mercredi 27 avril - par beo111

Encore des persécutions contre un soignant respecteux du serment d’Hippocrate

Publicité

Cela commence à devenir lassant.

Je pense que les vidéos c'est bien beau, mais il va falloir descendre sur le terrain. Faire du porte-à-porte pour demander à nos voisins s'ils trouvent normal que le gouvernement ait interdit à des soignants d'exercer sous des prétextes fallacieux, au jour même où l'on manque de médecins.

Leur demander s'ils voteront pour des partis qui ont fait passer le passe sanitaire puis vaccinal. En rappelant que les partis seront financés pour les 5 ans qui viennent selon le nombre de voix qu'ils recevront le 12 juin 2022.

Si ces partis veulent suivre la politique de Mc Kinsey, eh bien qu'ils se fassent payer par Mc Kinsey. On commence à en avoir marre de leurs conneries.

RÉINTÉGRATION DES SOIGNANTS SUSPENDUS !



18 réactions


  • Doctorix Doctorix 27 avril 10:37

    Myocardites et pericardites post-vaxxinales

    Habituellement le risque ce faire une de ces pathologies est de 0,5 pour 100 000 et par an pour les 0 à 64 ans On découvre que pour les vaccinés le risque est de 30 pour 100 000 après un Moderna et de 10 pour 100 000 après un Pfizer. La covid entrainerait un risque de 1 pour 77.000.

    https://pgibertie.com/2022/04/25/linjection-multiplie-les-risques-cardiaques-de-5-a-15-fois/

    Déja, on voit que le risque de myocardite est bien plus important après vaxxin qu’après covid ( x 39 pour moderna, x13 pour pfizer).

    Mais la myocardite est loin d’être la seule pathologie induite par le vaxxin, je ne détaille pas.

    L’argument habituel est "mais je ne connais personne qui ait eu une myocardite après vaxxin".

    La question est que pour en trouver une, il faudrait connaître 3000 personnes. Et personne ne connait 3000 personnes.

    Cependant, il reste que sur 60 millions de 0-64 ans (+ ou -), le vaxxin moderna va provoquer 18.000 myocardites (6.000 pour pfizer), là ou l’incidence normale hors covid est de 300, et celle après covid de 779.

    Si on ajoute les autres pathologies induites, le vaxxin est responsable d’un véritable massacre qui passe pour l’instant inaperçu.

    Donc je soutiens absolument le choix de ce médecin (je suppose que, comme moi, il n’a vaxxiné personne) et je salue son courage.




  • Doctorix Doctorix 27 avril 10:55

    Je précise d’une part que ces chiffres sont valables pour seulement une année de vaxxination, et d’autre part que les coronaires ne sont pas la seule cible des effets secondaires du vaxxin (par sa protéine spike mortelle) mais tout le système vasculaire : d’où les AVC, paralysies diverses, hémorragies et thromboses variées.

    Les myocardites ne sont que la zone visible de l’iceberg.

    Ceci étant compris, je vais maintenant exposer le crime absolu qui concerne la vaxxination des enfants.

    12 millions de doses pédiatriques ont été commandées malgré les réticences explicites des parents

    Cependant, un facteur est essentiel :

     le nombre de personnes à vacciner (number needed to vaccinate, NNTV) pour prévenir un cas (impact du vaccin sur la transmission) ou un décès (impact du vaccin sur la mortalité). Un chercheur a tenté de le calculer, ses résultats sont édifiants :

    • le NNTV pour prévenir un cas se situerait entre 88 et 700 selon les estimations ;
    • le NNTV pour prévenir un décès se situerait « entre 9 000 et 100 000 (intervalle de confiance à 95 %), avec 16 000 comme estimation ponctuelle » selon des chercheurs allemands et néerlandais qui se sont basés sur une large étude de terrain en Israël (cohorte de 500 000 enfants).

     Pfizer espérait que les données des essais cliniques ne seraient publiées que dans 75 ans, la justice américaine a refusé et l’a condamné à les divulguer. Les résultats arrivent mois après mois, et sont édifiants.

