mardi 7 mars - par hase

Conférence de presse : Europe

Et si l’on parlait de vraies nouvelles, de celles que l’on tricote dans notre dos pendant que sur la scène s’agitent les guignols ? Pendant que dans les coulisses les ficelles s’emmêlent et que dans la salle le public se prend au jeu, suppute, parie ?

 

 



39 réactions


  • BlueMan BlueMan 7 mars 14:48
    Jean-Luc Mélenchon et le mouvement de la France insoumise : des sous-marins de la franc-maçonnerie tombée, anticonstitutionnelle et antidémocratique  :


    • ldv07 ldv07 7 mars 15:56

      @BlueMan
      P’tin vous êtes sacrément arrangé... je sais pas ce que la vie vous a fait mais bon j’en viens à vous plaindre... smiley


    • BlueMan BlueMan 7 mars 16:17

      @ldv07 : vous n’opposez aucun argument, aucun fait, aucune réflexion, à l’analyse de mon article. ^^

      Tout ce qui y est décrit est sourcé, factuel, vérifiable.

      Et à partir de faits établis, on tire des conclusions logiques, implacables.

      Il faut avoir le courage de regarder la situation en face, et de savoir honnêtement tirer les conclusions qui s’imposent, même si celles-ci sont désagréables à entendre. Mais manifestement, vous en êtes incapables, car bien trop investi émotionnellement et affectivement dans La France insoumise.


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 7 mars 16:31

      @BlueMan
      Le complot judéo-maçonnique existe donc smiley smiley


    • BlueMan BlueMan 7 mars 16:43

      @Yacine Chibane : là déjà, vous dérivez. Il n’y a dans mon article aucune référence à cette notion.

      Je dirais donc plutôt : il y a un complot maçonnique émanant des obédiences tombées pour influencer et noyauter la République.


    • manu manu 7 mars 23:30

      @BlueMan

      Tu pense qu’il vaut mieux voter pour un gars de l’IGF ? Qui sont les collègues à Asselineau à l’IGF : Emmanuel Macron, Alain Jupé, Henri de Castrie (ancien président d’AXA et de Bilderberg).

      Jean Robin un gars d’extrême droite et un ancien militant de l’UPR explique qu’Asselineau à travaillé à l’IGF en lien avec la banque mondiale et le FMI (début partie 2/2). A voir ABSOLUMENT.

      Difficile de faire plus mondialiste, on comprend mieux cet article ensuite.

      -

      Tu sais grâce à qui l’église à été séparé de l’état en France ? pourquoi les Nazis faisaient la chasse aux Francs Maçons ?

      Pour arriver à un haut niveau en politique il faut soit avoir le soutien soit du deep state US qui sont des Néo-cons libéraux et mondialistes (Macron, beaucoup de PS, certains LR mais pas Fillon) soit du Vatican et son obscurantisme (Fillon) soit des Francs Maçons (Mélenchon, certains PS et LR) et il y a de tous chez les Francs Maçons, les mondialistes ne doivent pas soutenir Mélenchon les libéraux encore moins.

      Tu sais qu’il y a des gens de toutes les religions chez les Francs Maçons ?

      En France seul certains réseaux Francs Maçons peuvent réellement faire face à l’ingérence des USA et d’autres pays faiseurs de guerres et/ou qui profitent de l’UE actuelle.

      Tu sais se qu’est le CNR ? et cette marionnette d’Asselineau qui est l’opposé du CNR il propose leur programme il à pas honte.


    • BlueMan BlueMan 7 mars 23:44

      @manu : je crois que j’ai fait mouche et touché quelque chose... smiley

      Mais qu’est-ce que tu raconte comme âneries, c’est hallucinant...

      Et prendre Jean Robin comme référence est le pompon ; comment peux-tu faire confiance à un type pareil ? Rien à voir avec Asselineau et l’UPR !

      Au final, je prends conscience que tu est dans la confusion la plus complète, c’est terrible, et les articles que tu référence sont minables, mensongers, c’est de la propagande. Risible...

      Bonne continuation dans tes délires...


    • pegase pegase 8 mars 00:21

      @manu

      Difficile de faire plus mondialiste, on comprend mieux cet article ensuite.


      Depuis quand l’IGF est mondialiste ?

      C’est nouveau, ça vient de sortir, on est dans le grand n’importe quoi, avec Jean Robin pour témoin smiley 


      Tu sais grâce à qui l’église à été séparé de l’état en France ? pourquoi les Nazis faisaient la chasse aux Francs Maçons ?


