mardi 3 janvier - par Frédéric Saillot

Croissant chiite ou axe de la résistance ?

Analyse de Bassam Tahhan, spécialiste de politique internationale, le 2 janvier 2017 

 

 



1 réactions


  • Hijack ... Hijack ... 3 janvier 19:21

    Croissant ... croissant ... je les préfère à l’ancienne, sans trop de beurre (et non de beurs)
    .
    Blague à part, Bassam a raison, il s’agit plus d’un axe de résistance que d’un Croissant Chiite ...
    Cela étant ... il est clair que ce cette division Chiisme/Sunnisme est une saloperie créée de toutes pièces pour déstabiliser l’Islam de l’intérieur pour faire court. Sachant que si on va au fond des choses, les chiites seraient encore plus sunnites que ceux qui se croient sunnites. Tout ça pour dire que ce ne sont que des foutaises, comme le protestantisme par rapport au christianisme. Une chose est certaine, politiquement, ceux reconnus comme chiites sont plus près de Dieu que les autres ... plus proches d’Israël même s’ils disent et pensent le contraire, mais se contredisent par les faits. Qui défend la Syrie ... qui s’allie avec la Russie et qui sert Israël ?
    .


Réagir