    Nous avons publié précédemment une série d’articles sur les risques vaccinaux et la sous-estimation des effets secondaires par la pharmacovigilance, notamment :

    • Allemagne : face à l’explosion des demandes d’indemnisation, les assureurs se sont immiscés dans le débat sur la vaccination. L’assureur BKK ProVita dénonce des effets secondaires dix fois plus nombreux que ceux recensés officiellement.
    • États-Unis : plusieurs chercheurs dénoncent une hécatombe vaccinale, avec près de 200 000 décès imputables à la vaccination à l’issue des 8 premiers mois sur le seul territoire américain (PantazatosKirsch).

    etc.

    https://lepointcritique.fr/2022/04/22/vaccination-obligatoire-enfants-injectes-quoi-qu-il-leur-en-coute/


    • Doctorix Doctorix 27 avril 15:10

       NNTV pour prévenir un décès se situerait « entre 9 000 et 100 000

      Pratiquement, pour prévenir 660 à 7000 décès, il faut 18.000 myocardites, et au moins 50.000 pathologies autres.
      Au mieux, ce vaxxin ne sert à rien.
      Au pire, il tue.
      Encore ces chiffres ne concernent-ils que les effets indésirables à très court terme.
      Le pire est sans doute à venir, avec des espérances de vie largement amputées.
      Nous le saurons bien assez tôt.


    • Pyrathome Pyrathome 29 avril 15:03

      @Doctorix

      Oui, en définitive, c’est juste une bombe à retardement, et avec la bénédiction de la "soupape" du deepstate, la fripouille Bergoglio, l’obligé calotté de pfffizer & Cie....

      En passant, on commence à mieux comprendre le comment et le pourquoi du "coup d’état" du Vatican en 2013, juste pour la petite histoire !


  • cevennevive 27 avril 11:14

    Bonjour beo et Doctorix,

    "Si ces partis veulent suivre la politique de Mc Kinsey, eh bien qu’ils se fassent payer par Mc Kinsey. On commence à en avoir marre de leurs conneries."

    Très juste ! Merci !

    Merci aussi à Doctorix que je salue. Patience, "ils" finiront bien par comprendre ! Mais ce sera long...


    • Doctorix Doctorix 27 avril 14:30

      @Paroissien de dame P
      Raoult, Perronne, Toubiana, Foucher, Montagnier, tout ce qui compte de grand dans notre médecine (et moi), on vous emmerde.
      Les "vrais médecins" ont assassiné des dizaines de milliers de pauvres gens au cours de cette pseudo-pandémie, et ils vont continuer.


    • Duke77 Duke77 28 avril 13:33

      @Paroissien de dame P
      Les vrais médecins : ceux qui appliquent sagement l’interdiction de traitement dictée par McKinsey et Anthony Fauci à notre gouvernement... Des exemple d’intelligence et de talent !

      T’es vraiment le plus con de la bande.


  • cevennevive 27 avril 11:20

    Doctorix (pardon beo pour cet aparté) :

    Que pensez-vous de la phagothérapie ?

    [email protected]


    • Doctorix Doctorix 27 avril 11:43

      @cevennevive
      Le plus grand bien.
      C’est russe, ça va avoir du mal à percer.
      Je rappelle le principe, de mémoire.
      L’eau de n’importe quel marigot contient des dizaines de milliers de sortes de virus, dont certains peuvent être utilisés pour combattre des virus pathogènes chez l’homme.
      Le tout est de les sélectionner.
      On place donc dans une boite de Petri cette eau "sale".
      On répand la sauce pathogène sur cette boite de Petri (prélèvement de pus, par exemple).
      La bactérie pathogène va pousser partout, sauf dans des zones où un virus tueur s’en nourrit et prolifère. Ca fait un rond tout propre dans la boite.
      Il ne reste plus qu’à prélever dans cette zone et cultiver le virus médicament qui y a poussé.
      Ce sont ainsi des millions d’antibiotiques spécifiques qu’il n’y a qu’à se baisser pour cueillir.
      Et là, pas de résistance à craindre.
      C’est la plus belle découverte de la pathologie infectieuse, à cent coudées au-dessus de la médecine chimique.


