mardi 19 janvier 2021 - par Pyrathome

Eric Verhaeghe au Défi de la vérité : Great Reset, un complot ?

Haut fonctionnaire, essayiste, penseur iconoclaste, Eric Verhaeghe relève le défi de la vérité, au micro de Richard Boutry.

Publicité

 

 

Je vous présente mon livre consacré au Great Reset du Forum de Davos. J'y analyse en 140 pages les fantasmes et les vraies menaces que ce livre nourrit. Un retour au texte salutaire pour éviter le complotisme tout autant que la naÏveté. Retrouvez ce livre en téléchargement sur le Courrier des Stratèges.

www.lecourrierdesstrateges.fr

https://www.francesoir.fr/

 



6 réactions


  • sls0 sls0 19 janvier 2021 11:07

    Le rapport Meadows sorti dans les années 70 était une extrapolation des ressources pour les années à venir. Tout les 10 ans on contrôlait les projections qui dans l’ensemble tenaient la route.

    Ce rapport indiquait que l’on allait passer les pics des différentes ressources à partir de années 2000 et qu’à partir des années 2030-40 on allait commencer à se serrer la ceinture.

    Le capitalisme ne peut exister qu’avec de la croissance, une évolution positive des ressources.

    Le capitalisme c’est des gens qui ont une épargne qui prêtent à ceux qui ont besoin d’argent pour construire un outil de production.

    L’argent part dans la bulle des marchés financiers et non dans l’outil de production et des taux négatifs ont tué l’épargnant traditionnel.

    Le capitalisme meurt, les taux négatifs sont un bon marqueur 

    L’économie circulaire : moins de ressources à transformer, on recycle sinon on se retrouve avec des ressources style années 30-40 avec une population qui a triplé depuis, ça risque de coincer. Déjà que le pétrole intervient à hauteur de 40% dans ce qu’on bouffe ça risque de coincer et faire mal sans transport, fini le yaourt qui fait 2300km pour une histoire de réduction de coût.

    Si la sagesse aurait conduit le monde l’économie circulaire on en aurait dû parler déjà début des années 90, c’est le néolibéralisme qui était au top de sa forme, pas de bol.

    Un peu de science fiction ou une vision extrême de l’après 2040-50 : des villes style mégapôle à très haut rendement. On travaille, on est surveillé, on est nourri, on a sa dose de rêve par une entité qui dirige. L’IA fait et dirige le principale. Au niveau rendement énergétique on fait pas mieux que l’IA.

    La campagne telle certains quartiers de Detroit est laissé à l’abandon, plus aucun service public ou privé qui serait trop énergivore.

    Une autarcie à la campagne mais pas comme maintenant, on achète plus le pull, on le fait, on achète plus la bèche, on la fait.

    Fini la main magique d’Adam Smitt, on fait tout de A à Z.

    Le rapport Meadows, un inventaire et une règle de trois. Trop simple pour les économistes. Les ressources n’ont jamais été un paramètre pour les économiste. Effectivement le prix du pétrole c’est le cout d’extraction, de raffinage et de transport, on ne paie pas la terre pour la matière énergétique. Pourtant c’est bien la terre qui détient, le pétrole ne nait pas du néant.


  • Tchakpoum 19 janvier 2021 11:49

    Très chouette. Des propos très simples articulant des contenus très denses : un vrai pédagogue. Il vient du système et il en est sorti, ce qui explique sa lucidité de ceux qui connaissent bien le dedans et l’en dehors. C’est aussi une différence entre la radicalité, car il a une vision nette des réalités et l’extrémiste qui complète une perception floue par un renforcement idéologique.

    .

     Christian Greiling a fait un article il n’y a pas longtemps sur « le syndicat des élites mondialisées », pour reprendre les mots d’Eric Verhaeghe, où il indique les convergences vers un gouvernement mondial, mais aussi qu’il y a plusieurs formes en compétition que ce gouvernement mondial peut prendre.

     Un schéma ici pour mise en relief : https://image.over-blog.com/wzba2kBvAOBI_t0ScuHT7rj-vco=/filters:no_upscale()/image%2F1669630%2F20201123%2Fob_bd14da_untitled-3.jpg

    Son article là : https://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/11/pour-en-finir-avec-le-n.o.m.html

    .

    Et pour le petit pays français, il y a deux entrisme : l’islam sur le terrain, dans l’espace géographique et social et la religion qu’il est interdit de nommer sur l’emprise idéologique et financière et la mondialisation est son domaine.

    .

    111 000 vues au bout de 23 heures, beau score. FranceSoir rejoint RT News et Radio Sud, les rares médias dégagés du piège de pensée droite/gauche qui nourrissent la pensée politique souverainiste et westphalienne. Vivement qu’ils s’accrochent.


  • méditocrate méditocrate 19 janvier 2021 16:41

    J’espère que le livre est plus étayé que cette émission dans laquelle il dit tout et ne dit rien en passant en revue les évidences du moment. Un peu de vent qui ne décoiffe personne.

    Je pense que les éminences économiques de Davos comprennent depuis 2008 que leur jouet est cassé. Qu’ils le gardent sous poumon artificiel en mettant des buches dans le feu pour ne pas faire le bilan de l’incendie. Et qu’ils tentent la démolition controlée pour garder la main sur le système juteux pour en rester maitres à sa reconstruction.

    Les peuples pourraient réaliser l’escroquerie et mettre leurs nez dans les comptes pour comprendre la chute et mettre quelques belles personnes au frais dans le processus.

    Voici le virus qui tombe du ciel(?), même si il n’est pas plus mortel, voir moins que les précédents, quelle aubaine pour accélérer l’effondrement économique concerté par des mesures totalement déraisonnables. C’est la faute à personne...


  • Jean Ducoin 19 janvier 2021 17:01

    Quoi ?

    Complot ?

    Secretary Pompeo est devenu parkinson. Il a complètement perdu son rythme de tweet toutes les 30 mins, il fait n’importe quoi. Ah mon avis, il angoisse. Ou il porte des moufles ? Ou il a mangé trop de choucroute ?


    • Pyrathome Pyrathome 19 janvier 2021 21:40

      @Jean Ducoin

      il angoisse

      La clique à bidon robinette angoisse aussi beaucoup, mais non ! ça va bien se passer avec les chars, les barbelés, les missiles patriot et 25 000 marines autour de la prison fortifiée du Capitole, on va faire un grand pas vers la démocratie, c’est sûr ! King Jong se fend la poire ! smiley


  • Djam Djam 19 janvier 2021 21:44

    Me demandais pourquoi l’invité sourit avec une pointe de taquinerie... j’ai écouté jusqu’au bout et j’ai compris : le gars fait partie du cénacle "grandes écoles, hautes fonctions et élitisme". Il résume le bouquin signé par Schwab et son co-auteur comme il ferait pour la rédaction d’un pote...

    cet homme n’est en effet pas un instant affecté par les dégâts sur tous les commerces indépendants. Tout ça l’amuse en somme... on a bien là un exemplaire de ce petit monde toujours à l’abri du manque même en temps de guerre et de disette... 


Réagir