      Parce qu’ils constituent une menace pour la souveraineté nationale, la maçonnerie représente les grandes banques anglo-saxonnes, et plus globalement ce qu’on appelle "l’oligarchie anglo-saxonne", ce ne sont pas des lézards ni des extra terrestres, mais seulement des ultra riches avides de pouvoir qui veulent nous fagociter par toutes formes d’ingérences possibles et imaginables (procédés INTERDIT par les convention internationales de l’ONU)... 

      C’est déjà fait depuis la révolution, avec une petite récréation à la présidence de De Gaulle, et moins glorieusement pendant l’occupation avec Pétain —comme vous l’avez remarqué —, mais en aucun cas il ne faut amalgamer les nazis et Pétain avec les gens qui dénoncent ces choses ... idéologiquement parlant, ça n’a absolument rien à voir ...


    • pegase pegase 8 mars 00:45

      @manu

      à propos de votre lien digne d’un antifa boutonneux, je me permet de recopier ici une réaction d’un des lecteurs ..

      Finalement votre lien est pas mal, je vous remercie de l’avoir partagé smiley


      ""Tout d’abord je tiens à dire que si je suis arrivé ici c’est en cherchant des articles s’opposant à l’UPR, dans le cadre d’un vrai travail de construction d’une opinion, en espérant que cela me prémunira contre toutes sortes d’attaques ad hominem qui viserait à me faire passer pour un « troll » ou un « cyber-activiste » à la solde des « vilains fachos de l’UPR ». Je commente ici, car personne n’a jusque là commenté cet article et que je pense qu’il mérite un certain nombre de critiques autant sur le fond que sur la forme, dans la mesure où il est un cas d’école des très nombreux articles hautement diffamatoires et finalement infondés (pour une majeure partie d’entre eux), qui fleurissent sur internet avec pour sujet la supposée posture fascisante de l’UPR.

      Enfin je tiens aussi à ce qu’il soit clair dans la tête de ceux qui me lisent que je me sens effectivement assez proche des idées diffusé par l’UPR, même si je ne suis pas exempt de doutes vis à vis de ce parti et surtout de son président et fondateur M. Asselineau.

      1er paragraphe :

      Je n’ai malheureusement pas grand chose à redire sur les faits, ce militantisme dégénérant en activisme chez certains membre de l’UPR, est un phénomène connu ( bien qu’il démente votre dernière ligne concernant le manque de militantisme au sein de l’UPR qui est au contraire un des rares partis qui arrive à se développer sur cette base là, et ce que j’ai pu remarquer en suivant l’UPR depuis quelques temps c’est que les militant comme les leaders du mouvement ne déméritent pas et n’hésitent pas à mouiller la chemise ( d’autres sites reprochant d’ailleurs à Asselineau de ne pas savoir déléguer ), l’importance accordé à internet étant quant à elle une réponse au manque de visibilité médiatique plutôt qu’à un manque de volonté des adhérents à soutenir leur parti ). Le nombre d’adhérent de ce parti étant par ailleurs tout à fait respectable dans la mesure où il aborde des thématiques qui sont presque tabous en politique.

      Pour finir je trouve que positionner politiquement dès la première ligne M. Assselineau dans une « nébuleuse réactionnaire » et une ouverture assez déplacée qui conditionne le lecteur dès le départ, un comble pour un site qui incite à « réfléchir par soi-même et lutter contre la propagande », surtout que cette accusation ne s’accompagne d’aucune preuve.

      2ème paragraphe : le paragraphe est vrai du début à la fin, mais ( comme je le développerais plus bas ) ce que vous insinuez est faux.

      3ème paragraphe :

      Encore un paragraphe tout à fait juste. Il me parait toutefois important de préciser que M. Asselineau est, et ce n’est un secret pour personne, un homme politique de tradition gaullienne, et que ces adhésions puis émissions du RPF et de l’UMP, sont avant tout mues par une volonté de continuer la travail de De Gaulle de construction ( ou plutôt de reconstruction ) d’une France qui puisse avoir un poids dans le monde, et qui ne soit pas qu’un pays pillé de toute part par des multinationales étrangères se moquant éperdument du bien-être des français. Ces démissions s’expliquant par la constatation que ces partis loin d’êtres gaullistes, étaient surtout gaullien appliquant un gaullisme de posture tout en trahissant l’héritage du général ( alignement sur les guerres illégales américaines, renoncement à la souveraineté nationale au nom d’une europe « Unie » ( sous quelle bannière ? ).