    • cevennevive 27 avril 12:17

      @Doctorix, merci !
      Le problème c’est pour s’en procurer sans aller jusqu’en Géorgie !
      J’ai pioché dans les blogs et voici ce que j’ai trouvé :

      "Pherecydes prévoit de mener une étude de phase I/II pour démontrer que ses phages anti-Escherichia coli ont une activité antimicrobienne dans les infections urinaires compliquées. Son démarrage est prévu début 2023."


    • Doctorix Doctorix 27 avril 14:02


      Plutot que des insultes (d’un covidé obsessionnel et pervers), des faits :

      Mardi 26 avril, les autorités sanitaires danoises ont temporairement mis fin à la campagne de vaccination anti-Covid. "Nous sommes dans une bonne position. Le printemps est arrivé et nous avons un bon contrôle de l’épidémie, qui semble s’atténuer", ont-elles expliqué. Engagement tenu, donc, puisque cette décision avait déjà été évoquée le 11 février, dix jours après que les restrictions ont été levées et que les doses de rappel ont été rendues facultatives.

      Dans le même esprit, plus combattif encore, la Pologne a annoncé la semaine dernière qu’elle n’achètera ni ne paiera plus de vaccins anti-Covid, entrant de facto dans une bataille juridique avec Pfizer et l’Union européenne.

      https://www.francesoir.fr/politique-monde/le-danemark-suspendu-sa-campagne-de-vaccination

      Mon petit paroissien de mes deux, allez vite faire votre provision de vaxxin, vous risquez d’être en manque.

      Pourquoi pas être le premier pour la cinquième dose ?



    • Doctorix Doctorix 27 avril 14:11

      @cevennevive
      En fait, c’est encore une invention française : Felix d’Herelle (en 1915).
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Phagoth%C3%A9rapie# : :text=F%C3%A9lix%20d’H%C3%A9relle%2C%20inventeur%20de%20la%20phagoth%C3%A9rapie.
      En ce temps-là, Rockefeller n’avait pas encore mis la main sur la médecine, et la pharmacopée chimique n’avait pas encore privé l’humanité de son génie, ni de son art ancestral de guérir sans nuire.


  • Doctorix Doctorix 27 avril 18:39

    la protection des vaccinés n’atteint même pas le seuil de protection des non vaccinés, mais se situe à des seuils bien en dessous.

    (...)

    En effet, une vaccination anti-Covid-19, avec des multiples rappels, va induire chez les vaccinés un syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA), parfois appelé syndrome d’immunodéficience induite (SIDI).

    (...)

    Il est donc vital de ne plus faire de rappels vaccinaux avec ces vaccins obsolètes (et parallèlement dangereux pour notre organisme), car on favorise l’infection des personnes vaccinées tout en altérant leurs systèmes immunitaires (SIDA/SIDI).

    https://www.francesoir.fr/societe-sante/sabatier-2


    • eau_du eau_du 28 avril 08:06

      @Doctorix
      .
      "la protection des vaccinés n’atteint même pas le seuil de protection des non vaccinés, mais se situe à des seuils bien en dessous."
      .
      Notre système immunitaire est le meilleur des "vaccins" !
      .
      Veuillez à ne pas manquer de la vitamine D et du Zinc ...
      Il c’est avère que la plupart des personnes âgées décédés avait des carences graves en vitamine D et en ZINC (oligoélément) sans parler des comorbidités ...


    • eau_du eau_du 28 avril 08:07

      correction : Veillez ....et pas Veuillez


  • JPAGO 29 avril 15:49

    Le Droit Français est très clair et réprime fortement tout citoyen sur la non assistance à personne en danger et son application est particulièrement rigoureuse envers les médecins (plusieurs cas connus répertoriés par l’Ordre des Médecins). Un conseil départemental n’a pas de pouvoir judiciaire. Le comportement suiviste ou zélé de certains Conseils départementaux n’a aucune conséquence en ce domaine. Le Conseil régional est maintenant présidé par un Juge et il faut s’en tenir strictement aux faits établis pouvant être juridiquement admis et aux points de Droit. Ne pas se perdre en considérations hors du sujet. Ensuite il y a toujours possibilités d’appels en Justice ordinaire jusqu’à la Cassation.


Réagir