mardi 23 octobre - par pegase

Des milliers de jeunes d’origine algérienne quittent la France pour s’installer en Algérie ...

"C’est un phénomène méconnu qui est en train d’émerger : des milliers d’enfants de l’immigration, des jeunes d’origine algérienne, souvent diplômés, traversent la Méditerranée pour s’installer en Algérie. Ils vont y chercher la réussite et les opportunités qu’ils ne trouvent pas forcément en France. Le déclic, ce sont les aides du gouvernement algérien : crédit gratuit allant jusqu’à 1 million d’euros, à taux zéro et remboursable à partir de 10 ans d’exercice. Mais pas seulement : il y a aussi les logements moins chers et les prix de 40 à 50 % moins élevés… Ce qui leur était inaccessible en France devient possible ici. D’autant que leur double culture est une richesse. Nous avons suivi Fella, créatrice de smartphones, Kader, exportateur de produits agricoles et Bachir, l’architecte en vogue de Marseille. Nous verrons pourquoi ils ont tout quitté pour cette nouvelle vie et ce qu’ils ont trouvé en Algérie".

Voir aussi les commentaires sur le site oumma.com :

https://oumma.com/des-milliers-de-jeunes-dorigine-algerienne-quittent-la-france-pour-sinstaller-en-algerie-i/?fbclid=IwAR1vLFYlx2fDydl9N4eJZdLGeKtGM1j5uhP_AKNLO4OeWeGlMkjeqcpVa5w



37 réactions


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 octobre 11:06

    De nouveaux Manuel Valls smiley

    Des milliers smiley


    • Hijack ... Hijack ... 24 octobre 00:58

      @Olivier Perriet

      Heu ... jeunes, prometteurs ... eux réussissant déjà , contrairement à Valls, en fin de carrière, ridiculisé de partout.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 octobre 09:12

      @Hijack ...

       smiley On en reparlera s’il fini maire de Barcelone.


    • Hijack ... Hijack ... 24 octobre 13:38

      @Olivier Perriet

      Hum ! J’en doute fortement ... et, si par malheur pour eux ça arrive, eh bien, je les plaindrais ...


  • louis 23 octobre 11:16

    grand bien leur fassent , leur pays a besoin d’eux pour se développer , mais le problème c’est qu’il va nous rester sur les bras ceux dont personne ne veut .


    • Garibaldi2 23 octobre 20:24

      @louis

      L’Algérie n’est pas leur pays. C’est la France qui est leur pays. S’ils partent après avoir été éduqués et diplômé c’est une perte de forces vives pour la France et un non retour sur investissement.

      Par aveuglement religieux la France a perdu ses Hugenots, autres forces vives, qui sont allés prospérer ailleurs en Europe et aux Amériques.


    • V_Parlier V_Parlier 23 octobre 20:48

      @louis
      E il est clair que ceux là, l’Algérie ne les voudra pas non plus.


    • Hijack ... Hijack ... 24 octobre 01:04

      @louis

      Ceux qui ont réussi ou en passe de l’être ont eu la chance de faire un bon parcours, d’avoir croisé les bonnes personnes. Si la France ne veut pas qu’il leur reste sur le bras, ceux qui ne foutent rien ... une seule solution, faire en sorte qu’ils soient contraints de se bouger. Un état ne peut pas demander , mais se doit d’agir, remplacer le social par des incitations à réussir. Évidemment, non pas offrir des centaines de milliers d’€ aux jeunes ... mais leur donner des opportunités --- le reste suivra tout seul. 


    • Yakaa Yakaa 24 octobre 11:00

      @louis
      Bah oui.... Si les gros cassos pouvaient faire de même, on peut toujours rêver... smiley


  • troletbuse 23 octobre 11:36

    C’est quand même de traverser la méditerannée -vers le Sud- que de traverser la rue.


  • zygzornifle zygzornifle 23 octobre 13:28

    ils sente que la France devient un pays du quart monde et ils partent avant d’en subir les conséquences ....


    • microf 23 octobre 14:15

      @zygzornifle

      Bien dit, pour une fois que je suis d´accord avec vous.


    • Hijack ... Hijack ... 24 octobre 00:56

      @zygzornifle

      Tu y vas un peu loin ... Disons que le marché en France est saturé plutôt qu’une tendance à se dévisser.


  • zygzornifle zygzornifle 23 octobre 13:30

    Chaque année des milliers de retraités partent en Espagne , eu Portugal , en Thaïlande et autre pour échapper a la misère que leur prépare ce gouvernement .... 


