jeudi 13 février - par Nigari

Dr Muriel Salmona sur l’AMNÉSIE TRAUMATIQUE et le manque de formation des professionnels Psy

Comprenez bien que l'enjeu dans la reconnaissance de l'amnésie traumatique et des états dissociatifs, notamment le trouble dissociatif de l'identité, est d'ordre OCCULTE et une certaine élite est donc très réfractaire à ce que ces connaissances soient vulgarisées et massivement diffusées chez les profanes. Ces fonctions cérébrales étant les fondations du MK (contrôle mental) : outil de domination par 'excellence'.

Une situation folle selon Salmona...

Source : https://www.publicsenat.fr/article/societe/1-fille-sur-5-1-garcon-sur-13-vont-subir-des-violences-sexuelles-explique-muriel

L'Amnésie Traumatique Dissociative

Lorsque les troubles psychologiques/dissociatifs sont utilisés pour décrédibiliser les victimes



10 réactions


  • gaijin gaijin 13 février 14:59

    une situation folle

    dans un monde structurellement pervers ...


  • sls0 sls0 13 février 17:05

    Tabagisme x 2,2

    Obésité sévère x 1,6
    Dépression durant plus de 2 semaines x 4,6

    Absence d’activité physique et de loisir x 1,3

    Tentatives de suicide x 12,2

    Toxicomanie x 4,7
    Alcoolisme x 7,4

    Toxicomanie Parentérale x 10.3
    Maladie sexuellement transmissible x 2,5 Coronaropathie x 2,2
    Cancer x 1,9

    Agressions x 2,4
    Broncho-pneumopathie chronique obstructive x 3,9

    Diabète x 1,6
    Hépatite x 2,5

    Fractures x 1,6
    Etat de santé précaire x 2,2

    >50 partenaires sexuels x 3,2

    Ce sont les facteurs agravants suite à des troubles post traumatiques dus à des agressions sexuelles avant 15 ans. L’échantillon c’est 17000 personnes, ce n’est pas une petites clientèle devant un clinicien mais une étude épidémiologique.

    Ca fait du dégât l’agression sexuelle sur du moins de 15 ans.

    Un clinicien regarde à travers la loupe de sa spécialité et ne voit que les trains qui arrivent en retard.

    Dans une autre vidéo sur les surdoués la clinicienne parlait de la soufrance du surdoué alors qu’une étude édidémiologique faite par un chercheur spychiatre indiquait que dans l’ensemble les HP réussissait plutôt bien leur vie.

    Ici les études épidémiologiques indiquent que c’est grave que ça a un putain d’impact. 

    Muriel Salmona dont je respecte le travail regarde aussi à travers sa loupe de clinicienne. Elle focalise l’attention sur un sujet qui occulte d’autres sujets peut être plus important.

    L’amnésie dissociative est assez rare, elle fait souvent suite à l’inceste. Elle est souvent associée à l’évitement du thérapeute.

    Sources :

    • Syndromes traumatiques du viol et de l’inceste
      publié par le CONGRES DE PSYCHIATRIE
      ET DE NEUROLOGIE DE LANGUE FRANCAISE
    • Troubles post-traumatiques chez des sujets ayant été
      victimes de violences sexuelles avant l’âge de 15 ans :
      aspects cliniques, thérapeutiques et médico-économiques
      Thèse de doctorat de Sophie Vacher-Boulogne.

    • gaijin gaijin 13 février 21:44

      @sls0
      " L’amnésie dissociative est assez rare"
      non et elle n’est pas non plus spécialement liée a l’inceste plutôt a l’âge ...( mais du coup forcément la majorité des enfants agressés très jeunes le sont dans leur famille )


    • sls0 sls0 13 février 23:45

      @gaijin
      J’ai mis plus de 500 pages de références pour appuyer mes dires, ces plus de 500 pages ont 808 références en bibliographie, où sont les votres ?


    • gaijin gaijin 14 février 10:08

      @sls0
      les miennes c’est mon expérience pratique ...
      la question de l’age par exemple : il est évident que plus un enfant est jeune moins il a de chances de se faire agresser en dehors de son cercle familial et inversement vu que s’il a un pédophile dans son entourage il a plus de chance de se faire agresser plus jeune ( ceci étant a pondérer par le fait que certains pédophiles ne sont attirés que par des enfants dans une fourchette précise )
      les chiffres sont les chiffres mais leur interprétation peut être biaisée ...
      moi je travaille au niveau structurel du psychisme et je vous garanti que moins la victime est mature plus le phénomène est important ( globalement , il y a toujours des exceptions ) moins la victime est mature plus également d’éventuels symptômes vont se manifester de manière physique sous la forme d’une pathologie et ne jamais être analysés en tant que spt ...la variation du psychisme étant ensuite considérée comme consécutive a la maladie, le temps permettant d’ enkyster la mémoire
      la question de la quantité d’amnésies dissociatives est directement liée a la capacité de les détecter ( il faut dissocier ici les vraies amnésies dissociatives des amnésies partielles ou la mémoire du fait demeure mais ou la mémoire émotionnelle est bloquée ). mon travail me permet de détecter l’état de spt aussi précisément qu’une radio permet de voir une fracture, il ne m’est pas toujours possible d’en analyser les causes mais le plus souvent ( et il n’y a pas de faux positifs ou d’induction chez moi vu que je ne parle pas a mes clients, la remontée des souvenirs si elle se fait se fait de manière spontanée ). ce que je constate c’est que bien des personnes sont en état de spt n’en savent rien, n’en sauront probablement jamais rien et ne seront donc jamais dans les chiffres
      les chiffres c’est les chiffres mais la manière de les obtenir change les chiffres ....
      la valeur d’une méta analyse n’augmente pas en proportion du nombre de données ( confusion entre le quantitatif et le qualitatif )


    • sls0 sls0 14 février 15:27

      @gaijin
      Les miennes c’est mon expérience pratique ...

      Face à celà je me sens un peu ridicule avec mes 808 références bibliographiques et des méta-analyses.


    • gaijin gaijin 14 février 16:12

      @sls0
      c’est pas une question de savoir qui a la plus grosse ....


    • sls0 sls0 14 février 16:39

      @gaijin
      Il est nul question de qui a la plus grosse mais de références, de consensus de gens dont c’est le boulot.
      Votre avis comme celui d’un fleuriste ou d’un coiffeur ont en commun d’être hors du domaine de compétence.
      C’est aussi hors de mon domaine de compétence mais il m’est arrivé d’avoir de la demande d’aide sur ce sujet. Pour éviter de dire ou faire des conneries je préfère me renseigner sur le sujet et surtout l’accompagnement. La marche méditative a peu d’effet sur l’acnée, sur d’autres choses si. Le bouche à oreille sans plus a fait que j’ai eu de la demande.


    • gaijin gaijin 14 février 17:10

      @sls0
      premièrement c’est aussi mon boulot
      et ensuite j’ai des outils qu’ils ne comprendront que dans 100 ans les acteurs de votre consensus ...


    • sls0 sls0 16 février 18:12

      @gaijin
      Vous êtes aussi catégorique qu’un Mao Sté toung au QI de 160 ou d’un Grimault.
      Tout comme eux vous êtes dans le secret des dieux qui vous donne une avance de 100 ans sur les participants d’un congrès de psychiatrie et de neurologie francophone. L’adversité ne vous fait pas peur.
      Ce ne sont que vos dires, dois je en tenir compte ? Je ne tient pas compte des dires de Grimault.


Réagir