      Si j’ai bien compris sur quel genre de site je suis tombé je ne croiserais probablement pas que des admirateurs de De Gaulle je n’en suis pas un non plus sans pour autant tomber dans la caricature. Je pense que c’était un homme mu par un réel amour le nation et du peuple, qui avait le courage et l’honnêteté de faire ce qu’il pensait nécessaire pour la France. Aussi discutables que puissent être certaines de ces décisions, il n’était pas mu par ce carriérisme sans scrupules qui est le fléau de notre classe politique actuelle. Et rien que ça ( couplé à son importance durant la seconde guerre mondiale ) mérite le respect même si encore une fois il est de la liberté de chacun de le critiquer sur la politique qu’il à mené.

      C’est donc à une conception de droite populaire au dessus des clivages et de tradition gaulliste que l’UPR et M. Asselineau se raccrochent, et pas à cette droite ultra-libérale, américanisé et destructrice du tissu social, des services publics et des nations ( pour ne pas les citer « les républicains » pour la discrétion on repassera, à quand un parti « démocrate » ? ) que vous semblez dénoncer et qui dégoute autant les sympathisants de l’UPR que vous.

      4ème paragraphe :

      Qu’est-ce que vous appelez « accointances affichées » ? L’UPR n’a jamais validé les théories développés par ces mouvements extrémistes voire carrément fantaisistes et ne leur à d’ailleurs jamais fourni de soutien. Quand à l’expression ratisser large à une connotation assez nauséabonde qui ne s’applique pas à un parti qui ne va pas ( comme la droite Sarkozienne ) ratisser à l’extrême mais qui, si ratissage il y à, ratisse dans la totalité du spectre politique français ( y compris abstentionnistes et apolitiques ).

      Mais je ne suis même pas sûr que l’on puisse parler de ratissage, ratisser c’est envoyer des petites phrases et recentrer son programme pour attirer un nouvel électorat, hors les lignes directrices du parti tout comme le programme n’ont pas changé depuis leurs créations, l’UPR ne cherche pas à surfer sur des tendances, elle se veut depuis le début un mouvement de très large rassemblement. Que pour l’instant les paranoïaques soient sur-représentés est un fait navrant, mais c’est le genre de choses qui se dissipe avec l’augmentation du nombre d’adhérent. Plus un parti est connu plus ses adhérents sont « normaux ». Déjà aujourd’hui ces cas sont de plus en plus marginaux au sein de l’UPR.

      5ème paragraphe :


    • pegase pegase 8 mars 00:46

      @manu

      Enfin des critiques valides ! MERCI !

      Plus sérieusement, ces critiques sont en effet tout à fait valides, même si elles suggèrent le fait que la droite c’est les vilains colonialistes, alors que la gauche c’est la tolérance et l’amour des peuples, un peu manichéen, non ? D’autant que la gauche n’était pas la dernière à pousser au colonialisme, en France, c’était même le fer de lance du colonialisme de la IIIème république, la vision coloniale que ( sans regretter ni même encenser ) il protège des caricatures et d’ailleurs, une vision coloniale de gauche, les position qui étaient défendus par des Léon BLUM, Jean JAURES et autres Victor HUGO.

      Sa vision de l’histoire fait très vieille école, je vous l’accorde, mais c’est un vieil homme ( je vais pas l’enterrer tout de suite non plus ^^’ ), et puis la vision « nouvelle école » n’est pas plus objective, ni apolitique, elle fait de la France un nid de raclures antisémites, défaitistes, collaboratrices, … et du pays des droits de l’Homme un pays comme un autre qui n’a aucune visibilité mondiale et dont les peuples se moquent éperdument et qui doit remercier tous les jours le bon Dieu pour l’arrivée de l’UE sans laquelle il n’existerais plus. ( –’)

      Quitte à choisir la vision vieille école, bien qu’elle ne prenne pas toujours en compte les avancées récentes faites dans les découvertes historiques et ait en son temps aussi subi des ré-écritures politiques, reste nettement plus juste et objective que cette bouillie infâme que les professeurs d’Histoire sont aujourd’hui contraints par le programme national d’asséner à leurs élèves qui se désintéressent de plus en plus de l’histoire de France.

