Mais il y quelque chose dans le message Christique qui nous montre la laideur de l’âme d’un certain peuple, un enseignement très utile pour quiconque veut comprendre la pourriture de ce monde.

      Ben voyons. La pourriture du monde moderne vient donc des juifs. Suffit de tous les éliminer (tiens ça me rappelle quelque chose...) et tout ira mieux.

      CQFD.

      Tu ferais mieux de te regarder dans la glace... Y a du boulot.

      Consternant et à vomir.


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 12 novembre 01:13

      @yoananda2

      Bonsoir Yoananda, désolée pour le retard de ma copie, ayant quelque peu déconné cette semaine j’avais des trucs à rattraper. C’est fait. Je ne répondrai pas aux attaques ad hominem de certains (je leur tends ma joue gauche) et vais m’efforcer répondre à ta question cruciale concernant le lien que tu as fait entre immigrationisme et catholicisme . Les chrétiens si ils respectent le message du Christ doivent-ils bosser pour SOS Méditerrannée ? Tadam, suspense...

      Tout d’abord je déplore que tu sois tombé sur des catholiques incapables de résister à tes arguments. Ce n’est pas avec des morte-couilles mollassonnes pareilles que le Catholicisme trouvera son Salut.  Un peu de rigorisme et de fondamentalisme en ces temps terribles que nous traversons seraient de bon aloi. Cela rejoint ce que j’écrivais hier, la foi des catholiques a terriblement faibli à l’aube du XXème siècle et elle a été achevée par le Concile de Vatican II en 1962 qui a sciemment censuré  toute la violence du message christique. Car il s’agit bien d’un amour ulltra-violent et pas cul-cul-la-praline comme le communiste Bergoglio du Vatican tente de nous le faire croire !

      En tant que Catholique je suis honnête et sais reconnaitre les torts de l’église, de leur côté j’aimerais que les païens reconnaissent que la chute de l’Occident correspond à sa déchristianisation. Les leçons à tirer des Edda sont certes infiniment plus transversales que la Bible qui à tes yeux n’est que désespoir et pardon universel, mais l’image du christ que le Vatican véhicule n’est que mensonge . Cet homme devait avoir un QI exceptionnel et on ne construit pas un système de pensée pendant plus de 2000 ans sur une soumission béate à ses ennemis .Cela n’aurait pas fonctionné pendant deux millénaires.  Le véritable insoumis, c’est lui ! De plus , le catholicisme a permis de mettre un coup d’arrêt à l’islam du moyen-âge. L’ancien esprit de clocher faisait que les gens étaient très attachés à leurs terres et se méfiaient des étrangers et de toutes infiltrations extérieure. Je m’efforce maintenant de répondre à ta question au commentaire suivant. 
      Le Chrétiens doivent ils accueillir toute l’Afrique et tous les migrants de toute la galaxie et bosser pour SOS Méditerranée ? 

      La réponse est NON. Fondamentalement NON. 

      Pour moi le catholicisme ce sont les Chevaliers Teutoniques . Pour moi le Catholicisme c’est La Reconquête ! Quand Isabelle de Castille la Catholique a fait capituler les mahométans le 2 Janvier de l’an de grâce 1492 en les mettant à ses genoux pour récupérer le Royaume de Granada ! Pour moi le catholicisme c’est le roi polonais très croyant Jean III Sobieski , qui mît fin au siège devant Vienne par les Ottomans. Sans lui la moitié de l’Europe aurait été islamisée depuis 500 ans et nous parlerions tous arabe. La liste de ces exemples n’est pas close et je pourrais écrire beaucoup plus, mais il faut noter que le métissage était vraiment anecdotique lorsque l’Europe était fervente catholique. Même les Rois de France très catholiques avaient promulgué des lois qui interdisaient aux noirs de venir en France . 