  • HELIOS HELIOS 23 octobre 15:19

    ben oui, cela s’appelle la "rémigration" ! Qui va s’en plaindre ?


    il y a juste un petit détail génant, c’est que ceux qui retournent dans leur pays d’origine, qui sont déjà partiellement occidentalisés, vont aller la-bas pour la piqure de rappel -islamo-algerienne- et risque de revenir ensuite, puisque rien ne les en empeche, encore plus virulent qu’avant.

    Si on peut, on doit, s’en rejouir, il faut regarder plus loin que le bout de son nez.
    Car, n’oublions pas, ceux qui sont vraiment intégrés a la communauté nationale française, eux, ne partent pas, il savent bien de quoi il s’agit.

    • Sylvain Sylvain 23 octobre 17:24

      @HELIOS

      ben oui, cela s’appelle la "rémigration" ! 


      Je ne sais pas si il y a une définition officielle de "remigration" mais pour moi la remigration c’est un immigré qui retourne dans son pays de naissance après avoir travaillé dans un pays tiers. 

      Un homme née en France de parent née en France qui a vécu toute sa vie en France et qui part vivre en Algerie à 25 ans est un immigré même si deux de ses grand parent sont nées en Algerie. 

      Qui va s’en plaindre ?


      Moi, ça ne m’enchante pas qu’une personne née en France qui a grandi en France et qui a obtenu son diplôme et ses compétences grâce en partie à la société française (école, infrastructure, université etc.) aille faire bénéficier son savoir à d’autres pays. 

      A 25 ans normalement on commence à réaliser un "retour sur investissement" pour la Nation à travers l’imposition et la consommation. Ici en fin de compte l’éducation de ces jeunes aura coûté cher à la société pour que dés qu’ils commencent à pouvoir payer leurs impôts et consommer cela profites à un autre pays. 

      Et ce phénomène de fuite de cerveau n’est pas propre aux "algeriens" il correspond a une partie large de la jeunesse française diplômée. Si ce phénomène se généralise un pays s’effondre vite.

    • mmbbb 23 octobre 19:09

      @Sylvain a contrario, je trouve assez stupide que les francais s aient pas donner autant de soin aux natifs de ce pays Lorsque je vois qu a St genis les ollieres pres de Lyon sur ordre du prefet on a su trouver des logements neufs a des Roms et que le contribuable va payer la scolarite de ces jeunes , la sante alors que l europe avait debloque des fonds pour que cette population se sedentarise en Roumanie , exemple typique de notre imbecilite profonde , Que se pays s effondre , les francais sont trop incoherents , Je ne fus pas une chance pour la France , je suis tres content que cette chance inouie redressera ce pays Je fais allusion aux banlieues


    • Garibaldi2 23 octobre 20:27

      @Sylvain

      Je partage votre analyse, en particulier sur le non retour sur investissement. J’ai posté plus haut dans la file en rappelant l’exode des Huguenots.


    • Hijack ... Hijack ... 24 octobre 00:54

      @HELIOS

      Les jeunes au bled sont immunisés contre l’islamisme ... En France, ça reste à faire.


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 octobre 19:21

    .. un peu comme les footeux en somme !


    @+ P@py


  • Hijack ... Hijack ... 24 octobre 00:51
    Eh bien il était temps ... depuis l’Algérie. Bravo à ces gens qui tentent l’aventure. Si ça marche, ce serait un point positif et pour l’Algérie et pour la France.

    - Pour l’Algérie ... et tout est dit dans ce document, en plus que ça pourrait devenir un nouvel Eldorado et bcp d’argent ... facile par rapport à ailleurs.

    - Pour la France, quelle meilleure publicité que d’avoir fait émerger ces futurs franco/algériens, qui soit resteront français bossant en Algérie, soit travaillant et vivant au bled et la France sera pour eux le meilleur des seconds pays.
    .
    Il y a donc les racailles, les islamistes (pas vu un seul) ... et les autres. Souhaitons que ces autres deviennent une majorité. Quoi qu’il en soit, ces hommes d’affaires donneront le bon exemple des 2 côtés.

  • QAmonBra QAmonBra 24 octobre 09:22
    Merci @ l’auteur pour le partage.

    Bien qu’aussi corrompus et à la différence des nôtres, dans leur grande majorité, les dirigeants algériens aiment encore assez leur pays pour penser à son avenir.

    Cette différence comportementale vient essentiellement de leur attachement typiquement patriotique à la souveraineté et à l’indépendance d’une nation aussi jeune historiquement que démographiquement.