      6ème paragraphe :

      Je ne traiterais pas de l’exemple donné ici, parce que bien qu’ayant vu sa conférence sur l’histoire de France, je ne me souviens en particulier de ce qu’il dit sur la commune de Paris, je me contenterais tout de même de signaler, que sur une conférence de 3H traitant sur l’histoire de France de la guerre des Gaules à nos jours, il est normal que l’information sur la commune de Paris ne soit que partielle, imaginait qu’il décidât de présenter en détail chacun des points qu’il abordât dans cette conférence, ce n’est pas 3H, mais trois jours qu’elle aurait duré.

      Il à donc mis en relief les éléments qui revêtait une signification particulière pour ce parti qui s’oppose à cette domination européenne non choisie par les peuples, mais pouvez en toute sincérité lui en vouloir de se concentrer sur la partie qui le concerne ? je pense que non. Il sera toujours possible de faire plus précis ou d’avoir un avis différent sur au moins un point d’une analyse, c’est pour cela que les commentaires existent , et vous auriez rendu un plus grand service à vos lecteurs en développant plus avant vos remarques de fonds sur ce qu’il n’a pas eu le temps de dire, plutôt que de vous concentrer sur le fait qu’il n’as pas eu le temps de le dire ( ou qu’il n’a pas voulu dire, voyez les choses comme vous voulez )

      Enfin, l’UPR n’a jamais prétendu qu’il suffisait de les élire pour que tout aille mieux, tout d’abord parce qu’ils sont un mouvement temporaire, le but de l’UPR est avant tout de permettre au français de décider à nouveau de ce qu’il veulent réellement faire de la France. Sortir de l’UE ne réglera pas tout, et ce n’est pas ce que dit l’UPR, pour eux il n’y a qu’une chose qui est sûre, c’est qu’à terme, sans en sortir, on ne changera rien. Par ailleurs leur programme propose déjà un ensemble de mesure qui ne sont pas pour faire plaisir au MEDEF :
      – rétablissement des contrôles de capitaux
      – interdiction de privatisations
      – maintien des services publics
      – ré-nationalisations
      – indépendance entre presse et grands détenteurs de capitaux
      – dépolitisation du CSA et du Conseil Constitutionnel
      – condamnations très fermes en cas de corruption
      – interdiction des lobbys dans les couloirs de l’assemblée nationale
      – …

      De plus toutes les prises de paroles de M. Asselineau sur les sujets d’actualités se font en faveur des services publics, d’un droit du travail vraiment protecteur des salariés, d’un arrêt des relations économiques quasi coloniales de la France envers les anciennes colonies d’Afrique, contre le TAFTA, …

      Donc non à l’UPR ils ne chantent pas les louanges du capitalisme le plus sauvage ou du libéralisme le plus cru. Alors ils ne prônent pas non plus un retour au communisme comme à l’air de le faire ce M. Lordon ( si je me trompe n’hésitez pas à me le faire savoir, mais il m’a l’air de critiquer beaucoup le capitalisme en tant que tel sans proposer d’autres alternatives, donc son alternative serait-elle le communisme ? ) que je ne connaissait pas ( marrant comme on est moins connus quand on critique l’UE ^^’ ) et que je suivrai à présent avec intérêt je suis d’ailleurs très curieux de savoir ce qu’il peut bien penser de l’UPR tant les prises de positions sont proches, j’ai cherché un peu mais il n’en a apparemment jamais été clairement question dans ses prises de paroles.

      Il est bien évident que voter une fois sur toute une vie pour un parti comme l’UPR ne sert à rien, une démocratie ça se met en place ET ça se préserve/surveille, mais cela sera vrai pour tout les candidats et toutes les méthodes de réformes que vous souhaitez soutenir, si après avoir aidé M. Lordon à atteindre son objectif les français décident de faire de M. Gattaz notre bien-aimé président, il est évident que tous ces acquis disparaitront.
      Une fois sortie de l’UE il faudra que les français accordent enfin à la politique l’intérêt qu’elle mérite et qu’ils arrêtent de voter pour les même raclures corrompues jusqu’à l’os et intégralement vendues aux grandes multinationales et à l’intérêt supérieur du capital. Et dans ce contexte ci, l’inéligibilité à vie en cas de corruption, l’interdiction du lobbying et la dépolitisation d’un certain nombre d’assemblées garantes de la république ne peuvent qu’aider.

      M. Asselineau ne le cache pas, et cherche au contraire par le biais de ces conférences, à casser certaines idées reçues, afin de faire réfléchir les français plutôt que de leur imposer un dogme, il ne cherche pas à enchainer les mandats, malheureusement je doute même qu’il ait le temps d’en faire un. Il est à mon avis tout aussi préoccupé de préparer l’avenir en sollicitant une nouvelle génération politique moins pourrie que celle que nous connaissons actuellement pour prendre la relève dans le cas ou il arriverait à faire sortir la France de l’UE.

