jeudi 22 septembre - par Jean Robin

Débat sur le Parti Communiste Chinois

Serge Berthier est résident permanent à Hong Kong depuis 1984. Il a écrit de nombreux ouvrages et a géré de nombreuses entreprises en Asie. Il débat avec Jean Robin sur le Parti Communiste Chinois, son rôle dans la pandémie, et plus généralement dans l'économie mondiale.

 



6 réactions


  • Conférençovore Conférençovore 22 septembre 21:57

    J’ai écouté la première heure. Intéressante sa version des événements de Tien’anmen. Elle corrobore celle que j’avais entendu d’autres journalistes plus nuancés sur ces événements.

    Pour resituer :

    Selon les Chinois, le bilan officiel serait de 241 morts (dont des soldats) et 7 000 blessé.

    Selon l’Union Soviétique, le R-U et les EUA, environ 10 000

    Des milliers d’arrestations.

    Contrairement à ce qu’affirme Robin, les sources (y compris occidentales) ne sont pas unanimes quant au bilan et au déroulé des événements. Un journaliste du NY Times parle de 400 à 800 morts (on est loin des 10 000...). Même une note déclassifiée de la NSA ne parle que de 180 morts et 500 blessés. Un journaliste du Washington Post explique même que tous les témoins concordent pour expliquer que les étudiants ont pu quitter la place sans pb. Un correspondant de CBS (Richard Roth) sur place demande même "s’il y a eu un massacre à cet endroit, où sont les victimes ?"

    Bref, là-dessus Robin, pourtant éminent spécialiste de la Chine communiste (hé ouè !) ne s’est pas renseigné et recrache, gorge serrée, un discours évoquant un massacre épouvantable de pauvres étudiants. A l’évidence, il y a eu des morts, c’est certain, mais a priori plutôt dans les rues adjacentes et d’un peu de tout (étudiants, protestataires, passants tués un peu par hasard lors de la répression). Il y a aussi des peines de prison très lourdes. Même l’ambassadeur américain modère le bilan pourtant officiel de son propre pays. Ce que dit Jacques Berthier de l’impréparation des militaires dépéchés sur place semble en outre avéré. Il faudrait creuser ces histoires d’archives dont il parle...

    Après pour le reste, effectivement Robin a plutôt raison sur... disons l’angélisme de son contradicteur qui n’a pas trop l’air de comprendre où il a atterri. Il est probable qu’il ne puisse pas dire librement tout ce qu’il pense réellement, ça aussi, cela paraît compréhensible. Mais comme d’hab, il lui rentre dedans et l’accuse ouvertement d’être un "collabo" de la Chine Communiste (hé ouè !) mais comme le monde entier serait à la solde du PCC selon lui, est-ce vraiment étonnant ?

    Monomaniaque, systématique, définitif, faisant parfois des relations de causes à effets plus que discutables (et allant toujours dans le même sens) et perdant parfois presque ses nerfs (j’ai arrêté à 1h06)... Dommage. Cela m’intéressait d’écouter un type qui connaît bien la Chine mais bon... Robin et ses travers habituels m’ont fait renoncer à terminer.


  • micnet micnet 23 septembre 16:56

    Si Jean Robin prétend vouloir faire de l’analyse géopolitique, il faudrait peut-être qu’il arrête de faire de la moraline en permanence. A l’entendre réclamer plusieurs fois à son interlocuteur de "condamner" tel ou tel évènement qui s’est déroulé en Chine, on a l’impression d’avoir à faire à une hystérique néoféministe, style Sandrine Rousseau, demandant aux hommes de s’excuser de pas être totalement déconstruits (j’aurais pu prendre d’autres exemples, tant le gauchisme est "riche" en dinguerie...).

    Robin est un gauchiste inversé : il ne débat pas, il prêche ce qu’il estime être "le bien". Il ne lui vient pas à l’idée que la très grande majorité de la planète n’est pas occidentale et s’en carre un peu l’oignon de nos Droits de l’Homme. Ah c’est sûr que si on juge les autres pays selon nos propres critères, il ne restera plus grand monde de "fréquentable".

    Pauvre Serge Berthier, il est venu débattre rationnellement et il se retrouve face à un inquisiteur moraliste.

    Bref, pharisien un jour,...


    • Globulard 23 septembre 17:03

      @micnet
      Quand je lis les conneries abyssales que toi , Dame pipi et Dame caca écrivez , j’ai presque envie de prendre la carte de la NUPES , c’est pour te dire la merde que vous produisez sur ce site .


    • juanyves juanyves 23 septembre 17:24

      @Globulard

      Quand je lis les conneries abyssales que toi , Dame pipi et Dame caca écrivez , j’ai presque envie de prendre la carte de la NUPES , c’est pour te dire la merde que vous produisez sur ce site

      La couche est prolifique aujourd’hui. Tu manges trop de cochoneries (pipi-caca-merde bon pourcentage) Ta sénilité t’as renvoyé à l’âge pipi-caca ?

    • micnet micnet 23 septembre 18:35

      @Globulard

      « j’ai presque envie de prendre la carte de la NUPES « 

      Ah parce que toi aussi tu cognes ta femme ? smiley


    • @micnet

      JR appartient à la gauche en effet ; son protestantisme militant n’a rien arrangé. D’ailleurs, c’est très confus chez lui : il mélange le droit de porter des armes à l’américaine (mais ne pratique pas) avec l’antiracisme le plus convenu, le plus socialiste. Ajoutez que Hitler comme Roosevelt étaient de gauche pour lui et Robespierre un marxiste (avant l’heure) et vous avez à peu près l’étendue de la grande pensée robinienne.

      JR a t-il quelque chose à dire ? Tout sonne faux, toc, stupide, foutraque, débile chez lui. Il n’a toujours pas compris que la Chine était passée depuis Deng Xiaoping au capitalisme le plus sauvage. Il se range un peu du côté des "nouveaux philosophes" de 1976 alors qu’eux-mêmes étaient déjà très en retard dans la critique du système communiste. Sa "critique" unilatérale et obsessive du "communisme" chinois est purement de nature psychologique : il a perdu son magasin de Tahiti l’année dernière et tente désespérément de nier son anti-islamisme de quelques années... les idées sont des babioles, de la camelote (chinoise) pour lui. Il passe d’une idée à l’autre sans souci d’honnêteté intellectuelle et même personnelle. Combien de "stratégies" cet imbécile a t-il usées en vidéo ?


Réagir