lundi 19 juillet - par hase

Deux quatorze juillet à quarante ans d’intervalle

Publicité

Justes quelques premières minutes de chaque vidéo, pour se faire une idée de l'ambiance. C'est pitié de voir ce pauvre homme seul.

 

 

Défile militaire du 14 juillet 1981 - Vidéo Ina.fr

 



5 réactions


  • Conférençovore Conférençovore 20 juillet 02:51

    Après l’absence de défilé l’année dernière (une première depuis la seconde guerre mondiale), pour la première fois dans l’histoire de ce pays, l’accès aux lieux a été conditionné à la présentation de documents relatifs à la santé individuelle et donc a été rendu interdit à ceux qui n’étaient pas en mesure de le faire... soit, de la pure et simple discrimination. 

    J’ai de la peine pour les gens qui n’ont pas eu d’autre choix que de participer à cette sinistre procession républicaine d’un régime pourri jusqu’à la moelle, de l’indifférence teintée de méfiance à l’égard de ceux qui n’ont pas compris ce qu’ils faisaient et un mépris souverain pour ces esclaves volontaires qui sourient béatement voire jubilent à la mise en place de cette tyrannie molle.


    • hase hase 20 juillet 11:00

      @Conférençovore
      Il n’y a pas de public à cent mètres au moins à la ronde ; le roi est nu, le roi est seul !! c’est impressionnant ce défilé pour personne en direct, juste pour des objectifs... comparé à la foule en 81 !!
      Que de progrès faits en quarante ans, on peut être fier !!


  • Carmela Carmela 20 juillet 08:39
    Macron met en application sa/leur "start-up France" en faillite.

    L’UE réussit là ou les Français perdent en liberté, dignité, fraternité....

    Pendant que le Conseil d’État valide le #PassSanitaire, le Royaume-Uni met fin aux restrictions

    https://www.upr.fr/actualite/pendant-que-le-conseil-detat-valide-le-passsanitaire-le-royaume-uni-met-fin-aux-restrictions/


  • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 20 juillet 08:47

    Le plus sinistre 14 juillet de leur vie pour beaucoup de Français qui ont encore une âme. Et pour les plus âgés, un rappel de souvenirs douloureux. 


Réagir