      7ème paragraphe :

      J’y ai déjà répondu au dessus, je me contenterai ici d’un « Sarkozy à régulé le capitalisme ??? » Contrairement à Sarkozy qui est une planche pourrie capricieuse et dont l’ambition n’égale que l’égo et qui n’a pas hésité ( pas plus qu’Hollande ) à mentir devant tous les français. M. Asselineau est à l’inverse un homme qui me parait être un profond admirateur de De Gaulle en tout cas de la conception qu’avait De Gaulle de la politique, et qui se fait un point d’honneur d’avoir une droiture politique similaire, je suis intimement convaincu que si M. Asselineau à ne serait-ce que le quart de la droiture de De Gaulle, il appliquera son programme à la lettre, et je suis sûr qu’il à cette droiture.


    • pegase pegase 8 mars 00:47

      @manu

      et le dernier paragraphe ... ouf smiley


      8ème paragraphe :

      Encore une fois il ne propose pas de mettre en place un système communiste, système que les français dans leur immense majorité refuserait à l’heure actuelle ( hors nous sommes encore dans une démocratie, **je me rends compte après avoir écrit ces lignes que je ne suis même plus vraiment sûr. Assez triste comme prise de conscience** ), mais soutenir le capitalisme ce n’est pas soutenir le libéralisme, et le socialisme qu’il propose est un socialisme assez poussé style 30 glorieuses avec un Etat qui intervient à tous les niveaux pour s’assurer que l’intérêt du peuple prévale sur le reste, soutenir le capitalisme ce n’est pas soutenir le MEDEF.

      Petit exercice de pensée avec un question rhétorique qui montre le procédé sophistique dont vous faites usage en expliquant que l’UPR est « placé là » par le MEDEF qui veut s’assurer que rien ne pète leur magnifique capitalisme :
      Dans quelle mesure est-ce que ce ne serait pas les partis communistes qui en cristallisant une partie de l’opposition sur une idée de retour au communisme ( qui ne percera pas pour des raisons culturelles et Historique ( l’ogre soviétique terrifiant encore beaucoup de monde dans ce pays d’Europe occidentale ayant passé la guerre froide sous contrôle US ) en France ) est en fait la marionnette du MEDEF en empêchant une riposte vraiment unie contre ce libéralisme nauséabond qu’on impose aux peuples ?

      Il n’y a pas de réponse, l’approche de l’UPR et l’approche qui me semble être celle de M. Lordon sont deux approches différentes dire sans aucune preuve à l’appui que l’UPR :
      – Est un parti de droite ( voire d’extrême droite )
      – Est un parti leurre
      – Est un parti manipulant les gens
      – Est un parti arrogant et méprisant les gens
      – Est un parti subordonné au MEDEF
      – Est une secte
      – …

      1) Relève de la diffamation, et 2) Est totalement faux au vu de ce que le parti propose.

      9ème paragraphe :

      « ceux qui défendent leurs droits dans la rue sont des euros atlantistes au service de Bruxelles » Je veux bien la source. probablement ‘dédé’ au bistrot du coin, mais un parti ne doit pas être jugé sur les propos de ‘dédé’ surtout après qu’il ait prit une ou deux pintes. Au contraire M. Asselineau s’est fait fort de soutenir les mouvements d’opposition au décisions libérales incitées par Bruxelles ( le dernier exemple en date étant le soutien au mouvement « Nuit Debout » ) quant aux restes des citations encore des citations approximatives de militants, tournées en ridicule et dénuées de tout leur sens ( même si je ne doute pas qu’il soit possible de trouver des citations exactes de militant UPR qui soient tout de même complétement débiles, mais bon encore une fois, les ‘dédés’ … ).

      D’autant qu’une simple visite sur leur site permettrait de voir de quoi il en retourne, il existe en effet à l’UPR des sujets « hors-charte », les figures du parti tout comme les adhérents, sont libres de présenter leur point de vue sur tous les sujets et de participer à toutes les manifestations qu’ils veulent, en revanche l’UPR, n’a qu’un objectif ( et ce afin de garantir l’aspect de très large consensus du mouvement ) sortir de l’UE, si ils commencent à prendre position sur tous les sujets d’actualité, comment pourraient-ils obtenir le large consensus qu’ils espèrent obtenir dans ce projet de sortie de l’UE, par conséquent vous ne trouverez pas de drapeaux ou de banderoles UPR dans les cortèges, car si il y à des membres de l’UPR dans les cortèges ( et il y en à, le travail de recherche et de renseignement que les adhérent de l’UPR ont pris l’habitude de faire ( ma présence ici en est l’exemple ) en fait des militants avertis qui ne sont pas les derniers à sortir dans la rue ) ils y sont en leur propre nom et pas en celui du parti, par conséquent il n’affichent pas l’UPR dans des prises de positions qui ne sont pas celles du mouvement.