      Ici, "le décret racialiste" du Roi de France qui interdit "tout mariage mixte entre noirs et Blancs" : 

      C’était un 5 avril : décret racialiste du roi de France - Contre-Info

      Le métissage forcé que subit le peuple européen n’existe que depuis le XXème siècle, il est post-Nuremberg. Date à laquelle le christianisme faiblit pour faire place à l’américanisation des âmes. Et on connait la suite, aujourd’hui nous sommes une espèce en voie de disparition , mais cette disparition-là n’inquiète guère nos écolos-trotskystes qui préfèrent se soucier du sort des moustiques écrasés (sales gauchistes de la Nupesse) ! Déjà rien que que le nom de Nupèsse est atroce, on dirait une maladie vénérienne honteuse. 

      Pour conclure cette réponse non exhaustive , je dirais que les réels "reproches" que l’on puisse faire à l’Église catholique, c’est son état actuel. Elle est devenue le vaisseau amiral du marxisme, de l’antiracisme car elle fait une rupture avec elle-même. Il faut également se méfier  du prosélytisme de certains apôtres comme Paul et le dissocier dissocier le plus possible de Jésus, qui a toujours refusé le titre de "Fils de Dieu" au profit de celui de "Fils de l’Homme". Jésus mériterait, selon moi, sa place parmi les héros de l’Humanité toute entière, pour s’être dressé contre la Bête et pour avoir traité les disciples de la synagogue de Satan comme ils le méritaient.

      Le christianisme a apporté aux européens le destin commun dont ils ont toujours eu besoin pour bâtir et créer, c’est évident. C’est justement par l’ordre qu’il a amené que l’élévation du peuple européen a pu avoir lieu ; ce fut également le cas du paganisme en son temps mais le catholicisme a atteint les firmaments . Aujourd’hui tout a été cramé. Nous sommes passés des Templiers aux temps pliés ! 

      Face à la montée de l’islam et à la radicalité judaïque de la jeunesse de la LDJ , les peuples européens ont sans doute besoin d’un nouveau mythe fondateur commun, qui résonne dans leur âme et leur sang, pour les propulser comme un seul homme vers leur ultime limite. Le problèmec’est que le néo-paganisme après 2000 ans de christianisme, n’est plus qu’un vaste chantier en bordel. Beaucoup de mongolitos du Web s’autoproclament gourous de communautés païennes qui ne sont en fait que des sectes New-Age. Le catholicisme, si il a un sursaut , a l’avantage d’être bien plus structure. 

      Cathédrales, valeurs chevaleresques et châteaux forts d’un côté, vikings , casques ailés et haches runiques de l’autre, perso j’aime bien les deux .. ?Je suis pour un relativisme et un rapprochement des païens et des chrétiens. Nos ennemis sont assez nombreux pour que nous tentions de nous unir face à la menace principale qui vise à l’extermination de notre peuple européen. 



    • Ellen Ripley Ellen Ripley 12 novembre 01:55

      Je précise que le terme de "Synagogue de Satan" est employé par le Christ en personne dans la Bible, ce n’est pas une invention de moi. Les mots du Crucifié sont extrêmement révélateurs. Je voulais en venir à l’histoire de la joue gauche tendue. 

      La Bible est écrite en paraboles et il existe 4 degrés d’interprétations selon les exégètes . Nous allons quitter le premier degré qui est clairement un appel à la non-violence pour nous diriger un peu plus haut. Déjà, il faut aller droit au texte car je n’aime pas que l’on extirpe une partie d’un verset hors de son contexte. Les versets du Nouveau Testament n’ont pas vocation à être coupés ou circoncis. 

      Ce verset est issu du Sermon de la Montagne dans le livre de Matthieu. 