    Ce futur algérien passe obligatoirement par la sortie d’une économie basée fondamentalement et dangereusement sur la rente pétro-gazière.

    Devenue territorialement le plus grand pays d’Afrique après la partition du Soudan, disposant d’une géographie plus riche et profitant de la nouvelle hausse de prix des hydrocarbures, l’Algérie veut diversifier rapidement tous azimuts son économie et entrer de plein pied dans le club des pays dits émergents, elle en a les moyens matériels mais également humains.

    Contrairement à ce que certains intervenants affirment, le Peuple algérien est vacciné définitivement contre le wahhabisme $aoudien, excusez le pléonasme,et cette vaccination lui a couté une sombre décennie et, au minimum, plus de 100 000 morts.
    Les algériens et les russes en Tchétchénie sont les premiers a avoir gouté aux "révolutions colorées" et/ou "jasminées".

    Compte tenu de ce qu’ils ont observé plus tard chez leurs voisins orientaux, ils sont parfaitement conscients d’où vient la menace et d’être encore dans le collimateur de certaines puissances bien intentionnées, dont assurément l’ancien colonisateur vu son implication en Libye et en Syrie, pour ne citer que ces pays :


    Développer l’économie et promouvoir sa jeunesse est aussi un excellent moyen de lutte contre l’obscurantisme wahhabite, pour qui la misère physique et psychique qu’elle induit constitue un fertile terreau.

    Enfin, pour conclure et au risque de me répéter, une nation digne de ce nom ne peut bâtir son avenir sans favoriser et s’appuyer sur sa jeunesse, si en France ce n’est pas le cas, vu l’hémorragie démographique de nos jeunes et pas seulement pour l’Algérie, c’est tout simplement parce que notre pays n’est plus formellement et bientôt, si cela continue ainsi, culturellement une nation. . .

    • Qirotatif Qirotatif 24 octobre 11:07

      @QAmonBra
      "Bien qu’aussi corrompus et à la différence des nôtres, dans leur grande majorité, les dirigeants algériens aiment encore assez leur pays pour penser à son avenir."

      "Aussi corrompus", non. La corruption est un phénomène généralisé en Algérie, même à petite échelle. On ne peut pas comparer. En Algérie, quand tu donnes le carnet de santé du gamin tu glisses qq billets à l’intérieur (ça aide...) ; Nous n’avons pas cela en France. 

      Les dirigeants algériens (une petite caste qui tient tout... comme c’est le cas dans les pays du 1/3 monde) ne pensent pas à l’avenir de leur pays : Ils pensent au leur et au fait que cette jeunesse algérienne nombreuse est une véritable bombe à retardement pour eux. Faire venir des diasporiques (en réalité des jeunes Algériens à qui la France a tout donné - papiers, niveau d’étude, soins... bref tout) va permettre de compenser le chômage des jeunes sur place via la création d’entreprises, ce qui fera descendre le niveau de tension qui est clairement élevé quand on lit la presse algérienne. 

      Quant aux menaces extérieures, au nom de la démocratie, des droits de l’homme, etc. il n’est pas impossible, qu’une fois de plus, une partie de la jeunesse (qui n’a rien à perdre) soit instrumentalisée mais il faut aussi se méfier de la propagande algérienne : l’imminence d’une menace, d’une opération de déstabilisation, cela fait des années que le pouvoir algérien s’en sert pour justifier son propre maintien au pouvoir. Le lien que tu as mis remonte à 2014 et même remarque sur la propagande : Lavrov et les Russes ont également intérêt à entretenir l’idée de ces menaces. Ce sont des intérêts multiples - économique (vendre leurs matos dont les S-300), diplomatique, etc - qu’ils défendent. Les leurs en l’occurrence. Ton lien démontre juste que Lavrov a raconté des bêtises s’agissant de l’attaque imminente des américains... 

      Par défiance (justifiée) envers nos propres médias/politiques on a tendance à accorder un crédit trop important aux autres...


      "Contrairement à ce que certains intervenants affirment, le Peuple algérien est vacciné définitivement contre le wahhabisme $aoudien, excusez le pléonasme,et cette vaccination lui a couté une sombre décennie et, au minimum, plus de 100 000 morts."

      Le fidèle est avant tout un soumis qui reste facilement influençable et de plus le vvahhabisme est loin d’être le seul courant de l’islam à être nuisible...


