lundi 15 avril - par pegase

Entretien avec Jacques Sapir - analyse de la situation économique de la zone euro ...

Jacques Sapir développe son analyse de la situation économique de la zonre euro dans les locaux UPRTV. Interrogée par Alexandra, il évoque le mouvement des gilets jaunes par le travers de l'économie, il s'agit selon lui d'un mouvement contestataire face à l'appauvrissement d'une France qui travaille, de travailleurs salariés et indépendants qui avaient une vie sociale et aujourd'hui n'arrivent plus à finir les fins de mois ; il exprime la révolte de la France qui a été massacrée par la mondialisation, touchée de plein fouet par l'ensemble des réformes qui ont été appliquées depuis les débuts des années 2000, réformes voulues par la techno-structure française, les réformes qui ont été imposées par Bruxelles, et celles imposées pour la zone euro ... Toutes ces réformes ont eu pour conséquence de fragiliser une grande majorité de la population française. 

 



11 réactions


  • ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 15 avril 09:31

    Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots arrivent aisément pour le dire.

    Bref, pas convaincu du tout par Sapir sur l’UE.


    • maQiavel maQiavel 15 avril 12:11

      @ken_le_sous-vivant
      Pour moi , c’est au contraire le meilleur sur le sujet. 


    • pegase pegase 15 avril 15:02

      @ken_le_sous-vivant
      -
      Vous n’êtes pas convaincu par quel élément de son discours ?

      Comme maQiavel, pour moi c’est le meilleur (Todd, pas maQiavel smiley

      )

      Je ne vois rien à redire dans son analyse de la situation, ou peut être des détails insignifiants, il faudrait que je réécoute ...


    • pegase pegase 15 avril 15:03

      Sapir pardon (j’ai tendance à les confondre) ...


    • Norman Bates Norman Bates 15 avril 16:12

      @pegaz la tremblote

      (j’ai tendance à les confondre)


      Gros nigaud "confond" beaucoup de choses...même dans l’isoloir...


    • pegase pegase 15 avril 16:38

      @Norman Bates, la blatte d’agoravox
      -
      Gros branleur, tu votes pour qui ? 


    • Norman Bates Norman Bates 15 avril 16:48

      @pegaz hilarant

      Oh ! il me tutoie ! je suis au bord du malaise vagal...

      Tu aurais la réponse à ta question si tu prenais soin de me lire, grosse pécore...
      Tu sais, être un macroniste refoulé n’est pas une tare en soi...je préfère le mec honnête avec lui-même et les autres qui assume, mais bon, l’essentiel est d’en sortir un jour...tu peux compter sur mon soutien, promis... smiley


    • Sozenz 15 avril 17:52

      @maQiavel
      je suis parfaitement d accord avec vous .
      Vu comment se passe le brexit l approche de sapir est efectivment le meilleur .
      Maisd on sait que les élites ne voudront rien lâcher ; ya trop de pognons en jeu qui circulent pour lmeur chacun leur pomme . le bien commun ou le bien des pays n ont jamais été leurs objectifs
      c est comme si vous ecoutiez un alcoollque ou une héroineman qui vous dirait ," demain j arrete"


  • Norman Bates Norman Bates 15 avril 09:40

    Je m’excuse...oh oui, j’ai fait l’con...et avec mon caractère un brin excessif j’y suis pas allé avec le dos de la louche...

    Je me suis enduit et induit de confusion jusqu’à basculer dans une obscure cécité accusatrice, la conscience enlisée jusqu’aux essieux dans les sables de l’ignorance sous les vrombissements des vils instincts partis sur les chapeaux de roue à fond la grosse caisse sur le sentier de l’infamie...

    Mea culpa, maxima mea culpa...j’accusais sans une once de discernement cette langue avant-gardiste, exploratrice du trou noir oligarchique avec un zèle coupable, forcément coupable...or, je ne voyais pas le pin’s UPR ni la photo du Général en pendentif ornant le torse boudiné de cet homme pourtant fragile et chétif, lancé courageusement dans un périlleux travail d’infiltration du système...

    Le lapement frénétique, le vote "utile", le vandalisme dans le champ de la liberté d’expression, la pleurniche à grandes eaux, la bêtise abyssale jusqu’à aveugler l’esprit normalement constitué, tout n’est que subtile couverture pour tromper l’ennemi...cet homme paye de sa personne, il se sacrifie pour nos libertés...

    De mes lèvres devait jaillir un florilège de louanges, un soutien indéfectible, de la reconnaissance éternelle...je n’ai produit que de la bave que j’ai étalée comme une noisette de confiture sur une tranche de pain...

    J’implore le pardon, ô toi "résistant" tout terrain, entend mon sincère repentir et je t’en supplie, accorde-moi une seconde chance...possédé, je ne savais pas ce que je faisais...


    • lejules 18 avril 12:54

      @Norman Bates
      de temps en tant il faut arrêter la moquette.


  • danae141 danae141 15 avril 10:20

    Merkel fait voter les lois qui arrangent son pays..c’est pour cela que l’UE est au fond du trou !

    Partons vire de cette fosse septique...ça URGE !


Réagir