      En revanche faite une manifestation concernant le cœur même du combat politique de l’UPR c-à-d un combat contre un nouveau traité européen, pour la sortie de l’UE contre l’entrée de l’Ukraine ou de la Turquie, … et je peux vous assurer que vous verrez des drapeaux UPR, les militants et le parti dans sa globalité ne manquerait pas cette occasion pour gagner en visibilité.

      Je tenais à finir sur une note plus consensuelle même si j’ai pu être assez critique sur cet article. Je n’en veux pas à son auteur, le moins que j’ai pu voir sur internet c’est que ces attaques systématiques contre l’UPR ( toujours les mêmes et rarement fondés ), sont devenues une habitude.

      J’incite tout de même toutes les personnes qui auraient eu le courage de me lire jusqu’ici de visiter le site UPR.fr afin de se faire leur propre idée et de « lutter contre la propagande »

      Sans rancune, nous avons des avis qui convergent tous deux vers un même point mais nous partons de positions diamétralement opposés, en espérant que j’aurais aidé ne serait-ce qu’un peu à faire le tri dans cette avalanche d’idée reçues sur l’UPR qui ont de toute évidence la côte sur internet.""


    • manu manu 8 mars 16:04

      @BlueMan

      On s’en fou de qui est jean robin ce qui est important ici c’est ce qu’il dit et c’est vérifiable.

      Tes certitudes sont solides on dirait, le gourou a bien fait son travail, bonne chance l’adepte.


    • manu manu 8 mars 16:55

      @pegase

      Quand on travail en lien avec le FMI et la Banque Mondiale comme l’IGF (début p2/2 de la vidéo) c’est qu’on est mondialiste, non ?

      Par exemple Henri de Castries président de Bilderberg depuis 2012 et ancien PDG d’AXA fait parti de l’IGF.

      Tous les inspecteurs des finances sont des hauts placés qui profitent de l’économie libérale et de la mondialisation.

      Extrait wikipedia :

      "Sorte d’« élite de l’élite11 », au sommet de la hiérarchie créée par la sélection à la française, l’Inspection des finances alimente nombre de suspicions et de critiques, justifiées ou exagérées, sur le caractère fermé et mandarinal du pouvoir en France. Dans les années 1990, les scandales financiers dont ont été victimes des entreprises à la tête desquelles se trouvaient des inspecteurs des finances (Vivendi avec J.-M. Messier, Alstom avec P. Bilger, Crédit lyonnais avec J.-Y. Haberer, France Telecom avec M. Bon, Elf avec P. Jaffré) ont alimenté les critiques de l’institution.

      L’IGF est également régulièrement critiquée pour être « un placard doré » et pour recaser les proches des politiques en fin de carrière"
      -

      Les nazis faisaient la chasse aux franc maçons car leurs réseaux étaient bien utile pour organiser la résistance et plusieurs d’entre eux étaient des résistants très connus.

      Il y a de tous parmi les francs Maçons contrairement à l’IGF.

      Je n’ai pas lu le texte recopié désolé j’ai autre chose à faire.


    • BlueMan BlueMan 9 mars 15:36

      @manu : MORT DE RIRE : tu t’enfonce... smiley

      "Pierre Laval (1883-1945) : Avocat. Franc-maçon. Entre en franc-maçonnerie en 1907, probablement au Grand Orient de France. Il est, immédiatement après Philippe Pétain, la personnalité la plus importante de la période du régime de Vichy et le principal maître d’œuvre de la politique de collaboration d’Etat avec l’Allemagne nazie. Chef du Gouvernement de Vichy du 18 avril 1942 au 19 août 1944. Il déclara vouloir fonder une loge nationale unique protégée par l’Etat. Il est condamné à mort le 9 octobre 1945 pour « Haute trahison en ayant aidé l’ennemi et violé la sécurité de l’Etat ». Fusillé le 15 octobre 1945"


    • manu manu 9 mars 20:11

      @BlueMan

      Comme je l’ai déjà dit il y a de tout dans la franc maçonnerie, tu n’a lu que le premier ?