    • QAmonBra QAmonBra 24 octobre 18:31

      @Qirotatif

      Je me contre fiche des prétendues nuances des différents courants politico-religieux se disputant le fauteuil du pouvoir de façon sanglante ou non : Salafistes ou "madkhalistes", takfiristes, frères musulmans, djihadistes, AKP, Nahda, MSP, Qaïda, Daech etc etc

      Je met toute cette fange dans un même sac nommé wahhabisme, qui n’est que la résurgence contemporaine de dogmes fanatismes anciens (Ibn Taymiyya) et qui est à l’Islam ce que le $ionisme est au Judaïsme : Une idéologie totalitaire et ségrégationniste instrumentalisant la croyance religieuse et ses mythes à des fins politiques et de conquête d’un pouvoir voulu, à terme, théocratique.

      Au risque de paraitre dénué de toute compassion, je jubile du fait qu’ils se déchirent en Algérie ou s’entretuent en Syrie suite aux déroutes consécutives

      La corruption généralisée que vous dénoncez justement n’est pas propre à l’Algérie, ni même au monde arabo-musulman, mais quasiment spécifique à l’ensemble des pays sous développés et l’Algérie, sauf preuve contraire et n’en aux algériens, en est encore un même si sa situation peut évoluer rapidement.

      C’est pour éviter d’être excessif que je fait état d’une corruption équivalente aux niveau des dirigeants algériens et français, en réalité, j’estime que ces derniers sont davantage corrompus que leur homologues d’outre méditerranée, j’en veux pour preuve le fait irréfragable qu’ils sont parvenus à détruire formellement la nation française.

      Reste à savoir ce que chacun met derrière le terme corruption, en ce qui me concerne ce n’est pas seulement une affaire de gros sous planqués aux îles Caïman, il y a bien plus grave. . .


    • Qirotatif Qirotatif 24 octobre 19:03

      @QAmonBra
      "Je met toute cette fange dans un même sac nommé wahhabisme, qui n’est que la résurgence contemporaine de dogmes fanatismes anciens (Ibn Taymiyya)"

      C’est donc une grosse, très très grosse réduction mais soit... je comprends ton propos.


      "et qui est à l’Islam ce que le $ionisme est au Judaïsme :"

      Là, en revanche c’est une méconnaissance de ce qu’a été le sionisme au 19e, ce qu’il fût début 20ième (jusqu’au révoltes des années 20), ce qu’il fût à ma proclamation de l’Etat d’Israël jusqu’à la guerre des 6 jours et ce qu’il fût après. A moins que cette comparaison soit un énorme raccourcis une fois de plus, la comparaison est totalement inepte... 


      La corruption généralisée que vous dénoncez justement n’est pas propre à l’Algérie, ni même au monde arabo-musulman, mais quasiment spécifique à l’ensemble des pays sous développés et l’Algérie,"

      C’est exactement ce que j’ai dit précédemment en parlant de "pays du 1/3 monde". Je répondais à ton argument de corruption prétendument équivalente. En Fr et dans les pays dév, les élus sont très bien payés justement pour éviter la corruption. Cela ne fonctionne pas à 100% et il y a évidemment des dérives mais nous sommes à des km de la situation d’autres pays. 


    • Qirotatif Qirotatif 25 octobre 11:45

      @QAmonBra

      "Le $ionisme n’est pas l’instrumentalisation du Judaïsme et de ses mythes à des fins politiques et de conquête du pouvoir ?"

      Le sionisme est à l’origine un territorialisme qui a pris corps au 19e entre courants nationalistes et socialistes. Il y a évidemment une dimension religieuse qui remonte à très loin, dimension qui n’existe à ce point que chez les juifs et pas chez les muz ni m^me chez les chrétiens, qui - et en tant que chrétien je peux le dire - peuvent être assurés que les lieux saints leur seront toujours accessibles... tandis qu’avec les muz rien n’est moins sûr...

      Pour les Israélites, l’idée d’un retour sur leurs terres n’a jamais été abandonné ("l’été prochain à Jérusalem") et cela peut facilement se vérifier quand on s’en donne la peine. 

      Ensuite non, il n’y a pas eu spoliation, pas uniquement du moins : historiquement les juifs ont acheté ces terres à des riches marchands propriétaires arabes dont bcp habitaient à Damas et ailleurs (pas en Palestine). Ensuite il y a les conflits et des conquêtes militaires territoriales. Il y a également eu des spoliations, incontestablement, mais pas que. On a le droit d’haïr l’existence de ce pays et d’en faire l’alpha et l’oméga de tout mais il serait bon que certains se penchent également sur ce qui se passe ailleurs (l’expulsion de millions d’étrangers en AS, l’esclavage dans nombre de pays arabes entre autres...).