      Le voici : 

      “ Vous avez entendu qu’il a été dit : " Œil pour œil et dent pour dent." Ne vous opposez pas à celui qui est méchant ; mais qui te gifle sur la joue droite, tourne aussi vers lui l’autre joue"


      Cette phrase agit tel un miroir déformant. Elle commence par la Loi du Talion et se finit par "tends l’autre joue". Encore une fois, cela ne s’invente pas ! C’est une injonction contre la Loi du Talion qui symbolise ce qu’il y’a de plus fielleux dans la mentalité hébraïque. Le Christ s’est toujours élevé contre la soif de sang de ce peuple , cela n’est pas un secret , il faut lire ses paroles transcrites dans la Bible. Cette injonction n’est qu’ une attaque frontale contre "les vipères, enfants de Belzébuth". La Bible catholique , tout comme nos Lois et notre Constitution n’autorise pas la vengeance personnelle. Il est évident que la Loi du Talion n’est pas une solution viable pour "cadrer" une population toute entière car cela se terminerait dans un bain de sang extraordinaire. 


      En réalité a non-violence ne correspond pas réellement au Christ. Il suffit de voir avec quelle virulence il a détruit physiquement les Marchands du Temple. Coups de poing, coups de pied, coups de bâton, cet épisode est relaté deux fois .


      Je dirais que c’est Pasolini qui a transcrit l’image la plus fidèle de ce Christ en colère contre le peuple juif . 


      Un film à voir absolument :


      L’Evangile selon Saint Matthieu - film 1964 - AlloCiné (allocine.fr)


      Le film en entier ici : 


      L’Évangile selon Saint Matthieu, Pasolini, 1964. VF - Bing video



      Loin du Christ fiotte du marxiste Bergoglio , Pasolini dépeint sans fard un Christ violent.


      Violent mais aimant aussi. 


      Une théorie intéressante sur la joue gauche révèle également les superstitions du peuple juif qui ne peuvent frapper avec la main droite. En effet, si tu tends la joue gauche, le gifleur doit utiliser sa main droite et le il en sera incapable car c’est interdit par leurs croyances stupides . Une façon pour le Christ de se rire d’eux tout en esquivant les coups qu’ils ne pourraient donner ?


      Le mystère reste entier. Mais encore une fois, avec toute la Chutzpah du monde, tu ne peux pas bâtir un ordre millénaire sur du vent -Jésus était un individu absolument remarquable, plein d’humour aussi. 




    • yoananda2 12 novembre 09:03

      @Ellen Ripley

      Tout d’abord je déplore que tu sois tombé sur des catholiques incapables de résister à tes arguments.

      Ils ont résisté ! Ils n’ont fait que ça "résister" d’ailleurs ... résister, au lieu de répondre. lol

      En tant que Catholique je suis honnête et sais reconnaitre les torts de l’église, de leur côté j’aimerais que les païens reconnaissent que la chute de l’Occident correspond à sa déchristianisation.

      Je sais pourquoi tu le vois ainsi : la France était 1ère puissance mondiale avant la décapitation du roi chrétien. Depuis, elle ne cesse de chuter. Depuis qu’on a abandonné les valeurs traditionnelles (1 papa, 1 maman, 1 mariage, 1 enfant, 1 église) on est en plein effondrement.

      Mais je ne vois pas les choses ainsi du tout.

      Cet homme devait avoir un QI exceptionnel

      Ouai, ou alors, c’est juste une histoire inventée par tes amis de la "race de vipère" pour séduire les gens avec l’histoire d’un gus au QI et courage "exceptionnel". La quenelle ultime.

      Pour moi le catholicisme ce sont les Chevaliers Teutoniques . Pour moi le Catholicisme c’est La Reconquête ! Quand Isabelle de Castille la Catholique. Pour moi le catholicisme c’est le roi polonais très croyant Jean III Sobieski.

      Héhé. Je suis désolé camarade mais tu n’as pas répondu à ma question.

      Ma question était : en quoi Vatican II ou SOS méditerrané sont contraire aux paroles du Christ ?