      Parles nous des inspecteurs généraux des finances.


  • ldv07 ldv07 7 mars 15:58

    Bonjour et merci Hase de tenir la barre.
    Bonne mise au point de la FI. Dommage qu’ils n’aient pas un ingé son plus pro. Je pourrais mais c’est un peu loin pour moi.


    • pegase pegase 8 mars 00:32

      @ldv07


      Vous feriez mieux de partir à la chasse au parrainages avec votre logo de l’idéal maçonnique (ça ne s’invente pas), il vous en manque 144, et le comptage par le conseil constitutionnel prend fin vendredi de la semaine prochaine, c’est plutôt court comme délais ...


    • ldv07 ldv07 9 mars 10:10

      @pegase
      Pet-gaz, retourne jouer avec les gosses de ta rue, s’il te plait.


  • Hieronymus Hieronymus 7 mars 16:14

    Mélenchon est toujours le même fort en gueule, démago mais surtout escroc de la politique, voici sa réaction sur l’affaire Théo :

    https://www.youtube.com/watch?v=wKElQ_ia9vc

    on peut même dire que c’est un escroc professionnel, vu son ancienneté dans le métier


    • hase hase 7 mars 16:26

      @Hieronymus
      Ce que tricote l’UE, vous n’en avez rien à faire ? L’important est de dégoiser contre Mélenchon !

      Avec des citoyens comme vous, pas besoin de robots !


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 7 mars 16:51

      @Hieronymus
      Pourtant votre champion Jean-Marie Le Pen fait de la politique depuis plus d’1/2 siècle mais ça ne semble pas vous déranger... Et dans la vidéo que vous mettez en lien, Mélenchon réagit à la version officielle de l’affaire Théo, je ne vois pas ce qui démontrerait qu’il est un escroc.


    • Hieronymus Hieronymus 7 mars 20:31

      @Yacine Chibane
      JMLP n’est pas le sujet, je ne cherche pas ici à le défendre

      Mélenchon réagit à la version officielle de l’affaire Théo

      c’est bien ça le problème, par ses propos il est soit un idiot, soit malhonnête, je penche plutôt pour la 2ème


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 7 mars 21:04

      @Hieronymus
      Je ne sais pas si cette affaire est une escroquerie mais admettons que ce soit le cas (bien que nous n’ayons pas vraiment de preuve pour le démontrer), ce n’est pas Mélenchon qui nous l’a fournise.


    • hase hase 7 mars 21:41

      @Hieronymus
      Ce n’est pas le sujet de la vidéo que je sache !

      malheureusement, on n’a personne d’autre que Mélenchon pour dénoncer ces faits ; il n’est pourtant pas seul député européen de France, ; si ?


    • manu manu 7 mars 22:09

      @Hieronymus

      Quand on défend Marionnette La Peine et son parti champion des casseroles rempli de gros pourris, de pétainistes, de vichystes et de négationnistes on évite de critiquer les autres surtout à partir de rien.


    • pegase pegase 8 mars 00:26

      @Hieronymus


      Il n’a que 350 parrainages pour le moment, croisons les doigts smiley


      Le Conseil constitutionnel a publié ce mardi un nouveau point d’étape sur les validations de parrainages d’élus en vue de la présidentielle.

      Outre François Fillon, qui était qualifié dès le 1er mars, quatre autres candidats ont composté leur billet pour le premier tour en franchissant la barre des 500 parrainages : il s’agit d’Emmanuel Macron (1074), Benoît Hamon (1039), Nicolas Dupont-Aignan (559) et Nathalie Arthaud (557).

      Derrière, Marine Le Pen touche au but (483) et le candidat de l’UPR François Asselineau, qui prône la sortie de la France de l’Union européenne, semble en bonne voie de figurer pour la première fois au premier tour d’une élection présidentielle, avec 480 parrainages. Jacques Cheminade (370) et Jean-Luc Mélenchon (356) doivent encore batailler, tandis que Jean Lassalle (233), Philippe Poutou (197) et Rama Yade (113) semblent lâchés.

      Bien qu’il ne soit pas candidat, Alain Juppé avait déjà recueilli 242 parrainages avant de confirmer, lundi, qu’il renonçait définitivement à la course à l’Elysée. Le sénateur-maire de Troyes François Baroin, également avancé comme "plan B" à François Fillon, a lui reçu 5 parrainages.

