jeudi 22 septembre - par Lucia Gangale

Je vous parle de Celle San Vito, un coin de Provence en Italie

Publicité

Les amis de Celle San Vito m’informent qu’à la fin de ce mois de septembre, ils seront présents à une Assise de journalistes français dans l’importante ville de Bari, dans les Pouilles.
Je suis très heureuse d’avoir visité ce village du sud de l’Italie qui, avec le village voisin de Faeto, constitue la seule enclave de langue provençale depuis huit cents ans.
Comme je l'ai expliqué dans un article sur AgoraVox, les habitants gardent cette langue ancienne avec ténacité et conviction. Comme le trésor le plus précieux de leur terre, qui a été fondée par les Provençaux à la suite de Charles Ier d'Anjou. C'est très bien, car cela signifie que cette petite communauté a pu échapper aux dégâts causés jusqu'à présent par la mondialisation.


L'article dont je vous ai parlé, depuis sa publication sur AgoraVox, a été reposté et partagé un nombre incalculable de fois sur les réseaux sociaux, et de nombreux journaux des Pouilles et du sud de l'Italie en ont également parlé.
Cette petite vidéo est mon hommage personnel pour un accueil si chaleureux et si heureux.




Réagir