      Moi, je peux répondre à cette question concernant tous tes héros : ils ont tué leurs ennemis au lieu de mourir par amour pour eux. Ils se prétendaient catholiques comme nos présidents se prétendent français aujourd’hui. C’est juste qu’ils n’avaient pas le choix à leur époque. Mais ça ne veut pas dire qu’ils essayaient de mettre en pratique les enseignements du Christ.

      Même les Rois de France très catholiques avaient promulgué des lois qui interdisaient aux noirs de venir en France.

      Et c’est basé sur quel verset du nouveau testament ? En quoi c’est basé sur l’amour inconditionnel ? sur l’abnégation et la générosité absolue du Christ ?

      Encore une fois, moi, je m’en contrefou que les rois se prétendent très super ultra méga catholique. C’est que des mots. Moi aussi je peux me prétendre super ultra catho, un juif aussi peut se dire super ultra catho (ça s’appelle un marrane) ... ça ne veut pas dire qu’ils le sont pour de vrai.


    • yoananda2 12 novembre 09:04

      @Ellen Ripley

      Le métissage forcé que subit le peuple européen n’existe que depuis le XXème siècle, il est post-Nuremberg. Date à laquelle le christianisme faiblit pour faire place à l’américanisation des âmes.

      Il a faiblit bien avant. Il a faiblit à partir de la renaissance quand les scientifiques ont démontré que la terre été agée de plusieurs milliards d’années, que l’homme était un singe, etc...

      Le problèmec’est que le néo-paganisme après 2000 ans de christianisme, n’est plus qu’un vaste chantier en bordel.

      1000 ans, pas 2000. Le christianisme n’a pas régné 2000 ans en Europe, faut pas exagérer non plus smiley

      C’est Constantin qui officialise le Christianisme le premier après le concile de Nicée en 300 et quelque. Mais à cette époque ça ne concerne que l’empire romain d’orient :

      Constantin peut être considéré comme le fondateur de l’Empire romain d’Orient chrétien, étant l’empereur qui à la fois fit du christianisme la religion d’État impériale, et de Byzance une « nouvelle Rome » (Nova Roma) dès lors appelée Constantinople (Constantinou polis, « ville de Constantin », aujourd’hui Istanbul). Constantin Ier contribua aussi à la fondation de la doctrine chrétienne en convoquant le premier concile œcuménique à Nicée en 325.

      Le christianisme est concomitant du déclin de l’empire Romain. Tu sais, Rome était les joyaux du monde à cette époque. Les gens avaient l’eau courante grâce aux aqueducs, une merveille de technologie qui dépasse les grandes pyramides en terme d’ingénierie. Ils avaient des égouts, et il a fallut attendre le 19ème siècle avant de retrouver ce niveau de vie. Les chrétiens à cette époque s’enorgueillissait de ne pas se laver. C’était ça l’origine de la fameuse l’odeur de sainteté car les plus pieux et mystiques rejetaient le corps.

      Donc le Concile de Nicée c’est en orient déjà. Il est vrai que l’empire d’occident suit rapidement. Cependant, à cette époque l’Europe est païenne et va le rester encore longtemps. Avant le Concile de Nicée LE christianisme n’existe tout simplement pas. On peut parler de secte chrétiennes, DES christianismes si tu veux, mais pas DU christianisme.

      Quand à la fin de la domination du Christianisme, ben c’est à la renaissance que ça se passe. Pourquoi "renaissance" d’après toi ? C’est parce que les chrétiens avaient détruit toute la connaissance païenne (c’est assez bien documenté maintenant) et que la civilisation s’était éteinte. Il a fallu attendre la redécouverte des trésors païens (a partir de 1400) Grecs, Platon, Aristote, Thales, pour redémarrer un truc.

      Bon, tout dépends ou tu met le curseur du début et de la fin. Si tu comptes à partir de Jésus et jusqu’au dernier chrétien vivant, bah oui, ça fait 2000 ans. Mais le règne "civilisationnel", le temps ou la civilisation est basée sur les principes sémitiques du nouveau testament, ça dure environ 1000 ans. A partir du moment ou on traduit Platon et surtout Euclide, tout change en Europe avec le retour de la raison.