      Les élus ont jusqu’au vendredi 17 mars pour transmettre leurs parrainages au Conseil constitutionnel.

      Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/34281-presidentielle-candidats-officiellement-depasse-parrainages.html


    • yoananda yoananda 8 mars 00:36

      @Hieronymus
      a ma connaissance le jugement sur l’affaire Théo n’a pas été rendu, et de nombreux éléments pointent sur la disculpation des policiers.

      La moindre des choses serait donc pour une représentant politique d’attendre la fin du procès, ou, s’il prends parti, de le faire avec une extrême mesure.

      Melenchon qui se targue de républicanisme, ne respecte même pas la présomption d’innocence et se comporte comme un fasciste ... que ses autres "épisodes" ou il se montre très anti-phatiques (face à des pauvres bougres qui n’ont pas son niveau d’éducation et son talent d’orateur) confirment.

      Donc, le sujet ici est double : l’UE et Melenchon. Si Melenchon est un escroc sur d’autres sujets, on peut se demander s’il ne l’est pas aussi sur l’UE, qui est un sujet bien plus compliqué qu’il n’y paraît.


    • guepe guepe 8 mars 00:38

      @pegase

      " Il n’a que 350 parrainages pour le moment, croisons les doigts  "

      Complètement stupide ta remarque ! Alors, ça y est, ton poulain est presque qualifié que tu espères que Mélenchon, qui a dix fois plus d’adhérents que l’upr , n’ai pas ses parrainages ? Alors que vous hurlez systématiquement à la censure et à la dictature, la démocratie ne compte plus dès qu’il ne s’agit pas d’Asselineau ?

      Moi, j’espère qu’il les auras car il représente tout de meme une partie des votants et qu’il est bien le seul à donner à l’écologie une place centrale ( meme si je suis pas d’accord avec lui ).


    • guepe guepe 8 mars 00:47

      @yoananda

      Mélenchon ne veut que faire plaisir à son électorat, qui a déjà prononcé son verdict dès la première minute de l’affaire. Du simple opportunisme politicien. J’ai essayé de leur faire comprendre le principe de la présomption d’innocence et je me suis fait traité de facho. CQFD C’est d’ailleurs cette affaire qui m’a refroidi sur le personnage.

      Il ne franchira jamais les lignes rouges de son électorat, en particulier sur l’immigration et il y va tout doucement sur l’UE car il sait qu’une partie de ses électeurs veut rester dans l’Europe.

      Y a encore quelques mois, il refuser d’admettre qu’il quittera l’UE, prétextant que l’Allemagne acceptera forcément.


    • pegase pegase 8 mars 00:49

      @guepe


      Ce n’est pas vous qui vous foutiez de notre gueule non ? 

      avec des remarque genre "micro parti qui ne sert à rien" ou "un pour cent" et autres moqueries à la noix ? 


    • guepe guepe 8 mars 00:59

      @pegase

      Euh....non, c’est pas moi, n’inventez pas n’importe quoi,svp.


    • pegase pegase 8 mars 03:23

      @guepe


      Donc veuillez accepter mes plus plates excuses, on s’est tellement fait raillés smiley

      Il faut nous comprendre ...


      D’ailleurs vous allez voir, on ne va pas tarder à recevoir des seaux de merde sur la tronche de la part des médias .. fascistes, pédophiles, cannibales smiley

      Il faut s’attendre à tout !


    • hase hase 8 mars 22:13

      @yoananda
      Vous êtes mignon, sûrement vulnérable et tellement crédule !

      Un flic a en main une matraque télescopique, le gus qu’ils tiennent, avec ses potes, reçoit la matraque dans le fion sur plus de dix centimètres ( imaginez vous ?), et il y a présomption d’innocence. et cela al ’air de vous convenir.


  • fred fred 7 mars 16:48

    Le pauvre obligé d’aller chez les communistes pour exister ?


  • hase hase 8 mars 10:38

    Il y a comme commentateurs ici, que, des anti UE ! Et !!! pas un ne commente la vidéo !
    Je m’abstiendrai de tout commentaire !


    • ldv07 ldv07 9 mars 10:15

      @hase
      Ha oui, c’est effarant cette puérilité, notamment, excuse moi pour le pointage, venant de l’UPR. J’ai des discussions avec mes stagiaires bien plus jeunes qui semblent avoir bien plus de maturité.


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 8 mars 12:17

    Qui veut devenir de la chair à canon pour de riches vieillards ?


Réagir