samedi 23 janvier 2021 - par Jolo

Confessions d’un trader repenti : Anice Lajnef balance tout !

Un entretien très, très important. A voir plusieurs fois.



9 réactions


  • Scalpa Scalpa 23 janvier 2021 14:42

    https://www.youtube.com/watch?v=fKIqrhR4PyM

    Colour Haze live | Rockpalast

  • sls0 sls0 23 janvier 2021 16:28

    Vidéo d’utilité publique.


  • LUCA LUCA 24 janvier 2021 03:28

    J’ai regardé un documentaire sur ARTE qui en parle plus globalement mais qui permet de mieux comprendre ce qu’a vécu le mec. Le mécanisme financier de la planète ne se tient qu’entre quelques mains, des membres non actifs dont la monnaie nationale leur file entre des doigts.

    https://www.youtube.com/watch?v=00e4dtFGEE4


  • rinbeau rinbeau 24 janvier 2021 10:46

    très intéressant ! serait t-il possible d’avoir l’intégrale à l’occasion ?


    • Conférençovore Conférençovore 26 janvier 2021 06:47

      @rinbeau
      Pour les contributeurs du Média Pour Tous... Il est normal que tout ne soit pas gratuit, surtout pour un média qui ne bénéficie d’aucune subvention. J’imagine que pour la monétisation de leurs contenus, c’est également mort... Reste le public. 


  • Djam Djam 24 janvier 2021 11:30

    & JOVTOD

    Merci à vous pour le transfert de ce passionnant entretien... le trader repenti est assez touchant à la fin de la vidéo. 

    On se rappelle en effet de la "formidable" occasion que fut le précédent coup d’état global du 11/9 pour certains traders qui firent (pour le bonheur de leurs clients) des profits colossaux.

    Les peuples, de tout temps, ont toujours été le dindon de toutes les farces maléfiques orchestrées par les mafieux en col blanc. Et ça continuera de plus belle compte tenu de la crétinerie généralisée à laquelle se soumet la majorité des peuples massifiés jusqu’au dernier neurone.

    Entre devenir conscient et courageux et pousser un énorme caddy à remplir ras la gueule dans un hypermarché mortifère, le zombi de l’ère techno-scientiste à choisi : Plutôt le dernier i.phone que l’éveil... ça va de soi. 

    Nous avons que ce que nous méritons. Et comme disait l’autre : "un peuple qui reste à genoux ne mérite pas d’être libéré".


  • perlseb 24 janvier 2021 18:25

    Conscience, morale, 2 facultés sans lesquelles nous ne sommes que des barbares (la technique n’a jamais été la civilisation : elle ne dit pas ce qu’on fait avec).

    Si on veut monter dans la "hiérarchie", on ne peut tout simplement pas avoir ces 2 facultés, elles sont bien trop encombrantes pour dormir sur ses 2 oreilles.

    Dans la vie il faut faire un choix important : vouloir gagner bien (et être un parfait barbare), ou être civilisé mais la "société" ne vous fera aucun cadeau dans ce dernier cas. Le choix est pour moi évident, le matériel est dérisoire par rapport à sa conscience. Je préfère mille fois être moi qu’être Bill Gates et je me serais suicidé depuis longtemps à sa place.


  • Conférençovore Conférençovore 26 janvier 2021 06:53

    Intéressant ce qu’il dit sur les responsabilités et, finalement, la genèse de cette financiarisation à laquelle on ne comprend pas toujours grand chose : en clair, oui, il y a des ordures tout en haut (ceux qui contrôlent les banques centrales, les fonds d’investissement, etc) mais au-delà d’eux, c’est aussi toute une chaîne, tout un système de prédation avec des gens qui se goinfrent (seule varie l’échelle de la boulimie de fric) et toujours sur le dos des acteurs de l’économie réelle, celle qui produit de réels biens et services. Eux sont juste des parasites. 

    Le gars a l’air sincère dans sa démarche de redistribution, de prise de conscience. Il en faudrait plus des comme lui... 


Réagir