      L’ouvrage est le plus ancien exemple connu d’un traitement axiomatique et systématique de la géométrie et son influence sur le développement de la logique et de la science occidentale est fondamentale. Il s’agit probablement du recueil qui a rencontré le plus de succès au cours de l’Histoire : les Éléments furent l’un des premiers livres imprimés (Venise, 1482) et n’est surpassé que par la Bible pour le nombre d’éditions publiées (largement plus de 1 000). Pendant des siècles, il a fait partie du cursus universitaire standard.



    • yoananda2 12 novembre 09:23

      @Ellen Ripley

      Je précise que le terme de "Synagogue de Satan" est employé par le Christ en personne dans la Bible, ce n’est pas une invention de moi.

      Sauf qu’e, de mémoire, il me semble qu’il ne parlait pas de son peuple, mais d’une certaine caste, les pharisiens notamment.

      Jésus prêchait aux juifs, tu sembles l’oublier. Tu imagines qu’à l’époque les païens allaient écouter un "rabbi" ??? hahaha ben voyons. Non, les attroupements autour de Jésus, c’étaient des juifs.

      Quand il était en train de donner ses paraboles, c’était de juifs qui étaient en face en train de l’écouter. Donc tu crois que Jésus était en train de traiter les gens en face de lui de "race de vipère" ???

      Non, il parlait des "rabbins" qui se prétendaient "prêtres" (je sais pas si s’appelait des rabbins à l’époque, je ne crois pas) parce qu’ils respectaient l’écrit de la loi et non pas l’esprit, il parlait

      Un peu comme les rois catholiques qui se prétendaient chrétiens, mais qui n’en respectaient pas l’esprit quelques siècles plus tard.

      Je penses que tu vois Jésus comme une figure de la rébellion, de l’intelligence et du courage face au mensonge, et à l’égoïsme.

      Tu le vois comme la figure qui manque à notre époque, pour ramener de l’humain et le transcendant face à des élites corrompues par le pouvoir, qui n’ont plus l’amour de leur propre peuple.

      Ben je penses que tu oublies que Charlemagnes a fait décapiter de nombreux païens de son propre peuple pour les forcer à accepter le christianisme (massacre de Verden).

      Je penses que tu oublies que le christianisme, qui se prétends être "transcendant" à l’inverse de l’humanisme positiviste qui règne aujourd’hui, est en réalité le fossoyeur du transcendant, car il a remplacé le "véritable" transcendant par une version frelaté.

      Tu dis que tu voudrais que les païens et chrétiens s’allient. C’est possible avec ceux qui ne connaissent pas leur histoire, et leurs religions. Les autres, ceux qui sont un peu versés dans leur propre "foi", ça me paraît extrêmement difficile. Même devant l’urgence de la situation, il y a des divergences trop profondes. (D’ailleurs, c’est valable aussi chez les chrétiens : est-ce que Marie était vierge ? Ca n’a l’air de rien comme question, mais en réalité, en fonction de la réponse, tu ne construit pas la même civilisation. D’ou les guerres fratricides.)

      Et justement, c’est ça la grande différence entre païens et chrétiens : il n’y a pas de dogme chez les païens. C’est à la foi la force et la faiblesse du paganisme. On ne se fait pas la guerre pour savoir si ou tel Dieu à dit ou fait ceci ou cela ; On est des hommes (et femmes) libres et chacun fait à sa sauce concernant le transcendant. Mais la faiblesse, c’est justement qu’on a vu le christianisme comme une religion de plus, un dieu comme un autre. Alors que non. C’est une religion sémitique, de nature différente, qui importe des valeurs qui ne sont pas européennes. Des valeurs contre-nature pour le dire en un mot.