      Quant au "peuple Palestinien" il est, en très large partie, une invention pure et simple mais il probablement inutile de le démontrer eu égard à ce que j’ai déjà pu lire. 

      "Les dirigeants français se succédant au pouvoir depuis feu C. de Gaulle et si bien payés pour ne pas trahir leur pays, n’ont pas formellement détruit la nation française ?"

      A quoi sert de poser des questions de ce type ? A quoi sert d’affirmer des choses fausses avec des "pour vous en résumé" si ce n’est inventer, diaboliser l’autre pour s’en défendre derrière ?

      Je m’arrête là.


    • QAmonBra QAmonBra 25 octobre 23:07

      @Qirotatif

      Pas de réponses mais des dérobades qui en sont quand même :

      (. . .) "Quant au "peuple Palestinien" il est, en très large partie, une invention pure et simple mais il probablement inutile de le démontrer eu égard à ce que j’ai déjà pu lire." (. . .)

      Un archétype de l’argumentation colonialiste identifié et disséqué depuis belle lurette :

      (. . .) « La colonisation est une négation systématisée de l’autre, une décision forcenée de refuser à l’autre tout attribut d’humanité. » (. . .)


      Pourtant :

      (. . .) "Pour le peuple colonisé, la valeur la plus essentielle, parce que la plus concrète, c’est d’abord la terre : la terre qui doit assurer le pain et, bien sûr, la dignité. Mais cette dignité n’a rien à voir avec la dignité de la personne humaine. " (. . .)



      Extraits de "Les damnés de la terre" et "Pour la révolution africaine" de Franz Fanon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Frantz_Fanon

      "A quoi sert de poser des questions de ce type ?"(. . .)

      Comme pressenti, j’ai donc affaire à un $ioniste, j’allais y ajouter colonialiste, mais cela aurait été encore un pléonasme !

      Et, bien sur, comme tous les $ionistes, seul le sort de sa colonie en Palestine lui importe. . .


  • marceau 24 octobre 16:37

    La rémigration maghrébine est une bonne chose pour la France et les français, mais ne nous faisons pas trop d’illusions.Ceux qui partent, quand ils verront l’état de leur pays d’origine, et l’absence de perspectives, ne tarderont pas à revenir.Comme le disait Ibn Khardoun, :"les arabes sont les ennemis de la civilisation" !


  • Mollah Homard 24 octobre 18:52

    après faut voir combien reviennent ..car l’algérie c’et la mentalité qui est merdique . las bas c est encore la buteaucratie soviétique et la corruption un mode de vie et a tous niveaux. et on parlera pas des moeurs ..

    le problème est que ce sont les diplomés qui partent , classes moyennes et beurgeoisie . la France garde la masse : racailles, bledards incultes , crypto islamistes.. qui vivent essentiellement des aides sociales et magouilles. on pourra rien en tirer . les algériens ont un grain dans leur tete, a la différence des marocains et surtout tunisiens , bosseurs et modernes.

  • Joe Chip Joe Chip 24 octobre 19:27
    Désolé mais c’est juste de la propagande du gouvernement algérien pour faire venir des diplômés afin de compenser l’expatriation beaucoup plus importante de la jeunesse locale diplômée. 

    Non seulement cette "remigration" est statistiquement négligeable mais en plus ce sont souvent des gens bien intégrés qui tentent l’aventure. 

    Les haineux qui ne peuvent pas encadrer la France restent bien entendu...... 

  • iznogoud iznogoud 24 octobre 23:03

    S’ils pouvaient partir par dizaines de millions ça serait bien


    • microf 26 octobre 10:48

      @iznogoud

      Je serai á votre place, je ne souhaiterai pas qu´ils partent par "dizaine de millions". S´ils partent par "dizaine de millions" qui balayera vos rues, ramassera vos ordures, lavera vos toilettes, gardera vos malades, s´occupera de vos personnes âgées, fera de la manutention, saisonnier dans l´agriculture, lavera vos cadavres, je ne vous vois pas faire un de ces métiers lá, á moins que par manque de travail, vous voulez vous convertir dans un de ces métiers, alors lá, je serai d´accord vous, ils doivent partir par "dizaine de millions".


  • Soi même 26 octobre 22:35

    Je souhaite qui n’oublie pas que la France a fait pour eux, même si cela n’a pas été toujours empreinte d’humanité, j’espère que les pieds noirs pur jus suivront leurs exemples.


  • ZardoZ ZardoZ 28 octobre 09:07

    Bon débarras !


Réagir