    • Gollum Gollum 12 novembre 09:57

      @yoananda2 & Ripley

      De Ripley :

      Cette phrase agit tel un miroir déformant. Elle commence par la Loi du Talion et se finit par "tends l’autre joue". Encore une fois, cela ne s’invente pas ! C’est une injonction contre la Loi du Talion qui symbolise ce qu’il y’a de plus fielleux dans la mentalité hébraïque. 

      Lol Le fielleux en question n’est pas une invention juive ça été inventé par Babylone ! smiley

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_talion

      D’autre part il s’agit d’un progrès qui limite la vengeance à rendre la même chose au lieu d’en rajouter c’est-à-dire de rendre au centuple ce que l’autre vous a fait...

      Ripley... smiley

      Yoananda :

      Sauf qu’e, de mémoire, il me semble qu’il ne parlait pas de son peuple, mais d’une certaine caste, les pharisiens notamment.

      Absolument. Il ne s’en ait pris qu’au clergé et pas au peuple...

      D’autre part l’Apocalypse fait l’éloge du juif. chap 2 verset 9

      Je cite : Je connais ta tribulation et ta pauvreté (bien que tu sois riche), et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan.


    • Gollum Gollum 12 novembre 09:59

      @Ellen Ripley

      je n’aime pas que l’on extirpe une partie d’un verset hors de son contexte.

      Ouais ben y a du boulot... smiley

      (Parabole de la paille et de la poutre)


    • Gollum Gollum 12 novembre 10:07

      @Ellen Ripley & yoananda

      Sinon le rappel par yoananda de comment s’est implanté le christianisme, par la coercition, me semble majeur..

      La fameuse durée de 2000 ans du christianisme ne s’explique pas autrement. Dès que les brides furent un peu relâchées le christianisme n’a cessé de régresser..

      Tous les mythes bibliques se sont retrouvés invalidés : Adam & Eve (Darwin), les fameux 6000 ans (14 milliards d’années), la fixité des espèces, le déluge, et les découvertes archéologiques récentes ont fini par démolir toutes ces fables..

      Il n’y a plus que des mous du bulbe à l’image d’un Bolsonaro ou Ripley pour encore adhérer...

      Inutile de dire que la thèse la plus pernicieuse du biblisme est que nous serions coupables du mal sur terre... 

      Il n’y a d’ailleurs pas besoin du tout de cette culpabilité pour chercher à améliorer les choses.. C’est d’ailleurs le cas dans maintes civilisations sur le globe..


    • yoananda2 12 novembre 11:24

      @Gollum

      Tous les mythes bibliques se sont retrouvés invalidés : Adam & Eve (Darwin), les fameux 6000 ans (14 milliards d’années), la fixité des espèces, le déluge, et les découvertes archéologiques récentes ont fini par démolir toutes ces fables..

      Et encore tout ça n’est que la "surface", les premiers coups de canifs. Comme tu le sais, de nos jours la science a carrément réfuté le statut spécial que l’homme (le sémite du moins) s’était auto-attributé.

      Le "propre de l’homme" n’existe pas. Le dernier bastion, la "récursivité" vient d’être démoli récemment avec une étude sur les corbeaux. Nos cousins savent : rire, pleurer leurs morts, mentir, faire de la politique, ont des cultures, des outils, des civilisations (les fourmis), etc...

      Tout ce qu’on fait, ils le font. Parfois moins bien que nous, souvent mieux ou aussi bien.

      Le paganisme est sans cesse confirmé par les découvertes scientifiques. Le sémito-christianisme, infirmé.


  • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 12:21

    Elections américaines :

    Echec et mat pour le Wokisme ! N’en déplaise aux médias fronssais qui présente la victoire assurée des républicains comme une défaite. Les deux Chambres basculent côté républicain.

    Fini les chèques en blanc au terroriste Zelensky. 


    • Ellen Ripley Ellen Ripley 10 novembre 12:34

      @Domyonisos

      Tu veux parler des popov du restaurabt d’en face ? C’est un lâcher de boomers démocrates surinjectés pro OTAN. 


Réagir